En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : ces 50 milliards de frais de divorce que Boris Johnson est tenté de ne pas payer à l’UE

02.

Tenue libre exigée : les dangereuses impasses du néo-féminisme

03.

Ne dites plus "séparatisme" (c'est stigmatisant) dites "séparatismes" (ça ne veut rien dire)

04.

Attentats islamistes en France : la menace se reprécise

05.

Retour à la réalité sanitaire sur les marchés financiers : attention aux secousses sur les marchés

06.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

07.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

03.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

06.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

05.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

06.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Lutte contre le virus
Olivier Véran dévoile de nouvelles mesures dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 et précise que "la situation continue globalement de se dégrader"
il y a 10 heures 21 min
light > France
Monument de la gastronomie
Mort de Pierre Troisgros, le légendaire chef trois étoiles
il y a 13 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’Ours et Une demande en mariage" de Anton Tchekhov : de biens étranges déclarations d’amour

il y a 16 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Blackbird" de Roger Michell : par le réalisateur de "Coup de foudre à Notting Hill", un drame bouleversant sur les adieux d’une mère à sa famille… Avec une Susan Sarandon au sommet…

il y a 16 heures 47 min
décryptage > Terrorisme
Menace terroriste

Daech au grand Sahel : l’assassinat des Français au Niger, une preuve de plus de sa résistance

il y a 18 heures 59 min
décryptage > Economie
Projet de fusion

Suez – Veolia : le mythe toxique du "champion national"

il y a 19 heures 9 min
décryptage > France
"Le Livre noir de l'autisme"

Autisme : les cobayes de la honte

il y a 19 heures 27 min
pépite vidéo > Politique
LREM
Aurore Bergé révèle qu'il existe un "malaise profond" au sein de La République en marche
il y a 20 heures 2 min
décryptage > Science
Univers

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

il y a 20 heures 42 min
décryptage > Finance
Impact de la crise du Covid-19

Retour à la réalité sanitaire sur les marchés financiers : attention aux secousses sur les marchés

il y a 21 heures 6 min
light > Culture
Icône de la chanson française
La chanteuse Juliette Gréco est morte à l'âge de 93 ans
il y a 11 heures 33 min
pépites > Société
Evolution
Emmanuel Macron annonce "7 jours obligatoires" dans le cadre du congé paternité d'un mois
il y a 14 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les pôles, une aventure française" de Dominique Le Brun : "il y a trois sortes d’hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer". Aristote

il y a 16 heures 20 min
décryptage > International
Espoir

Un processus de paix en Afghanistan, quelle issue et à quel prix ?

il y a 18 heures 42 min
Futur
Elon Musk espère produire une voiture électrique coûtant 25.000 dollars d'ici trois ans
il y a 19 heures 6 min
décryptage > Europe
Union européenne

La force : question de taille ou d’agilité ?

il y a 19 heures 16 min
light > People
People
Le prince Harry et Meghan Markle critiqués pour avoir donné leur avis sur la prochaine élection présidentielle américaine
il y a 19 heures 50 min
décryptage > France
Un pluriel apaisant

Ne dites plus "séparatisme" (c'est stigmatisant) dites "séparatismes" (ça ne veut rien dire)

il y a 20 heures 35 min
pépites > Justice
Enquête
Une dizaine d’ADN inconnus trouvés sur un matelas de Michel Fourniret
il y a 20 heures 44 min
pépites > International
Russie
Alexei Navalny, opposant politique russe, a quitté l'hôpital allemand où il était soigné
il y a 21 heures 14 min
Atlanti-culture

"Etre moderne : le MoMa à Paris" : tout fait oeuvre, C.Q.F.D

Publié le 02 novembre 2017
Catherine Stucki pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Catherine Stucki est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

EXPOSITION

« Etre moderne : le MoMa à Paris » 

INFORMATIONS

Jusqu'au 5 mars 2018

Fondation Louis Vuitton 

8 avenue du Mahatma Gandhi, Bois de Boulogne, 75116 Paris

Métro : Ligne 1, Station Les Sablons, sortie Fondation Louis Vuitton.

Navette de la Fondation : départ toutes les 15 minutes de la Place Charles-de-Gaulle-Etoile, en haut de l’avenue de Friedland – 2

Bus 244, arrêt devant la Fondation le week-end et jours fériés

11 h-20 h, 21 h le vendredi, 9 h-21 h le week-end, fermé le mardi

Prix d’entrée : tarifs : 10-16 €

www.fondationlouisvuitton.fr

RECOMMANDATION

BON

THEME

L’exposition «Etre moderne : le MoMa à Paris », présentée à la Fondation Louis Vuitton, réunit près de 200 œuvres majeures, couvrant le champ de l’art moderne et contemporain. Elle retrace également, par le biais d’archives, l'histoire du MoMa, celle de ses collections et de ses grands acteurs : directeurs et conservateurs, donateurs et collectionneurs, qui en ont fait le mythe qu’il est devenu. 

On y retrouve des chefs-d’œuvre de Paul Cézanne, Gustav Klimt, Paul Signac, Ernst Ludwig Kirchner, Pablo Picasso, Henri Matisse, Giorgio de Chirico, Edward Hopper, Max Beckmann, Ludwig Mies van der Rohe, Marcel Duchamp, Francis Picabia, Alexander Calder, René Magritte, Walker Evans, Yayoi Kusama, Willem de Kooning, Barnett Newman, Jasper Johns, Yvonne Rainer ou Frank Stella… 

Cette sélection alterne chefs-d’œuvre reconnus et œuvres moins familières du public mais tout aussi significatives.

POINTS FORTS

_ Le lieu déjà: la Fondation Louis Vuitton,  avec son architecture exceptionnelle. 

- En pénétrant dans les premières salles du spectaculaire bâtiment, on retrouve comme de vieux amis que l’on n’ont pas vu depuis longtemps : « Persistance de la mémoire » de Dali et ses montres molles, « Oiseau dans l’espace » de Brancusi, « Le faux miroir » de Magritte et son œil à l’iris rempli de nuages, ou l’étrange « Maison près de la voie ferrée » d’Edward Hopper, une des premières peintures à entrer dans les collections du MoMA, un an après sa fondation en 1929. 

Les premières acquisitions du Musée se sont portées sur des chefs-d’œuvre des avant-gardes européennes : « Le Baigneur » de Cézanne, « L’atelier » de Picasso, « Le Départ », exceptionnel triptyque de Max Beckmann, ou la magnifique série « Stati d’Animo » du futuriste italien Umberto Boccioni. 

-La photographie est largement représentée: Eward Weston, Lisette Model, Eugène Atget, Walker Evans, Man Ray, Cindy Sherman.

- Cette exposition est une leçon d’histoire muséologique, suivant une chronologie de l’art bien balisée. 

- Elle met spectaculairement en valeur la démarche pluridisciplinaire du MoMa : du roulement à billes aux dessins animés de Walt Disney, des archives de la danse au cinéma, de la photo au design, tout fait œuvre. Un condensé dont l’étendue des champs donne le tournis.

- Qualités pédagogiques aussi: l'expo nous enseigne comment le MoMa est naturellement, dans le domaine de l’avant garde américaine, plus riche que son alter ego français, le centre Georges Pompidou. On y trouve d’ailleurs  les premières émoticônes, représentant les émotions du visage, qui ponctuent désormais nos SMS et qui ont été conçues en 1998. 

POINTS FAIBLES

- On aurait aimé en montant dans les étages de l’exposition qu’il y est plus d’œuvres, car il semble que plus c’est contemporain moins il y en a, dommage. 

- Par ailleurs, certaines œuvres sont absentes,  comme « Les Demoiselles d'Avignon », et d'autres encore. Le déplacement a un coût !.

EN DEUX MOTS

Le Moma  a compris son époque, la nôtre, et remet l'art en perspective, dans un flux d'émotions. 

Cette expo est un show à l’américaine !

Reste à savoir ce que le MoMa nous concocte pour la décennie à venir..

UN EXTRAIT

« Cette exposition est la préfiguration d’une nouvelle conception d’un musée d’art moderne du XXIe siècle ». Glenn Lowry, directeur du MoMa.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 02/11/2017 - 20:36
Moderne
Cézanne, Signac, Picasso, Klimt, Matisse, Magritte... Voilà qui est terriblement moderne...pour nos grands-parents... Et encore...
Cela dit cela doit faire une belle exposition. Dommage qu'il soit aussi chiant de se rendre à Paris.