En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
CFDT, CGT...

Et le Smic interprofessionnel subit un nouvel assaut des... syndicats de branche eux-mêmes

Publié le 09 janvier 2018
Le SMIC interprofessionnel a-t-il encore une raison d'être? ou est-il devenu un chien dans un jeu de quilles? La question n'est pas posée par d'horribles ultra-libéraux qui veulent en finir avec les avantages sociaux, mais par la CFDT de la chimie... au grand dam de ses partenaires syndicaux de jeu.
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le SMIC interprofessionnel a-t-il encore une raison d'être? ou est-il devenu un chien dans un jeu de quilles? La question n'est pas posée par d'horribles ultra-libéraux qui veulent en finir avec les avantages sociaux, mais par la CFDT de la chimie... au grand dam de ses partenaires syndicaux de jeu.

Les syndicats de la chimie devraient s'opposer à l'accord de branche que la CFDT vient de signer sur les rémunérations minimales annuelles (RMA). Celui-ci définit le salaire minimum dans la branche à 9,86€ au 1er avril 2018, quand le SMIC s'élève, au 1er janvier, à 9,88€ de l'heure. La CGC, FO et la CGT, qui représentent à eux trois les 2/3 des salariés de la branche, feront donc opposition à un accord qui prévoit de pouvoir payer sous le SMIC interprofessionnel.

À quoi servent encore les rémunérations minimales de branche?

Sur le fond, l'opposition des trois syndicats de la chimie pose un problème idéologique rendu très aigu par les ordonnances Macron. Celles-ci ont accordé, de fait, une primauté aux accords d'entreprise et un droit aux négociateurs de déroger négativement aux textes collectifs. 

Dans ces conditions, les négociations de branche sur les rémunérations minimales annuelles ont-elles encore un sens, ne serait-ce que juridique?

Formellement, la branche reste seule capable de fixer les salaires minimum en vigueur dans les entreprises qu'elle regroupe. Ce monopole n'est donc pas atteint. En revanche, rien ne prouve qu'une branche ne puisse pas déterminer une rémunération minimale sous le SMIC, désormais...

L'exemple de la chimie est, sur ce point, d'autant plus emblématique que les salaires n'y sont pas particulièrement faibles. En outre, ils sont loin de constituer le principal coût de production. 

Le début d'un traumatisme syndical collectif

Assez rapidement, les ordonnances Macron devraient produire le séisme que beaucoup d'organisations syndicales ont refusé d'envisager dans sa profondeur. Le poids de la bureaucratie syndicale qui peuple les branches et les appareils interprofessionnels devrait progressivement s'éroder pour donner du poids aux sections d'entreprise. 

Gare au renouvellement et au changement de monde. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

02.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

03.

Une suggestion pour Greta Thunberg : et si pour sauver la planète, on guillotinait les riches ?

04.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

05.

Carlos Ghosn : enfin un ami, Francis Ford Coppola !

06.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

07.

Les épargnants français, bipolaires ?

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

04.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

05.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

06.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

05.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 11/01/2018 - 00:16
Les sections d’entreprise vont remplacer les syndicats...
et vous appelez ça un « changement de monde »?????....d’abord, c’est pas réalisé! Et puis, pourquoi ces fameuses sections d’entreprises n’auraient-elles pas les mêmes intérêts que les syndicats déjà enterrés par vous? Je ne vois pas la diffference d’interet, qui est celui de La défense des salariés. certes, il sera plus intéressant de discuter localement, mais pourquoi devrait-il y avoir de telles différences au sein d’une même branche...je ne vois pas le changement de monde, excepté celui de la propagande et de l’enfumage à toute berzingue...