En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

02.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

03.

Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"

04.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

05.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

06.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

07.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

06.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Putzi - Le pianiste d’Hitler" de Thomas Snégaroff : un petit bonhomme au service de l’ascension d’Hitler, un portrait éclairant largement documenté

il y a 10 min 12 sec
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

il y a 1 heure 3 min
décryptage > Culture
Repenser nos modèles

L’expérience immersive : pour sauver la culture et le savoir

il y a 2 heures 20 min
décryptage > Santé
Lieux de contaminations ?

Réouverture des petits commerces, restaurants, lieux de cultes et culturels… : voilà pourquoi (et comment ) le risque sanitaire peut être maîtrisé

il y a 3 heures 15 sec
pépite vidéo > Politique
"La France se disloque"
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"
il y a 3 heures 31 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 4 heures 4 min
pépites > Santé
Coronavirus
Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"
il y a 4 heures 46 min
décryptage > International
Prévisions

Doubler le PIB chinois d’ici 2035 ? Voilà pourquoi l’objectif de Xi Jinping est un pur fantasme

il y a 5 heures 36 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bercy force les assureurs à couvrir les risques de pandémie mais pas ceux du Covid. Ce n’est pas gagné

il y a 6 heures 4 min
décryptage > Santé
Tester, tracer, isoler

Covid-19 : mais pourquoi l’isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

il y a 6 heures 12 min
pépites > Santé
Covid-19
L'exemple de l'aéroport de Shanghai montre la rapidité de réaction de la Chine face au coronavirus
il y a 28 min 44 sec
décryptage > Politique
Mesures gouvernementales

Un jeune, une solution : un ministère (du travail), mille problèmes…

il y a 1 heure 54 min
pépites > Justice
Police
L'IGPN saisie après l'action de la police pour enlever les tentes installées par des associations et des militants place de la République hier soir
il y a 2 heures 30 min
pépites > Politique
Justice
Alain Griset, ministre des PME, mis en cause par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique pour non déclaration de participations financières
il y a 3 heures 27 min
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 4 heures 52 sec
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 4 heures 23 min
décryptage > Environnement
Anticipation

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

il y a 4 heures 58 min
pépites > Politique
Etats-Unis
Donald Trump finit par débloquer le processus de transmission du pouvoir à Joe Biden
il y a 5 heures 43 min
décryptage > Europe
Capital politique en jachère

2020, l'année où l'Union européenne conserva l'approbation d'une majorité d'Européens contre vents et marées... sans rien savoir en faire

il y a 6 heures 9 min
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 19 heures 3 min
Atlanti Culture

"Le journal d'Anne Frank" : Quand la BD se hisse au niveau d'un destin

Publié le 19 novembre 2017
C'était un pari très audacieux de vouloir traduire le Journal d'Anne Frank en roman graphique. Ari Folman et David Polonsky l'ont gagné. Ils ont réussi quelque chose de très fort par le texte et très impressionnant et touchant par l'illustration, qui prend en main notre imaginaire.
Bertrand Devevey pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Devevey est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.). 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
C'était un pari très audacieux de vouloir traduire le Journal d'Anne Frank en roman graphique. Ari Folman et David Polonsky l'ont gagné. Ils ont réussi quelque chose de très fort par le texte et très impressionnant et touchant par l'illustration, qui prend en main notre imaginaire.
BD-ROMAN GRAPHIQUE
Le journal d'Anne Frank
Ari Folman, scénariste     David Polonsky, illustrateur
Ed. Calmann Levy
154 pages
16€
 
 
RECOMMANDATION 
 EXCELLENT
 
 
THEME  
Le journal d'Anne Frank est le récit intime d'une jeune fille, isolée avec sa famille dans l'arrière cour d'un immeuble d'Amsterdam où son père, juif Allemand, a choisi de les cacher, entre 1942 et 1944. De sa 13ème à sa 15ème année, elle raconte ses doutes, ses joies, la vie recluse avec ses parents, sa sœur, et 4 autres réfugiés dont un jeune homme de 2 ans son aîné, dont elle tombera amoureuse. 
Ce récit à la première personne évoque les questionnements de l'adolescence sur fond de guerre, d'occupation de la Hollande et de persécution des juifs. 
Le parti pris du roman graphique est de les mettre en image, en tentant de restituer la réalité du quotidien, l'imaginaire d'Anne, et la présence rassurante de son journal qu'elle appelle Kitty. Ce travail singulier, à la frontière du récit historique, de la création et du roman, fait suite à d'autres expériences de transcription du journal d'Anne Frank en bandes dessinées.
 
POINTS FORTS 
1- Une mise en page inventive, qui alterne grandes et petites vignettes, cases classiques ou larges extraits du "journal". Une représentation originale de ce qu'a pu être le quotidien d'Anne, dans ses moments d'insouciance, de révolte, de découverte, d'angoisse ou de cauchemars.
2- Synthèse en 154 pages illustrées d'un journal qui en fait plus de 350, l’album restitue avec une étonnante complicité et parti pris (celui d'Anne) les personnages réels.
3- Une belle alliance de poésie, de dessins et de textes, contribue à témoigner de l'humour et de la fantaisie prêtés à Anne Franck.
4- Le choix formel du roman graphique rend accessible aux plus jeunes, sans en trahir ou en caricaturer l'esprit, un témoignage qui a marqué les générations d'après guerre. Ultime évasion d'une jeune fille quelques mois avant sa mort dans un camp de concentration en février ou mars 1945, il contribue à rendre intemporels ses troubles et ses rêves, autant que la mémoire de l'abominable absurdité du génocide des juifs.
 
POINTS FAIBLES 
1- Pour reprendre une formule connue des lecteurs de Culture-Tops, "j'en vois peu", si ce n'est qu'il faut accepter, en se plongeant dans cette composition originale, de voir votre imaginaire pris en main par Folman et Polonsky.
2- A la différence de beaucoup de créations du "9ème art" (la BD), il est difficile de lire ce roman graphique au premier degré, tant l'œuvre originale a marqué les générations d'après guerre.
 
EN DEUX MOTS  
Rendre "visibles" les rêves et la réalité d'Anne Frank et de ses proches était un exercice à priori difficile et très ambitieux. Pour autant, cette mise en image, autour de personnages "à la ligne claire", aux regards lourds et angoissés, s'avère plutôt convaincante. A la différence de beaucoup de bandes dessinées qui se parcourent avec insouciance ou appétit, celle-ci se mérite et se révèle au fil des pages. Les choix graphiques et littéraires proposent une alternance subtile d'insouciance, de confessions intimes et d'angoisses habilement distillées. 
Il se dégage de cet album, fidèle à l'original, une force sombre et poétique qui devra séduire de nouvelles générations de lecteurs, parfois rebutées par les formes traditionnelles d'écriture. 
La dernière page refermée, et après quelques temps de maturation, cette Anne ressuscitée par Folman et Polonsky semble bien vivante, et pour le devoir de mémoire, c'est tant mieux.
 
UN EXTRAIT 
"Chère Kitty, je vais pouvoir, j'espère, te confier toutes sortes de choses, comme je n'ai encore pu le faire à personne, et j'espère que tu me seras d'un grand soutien". P 9
 
LES AUTEURS 
- Annelies Marie Frank, jeune fille allemande de confession juive, écrit son journal intime entre 1942 et 1944, recluse dans l'arrière boutique transformée en appartement secret, des locaux de l'entreprise de son père à Amsterdam. Elle décède dans le camp de Bergen-Belsen, 7 mois après la dénonciation qui conduira à l'arrestation de sa famille. Son père Otto, seul survivant, se voit remettre le journal d'Anne, dont il ignorait l'existence, à son retour à Amsterdam. Devant la qualité de son écriture, l'authenticité et la maturité dont il témoigne, Il décide en 1947 de le faire publier en néerlandais.
Deux dessins animés, un film, des documentaires, plusieurs adaptations au Théâtre, dont une écrite en 2012 par Eric Emmanuel Schmitt, deux mini séries télévisées… selon un classement établi en 1999 par le journal le Monde et la Fnac, le Journal d'Anne Frank est en 19e place parmi les 100 meilleurs livres du XXe siècle. Plus de 25 millions d'exemplaires ont été vendus ; il est traduit dans plus de 70 langues.
- Ari Folman, est scénariste et réalisateur. Il est notamment l'auteur du film d'animation Valse avec Bachir (2008), salué par de nombreuses récompenses internationales (dont un César et un Golden Globe). Il s'est vu proposer ce travail par le Anne Frank Fonds, crée dans les années 60 en Suisse par Otto Frank, le père d'Anna. Ari  Folman a consacré plusieurs années à ce projet.
- David Polonsky a collaboré avec Ari Folman pour la réalisation de Valse avec Bachir. Illustrateur, Il est aussi chef décorateur et directeur artistique pour le cinéma.
Tous deux ont apporté un soin particulier à préciser le contexte, les personnages et les partis pris du roman. Ils vivent en Israël.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires