En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

02.

Déconfinement à Wuhan : les acheteurs chinois semblent avoir perdu le goût de la consommation

03.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

04.

"Le coronavirus est une maladie de Blancs" ! On a entendu ça à Marseille, Dakar et Abidjan…

05.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

06.

Et si Trump avait raison sur la Chine

07.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

03.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

04.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

05.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

03.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

04.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

ça vient d'être publié
pépite vidéo > International
Nouveau bras de fer
Vives tensions entre Donald Trump et l’OMS sur la gestion de crise du coronavirus
il y a 38 sec
décryptage > France
Solidarité

Opération #connexion d’urgence : 10.000 ordinateurs pour les élèves défavorisés

il y a 1 heure 48 min
décryptage > France
Défis à relever

Covid-19 : le jour d’Après

il y a 2 heures 55 min
décryptage > Politique
Présidentielle américaine

Retrait de Bernie Sanders : les failles idéologiques de l’idole des jeunes n’auront pas résisté au coronavirus

il y a 3 heures 49 min
décryptage > Société
Contrepoids

Pourquoi les fantasmes de nouveau monde de Frédéric Lordon et des anti-capitalistes ne sont que les mêmes et (vieilles) lunes dangereuses

il y a 4 heures 33 min
décryptage > Santé
Restrictions

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

il y a 5 heures 18 min
light > High-tech
Générosité en cette période difficile
Jack Dorsey, le fondateur de Twitter, donne 1 milliard de dollars pour lutter contre le coronavirus
il y a 14 heures 30 min
light > Culture
Tristesse pour les fans
Coronavirus : l'édition 2020 du festival Hellfest de musique metal, organisé à Clisson, est annulée
il y a 15 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un automne de Flaubert" d'Alexandre Postel : Flaubert se libère du démon de la mélancolie. Un roman captivant

il y a 16 heures 48 min
pépites > France
Joies du confinement en province
Selon l’Insee, un Parisien sur dix a quitté Paris depuis le début du confinement
il y a 17 heures 39 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Coronavirus : on pourrait être infecté plusieurs fois; La Chine noyaute les institutions internationales; Les médecins cubains au secours des Antilles françaises; L’éducation nationale moins bonne en informatique que les sites porno
il y a 42 min 34 sec
décryptage > High-tech
Données personnelles

Stop-COVID : voilà toutes les données qu’une application peut collecter sur vous

il y a 2 heures 29 min
décryptage > Société
Problème de langage

Pourquoi les libéraux parlent-ils si mal du libéralisme ? Parce qu’ils utilisent les mots de ses adversaires !

il y a 3 heures 27 min
décryptage > Economie
Nouveau symptôme du coronavirus

Déconfinement à Wuhan : les acheteurs chinois semblent avoir perdu le goût de la consommation

il y a 4 heures 10 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

La France en récession : les trois conditions pour que ça reparte très vite. Et c’est possible

il y a 5 heures 10 min
décryptage > Société
Du grand soir au petit matin

Et si la seule chose que nous ayons vraiment besoin de réapprendre à gérer post-Coronavirus était le temps

il y a 5 heures 36 min
light > Justice
Star des 12 Coups de midi
Christian Quesada a été condamné à trois ans de prison ferme pour pédopornographie
il y a 14 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Oldyssey, un tour du monde de la vieillesse" de Julia Mourri et Clément Boxebeld : pour déconstruire beaucoup d'idées reçues sur "les vieux" !

il y a 16 heures 23 min
pépites > Politique
Président de la République
Coronavirus : l’Elysée annonce que le confinement sera "prolongé" au-delà du 15 avril
il y a 17 heures 9 min
pépites > International
Boulevard pour Joe Biden ?
Démocrates : Bernie Sanders arrête sa campagne et renonce à la course pour la présidentielle américaine
il y a 19 heures 51 min
Atlanti culture

"On la trouvait plutôt jolie" : à la hauteur de son succès

Publié le 11 janvier 2018
Michel Bussi est, avec Guillaume Musso et Marc Lévy, l'un des trois auteurs les plus vendus en France. Son dernier roman devrait renforcer encore cet engouement.
Serge Bressan est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Bressan pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Bressan est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Bussi est, avec Guillaume Musso et Marc Lévy, l'un des trois auteurs les plus vendus en France. Son dernier roman devrait renforcer encore cet engouement.
 LIVRE
 
 
 
« On la trouvait plutôt jolie » 
 de Michel Bussi
Ed. Presses de la Cité
466 pages
21,90 €.
 
 
 
 
RECOMMANDATION : EXCELLENT
 
           
 
 
 
THEME
 
              Un jour (date non précisée, mais horaire affiché : 6h48) à Port-de-Bouc dans l’autobus 22. Ouverture d’« On la trouvait plutôt jolie », le nouveau roman de Michel Bussi, pour un « jour de peine » : « Silencieuse, la péniche glissait sous l’autobus 22. Leyli, le front collé à la vitre, deux rangées derrière le chauffeur, observait s’éloigner les immenses pyramides de sable blanc charriées par le bateau à fond plat, imaginant qu’on leur volait leur sable, qu’après leur avoir pris tout le reste, on leur prenait aussi la plage, grain après grain… » 
 
En quatre-vingt-trois séquences, l'auteur déroule un récit pour un « voyage » qui commence dans le désert sahélien, et qui s’achève dans la jungle urbaine marseillaise. Un « voyage » qui va durer quatre jours et trois nuits... 
 
Héroïne de ce « voyage » : Leyli (un prénom peul), une jeune femme malienne. 
 
