En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

03.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

04.

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

05.

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

06.

Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia

07.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Vers un nouveau confinement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron annoncera de nouvelles restrictions ce mercredi à 20 heures
il y a 5 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Chambre des dupes" de Camille Pascal : Louis XV et les soeurs Mailly-Nesle : amours, intrigues, courtisans... Un roman brillant et bien documenté

il y a 6 heures 19 min
pépites > Politique
Campagne sous tension
Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia
il y a 7 heures 14 min
pépites > France
Tchétchénie
Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"
il y a 8 heures 11 min
pépites > Justice
Décision
La justice administrative valide la fermeture temporaire de la mosquée de Pantin
il y a 9 heures 52 min
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 12 heures 27 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 13 heures 11 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 13 heures 47 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 14 heures 23 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 15 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde" de Philippe de Villiers : La Vendée se prend pour Bibracte. La révolte gronde. Les 2 Villiers sont à la manoeuvre

il y a 6 heures 8 min
light > Media
Bon rétablissement
Michel Drucker ne sera pas de retour sur France 2 avant 2021 après son opération
il y a 6 heures 53 min
Pollution
Réchauffement climatique : des gisements de méthane se décongèlent dans l'océan Arctique relâchant du gaz à effet de serre
il y a 7 heures 36 min
pépites > Education
Education Nationale
Rentrée du 2 novembre : un hommage à Samuel Paty sera organisé dans les écoles
il y a 9 heures 6 min
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 12 heures 19 min
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 12 heures 53 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 13 heures 14 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

il y a 14 heures 9 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 14 heures 52 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 15 heures 40 min
© Reuters
© Reuters
La paix

Gaza : Le Hamas et le Fatah esquissent un rapprochement mais qui sera vraiment gagnant ?

Publié le 03 octobre 2017
Le Hamas et le Fatah ont annoncé qu'ils comptaient renouer le dialogue, après une très longue période de tensions vives entre les deux mouvements palestiniens. Un retour à la table qui s'explique par l'évolution du contexte régional.
Khattar Abou Diab
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Khattar Abou Diab est consultant, auteur de rapport stratégiques et politiques pour des organismes français et européens. Il a été enseignant aux Universités de Paris III, VII et XI. Spécialiste de l’Islam et du Moyen Orient, il écrit notamment pour les...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Hamas et le Fatah ont annoncé qu'ils comptaient renouer le dialogue, après une très longue période de tensions vives entre les deux mouvements palestiniens. Un retour à la table qui s'explique par l'évolution du contexte régional.

Atlantico : Le rapprochement entre le Hamas et le Fatah s'il se concrétise pourrait-il prendre les atours d'un accord gagnant-gagnant ? Quel serait l'intérêt des deux partis dans la conclusion de cette entente ?

Khattar Abou Diab : Les relations entre le Hamas et le Fatah ont connu beaucoup de conflits depuis 2006-2007. Plusieurs accords conclus auparavant comme au Caire, à Doha, à la Mecque et ailleurs n'ont pas abouti. Cette fois, cependant, une autre perspective compte tenu des situations problématiques que connaissent les deux partis, et surtout le gros problème touchant le mouvement Hamas. Avec la crise du Golfe, le Qatar, principal bailleur de fond de ce mouvement ne fournit plus les services habituels à la bande de Gaza. Il y a avec tout ce qui se passe dans le monde arabe un arrêt des aides en ce moment, même de la part de plusieurs organisation dont l'Iran à un moment donné. Maintenant, malgré une petite reprise des aides iraniennes et des aides du Hezbollah, les aides qataris se sont arrêtées.

On observe aussi un petit changement idéologique dans le mouvement Hamas. Il a déclaré se détacher de l'Organisation internationale des Frères Musulmans. En plus, le mouvement Hamas n'a plus sa logique de rupture, compte-tenu que le blocus avec la situation imposée par Israël d'un côté et l’Égypte de l'autre n'est plus tenable. Tout ceci a conduit le mouvement Hamas a tenter une ouverture vers l’Égypte. C'est l’Égypte qui a beaucoup insisté pour que tout rapprochement avec le Hamas soit lié à un rapprochement entre Hamas et Fatah. L’Égypte ne veut pas accorder de droit de passage sans avoir l'Autorité palestinienne comme interlocuteur. Elle ne reconnaît pas le Hamas comme interlocuteur. Et de son côté, le Fatah, craint que Mohamed Dahlan, un homme fort du parti en conflit avec Mahmoud Abbas prenne l'ascendant, étant donné qu'il bénéficie aujourd'hui du soutien des Émirats Arabes Unis. Pour cela, le Fatah a trouvé son intérêt dans cette expérience, afin de voir si pour une fois la bonne volonté du Hamas pourrait se réaliser sur le terrain. Tous ces changements régionaux, les conditions de vies dans la bande de Gaza, la pression sur le Hamas et aussi sur le Fatah font qu'ils ont intérêts aujourd'hui à se rapprocher.

Mahmoud Abbas semble de plus en plus isolé sur la scène internationale mais aussi au sein du Fatah depuis les sanctions adoptées contre Gaza. Est-ce que ce rapprochement permettrait de redorer son blason ou est-ce qu'au contraire cela l'isolera encore plus ?

 

Mahmoud Abbas, continue à être le chef de son pays, la Cisjordanie, bien entendu selon les accords trouvés avec les Israéliens et donc sans grande reconnaissance internationale. Mais pour autant il parvient à faire des percées internationales, comme avec la récente intégration de l'Autorité palestinienne à Interpol, ou précédemment à l'Unesco.

Et il est vrai que sur le plan interne, Mahmoud Abbas est rejeté dans la bande de Gaza et est devenu le symbole de l'incapacité de renouvellement du mouvement Fatah malgré l'émergence de personnalité comme Mohammed Dahlan. Mahmoud Abbas joue donc le jeu, pour la première fois depuis longtemps avec Gaza, pour légitimer son poste. C'est donc une sortie d'une période d'embarras et même un point marqué de sa part.

 

Quel est l'intérêt pour l’Égypte d'aider à la conclusion d'un accord qui n'a pour l'instant rien de certain ? Est-ce que le gouvernement de Sissi espère de cette manière couper l'aide de l'EI dans le Sinaï égyptien ?

 

L’Égypte depuis 2013 souffre énormément de l'installation de foyers terroristes dans le Sinaï, malgré l'acceptation par Israël d'augmenter les effectifs des forces de l'ordre égyptiennes dans cette région. Et compte-tenu des possibles liaisons avec la bande de Gaza, il y avait toujours une échappatoire pour les terroristes. La séparation entre les foyers terroristes et la bande de Gaza représenterait pour Israël une réelle avancée. Cet arrangement entre l’Égypte et le Hamas apporte plus de sécurité pour l’Égypte et réponds aux besoins économiques du Hamas nécessaire à sa survie. C'est un échange pragmatique. Al-Sissi a bien fait comprendre lors de son discours à l'ONU que l’Égypte voudrait récupérer son rôle de médiateur avec Israël, et sa place comme leader arabe qui fait la paix, même pour la Palestine, et non plus un leader dans les conflits.

 

Quels acteurs pourraient perturber cette réunion des deux mouvements ?

 

Ce qui a mon avis pose un grand problème pour le Hamas comme pour le Fatah sont deux forces régionales qui pourraient saboter l'accord. L'Iran d'abord qui a toujours des liens avec le Hamas et qui pourrait donc entacher cet accord en essayant de contrôler certains membres de Hamas contre l'accord.

La Turquie pourrait aussi jouer un rôle d'influence compte tenu de la liaison de certains leaders de Hamas avec les organisations internationales des Frères Musulmans et le Qatar.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires