En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

04.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

05.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

06.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

07.

Coronavirus : 26% des Français pensent qu’il s’agit d’un complot !

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

ça vient d'être publié
décryptage > International
Campagne électorale

Les élections américaines face à l’émergence d’un nouveau candidat : le coronavirus

il y a 24 min 50 sec
décryptage > International
Il paraît que c’est de l’humour

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

il y a 1 heure 1 min
décryptage > Consommation
Mesures barrières... contre les kilos

Déjeuner chez soi par temps de confinement : attention surpoids

il y a 1 heure 26 min
décryptage > Santé
Drame de la désindustrialisation

Vaccins contre le Covid-19 : mais qui sera capable de produire les dizaines de millions de doses nécessaires ?

il y a 2 heures 5 min
décryptage > Environnement
Alimentation

Confinement J15 : tensions en vue sur la distribution et (une partie de) l’alimentaire

il y a 2 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un long moment de silence" de Paul Colize : les destins croisés d’un homme d’aujourd’hui qui enquête sur la mort mystérieuse de son père, lors de l’attentat du Caire en 1954

il y a 14 heures 39 min
light > Insolite
Pouvoir de l'amitié
Aventoft : l'amitié ne connaît pas de frontières pour Inga Rasmussen et Karsten Tüchsen Hansen, malgré le confinement
il y a 15 heures 32 min
pépites > Justice
Charlie Hebdo et Hyper Cacher
Le procès des attentats de janvier 2015 va se dérouler du 2 septembre au 10 novembre 2020
il y a 17 heures 36 min
pépites > Economie
ISF ?
Gérald Darmanin lance "un appel à la solidarité nationale" pour aider les entreprises
il y a 18 heures 33 min
light > Media
Disparition
Mort du journaliste Pierre Bénichou à l'âge de 82 ans
il y a 20 heures 34 min
décryptage > Société
Contagion

Petites prévisions sur l’impact du Coronavirus sur les inégalités

il y a 45 min 1 sec
décryptage > Santé
Crise silencieuse

Coronavirus : le défi des corps (contagieux) des malades décédés

il y a 1 heure 14 min
décryptage > Politique
Stratégie offensive

"La France unie" : Emmanuel Macron lance un slogan bien moins rassembleur qu’il n’y paraît

il y a 1 heure 43 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

il y a 2 heures 19 min
light > Sport
Vive émotion
Coronavirus : mort de Pape Diouf, l'ancien président de l'OM, à l'âge de 68 ans
il y a 11 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Terra Incognita : une histoire de l’ignorance" de Alain Corbin : récit des incroyables erreurs sur les secrets de notre planète bleue, stimulant !

il y a 15 heures 2 min
light > Media
Pédagogie et mobilisation
Edouard Philippe va participer à une émission spéciale sur le coronavirus dans la soirée du jeudi 2 avril sur TF1 et LCI
il y a 16 heures 31 min
pépites > Politique
Suivi de la crise du Covid-19
Mission d’information parlementaire : Edouard Philippe sera auditionné mercredi
il y a 18 heures 10 min
pépites > France
Alimentation
25% des marchés alimentaires vont pouvoir rouvrir en France
il y a 19 heures 28 min
pépites > Politique
"Souveraineté nationale et européenne"
Coronavirus : Emmanuel Macron annonce la production de millions de masques et promet une "indépendance pleine et entière" de la France
il y a 21 heures 8 min
© NICOLAS ASFOURI / AFP
© NICOLAS ASFOURI / AFP
Soft power

Stratégie de la superpuissance : la Chine en voie de dépasser les Etats-Unis comme premier donateur mondial d’aide au développement

Publié le 24 octobre 2017
Les Etats-Unis sont sur le point de se faire détrôner par la Chine en termes d'aide allouée au développement. Un fait étonnant qui s'explique non seulement par l'importance grandissante de cette stratégie pour l'empire du Milieu mais aussi par le désintérêt croissant des Etats-Unis en la matière.
Barthélémy Courmont est maître de conférences l’Université Catholique de Lille, directeur de recherche à l’Iris, et rédacteur en chef de Monde chinois, nouvelle Asie. Il est l'auteur de L’énigme nord-coréenne (Presses universitaires de Louvain) et...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Barthélémy Courmont
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Barthélémy Courmont est maître de conférences l’Université Catholique de Lille, directeur de recherche à l’Iris, et rédacteur en chef de Monde chinois, nouvelle Asie. Il est l'auteur de L’énigme nord-coréenne (Presses universitaires de Louvain) et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Etats-Unis sont sur le point de se faire détrôner par la Chine en termes d'aide allouée au développement. Un fait étonnant qui s'explique non seulement par l'importance grandissante de cette stratégie pour l'empire du Milieu mais aussi par le désintérêt croissant des Etats-Unis en la matière.

Atlantico : Les Chinois seraient sur le point de dépasser les Etats-Unis en terme d'aides internationales distribuées. Qu'est-ce qui explique cette montée en force de la Chine : l'affaiblissement des aides américaines ou l'importance grandissante de cette stratégie pour Pékin ?

Barthelemy Courmont : C'est surtout la rencontre de ces deux tendances. D'un côté, les Etats-Unis ont fortement réduit les montants alloués à l'aide internationale depuis le début des années 2000. La période des grands projets d'aide au développement, qui a suivi la fin de la Guerre froide, notamment visible en Afrique, s'est progressivement réduite devant les importantes dépenses consacrées à la sécurité et aux guerres depuis 2001, et la force de frappe économique des Etats-Unis s'est considérablement réduite, la crise de 2008 n'en étant que la face la plus visible. En comparaison avec les années 1990, Washington a vu ses moyens se réduire, et son intérêt pour le développement à l'international se réduire tout autant. C'est d'ailleurs peut-être sur ce point, et non sur l'engagement politique, qu'il est possible de faire mention d'une forme d'isolationnisme, même si cela reste à élaborer. 

De l'autre côté, les moyens de la Chine ont connu une montée en puissance exceptionnelle depuis la fin de la Guerre froide, dans ce qui est sans doute la croissance économique et financière la plus spectaculaire de toute l'histoire. Et comme cette croissance à été rendue possible par la connection étroite de la Chine à l'économie-Monde, les dirigeants chinois ont parfaitement compris la nécessité, pour qu'elle se maintienne, de soutenir le développement du reste du monde. La Chine consacré ainsi aujourd'hui des sommes considérables dans toutes les régions de la planète, l'aide au développement n'en étant d'ailleurs qu'une des facettes, puisqu'elle s'accompagne d'investissements directs en forte hausse, d'investissements privés, et de multiples initiatives qui marque une présence de plus en plus forte, et qui est souvent résumée par l'initiative de la ceinture et de la route. Derrière ce slogan, c'est un nouveau rapport de la Chine au reste du monde qui est proposé, et ne fait qu'accélérer la transition de puissance avec les Etats-Unis. Si on reste sur l'exemple de l'Afrique, on note ainsi que les sommets Chine-Afrique, initiés en 2000, sont une vitrine de ce que la Chine peut apporter en termes d'aide et d'investissement sur ce continent, là où les Etats-Unis, très présents il y a vingt ans, sont en retrait.

En termes de soft power, ce genre de bouleversement hiérarchique montre-t-il que la Chine est en position pour menacer la domination américaine ?

Tout dépend en fait de la définition que l'on donne au soft power, concept initié par Joseph Nye, mais dont les contours restent parfois flous, et qui fut surtout l'objet de diverses interprétations. S'il s'agit de la capacité d'une société à influencer une autre, sur la base de sa culture et du modèle qu'elle incarne, les Etats-Unis conservent un avantage sur la Chine, même si cette dernière est très clairement montée en puissance depuis les années 2000. La culture populaire américaine, les modes de pensée issu de la société de consommation et même, dans certaines régions plus que d'autres, l'American Way of Life qui continue d'exercer un pouvoir d'attraction, sont des outils de soft power que la Chine, malgré ses efforts et ses progrès, n'a pas encore en sa possession. Si on se projette sur au moins une génération, ces perceptions pourraient changer, et évolueront très probablement, mais dans l'état actuel, Le décalage reste important.

Si on voit cependant dans le soft power plutôt la capacité d'un état à mobiliser ses forces dans un but précis, alors la Chine est en position de force, et il s'agit en effet d'un bouleversement hiérarchique. Le soft power américain ne sert pas tant un projet politico-économique qu'il ne reflète une liberté de ton, d'expression, et de positionnement politique ou social. Par exemple, Hollywood n'est pas toujours au service de Washington, et peut même en certains cas être identifié comme un instrument de contre-pouvoir, comme ce fut notamment le cas pendant la guerre du Vietnam ou, plus près de nous, en marge de la guerre en Irak. En Chine, les autorités sont parvenues à mobiliser les différentes facettes du soft power de ce pays à la culture immensément riche au service de la promotion de la Chine et de sa culture. Ce qui semble être un handicap politique, la nature du régime, dans l'affirmation d'un soft power s'avère ainsi, et presque paradoxalement, un avantage pour Pékin, ce qui invite d'ailleurs Nye à considérer que la Chine ne pratique pas tout à fait un soft power, mais une version modifiée de celui-ci. Reste à savoir si cette tendance se confirmera dans les prochaines années.

Quelles sont les autres concurrents qui peuvent perturber ce duel aujourd'hui ?

Ce sont surtout les puissances asiatiques qui, dans le sillage de Pékin, cherchent à se positionner sur les aides au développement. Et ces stratégies sont d'ailleurs des réponses à ce que fait la Chine, souvent par crainte de voir cette dernière occuper le terrain de manière irréversible. Le Japon, pourtant confronté à de grands défis économiques, cherche à conforter sa présence à l'international par le biais de ses aides, en visant notamment les pays d'Asie du Sud-Est, région dans laquelle Tokyo a été très présent dès les années 1960. On trouve dans cette région des pays qui ont besoin d'une aide importante, et qui parallèlement, pour certains d'entre-eux, voient avec méfiance la montée en puissance chinoise. Dans d'autres pays aux immenses ressources et aux potentiels importants, comme l'Indonésie, la Chine et le Japon se livrent à une véritable guerre de séduction. De son côté, l'Inde cherche également à renforcer sa présence dans les pays en développement, en s'appuyant sur la dynamique de son économie. Dans ce décor, les puissances occidentales semblent vouées à jouer les seconds rôles.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

04.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

05.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

06.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

07.

Coronavirus : 26% des Français pensent qu’il s’agit d’un complot !

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires