En direct
Best of
Best of du 6 au 12 avril 2019
En direct
Atlanti-culture
"Le Malade imaginaire" : Un Malade qui donne vraiment la pêche
Publié le 11 décembre 2017
Anne Jouffroy est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anne Jouffroy pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anne Jouffroy est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

THEATRE

Le Malade imaginaire

de Molière

Mise en scène : Michel Didym, Fondateur de la Mousson d’été, directeur du centre dramatique national de Lorraine.

Scénographie : Jacques Gabel. 
Lumières : Joël Hourbeigt. 
Costumes : Anne Autran. 
Chorégraphie : Jean-Charles Di Zazzo. 
Enregistrement et mixage musique : Bastien Varigault. 
Avec le Quatuor Stanislas : Laurent Causse, Jean de Spengler, Bertrand Menut, Marie Triplet. 

Musique : Philippe Thibault
Comédiens : André Marcon ou Michel Didym, Agnès Sourdillon ou Nora Krief, Jeanne Lepers ou Pauline Huruguen, Catherine Matisse, Bruno Ricci, Jean-Marie Frin, Barthélémy Meridjen ou François de Brauer, Jean-Claude Durand  ou Didier Sauvegrain, Lou Vilgard-Nizard.

INFORMATIONS

 THÉÂTRE DÉJAZET 

JUSQU'AU AU DIMANCHE 31 DÉCEMBRE 

Du mardi au samedi à 20h45 - Les samedis à 16h et 20h45

Dimanche 24 et 31 décembre à 14h

41, Boulevard du Temple 75003 Paris

Réservations : 01 48 87 52 55

RECOMMANDATION

EN PRIORITE

THEME

Le Malade imaginaire, dernière comédie écrite et jouée par Molière, et chef d'oeuvre indémodable, est une satire désopilante du corps médical et des relations entre les hommes et les femmes.

Argan est hypocondriaque. Veuf, il s’est remarié avec Béline qui simule des soins attentifs, mais n’attend en réalité que la mort de son mari pour pouvoir hériter.

Il se fait faire des saignées, des purges et prend toutes sortes de remèdes, dispensés par des médecins pédants et soucieux davantage de complaire à leur patient que de la santé de celui-ci. Toinette, sa servante, se déguise en médecin et lui dispense des conseils pleins d’ironie où elle se moque du ridicule des médecins.

Angélique, sa fille, aime Cléante au grand dépit d’Argan. Il préférerait voir sa fille mariée à Thomas Diafoirus, lui-même médecin.

Pour les tirer d’affaire, Toinette recommande à Argan de faire le mort.

Sa femme est appelée par Toinette, et manifeste sa joie d’être débarrassée de son mari, devant celui-ci, qu’elle croit mort.

Toinette appelle ensuite Angélique, qui manifeste un chagrin sincère de la mort de son père : celui-ci arrête aussitôt son jeu et accepte l’union de sa fille avec Cléante, à la condition que ce dernier devienne médecin.

Son frère, Béralde, lui conseille de devenir médecin lui même, ce qu’il accepte.

La pièce se termine par une cérémonie bouffonne d’intronisation d’Argan à la médecine.

 

POINTS FORTS

- la mise en scène épurée et élégante n'est là que pour accompagner l'oeuvre : Argan est dans son fauteuil au centre de la scène et la comédie tendre et désopilante commence...

- les comédiens sont, tous, absolument exceptionnels. Subtils, malicieux, drôlatiques, insupportables ou émouvants, ils servent le texte et le rythme de la pièce avec une maestria époustouflante.

- le bonheur de se replonger dans ce chef-d'oeuvre classique, vu et revu au théâtre, avec la sensation , ici, de partager son plaisir avec les comédiens.

 

POINTS FAIBLES

Je n'en vois aucun..

EN DEUX MOTS

Molière aurait pu être fier de cette version de son Malade imaginaire, mis en scène par Michel Didym.

UN EXTRAIT

Argan." - Je ne suis point bon, je suis méchant quand je veux.

          Toinette. - Quand un maître ne songe pas à ce qu'il fait, une servante bien sensée est en droit de le redresser

           Argan. - Chienne !"

L'AUTEUR

Un simple rappel: Molière (1622-1673) crée le Malade imaginaire au Palais-Royal le 10 février 1673. Il tient le rôle d'Argan.

A la quatrième représentation, le 17 février 1673, il a un malaise en scène.

Il meurt à son domicile quelques heures plus tard.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Les puissants relais de l'Algérie en France ; Ces amis de Ghosn que tout le monde craignait chez Renault; L'avertissement de Philippe à Castaner; Technip: et un mégagâchis industriel de plus; Notre-Dame partout dans les hebdos, le catholicisme plus rare
03.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
04.
Reconstruction de Notre Dame : Emmanuel Macron prend-il le risque du « too much » ?
05.
Le blues des gendarmes de Matignon ne faiblit pas
06.
Notre Dame brûla et obligea la France à se souvenir qu'elle fut catholique…
07.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
04.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires