En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

07.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

01.

Thalès devra rembourser près d'un milliard de dollars à Taïwan

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 10 heures 42 min
pépites > Religion
Off
En privé, Macron trouve "irresponsable de faire des amalgames et de stigmatiser" sur l'islam
il y a 12 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre Audio : "La cage dorée" de Camilla Lackberg, Les livres s'écoutent aussi

il y a 13 heures 7 min
pépites > Environnement
Usine à gaz
Pourquoi le "Green Deal" d'Ursula von der Leyen pourrait bien être un projet mort-né
il y a 14 heures 55 min
décryptage > Religion
Touche pas à mon Islam !

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

il y a 16 heures 54 min
décryptage > International
Cynisme

La Syrie, dernier tombeau des idéalismes

il y a 17 heures 42 min
décryptage > Europe
Drôle de guerre

Conseil des ministres franco-allemand : Angela Merkel et Emmanuel Macron ne peuvent plus cacher la crise du couple moteur de la construction européenne

il y a 18 heures 2 min
décryptage > Société
Habile

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

il y a 18 heures 16 min
décryptage > Société
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

il y a 18 heures 47 min
décryptage > Religion
Victimisation

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

il y a 18 heures 59 min
light > Insolite
L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux
Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument
il y a 11 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'aube des idoles" de Pierre Bentata : Voici décortiquées quelques croyances d’aujourd’hui, souvent prêtes à l’emploi, parfois radicales…

il y a 13 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Cinéma : Fahim : Avec cette histoire vraie, Pef quitte la comédie pour le drame sociétal

il y a 13 heures 12 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"
il y a 15 heures 44 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment

il y a 17 heures 22 min
décryptage > Religion
Tribune

L'hydre islamiste ne sera pas combattue efficacement sans combattre aussi l'auto-censure des débats publics

il y a 17 heures 48 min
décryptage > Nouveau monde
Nouvelles menaces

Infox, astroturfing, bad buzz : ces nouvelles menaces qui peuvent coûter des milliards aux entreprises

il y a 18 heures 8 min
décryptage > Religion
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

il y a 18 heures 34 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

il y a 18 heures 53 min
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 1 jour 9 heures
Le nettoyeur

Que la gauche mise sur les coopératives pour transformer le capitalisme !

Publié le 30 mars 2012
Proposer "de vraies bonnes idées de gauche, intelligentes et ambitieuses" : c'est l'ambition du "nettoyeur"' Pascal Emmanuel Gobry. Troisième épisode : favoriser le pouvoir de décision des salariés au sein des entreprises, via les coopératives.
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Proposer "de vraies bonnes idées de gauche, intelligentes et ambitieuses" : c'est l'ambition du "nettoyeur"' Pascal Emmanuel Gobry. Troisième épisode : favoriser le pouvoir de décision des salariés au sein des entreprises, via les coopératives.

Comment mettre en phase l'efficacité de l'économie de marché et la justice sociale ? Comment encourager l'entrepreneuriat, l'innovation et la réussite, sans accroître les inégalités ? Voilà des questions que la gauche devrait se poser et auxquelles ses candidats actuels ne répondent pas.

Il y a cependant un modèle entrepreneurial qui réussit sur tous les tableaux, mais dont on ne parle presque pas : les coopératives. Chaque employé est également actionnaire, à parts égales, la gestion est démocratique tout comme la répartition des profits.

Quant on pense coopérative, on pense souvent agriculture, voire soixante-huitards sur le retour dans le Larzac qui élèvent des chèvres. Il n'y a pas de mal à élever des chèvres dans le Larzac ! Mais, c'est méconnaître la puissance de ce modèle d'entrepreneuriat alternatif qui a déjà des réussites à son actif. En France, effectivement, ce modèle se retrouve surtout dans l'agriculture où il a fait ses preuves.

Mais à l'étranger on le trouve dans tous les secteurs. Israël est connu pour ses kibboutz, et c'est le pays où le modèle coopératif est le plus poussé, grâce à la tradition socialiste dont était issue la génération fondatrice du pays. Les kibboutz sont loin d'exister seulement dans l'agriculture. On en retrouve dans l'industrie et les services, y compris dans les technologies de pointe. Les kibboutz représentent 9% de la production industrielle du pays.

En Suisse, pays pourtant peu connu pour son ultragauchisme, le premier employeur du pays est une coopérative : il s'agit de Migros, première chaîne de distribution. Cela montre que, contrairement à ce que prétendent beaucoup, le modèle coopératif peut créer de grandes entreprises et fonctionner dans des marchés qui éxigent des économies d'échelle.

On le voit, le modèle coopératif, qui peut être plus juste, plus harmonieux, a énormément de potentiel pour créer une économie dynamique, innovante, mais sociale et solidaire. Pourquoi le modèle ne s'est-il alors pas développé en France ?

Un inconvénient certain des coopératives par rapport aux autres formes de sociétés est dans l'accès au financement. Une société commerciale peut faire appel à des capitaux extérieurs en plus de dette, ce qu'une coopérative ne pourra pas faire.

De plus, un entrepreneur qui prend un risque en créant une nouvelle activité voudra, ce qui est compréhensible, recevoir une récompense à proportion de son risque, qui est effectivement supérieur à celui que prend l'employé numéro 20 (ou 200, ou 2000) de la coopérative, et aura tendance à créer une société commerciale.

On pourrait donc imaginer des formes de coopération qui accordent un “bonus” de participation aux premiers employés, décroissant après quelques années. On pourrait aussi imaginer d'autoriser les coopératives à ouvrir une petite minorité non votante de leur capital à des investisseurs extérieurs.

L'Etat pourrait s'inspirer de l'histoire des coopératives agricoles. Ce qui a permis l'émergence de ce modèle fut aussi les caisses agricoles, qui ont permis le financement et la modernisation des exploitations à la fin du 19ème siècle. On pourrait donc imaginer un système similaire de caisses coopératives, locales et inédpendantes, financées par Oséo ou la Caisse des dépôts et garanties par l'Etat, qui permettraient aux coopératives de rattraper leur retard de financement par rapport aux sociétés commerciales.

A gauche, on parle souvent de transformer le capitalisme et l'économie, mais on explique rarement comment. Voilà une proposition concrète et ambitieuse.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

07.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

01.

Thalès devra rembourser près d'un milliard de dollars à Taïwan

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
cqoiqéqon
- 31/03/2012 - 18:31
encore manqué, j'ai aucun
encore manqué, j'ai aucun diplôme sèrieux.
Par contre les fées de la culture et du discernement semblent avoir contourné ton berceau.
ça devait sentir l'arrogance juvénile et le renfermé.
Enfin c'est pas irrémédiable, sauf pour les con vaincus évidement.
A part ça c'est quand tu veux pour de l'argumentaire détaillé, j'ai passé l'age des pattés dans le sable.
Benvoyons
- 31/03/2012 - 14:26
cqoiqéqon: Tu as ton diplôme d'économie par DSK
la bonne solution est un président élu par une chambre d'actionnaires tirée au sort (et tournante sur de courtes périodes) parmi le corps des actionnaires.

Tu vas l'inviter pour la première?

Alex de M.
- 31/03/2012 - 09:41
Les coopératives existent déjà !
Les SCOP cela ne vous dis rien ?
Les coopératives existent depuis longtemps.
Si la gauche n'en parle plus c'est d'abord parcequ'elle a fait le tour du sujet depuis longtemps. Surtout dasn les années mitterand. Les SCOP cela fonctionne rarement, et en général celle qui fonctionnent ne font que maintenir dans l'état initial une entreprise classique sans lui apporter de croissance. Dans celle qui durent on constate le plus souvent que le principe coopératif a été biaisé par le dirigent.
Il serait bien utile de connaitre le taux d'efficacité du capital publique investi (en distorsion de concurrence) dans des scop...
.
L'autre raison majeure du désintérêt de la gauche pour les coopératives c'est que dans ce cas il n'y a personne à voler ! Hors la Gauche c'est le vol. Les coopératives générent peu de profit, rapportent peu d'impôts à gaspiller, sont difficilement spoliables et ne présente donc aucune utilité !