Le romancier s’est emparé d’un thème furieusement d’actualité depuis quelques années : les migrants. Leur parcours pour rejoindre l’Europe. Les difficultés auxquelles ils sont confrontés dès les frontières passées. 
 
Leyli vit à Port-de-Bouc, près de Marseille, dans un appartement minuscule avec ses trois enfants. Petits jobs et enfin, un travail à temps plein. Mais elle trimballe un lourd secret. On lit : « Tout le monde possède des rêves, Bamby. Et ce qui compte, ce n'est pas de les réaliser, c'est juste de pouvoir y croire. Qu'il existe une possibilité, une petite chance... » 
 
Très vite, comme dans tous épisodes de la série télé « Columbo », on connaît l'identité du meurtrier mais on ignore les raisons du meurtre. 
 
 
 
POINTS FORTS
 
-Michel Bussi sait manier l’art du suspense, aussi renversant que bouleversant. Au fil des pages, sans jamais forcer le trait, il déroule une histoire, celle de Leyli et de ses enfants.
 
-L’auteur se défend d’avoir écrit un thriller politique, il préfère parler d’un roman humaniste, puisant son « inspiration dans des héros ordinaires. D’ailleurs, ce que j’affectionne le plus, c’est mettre des héros ordinaires dans des lieux ordinaires mais dans des situations extraordinaires. C’est une façon de sublimer le réel ».
 
         -Romancier en vue depuis la parution de « Nymphéas noirs » (2011), Michel Bussi propose une mécanique implacable, ce qui a fait de lui l’un des plus brillants auteurs français de thriller.
 
         - Avec « On la trouvait plutôt jolie », un titre emprunté à « Lily », la chanson de Pierre Perret, Bussi joue la carte du récit universel.
 
 
 
POINTS FAIBLES
 
A vouloir imposer un rythme soutenu, des pistes qui se révèlent fausses et des rebondissements pas toujours indispensables, certains lecteurs risquent de s’égarer en cours de voyage, à Marseille ou à Rabat…
 
 
 
EN DEUX MOTS
 
        Il faut savoir oublier les préjugés, nés du fait que Michel Bussi est un des plus gros vendeurs de livres en France: le lecteur  est happé par l’art et la manière de ce romancier dit "populaire".
 
Voilà un thriller bien troussé, un roman qui se "dévore", avec une histoire haletante. 
 
Un roman qui fait réfléchir et pose de vraies questions…
 
 
UN EXTRAIT 
 
Ou plutôt deux :
 
- « Pour couper la conversation, P. avait tourné le volume de l'autoradio. Renaud chantait, c'est pas l'homme qui prend la mer, c'est la mer qui prend l'homme.
 
« Dès que le vent soufflera... »
 
Ils longeaient la plage, pas très loin des Aigues Douces. Des gamins se baignaient, P. les avait regardés avec mépris avant de lâcher :
 
-La mer, c'est dégueulasse, les migrants crèvent dedans… »
 
- A propos de Lampedusa:
 
"Plus de trois mille morts noyés près des côtes depuis 2002. Le double du « Titanic », la moitié de la population de l'île.
 
[...] Julo, lors d'un voyage scolaire au lycée, avait visité Checkpoint Charlie à Berlin : les fous qui étaient morts pour passer le mur, de l'est à l'ouest, étaient devenus des héros, des résistants, des martyrs! Ceux qui tentaient aujourd'hui de franchir la frontière, du sud au nord, attirés par le même Occident, par les mêmes démocraties, étaient au mieux des hors-la-loi, au pire des terroristes.
 
Question de nombre ? De mode ? De couleur ? De religion ?
 
Ou la boussole du monde s'était-elle simplement déréglée ? »
 
 
L'AUTEUR
 
Né le 29 avril 1965 à Louviers (Eure), Michel Bussi est aujourd’hui un écrivain « à plein temps » après avoir été professeur de géographie à l’université de Rouen et directeur de recherche au CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique). Surtout, en 2016, il a été, derrière Guillaume Musso, l’auteur le plus vendu en France, reléguant Marc Lévy, habitué au duo de tête dans ce classement, à la troisième place. Sans tapage, Bussi s’est installé parmi les romanciers à grand succès- il commente : « Il y a un côté assez surréaliste dans le fait d’être lu par des millions de gens, c’est difficile d’y croire. Le rapport à l’histoire est le même que vous soyez lu par cinq mille ou par un million de personnes. Je suis entouré par des gens qui n’ont pas changé, donc ça aide ». 
 
Il a publié son premier roman, « Code Lupin », en 2006. Parmi les suivants, paru en 2011 et grand prix Gustave Flaubert de la Société des Ecrivains Normands, « Nymphéas noirs » est son premier best-seller. L’année suivante, il publie « Un avion sans elle » récompensé par, entre autres, le Prix Maison de la Presse.
 
Lors de la Foire du Livre 2017 à Francfort, des éditeurs venus de Grande-Bretagne, du Brésil, de Chine, de Bulgarie, de Russie ou encore de Malaisie se sont battus pour obtenir les droits de ses livres pour leur pays. 
 
Et, alors qu’est sorti récemment « On la trouvait plutôt jolie »- son 11ème roman dédié « aux géographes, amis, collègues qui explorent le monde », il expliquait ce qu’on appelle déjà « le phénomène Bussi » : « Les lecteurs adorent qu’on raconte des histoires ».
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

02.

Déconfinement à Wuhan : les acheteurs chinois semblent avoir perdu le goût de la consommation

03.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

04.

"Le coronavirus est une maladie de Blancs" ! On a entendu ça à Marseille, Dakar et Abidjan…

05.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

06.

Et si Trump avait raison sur la Chine

07.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

03.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

04.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

05.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

03.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

04.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires