En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex

03.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

04.

Brest : les urinoirs retirés à la gare sous pression d'une association féministe

05.

Pakistan : les autorités enterrent l'enquête sur les centaines de femmes chrétiennes vendues à des Chinois

06.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

07.

Les infos importantes que la crise des retraites vous a probablement fait zapper

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

04.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

05.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Violences
L'IGPN ouvre une enquête après la diffusion d'une vidéo montrant deux policiers frapper un manifestant à terre le 5 décembre
il y a 11 heures 41 min
pépites > International
Drame
Pakistan : les autorités enterrent l'enquête sur les centaines de femmes chrétiennes vendues à des Chinois
il y a 12 heures 53 min
pépites > France
Autre mouvement de protestation
Prix du gazole : des blocages routiers organisés dans toute la France
il y a 14 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Léonard 2 Vinci" : Une étonnante fresque, qui magnifie le grand Léonard, et le "9ème art"

il y a 15 heures 20 min
décryptage > Politique
Perdus

Après le ratage des Gilets jaunes, la droite impuissante sur la réforme des retraites

il y a 17 heures 39 min
décryptage > International
Election présidentielle américiane

Joe Biden, fantôme poids plume d'Obama ?

il y a 19 heures 11 sec
décryptage > France
Et pendant ce temps-là...

Les infos importantes que la crise des retraites vous a probablement fait zapper

il y a 19 heures 17 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le jour où de Gaulle est tombé sous le charme de Jackie Kennedy

il y a 20 heures 42 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le débat public peut-il se passer des Libéraux ?

il y a 20 heures 42 min
décryptage > France
Il n'est pas trop tard

Contre la pensée bourgeoise – celle du politiquement correct – osons être révolutionnaires !

il y a 20 heures 42 min
pépite vidéo > People
Plus de peur que de mal
Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain
il y a 12 heures 8 min
pépites > Politique
Friends will be Friends
Mise en examen de François Bayrou : Emmanuel Macron continuera à échanger avec lui
il y a 13 heures 38 min
light > Société
Inégalités
Brest : les urinoirs retirés à la gare sous pression d'une association féministe
il y a 14 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'A-Démocratie. Volet 1: Elf, la pompe Afrique" : un des plus grands scandales politico-financiers de la fin du XXème siècle

il y a 15 heures 24 min
décryptage > Politique
Vrai combat

Fini de rire, la République s'attaque à la Haine

il y a 18 heures 41 min
décryptage > Politique
Pour une nuit, pour la vie ?

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

il y a 19 heures 11 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex
il y a 19 heures 45 min
décryptage > Sport
Bonnes feuilles

Le sportif, ce nouveau héros de temps de paix

il y a 20 heures 42 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Elections 2020 : les enjeux du combat face à Donald Trump

il y a 20 heures 42 min
décryptage > Economie
Paroxysme

Services publics paralysés et pression fiscale record : tous les symptômes d’une faillite programmée du système français

il y a 20 heures 43 min
© Reuters
© Reuters
En berne

Shutdown et montée des taux longs américains : c’est grave, docteur ?

Publié le 22 janvier 2018
Avant le Avant le shutdown (fermeture des activités publiques non essentielles), les rendements des bons du trésor américain montaient. Ils avaient passé 2,6%, à 2,63% le vendredi 19 janvier et n’arrêtaient pas : 2,4% début janvier, 2,5% le 10, 2,6% actuellement. Ils sont ainsi revenus à leur niveau de 2014, évidemment au-dessus de 1,5%, au pire de la crise en 2012, mais loin bien sûr des 4% d’avant crise en 2007, leur niveau moyen de l’époque. Que se passe-t-il ?(fermeture des activités publiques non essentielles), les rendements des bons du trésor américain montaient. Ils avaient passé 2,6%, à 2,63% le vendredi 19 janvier et n’arrêtaient pas : 2,4% début janvier, 2,5% le 10, 2,6% actuellement. Ils sont ainsi revenus à leur niveau de 2014, évidemment au-dessus de 1,5%, au pire de la crise en 2012, mais loin bien sûr des 4% d’avant crise en 2007, leur niveau moyen de l’époque. Que se passe-t-il ?
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Avant le Avant le shutdown (fermeture des activités publiques non essentielles), les rendements des bons du trésor américain montaient. Ils avaient passé 2,6%, à 2,63% le vendredi 19 janvier et n’arrêtaient pas : 2,4% début janvier, 2,5% le 10, 2,6% actuellement. Ils sont ainsi revenus à leur niveau de 2014, évidemment au-dessus de 1,5%, au pire de la crise en 2012, mais loin bien sûr des 4% d’avant crise en 2007, leur niveau moyen de l’époque. Que se passe-t-il ?(fermeture des activités publiques non essentielles), les rendements des bons du trésor américain montaient. Ils avaient passé 2,6%, à 2,63% le vendredi 19 janvier et n’arrêtaient pas : 2,4% début janvier, 2,5% le 10, 2,6% actuellement. Ils sont ainsi revenus à leur niveau de 2014, évidemment au-dessus de 1,5%, au pire de la crise en 2012, mais loin bien sûr des 4% d’avant crise en 2007, leur niveau moyen de l’époque. Que se passe-t-il ?

Oui, c'est grave. Déjà, avant le shutdown (fermeture des activités publiques non essentielles), les rendements des bons du trésor américain montaient. Ils avaient passé 2,6%, à 2,63% le vendredi 19 janvier et n’arrêtaient pas : 2,4% début janvier, 2,5% le 10, 2,6% actuellement.  Ils sont ainsi revenus à leur niveau de 2014, évidemment au-dessus de 1,5%, au pire de la crise en 2012, mais loin bien sûr des 4% d’avant crise en 2007, leur niveau moyen de l’époque. Que se passe-t-il ?

Faut-il s’inquiéter de cette accélération, avant même la crise politique du shutdown qui fête le premier anniversaire de la Présidence de Donald Trump ? Est-ce qu’elle accompagne la croissance  américaine, ou le retour de l’inflation américaine, ou encore une nouvelle vague inflationniste mondiale, à moins qu’elle ne soit la conséquence de la politique fiscale de Donald Trump ? Est-ce que la montée des bourses en est menacée, ou bien cette double montée, et des cours boursiers et des rendements obligataires, est le signe d’un renforcement économique profond ? Comment la Banque Centrale américaine, la Fed, doit-elle en tenir compte ? Et la BCE ?

D’abord, il ne faut pas chercher du côté des effets qu’aurait la croissance sur les salaires pour expliquer cette hausse des taux. La situation économique américaine poursuit son amélioration, vers 3% en moyenne en 2018, avec un pic à 3,2%, si on annualise le chiffre du troisième trimestre 2017. Mais ce bon résultat ne fait pas beaucoup remonter l’inflation (à 2,1% sur un an), ni les salaires (le salaire moyen horaire gagne 2,5% sur un an en décembre, contre 2,4% en novembre 2017). L’économie américaine reste dans une situation paradoxale où son plein emploi (4,1% de la population active) n’est pas inflationniste. La courbe inflation chômage est plate : pas d’inquiétude sur les taux donc.

Alors, la hausse des prix pourrait plutôt venir du pétrole et se retrouver (aujourd’hui ou demain) dans les prix courants, d’où cette hausse des taux longs. Certes la hausse du prix du pétrole a joué un rôle modeste dans la hausse passée de l’inflation, mais... Certes, le prix du WTI est passé au-dessus de 63$ le baril, avec l’encadrement de la production par les pays de l’Opep plus Russie. Mais les Etats-Unis en ont profité. Ils ont fortement augmenté leur production (gaz puis pétrole de schiste) et sont/seraient devenus le premier producteur de pétrole, devant l’Arabie Saoudite, après être devenus le premier pour le gaz naturel, devant la Russie. Ce sont surtout eux qui ont profité de l’encadrement de la production des autres ! Pas de surprise donc si l’Opep se prépare à ouvrir lentement ses propres vannes (réunion ce week-end à Oman), avec une date prévue pour la fin de l’année. On comprend que l’annonce et l’augmentation de la production devront être mesurées, pour ne pas faire retomber le prix du baril. Mais il hésite déjà… Les taux longs ne devraient plus s’en inquiéter. Cherchons ailleurs.

Alors la hausse des taux d’intérêt pourrait, plutôt, venir du creusement du déficit budgétaire américain ! En effet, les calculs officiels montrent que le déficit budgétaire devrait se creuser de plus de 1000 milliards de dollars sur dix ans (1500 selon certains) du fait des réductions d’impôts sur les entreprises (surtout) et sur les ménages (dans une moindre mesure), ceci étant lié au tax cut voulu par Donald Trump, et voté ! La remontée des taux longs américains est donc davantage liée à un processus d’origine plus américaine que globale, et qui ne serait pas liée aux salaires et/ou au pétrole.

C’est ici qu’interviennent les discussions sur le plafond de la dette pour éviter le shutdown. Raté ! En fait, elles ne sont pas tant liées à la nécessité de limiter la montée de la dette (souci de quelques Républicains seulement, et préoccupation majeure des marchés) qu’au désir de financer des dépenses militaires nouvelles (souci de la majorité des Républicains), contre des concessions cherchés par les Démocrates sur la situation des immigrants ! Les marchés s’inquiètent du gouffre, qui ne semble plus préoccuper les politiques, occupés à préparer les élections mid-term de novembre !

Cette explication de la hausse des taux longs américains par le creusement (au fond accepté) du déficit budgétaire américain permet d’expliquer une autre anomalie, plus importante et inquiétante, des marchés financiers sur les taux à très long terme. En effet, si les rendements américains à 10 ans sont à 2,63%, ceux à deux ans sont déjà à 2,05%, et ceux à 30 ans à 2,9% seulement ! Un investisseur qui investit à deux ans demande ainsi 2,1%, puis 0,5% supplémentaire seulement pour huit ans de plus, puis 0,3% de plus pour vingt ans de plus ! Plus le prêt est à long terme, moins il est cher ! Cet « aplanissement » extrême de la courbe des taux n’a qu’une explication : une extrême inquiétude sur la croissance future, avec l’annonce (au moins) d’un fort ralentissement désinflationniste – sinon pire. Qui en parle ?

Au fond, la bourse américaine monte parce que Donald Trump fait monter les profits en coupant les impôts. Les taux d’intérêt à deux ans montent alors, parce qu’ils anticipent trois hausses des taux en 2018 (0,75% au total). Puis les taux d’intérêt à 10 ans montent, parce qu’ils se disent qu’il faudra bien payer ce creusement de ce déficit budgétaire. Mais les taux d’intérêt à 30 ans montent, mais très peu, parce qu’ils se disent que cette croissance plus forte, voulue par Donald Trump, ne tiendra pas la distance. C’est donc grave… de croire que la baisse des impôts suffit à réussir la révolution technologique en cours. Surtout, ce shutdown, certes très américain, doit nous réveiller en zone euro et en France. Les taux longs vont monter ici, puisqu’ils montent là-bas, et d’autant plus qu’on ne soutient pas la croissance par des économies publiques et plus encore par des réformes privées. La hausse des taux longs américains depuis des mois est un signal. Et ce shutdown, une sirène.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex

03.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

04.

Brest : les urinoirs retirés à la gare sous pression d'une association féministe

05.

Pakistan : les autorités enterrent l'enquête sur les centaines de femmes chrétiennes vendues à des Chinois

06.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

07.

Les infos importantes que la crise des retraites vous a probablement fait zapper

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

04.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

05.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Liberte5
- 22/01/2018 - 16:39
E. Macron est sur un nuage par manque d'opposition
qui tire la sonnette d'alarme. Les réformes structurelles de fond ne sont pas engagées. Les baisses de dépenses de l’état n'ont pas commencées. Les réformes à minima d'E. Macron ne permettront à France de faire face à une remontée des taux et à une stagnation de la croissance.