En direct
Best of
Best Of
En direct
info atlantico
© Reuters/Charles Platiau
Limitation de vitesse
Tout ça pour quoi ? 56% des Français ne croient pas que la limitation à 80km/h permette de réduire la mortalité sur les routes et 72% que la mesure ne sera pas respectée par les automobilistes...
Publié le 09 janvier 2018
Selon un sondage exclusif Harris Interactive pour RMC et Atlantico, les Français sont majoritairement opposés (59%) à la diminution de la vitesse à 80km/h sur certaines routes secondaires au lieu de 90km/h.
Jean-Daniel Lévy est directeur du département politique & opinion d'Harris Interactive.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Daniel Lévy
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Daniel Lévy est directeur du département politique & opinion d'Harris Interactive.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon un sondage exclusif Harris Interactive pour RMC et Atlantico, les Français sont majoritairement opposés (59%) à la diminution de la vitesse à 80km/h sur certaines routes secondaires au lieu de 90km/h.

Atlantico : Quels enseignements tirer de ce sondage réalisé le 8 janvier 2018, à la veille de la réunion du conseil interministériel de sécurité routière devant statuer sur la possible réduction de la vitesse maximale autorisée sur certaines routes secondaires à 80 km/h au lieu de 90 km/h ?

Jean-Daniel Levy : 1. Que les Français se montrent plutôt critiques à propos d’une possible limitation de la vitesse à 80 km/h au lieu de 90 km/h sur les routes nationales et départementales à double sens sans séparateur central : 59% se disent opposés à cette mesure et 41% s’y montrent favorables. Notons que le soutien à cette proposition, notamment portée par le Premier ministre, s’avère peu structurée par la proximité politique. Elle l’est davantage par le rapport à la voiture : les automobilistes font majoritairement part de leur opposition à cette mesure (63%) alors que les Français ne possédant pas de véhicule s’y montrent favorables (67%).

Sondage Harris limitation vitesse 80km/h

 

2. Que les Français estiment avant tout que l’objectif poursuivi par le gouvernement lorsqu’est proposée cette mesure est la capacité à accroître le montant des contraventions collectées par l’Etat (82%). Notons néanmoins qu’une majorité de Français (59%) croit également, et sans que cela soit antinomique, que le gouvernement vise à réduire par cette réforme la mortalité sur les routes. Enfin, l’objectif d’une moindre consommation de carburant s’avère moins perçue comme une préoccupation du gouvernement (42%).

Sondage Harris limitation vitesse 80km/h

3. Que les Français anticipent effectivement des hausses du nombre de contraventions liées aux excès de vitesse suite à l’adoption de cette mesure (83%), et qu’ils se montrent pour une majorité sceptiques sur sa capacité à permettre de réduire le nombre de morts sur les routes : 56% ne croient pas en cette hypothèse et 44% estiment que cette réforme peut atteindre cet objectif. Notons que les Français favorables à cette réduction de la vitesse autorisée pensent que cette nouvelle règle aura d’abord comme effet de faire diminuer la mortalité (83%), avant même de constituer un revenu supplémentaire pour l’Etat (75%).

Sondage Harris limitation vitesse 80km/h

Sondage Harris limitation vitesse 80km/h

4. Que 72% des Français pensent que cette limitation qui, nous l’avons vu, partage les Français, ne sera plutôt pas respectée par leurs concitoyens. Notons néanmoins, que 73% des Français indiquent qu’eux-mêmes suivront cette nouvelle règle, un enseignement qu’il faut toujours lire à l’aune de leur propension (connue) à sur-déclarer leurs comportements vertueux…

Sondage Harris limitation vitesse 80km/h
Sondage Harris limitation vitesse 80km/h
Sondage Harris limitation vitesse 80km/h
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (31)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
DANIEL74000
- 10/01/2018 - 07:26
Bon Sens
Ancien représentant j'affirme que les poids Lourds dont beaucoup d'étrangers qui circulent sur nos petites routes qui échappent à la DDE sauf pour les primes, m'ont causé beaucoup de frayeurs en me "poussant au cul". Normalement ils sont limités à 80 km/h mais jamais contrôlés ni contrôlables par nos radars (nous ne sommes pas en Suisse) Et les camions qui respectent la réglementation, il y en a, provoque l'énervement de ceux qui veulent les doubler. A 80 pour tous le problème est réglé !! Avant de changer les panneaux, l'information suffit et le réglage des radars aussi.
PhloxxX
- 10/01/2018 - 05:32
D'autres intérêts
Cette limitation de vitesse va booster l'activité des ventes de panneaux de signalisation et des infrastructures autoroutières.
70 euros hors taxe pour un panneau d'interdiction et combien de panneaux à changer ? Petite contribution à la croissance économique donc...
g16
- 10/01/2018 - 00:42
les cochons de payants
A ce gouvernement qui veut infantiliser les conducteurs, ce n'est pas en 2020 que l'on donne rendez vous, mais en 2022 pour un grand balayage.
Ce ne sont que des taxes, les mêmes que Hollande, qui en voulant faire payer les riches, a tout juste fini par atteindre "des pas très riches" qui n'ont pas les moyens de se sauver en fuyant son pays.

En dehors des 10% d'automobilistes qui vont toujours rouler a 110, à griller des feux rouges et à doubler dans les endroits les plus risqués sans se faire prendre, les 90% de conducteurs sérieux vont soit s'emmerder a passer des heures au volant, ou seront réduits à être des cochons de payants.
Ce n'est déjà pas agréable, de ne pas avoir d'autoroute prés de chez soi, mais en plus on roule sur des chemins de traverse indigne d'être le réseau routier Français.