En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

03.

Pourquoi nous devrions nous inquiéter que l’Etat veuille pousser à une hausse des salaires (alors même que la question se pose bel et bien)

04.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

05.

Quand Bruno Le Maire se couche devant Trump… et affirme qu'il se tient debout…

06.

Villes fermées et quarantaine : ce qui pourrait (ou pas) se passer en France en cas de pandémie aigüe

07.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

01.

Fukushima : les Français stockent des compteurs Geiger

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

05.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

06.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

ça vient d'être publié
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

il y a 15 min 36 sec
décryptage > Politique
SOS contrat social

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

il y a 1 heure 7 min
pépite vidéo > Santé
Prévention
Trois premiers cas du coronavirus en France : retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Agnès Buzyn
il y a 12 heures 17 min
pépites > Santé
Enrayer la progression du virus
Coronavirus chinois : Agnès Buzyn confirme trois premiers cas avérés en France, à Bordeaux et à Paris
il y a 13 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La jungle des océans. Crimes impunis, esclavage, ultraviolence, pêche illégale" de Ian Urbina : enquête percutante sur les mauvaises pratiques en mer

il y a 16 heures 47 min
light > Insolite
Psychose ?
Coronavirus : le jeu vidéo "Plague Inc." rencontre un franc succès
il y a 17 heures 54 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la souris fait un sourire et quand le soleil fait sa ronde : c’est l’actualité des montres garantie sans coronavirus
il y a 18 heures 53 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Les chrétiens d'Afrique subsaharienne menacés par le terrorisme islamiste
il y a 21 heures 19 min
décryptage > Politique
Objectif 2022 ?

Ségolène Royal ou le retour d’un fervent désir d’avenir (personnel)

il y a 23 heures 14 min
décryptage > Economie
C'est gonflé quand même…

Quand Bruno Le Maire se couche devant Trump… et affirme qu'il se tient debout…

il y a 1 jour 4 min
décryptage > Politique
Mission impossible

Retraites : pourquoi la complexité du système fiscal et social français rend les études d’impact

il y a 39 min 22 sec
pépites > Santé
2019-nVoC
Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète
il y a 9 heures 4 min
pépites > International
Vive inquiétude
L’association française SOS Chrétiens d’Orient a annoncé la disparition de quatre de ses collaborateurs en Irak
il y a 12 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"En couple (situation provisoire)" : un an après, la pièce à succès de Jean-Michel Ribes retrouve le haut de l'affiche

il y a 16 heures 37 min
pépites > Politique
Violence
Elections municipales : la permanence de l'ancien candidat Pierre-Yves Bournazel a été vandalisée
il y a 17 heures 21 min
pépite vidéo > Santé
Grands moyens
Lutte contre le coronavirus : la Chine va construire un hôpital en dix jours afin de faire face à l'épidémie
il y a 18 heures 36 min
pépites > Faits divers
Enquête en cours
Plusieurs morts dans une fusillade en Allemagne à Rot am See
il y a 19 heures 29 min
pépites > Politique
Confidences du chef de l'Etat
Violences en France, communautarisme, islam : Emmanuel Macron se confie aux médias après son déplacement en Israël
il y a 22 heures 10 min
décryptage > Economie
Entreprises menacées par le virus ?

Wuhan, la plus connectée à la France des villes chinoises

il y a 23 heures 44 min
décryptage > Politique
Revanche de la Ligue ?

Matteo Salvini, chronique d’un retour annoncé

il y a 1 jour 17 min
info atlantico
© REUTERS/Jacky Naegelen
© REUTERS/Jacky Naegelen
Info Atlantico

38% des Français se disent prêt à accepter un régime autoritaire et 55% à confier la direction du pays à des experts non élus pour réformer la France et éviter le déclin

Publié le 14 octobre 2017
La tentation d'un régime technocratique a nettement reculé chez les Français par rapport à il y a deux ans alors que la tentation pour un régime autoritaire, elle, reste presque la même selon un sondage exclusif Ifop pour Atlantico.
Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’Ifop.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérôme Fourquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’Ifop.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La tentation d'un régime technocratique a nettement reculé chez les Français par rapport à il y a deux ans alors que la tentation pour un régime autoritaire, elle, reste presque la même selon un sondage exclusif Ifop pour Atlantico.

Cliquez sur les images pour les agrandir

Atlantico : Quels sont les grands enseignements de ce sondage ?

Jérôme Fourquet : Il y a deux enseignements principaux. D'une part, l'attirance pour un régime de nature technocratique en France demeure importante, même majoritaire (55%). Lorsque l'on parle d'un régime technocratique, nous précisons bien "des experts non élus qui feraient des réformes impopulaires mais nécessaires".

Cela traduit le fait qu'il y a toujours ce sentiment chez les Français que la société est bloquée et que, pour la débloquer, il faudrait passer outre le processus démocratique. Cette mesure a toutefois fortement décrue par rapport à celle que l'on avait faite il y a deux ans. A l'époque, 67% des Français se déclaraient tentés par l'idée. On peut expliquer ce reflux de deux manières. La première c'est que ce sentiment d'une société bloquée a perdu du terrain depuis l'élection présidentielle de 2017. L'élection d'Emmanuel Macron aurait rouvert le jeu et l'homme a fait campagne sur sa volonté de réformer le pays en dépassant les clivages politique. De ce point de vue là, sans doute que la victoire de Macron a constitué une espérance ou une solution envisageable pour une partie de la population qui s'est dit qu'il allait s'y prendre différemment par rapport à ses prédécesseurs et que les verrous structurant ou structurels de notre société allaient sauter. Du coup, le recours à un régime technocratique perd de son intérêt.

