En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance

02.

Macron skie français

03.

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

04.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

05.

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

06.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

07.

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

06.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

ça vient d'être publié
décryptage > France
Article 24

Police, manifestants et libertés publiques : les images de violence servent-elles la Vérité... ou de munitions aux combattants de nos guerres idéologiques ?

il y a 54 min 49 sec
pépite vidéo > Economie
Commerçants face à la crise
Nouveau calendrier : Bruno Le Maire confirme le report des soldes d'hiver au 20 janvier prochain
il y a 1 heure 22 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable
il y a 2 heures 7 min
pépites > Economie
Voyage moins cher
La SNCF envisage de plafonner le prix des billets de TGV en seconde classe
il y a 2 heures 26 min
pépites > Politique
Scandale
Dominique Strauss-Kahn annonce la sortie d'un documentaire sur sa vie à l'automne 2021
il y a 2 heures 39 min
décryptage > Science
Espace

ClearSpace-1 : l’opération anti-débris spatiaux qui sauvera nos satellites (et nos GPS)

il y a 2 heures 57 min
décryptage > High-tech
Course aux vaccins

IBM détecte des cyber-attaques en cours contre la distribution des vaccins anti-Covid dans le monde : alerte écarlate ou rouge pâle ?

il y a 3 heures 38 min
Montrer l’exemple
Covid-19 : les anciens présidents américains Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton sont prêts à se faire vacciner en direct
il y a 14 heures 13 min
pépite vidéo > Politique
Allocution présidentielle
Retrouvez l’intégralité du discours d’Emmanuel Macron en hommage à Valéry Giscard d’Estaing
il y a 15 heures 6 min
pépite vidéo > Politique
Disparition de VGE
Mort de Valéry Giscard d’Estaing : retrouvez l’analyse de Jean-Sébastien Ferjou dans "Soir Info"
il y a 16 heures 26 min
light > Insolite
Bizarre
Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie
il y a 1 heure 2 min
light > Social
Convivial et efficace
Une recherche en psychologie montre l'intérêt des discussions devant la machine à café
il y a 1 heure 30 min
pépites > Economie
Coronavirus
Le Fonds de solidarité universel s'arrêtera le 31 décembre annonce Bruno Le Maire
il y a 2 heures 13 min
décryptage > France
Vive nous

Macron skie français

il y a 2 heures 31 min
décryptage > Société
Placements privilégiés

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

il y a 2 heures 40 min
décryptage > Politique
Héritage politique

Mort de VGE : mais qu’est devenue la droite libérale en France ?

il y a 3 heures 18 min
décryptage > Religion
Séparatisme

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

il y a 3 heures 56 min
pépites > Santé
Conférence de presse
Covid-19 : Jean Castex confirme que « la vaccination sera gratuite pour tous »
il y a 14 heures 40 min
pépites > Politique
Hommage à l’ancien chef de l’Etat
Décès de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron décrète un jour de deuil national le mercredi 9 décembre
il y a 15 heures 35 min
pépites > Santé
Menaces pour la course aux vaccins
IBM alerte sur des cyberattaques en série sur la chaîne logistique des vaccins contre la Covid-19
il y a 17 heures 43 min
Atlanti-culture

"Jusqu'à la garde" - Le Festival de Saint Jean de Luz sait choisir: patience

Publié le 10 octobre 2017
Dominique Poncet pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Poncet est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

CINEMA

« JUSQU'A LA GARDE » 

DE XAVIER LEGRAND

AVEC LÉA DRUCKER, DENIS MENOCHET, THOMAS GLORIA…

RECOMMANDATION

          EXCELLENT

THEME

Tout commence dans le bureau d’un juge d’instruction. Flanqués de leurs avocats, Myriam (Léa Drucker) et Antoine (Denis Ménochet) divorcent. Accusant son mari de violences, Myriam demande la garde exclusive de leur jeune fils Julien (Thomas Gloria). Antoine, qui nie les faits, requiert, lui, une garde alternée. C’est cette dernière solution que va choisir la juge.

Julien va tout tenter pour que ses parents ne se rencontrent pas… Un jeu de chat et de souris commence. Mais le drame est en route.

 

POINTS FORTS

- Il est impossible d’échapper à l’emprise de ce scénario. Il vous prend en tenailles dès la première scène et ne desserre son étreinte qu’à la dernière.

Sa force est de faire monter l’angoisse, au cours de séquences soigneusement pensées et découpées. C’est une chronique sur un fait de société, mais qui a des allures de thriller.

- Dans la façon de filmer de Xavier Legrand, il y a quelque chose de celle du Michaël Haneke de Funny Games. Le cinéaste filme ses personnages au plus près, mais avec sobriété, sans aucune recherche de sensationnalisme. On n’est pas dans la « spectacularisation » de la violence, mais (sauf pour la dernière scène) dans sa suggestion, dans ce qu’elle induit de peur chez ceux qui la subissent.  C’est très fort.

 - La direction d’acteurs est magistrale. Comme tétanisée, Léa Drucker est bouleversante en  femme soldat et mère courage prête à tout pour protéger son enfant. Le jeune Thomas Gloria dit bien les sentiments contradictoires d’horreur, de rejet et quand même d’attachement d’un enfant à son père. Quant à Denis Ménochet,  il campe avec un réalisme hallucinant ce père monstrueux, indigne, manipulateur. Un bloc de  violence, mais qui de temps à autre se lézarde d’une douceur surgie d’on ne sait quel tréfonds. Il laisse pantois.

POINTS FAIBLES

Deux broutilles, qui relèvent de la subjectivité …Peut-être quelques maladresses dans le portrait psychologique de l’enfant. Et aussi, une scène de fête  d’anniversaire qui se prolonge un petit peu trop.

EN DEUX MOTS

Au Festival de Saint-Jean-de-Luz où il a été projeté  en compétition parmi dix autres films  venus du monde entier (Ce Festival, ouvert aux jeunes cinéastes, est international), c’est peu de dire que ce drame de la  violence conjugale  a impressionné. A l’issue de la projection,  avant les applaudissements, c’est d’abord un  silence  de plomb qui a prévalu dans la salle, car  Jusqu’à la garde est un film qu’on reçoit comme un  direct à l’estomac : il coupe le souffle.

 Arrivé bardé de prix prestigieux, et donc précédé d’un formidable bouche à oreille,  il est reparti avec le Grand Prix que lui a, à l’unanimité, décerné  le Jury.  Un Jury présidé cette année par Michèle Laroque, entourée notamment  de la réalisatrice Lola Doillon et de la comédienne Anne Marivin.

  Cinéphiles, prenez votre mal en patience. Jusqu’à la garde ne sortira qu’en février prochain sur les écrans.

D’ici là, précipitez vous sur les films de cette sélection de Saint-Jean-de-Luz.  Concoctée par le perspicace Patrick Fabre, elle était, de haute volée.

On vous recommande  tout particulièrement Lucky , de  l’Américain John Caroll Lynch, le portrait jubilatoire d’un épatant nonagénaire  avec l’immense  et regretté Harry Dean Stanton ( sortie le 13 décembre); et aussi et surtout,  Seule la terre  (quel mauvais titre !), du britannique Francis Lee, une comédie romantique  stupéfiante qui relate une  rude histoire d’amour entre deux éleveurs de brebis dans le fin fond du Yorkshire. Récompensé au dernier Festival de Dinard par le Hitchcock d’or, ce film sort sur les écrans le 6 décembre.  Porté entre autres par Josh ‘O Connor  (qui a reçu hier soir à Saint-Jean-de-Luz, le prix d’interprétation masculine), il est plus que formidable.

 

UN EXTRAIT

«  Jusqu’à la garde  est une expérience intense qui nous bouscule, nous émeut et nous transforme…Merci Xavier Legrand pour ce petit bijou noir qui nous hantera longtemps » ( Christophe Foltzer, « Ecran large », 5 octobre 2017).

LE REALISATEUR

C’est par le biais des planches, où il retourne régulièrement comme acteur, que Xavier Legrand est finalement devenu, d’abord dramaturge, puis scénariste, puis réalisateur. « Les choses se sont mises en place petit à petit. "Mais ma façon de construire un récit et de le filmer me sont venues du théâtre » aime à  répéter cet ancien élève du Conservatoire national d’Art Dramatique de Paris.

Il faut dire que depuis 2006, année de ses débuts, il  a joué de grands auteurs du Répertoire (Shakespeare, Molière, Tchekhov, et plus près de nous, Pinter et  Copi), sous la direction de grands metteurs en scène dont Christian Benedetti, Christian Schiaretti, Jean-Yves Ruf.

C’est en 2013  que le jeune homme se lance dans le cinéma, avec Avant que de tout perdre.

  Coup d’essai, coup de maitre, ce court métrage reçoit de nombreuses récompenses, dont le très envié Grand Prix National du Court-métrage de Clermont-Ferrand.

Ce Jusqu’à la garde qui en est tiré et que le jeune cinéaste  a tourné avec les mêmes comédiens ( Léa Drucker et Denis Ménochet) vient donc de repartir avec  la récompense suprême du Festival de Saint-Jean-de-Luz, le Grand Prix du Jury. Ce n’est pas rien.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires