En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles

02.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

03.

Ce laser super puissant développé par Israël pourrait devenir un instrument de paix

04.

Coronavirus : quand les experts américains en sécurité biologique alertaient sur les risques posés par le laboratoire chinois ultra sensible de… Wuhan

05.

Plus précieux que l’or, le palladium : les raisons d’un envol des prix

06.

Ce que les municipales risquent d’imposer à Emmanuel Macron

07.

Alors que les populations de culture musulmane connaissent un retour marqué à la religion en Europe, les pays arabo-musulmans connaissent pour leur part une sécularisation rapide

01.

Un concours de sosie de William et Kate Middleton

01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

06.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

04.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

ça vient d'être publié
pépites > High-tech
Apple Pay
2020 : 99 % des cartes françaises seront compatibles Apple Pay
il y a 12 heures 30 min
pépite vidéo > Media
Un bad buzz
Rognée d'une photo officielle : Vanessa Nakate dénonce un acte raciste
il y a 14 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dépendances" : une pièce de théâtre où la fratrie est mise en avant

il y a 18 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Là où chantent les écrevisses" : un roman qui a déjà conquis 4 millions de lecteurs

il y a 18 heures 35 min
décryptage > Santé
Un nouveau débat ?

Fongicides : ces lanceurs d’alerte qui plombent les débats scientifiques

il y a 19 heures 30 min
décryptage > Santé
Septicémies

Alerte à l’empoisonnement du sang : une mort sur 5 dans le monde causée par les sepsis

il y a 21 heures 3 min
décryptage > High-tech
Adieu l'intimité !

Cette si discrète entreprise qui pourrait faire que nos vies privées ne le soient… plus jamais

il y a 21 heures 23 min
décryptage > Economie
Attention !

Alerte au Coronavirus sur l’économie mondiale : une panique planétaire couve sur les marchés

il y a 21 heures 54 min
décryptage > Politique
Un parti à bout de souffle ?

Ce que les municipales risquent d’imposer à Emmanuel Macron

il y a 22 heures 31 min
pépites > Santé
Lutte contre le virus
Coronavirus : l'OMS fait évoluer son évaluation de la menace en la qualifiant "d'élevée" à l'international
il y a 1 jour 9 heures
pépites > Politique
Et après ?
Brexit : Quelles sont les démarches que les Français devront effectuer pour se rendre en Grande-Bretagne ?
il y a 13 heures 19 min
pépites > Santé
Conoravirus
Coronavirus : comment les Français atteints du virus sont-ils pris en charge sur le territoire ?
il y a 16 heures 4 min
décryptage > Politique
C'est grave docteur ?

Et Benjamin Griveaux dérailla gravement à la gare de l'Est…

il y a 18 heures 23 min
décryptage > Politique
Nouvelle technologie

Ce laser super puissant développé par Israël pourrait devenir un instrument de paix

il y a 19 heures 13 min
décryptage > Politique
Lendemains qui déchantent

L’Europe face à une gueule de bois post Brexit

il y a 20 heures 15 min
décryptage > Santé
Le fugitif

Coronavirus : quand les experts américains en sécurité biologique alertaient sur les risques posés par le laboratoire chinois ultra sensible de… Wuhan

il y a 21 heures 16 min
décryptage > Société
Inquiiétude

De l’inquiétant au dramatique : ces réalités diverses qui se cachent derrière le chiffre global de la hausse des actes racistes et xénophobes

il y a 21 heures 38 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit à J-4 : Boris Johnson doit tout changer pour que rien ne bouge

il y a 22 heures 4 min
pépite vidéo > Social
Aucune réponse du gouvernement
Eric Drouet se confie sur sa décision de se retirer du mouvement des Gilets jaunes
il y a 1 jour 9 heures
pépites > Politique
Officialisation
Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics, s’engage dans la campagne des municipales et sera tête de liste à Tourcoing
il y a 1 jour 10 heures
© Reuters
© Reuters
Bonnes feuilles

Le néoantisémitisme : cette haine qui ne soulève aucune indignation de masse

Publié le 13 janvier 2018
De 1898 à 2018, les leçons de l’histoire n’ont pas été tirées. Alors que le camp des ennemis de Dreyfus est paresseusement réduit à celui des nostalgiques de l’ordre ancien et d’une France révolue, beaucoup passent à côté de l’essentiel : l’inquiétante modernité des idées dont les antidreyfusards, Édouard Drumont et Charles Maurras en tête, se sont réclamés. Extrait de "J’accuse . . . ! 1898-2018. Permanences de l’antisémitisme" par Alexis Lacroix, publié aux Editions de l'Observatoire. (1/2)
Alexis Lacroix est directeur de rédaction délégué de L’Express, après avoir été directeur adjoint de Marianne. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexis Lacroix
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexis Lacroix est directeur de rédaction délégué de L’Express, après avoir été directeur adjoint de Marianne. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
De 1898 à 2018, les leçons de l’histoire n’ont pas été tirées. Alors que le camp des ennemis de Dreyfus est paresseusement réduit à celui des nostalgiques de l’ordre ancien et d’une France révolue, beaucoup passent à côté de l’essentiel : l’inquiétante modernité des idées dont les antidreyfusards, Édouard Drumont et Charles Maurras en tête, se sont réclamés. Extrait de "J’accuse . . . ! 1898-2018. Permanences de l’antisémitisme" par Alexis Lacroix, publié aux Editions de l'Observatoire. (1/2)

Le désert de la solitude juive croît. Depuis plus de quinze ans, bien sûr – et, particulièrement, depuis que les « retombées » de ce qu’il a été convenu d’appeler la « deuxième intifada » ont rendu aiguë et menaçante une haine antijuive jaillie de secteurs nouveaux de la société française. Mais plus encore au cours de l’année écoulée : c’est le 4 avril 2017, à Paris, qu’une femme de 65 ans a été défenestrée par l’un de ses voisins. Elle s’appelait Sarah Halimi. À l’heure où j’écris ces lignes, le mobile antisémite de son assassin, Kobili T., a – enfin – été reconnu par la justice.

Mais dans l’opinion ? Et chez ceux qui la modèlent ? Quel est le degré moyen de clairvoyance sur les raisons de ce crime ? Quelle lucidité, quelle vigilance prévalent ? Si l’on en juge par la discrétion qui a entouré une pétition d’intellectuels, publiée dans Le Figaro, les plus grands doutes sont permis. Ce texte, signé par des personnalités aussi différentes que Michel Onfray, Marcel Gauchet, Jacques Julliard, Alain Finkielkraut, Laurent Bouvet ou Élisabeth Badinter, énonçait quelques vérités de fait et s’émouvait de leur escamotage. L’existence même d’une telle prise de position publique constituait un événement : hélas, dans le flux hectique et sidérant de l’info planétaire, il est des événements qui ne font pas événement.

Minoré, sous-diffusé, empêché de viralisation, ce texte n’a pas eu droit à la lumière que la gravité des actes qui l’avaient suscité justifiait pourtant. Il a fait l’objet d’un zapping d’autant plus redoutable que subreptice et, pour le coup, terriblement hypocrite. Accuser, alors ? Pointer du doigt la lâcheté ou la complaisance ? Rouvrir, comme d’autres, le procès grisant des médiateurs ? C’est nécessaire, peut-être. Et les travaux séminaux de Pierre-André Taguieff ont inlassablement cherché, depuis la fin de l’année 2000, à alerter les consciences. L’objet de ce livre est légèrement autre : il est plus historique. Décrire et analyser la « nouvelle judéophobie », selon la terminologie de Taguieff, est nécessaire. Le livre qu’on va lire poursuit un autre objectif : discerner l’archéo sous le néo. Il s’agit moins de repérer les configurations de la barbarie antijuive dans la synchronie, que de tenter de comprendre pourquoi celle-là, en dépit de sa prégnance quasi quotidienne dans tous les territoires perdus de notre République, ne soulève aucune indignation de masse. Et cet effort nous oblige à déplacer nos interrogations dans la diachronie, vers le « temps long » de l’histoire de ce pays. L’accoutumance à l’ignominie, qu’il faut dénoncer avec Taguieff, apparaît alors sous un jour cru : moins comme un manquement psychologique que comme la conséquence d’une structure discursive, ou l’effet d’une grammaire finalement ancienne, et qui, comme un rhizome, s’excave de l’obscurité, rebondit dans notre actualité et la submerge.

L’urgence, donc ? Sous la surface du néoantisémitisme, sonder la nappe souterraine d’une aversion méthodique qui a rendu possible, au crépuscule du xixe siècle, l’affaire Dreyfus. Reviennent alors les spectres non de l’antique antisémitisme chrétien disséqué par Léon Poliakov, mais du modernisme antijuif et de son « progressisme » convulsé – celui des détracteurs les plus violents et les plus acharnés de la IIIe République et de ce que le préfasciste Georges Valois nommait la « radicaille ».

Et sort de terre, dans sa virulence inentamée, une manière de conspuer les juifs qui faillit bien emporter, malgré la bravoure des dreyfusards, l’édifice plus fragile qu’on l’imagine de la civilisation française.

Extrait de "J’accuse . . . ! 1898-2018. Permanences de l’antisémitisme" par Alexis Lacroix, publié aux Editions de l'Observatoire.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles

02.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

03.

Ce laser super puissant développé par Israël pourrait devenir un instrument de paix

04.

Coronavirus : quand les experts américains en sécurité biologique alertaient sur les risques posés par le laboratoire chinois ultra sensible de… Wuhan

05.

Plus précieux que l’or, le palladium : les raisons d’un envol des prix

06.

Ce que les municipales risquent d’imposer à Emmanuel Macron

07.

Alors que les populations de culture musulmane connaissent un retour marqué à la religion en Europe, les pays arabo-musulmans connaissent pour leur part une sécularisation rapide

01.

Un concours de sosie de William et Kate Middleton

01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

06.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

04.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Atlante13
- 14/01/2018 - 12:29
@hannibal barca
vous me semblez un peu déconnecté, je pense. D'après ce que je lis, entends et vois, ce sont des "blancs" essentiellement massacrés au Bataclan, et à Nice. En tous cas, c'étaient eux les cibles. Ao moyen-orient, ce sont les chrétiens qui sont massacrés dans l'indifférence totale des professionnels de l'anti-racisme. Et en Mauritanie, ce sont les musulmans qui continuent à perpétuer la vente d'esclaves, on ne se refait pas. Alors, si vous voulez dénoncer les "racistes", ayez au moins l'honnêteté de ne pas être sélectif.
philippe de commynes
- 13/01/2018 - 23:04
Contresens
A lire cet huluberlu on se demande ce qu'il veut bien vouloir dire .Que les jeunes musulmans antisémites sont trop bien assimilés, et que c'est pour cela qu'ils ont assimilé , aussi, drumont et maurras ?
Ou alors que c'est à cause des restes de drumont et de maurras que les français de "souche" sont trop tolérants à l'antisémitisme, même des jeunes des cités ? C'est tout le contraire, c'est parcequ'ils ont été trop conditionnés, intimidés par la bien pensance anti-raciste selon laquelle l'arabophobie est le nouvel antisémitisme, ou alors çà n'a pas été le cas, et c'est seulement que l'on ne peut pas les entendre parceque les "élites" ne veulent laisser passer un discours "raciste" antimusulman, y compris quand il s'agit de dénoncer l'antisémitisme des musulmans...
Deudeuche
- 13/01/2018 - 22:45
@hannibal barca
Parce que dans le palmarès des genocides les juifs ont une show d’avance et que la plaie de l’occident est l’islamisme qui ne tolère aucune conversion de musulmans, qui est une machine à assassiner et qui se contrefout de la Palestine qui est une plaie nécessaire à sa cause conquérante et assassine. Vous avez essayé de construire une synagogue ou une eglise en pays musulmans, c’est pas comme construire une mosquée chez ces chiens de “koufars”, car la il n’y a pas beaucoup de problèmes