La deuxième manière d'expliquer cette chute est aussi liée à cette élection d'Emmanuel Macron qui apparaît comme un personnage nouveau avec une image qui n'était pas celle d'un politique mais plutôt d'un expert venant de la société civile. Beaucoup d'éléments de langage mis en avant par la nouvelle équipe gouvernementale font référence à ce profil et c'est aussi valable pour les membres du gouvernement. Du coup l'aspect technocratique qui ne passerait pas par la case élection perd de son intérêt car nous sommes déjà parvenus via un processus démocratique à placer aux manettes une équipe qui correspond à ce profil-là.

Sur la question de la tentation autoritaire, nous n'avons pas la même évolution par rapport à 2015. il est intéressant de voir que les deux items ne se comparent pas de la même manière et que l'élection de Macron même si elle a eu un effet certain sur la tentation technocratique n'a eu aucun effet sur la tentation autoritaire. Cette tentation demeure stable mais se situe à un niveau nettement moins élevé que la première tentation. Cela étant dit il y a 38% de sondés qui se disent favorables à ce que "la direction du pays soit confiée à un pouvoir politique autoritaire". Un nombre important de gens sont donc tentés par cette solution et on voit ici aussi un dégradé gauche droite qui est encore plus linéaire que sur la question précédente où il y avait un creusement entre l'électorat LR et FN. Là on est à un sympathisant LR sur deux qui se déclarent favorables à l'idée et 55% du côté des sympathisants du Front National. On voit bien que le rapport à l'élection, l'autorité et l'exercice du pouvoir constitue toujours un élément de démarcation sur l'échelle gauche droite. Quand on explique que le clivage gauche droite a disparu, on voit bien que ce n'est pas le cas sur ce type de questions. On voit des différences importantes. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

03.

Pourquoi nous devrions nous inquiéter que l’Etat veuille pousser à une hausse des salaires (alors même que la question se pose bel et bien)

04.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

05.

Quand Bruno Le Maire se couche devant Trump… et affirme qu'il se tient debout…

06.

Villes fermées et quarantaine : ce qui pourrait (ou pas) se passer en France en cas de pandémie aigüe

07.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

01.

Fukushima : les Français stockent des compteurs Geiger

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

05.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

06.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
MIMINE 95
- 15/10/2017 - 10:22
PETITE PRECISION
[Celle-ci porte en effet sur des éléments souvent éphémères,insincères, vagues ou incompréhensifs et de surcroit traités par des enquêteurs dont la neutralité n'est pas toujours assurée. De plus,sur le fond,l'enquête va à l'encontre de la règle-postulat en sociologie, “à savoir que la motivation consciente de nos actes n'a rien à voir avec leur véritable causalité”.) sont, bien entendu, les propos de J Stoetzel. Les familles citées Seydoux , Parisot , Dentresangle (56ème fortune de France) se sont successivement offerts l'IFOP . On sait que les profits dans ce genre d'activité ne sont pas énormes en termes de dividendes, mais l'intérêt de ce genre d'activité ne réside pas dans les dividendes "directs" ... capito !!!
MIMINE 95
- 15/10/2017 - 09:57
Qu'on commence d'abard par rétablir la démocratie
La vraie, pas le succédané infâme qu'on nous force à ingurgiter depuis 20 ans. La dernière élection en aura été la pire expression. N'oublions pas que J Stoetzel, créateur de l'ifop (1938) et père des sondages, prof de sociologie à la Sorbone met en garde contre le caractère parfois dangereux et abusif de l'enquête d'opinion : Celle-ci porte en effet sur des éléments souvent éphémères,insincères, vagues ou incompréhensifs et de surcroit traités par des enquêteurs dont la neutralité n'est pas toujours assurée. De plus,sur le fond,l'enquête va à l'encontre de la règle-postulat en sociologie, “à savoir que la motivation consciente de nos actes n'a rien à voir avec leur véritable causalité”. Quand à l'IFOP, de la famille "Seydoux" à la famille "Dentresangle" en passant par les "Parisot".... cet institut est devenu l'une d ces boutiques sondagières au service des piranhas montrant la route aux buffles blessés.
Piwai
- 15/10/2017 - 08:27
bof...
C'est bien d'analyser les chiffres mais en deduire l'origine des evolutions sans enquete d'opinion me semble absurde?
Je constate par moi-même que les gens de droite dans mon entourage se radicalisent de plus en plus, il me semble que leur deviance vers l'autoritarisme n'est pas "culturellement" de droite en France, surtout lorsque l'on observe le discour de la gauche radicale francaise... en revanche ils repettent tous la meme chose et c'est vrai: 40 ans que nous nous enfoncons dans le socialisme et le collectivisme: toujours plus de fonctionnaire, plus de PIB entre les mains de l'Etat et plus de dette... alors ils font de moins en moins confiance a la democratie pour assurer l'alternance et d'etre entendu de temps en temps... si nous avions eux une reelle alternance politique avec une reelle alternance des tendances au colectivisme et a la nationalistation rampante de l'economie, nous n'aurions pas ni autant de fonctionnaires, ni autant de chômeurs, ni autant de dettes, ni autant de tensions sociales...