En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© DR
La coupe du sapin ayant servi pour l'Elysée, mais en 2016.
Agriculture

L'histoire méconnue du sapin de Noël de la cour d’honneur de l’Elysée, symbole de fête et d'engagement environnemental

Publié le 10 décembre 2017
Avec WikiAgri
Il mesure 13 mètres de haut, pour 5 mètres d’envergure, et impose sa majesté illuminée dans la cour d’honneur de l’Elysée. Mais d’où vient ce sapin de 25 ans qui participe au prestige de la présidence de la République française ?
WikiAgri est un pôle multimédia agricole composé d’un magazine trimestriel et d’un site internet avec sa newsletter d’information. Il a pour philosophie de partager, avec les agriculteurs, les informations et les réflexions sur l’agriculture. Les...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
WikiAgri
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
WikiAgri est un pôle multimédia agricole composé d’un magazine trimestriel et d’un site internet avec sa newsletter d’information. Il a pour philosophie de partager, avec les agriculteurs, les informations et les réflexions sur l’agriculture. Les...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il mesure 13 mètres de haut, pour 5 mètres d’envergure, et impose sa majesté illuminée dans la cour d’honneur de l’Elysée. Mais d’où vient ce sapin de 25 ans qui participe au prestige de la présidence de la République française ?
Avec WikiAgri

Lire également l’article de Frédéric Hénin sur WikiAgri

Derrière un seul arbre se cache en réalité toute une forêt de sapins, mais aussi ce qu’elle représente aux yeux des citoyens, et ce qu’elle se doit de respecter. Le sapin de la cour d’honneur de l’Elysée a ainsi une histoire, qui mérite d’être connue. Symbole verdoyant non seulement des fêtes de fin d’année mais aussi de la cause environnementale, il se doit d’obéir à celle-ci dans les moindres détails.

L’un d’entre eux, non le moindre, est son acheminement. Pour arriver au coeur de Paris, malgré sa taille imposante, et sans obliger à une empreinte carbone de mauvais aloi pour une telle circonstance, le choix est tout trouvé : le transport fluvial. Le sapin est transporté de la  Nièvre, son lieu de production, à l’Yonne où il est embarqué, pour être débarqué sur un quai de Seine à proximité immédiate de l’Elysée : les Parisiens ne peuvent pas se plaindre d’une quelconque pollution qu’aurait entraînée la venue du sapin, en tout cas bien moindre que s’il avait été acheminé par la route.

Ensuite, le choix du sapin. Les producteurs du Morvan répondent à une réelle tradition en la matière. En l’occurrence, ils s’appellent Jean-Christophe et Vanessa Bonoron. Ils préservent pour les grandes occasions quelques arbres de plus de 20 ans, comme celui qui a été choisi cette année, au fond d’une parcelle.

S’ils ne précisent ce que leur rapporte un marché comme celui de l’Elysée, il est clair qu’il leur sert à améliorer un ordinaire délicat pour les producteurs de sapins : sur le prix de vente affiché pour les clients, la moitié représente la marge du magasin. L’autre moitié, c’est le coût du transport, la marge des intermédiaires marchands, et, enfin, le prix payé au producteur : si vous trouvez vos sapins chers, ne croyez pas pour autant que les producteurs en sont les premiers bénéficiaires. Au contraire, ils passent après tout le monde...

Pour autant, le travail de Jean-Christophe Bonoron est estimé, puisque c’est la cinquième fois cette année qu’un de ses sapins est choisi pour orner la cour d’honneur de l’Elysée.

Le sapin choisi est un Nordmann. Soit l’espèce la plus vendue en France, achetée dès début décembre en vertu de sa faculté à ne pas perdre ses épines. De plus, le Nordmann rapporte davantage aux producteurs : ils sont vendus 27,60 € en moyenne contre 20,20 € pour les épicéas. Dans le commerce, les sapins vendus ont en moyenne 5 ans, et mesurent de un mètre à 1,50 mètre. Pour autant, le marché des sapins de plus de 1,50 mètre atteint tout de même 2 millions d’unités. En 2016, 6,1 millions de sapins naturels ont été vendus en France pour un chiffre d’affaires de 156,5 millions d’euros.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

02.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

03.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

04.

Quand Isabelle (Saporta) trompe Yannick (Jadot) avec Gaspard (Gantzer) et que le vrai cocu s'appelle David (Belliard)

05.

La fin des Bisounours : les experts en marketing découvrent que plus d’un Français sur deux avoue une attirance pour « les méchants »

06.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

07.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires