En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

02.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

03.

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

04.

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

05.

Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres

06.

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) confirme l’illégalité de la publication d’enregistrements de Mme Bettencourt par Mediapart

07.

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

01.

Affaire Duhamel : les inavouables secrets des bourgeois de la gauche caviar

02.

Trump banni de Twitter : « Nous, Français, ne pouvons accepter ce qui se joue en ce moment pour la liberté du monde »

03.

Trump, le plus détesté des présidents mais celui qui a fait une des politiques les plus profitables à tous les Américains

04.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

05.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

06.

Diam's bientôt de retour, Alain Chabat bientôt papy; Grand froid entre Charlène & Albert de Monaco, grand frais entre Emmanuel Macron & sa famille; Divorce imminent chez les Kardashian West; Ben Affleck se gave de doughnuts, Laura Smet prend un coach

01.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

02.

Trump banni de Twitter : « Nous, Français, ne pouvons accepter ce qui se joue en ce moment pour la liberté du monde »

03.

Affaire Olivier Duhamel : Alain Finkielkraut, ne sera plus chroniqueur de l’émission 24h Pujadas, diffusée sur LCI

04.

Affaire Duhamel : les inavouables secrets des bourgeois de la gauche caviar

05.

Les complotistes et autres trumpistes ou Gilets jaunes radicalisés, enfants monstrueux de la déconstruction, de la cancel culture et des guérilleros de la justice sociale

06.

La grande épuration : mais pourquoi la Silicon Valley se comporte-t-elle comme si elle voulait donner raison aux complotistes à la QAnon ?

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 9 heures 49 min
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 14 heures 27 min
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 15 heures 16 min
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 15 heures 53 min
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 16 heures 31 min
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 17 heures 8 min
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 17 heures 37 min
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 18 heures 17 min
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 18 heures 38 min
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 19 heures 4 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 12 heures 47 min
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 14 heures 40 min
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 15 heures 37 min
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 16 heures 9 min
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 16 heures 45 min
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 17 heures 26 min
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 17 heures 40 min
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 18 heures 35 min
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 18 heures 44 min
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 19 heures 6 min
© Reuters
© Reuters
Allo ?

Ne perdez plus votre temps à laisser des messages vocaux, personne ne les écoute vraiment

Publié le 27 octobre 2017
La communication entre personnes s'oriente davantage vers les modes asynchrones écrits comme le SMS, le courriel mais surtout les médias sociaux.
Catherine Lejealle
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Catherine Lejealle est docteur en sociologie et ingénieur télécom (ENST Bretagne). Elle est professeur à l'ISC Paris et co-fondatrice de la Chaire Digital Business. Ses domaines de recherche couvrent les usages des TIC (téléphone portable, Internet,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La communication entre personnes s'oriente davantage vers les modes asynchrones écrits comme le SMS, le courriel mais surtout les médias sociaux.

Atlantico : En quoi peut-on dire que l’envoi de messages vocaux sur nos téléphones se fait aujourd’hui de moins en moins ? Pourquoi les gens préfèrent désormais envoyer des SMS et/ou des mails plutôt que de laisser des messages vocaux ?

Catherine Lejealle : De façon générale, l’usage du mobile pour téléphoner se marginalise face au temps passé à surfer sur Internet, à jouer ou encore passé sur les applications notamment Facebook. Le mobile reste un outil relationnel mais moins pour communiquer par téléphone qu’autrement : via des SMS, les selfies ou des updates sur les médias sociaux. Dans un second temps, si on zoome uniquement sur la partie de sociabilité interpersonnelle, donc sur la communication entre personnes, effectivement on observe que les messages vocaux ont moins la cote notamment auprès des plus jeunes, les fameux Y et les Z. Ce transfert s’effectue de la voix vers des modes asynchrones écrits comme le SMS, le courriel mais surtout les médias sociaux.

Il y a trois raisons à cela : la première concerne les jeunes et surtout les ados. Ils ont des forfaits illimités en SMS mais limités en voix. Dans ce cas, comment s’étonner qu’ils aillent plus vers le SMS ? C’est un arbitrage financier simple. Deuxièmement, les jeunes passent une grande partie de leur temps sur ces médias sociaux. Il est alors logique pour eux de converser entre eux sans changer de média. Puisque les plateformes permettent des échanges privés, ils y restent pour leurs communications interpersonnelles privées. La troisième raison est également utilitaire.

Les modes asynchrones peuvent être lus n’importe où et à l’insu des tiers qu’il s’agisse du prof, du parent ou encore des autres spectateurs dans la salle de ciné ou de concert. Ainsi, en utilisant ces modes de communication asynchrones, discrets, vous avez plus de chance d’avoir une réponse et de pouvoir échanger, engager une conservation. La qualité des réseaux fait que ces modes par SMS sont ultra rapides et permettent de nouer un dialogue et un mode interactif. On n’est pas du tout dans la caricature d’un long mail échangé où l’autre répond en décalé, une fois par soir. D’ailleurs des outils comme Google voice permettent de convertir des messages vocaux en messages écrits. On constate qu’ils répondent à une attente, celle de pouvoir accéder à ses messages plus facilement même au volant ou dans les transports, en multi activités.

En quoi peut-on dire que ce phénomène relève en grande partie d’une volonté de gagner du temps ?

Effectivement depuis 1968, grâce à la célèbre formule de Mc Luhan nous savons que "Le message, c’est le médium". Cela signifie que le choix du moyen de communication pour véhiculer un message contribue au message final que nous recevons et décryptons. Un billet doux rédigé de la main de notre amoureux a plus de valeur qu’un SMS. Aimerions-nous qu’il nous envoie un fax (ou télécopie) ? Le choix du moyen de communication constitue un message en lui-même et peut être analysé comme révélateur de notre époque.

Alors qu’en dit-il ? Vous parlez de gagner du temps. Certes dans notre société le rythme s’accélère de plus en plus et on déteste attendre. Regardez l’évolution du commerce en ligne. Désormais on commande et on souhaite retirer le colis une heure après quelque part ou on commande avant 22 h et on est livrés dès 7 h le matin avec les croissants. Dans certains cas, oui, ce transfert vers des formes asynchrones traduit une volonté de gagner du temps. C’est le cas où vous appelez et où vous tombez sur une boite vocale. Or, chacun a constaté qu’en utilisant un mode asynchrone, moins intrusif, permettant à l’interlocuteur de répondre sans déranger les tiers présents (collègues…) il aura plus facilement une réponse. C’est un résultat d’une expérience vécue. Donc on va vers ce genre de mode qui permet de communiquer. Dans beaucoup d’autres cas, on utilise le SMS, le courriel, les messages privés des plateformes pour pouvoir nouer un dialogue et échanger en temps réel pour commenter ce qui se passe. On peut dire que ce choix du média relève d’une volonté de communiquer et d’être relié aux autres.

De la même manière, ce phénomène ne relève-t-il pas aussi chez certaines personnes d’une peur de la communication orale à l’heure où le manque de communication est de plus en plus criant ?

Je vois moins une peur que la mise en place de bonnes pratiques en matière de politesse. Arroseur arrosé, chacun a pu faire l’expérience de conversations bruyantes passées au téléphone qui dérangent tout un compartiment ou un open space. Désormais, chacun opte pour des modes qui dérangent moins les tiers présents.

J’observe vraiment une transposition de la communication vers des formats narratifs à la fois asynchrones courts incluant de plus en plus d’images et de vidéo, donc des formats adaptés à une consultation à la volée en parallèle des autres activités sur un mobile ou une tablette. Chacun acquière une expertise dans la présentation de soi sous ce format également plus ludique. Le format narratif s’est adapté aux contraintes et opportunités des outils (écran petit) et des situations (ubiquité et multi activités). On souhaite être relié à ses proches tout le temps mais sur des formats adaptés à la situation : format court, lisible sur mobile, en déplacement.

Cet article a été initialement publié sur le site d'Atlantico le 30 octobre 2014

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 27/10/2017 - 09:54
en effet
surtout qu'on entend rien ,( une espèce de bouillie inaudible)