En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

02.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

03.

Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

07.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

02.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Pas de pub pour Zemmour : ce piège dans lequel vient de s’enfermer Nutella

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Consensus

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

il y a 43 min 39 sec
light > Culture
Très critique
Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".
il y a 16 heures 32 min
pépites > Religion
Coup de gueule
66% des Français se disent favorables à l'interdiction du voile durant des sorties scolaires
il y a 17 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vie et mort d'un chien" de et mise en scène par Jean Bechetoille : Etre ou ne pas être... c'est encore la question à Elseneur

il y a 20 heures 14 min
pépites > Europe
Last chance
Brexit : d'après le vice-premier ministre Irlandais, un accord est envisageable cette semaine
il y a 20 heures 36 min
décryptage > Social
Exercices de coloriage

Il est beaucoup question du "vieux mâle blanc". Mais pourquoi ne parle-t-on jamais du " vieux mâle noir" ?

il y a 22 heures 7 min
décryptage > Religion
Loi de 1905

Pourquoi la laïcité ne devrait pas être invoquée dans la lutte contre l’islamisme

il y a 22 heures 42 min
décryptage > Politique
Conceptuel

Le populisme, phénomène bien plus fondamental que le simple fruit de l’épuisement de la démocratie représentative ou de l’hystérisation des classes moyennes

il y a 23 heures 16 min
décryptage > Economie
Courage!

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

il y a 23 heures 51 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

il y a 1 jour 1 min
light > Culture
Big win
Queen s'oppose à l'utilisation de ses tubes par Donald Trump et le camp Républicain
il y a 16 heures 12 min
pépites > International
Ever changing
Offensive turque en Syrie : Donald Trump pourrait imposer de "grosses sanctions" à Ankara
il y a 17 heures 13 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Mère voilée : pour Brigitte Macron "on ne parle pas politique" à l'école
il y a 18 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"De Gaulle, 1969, l'autre révolution" d'Arnaud Teyssier : la fin de la saga du gaullisme, par l'un de ses meilleurs spécialistes

il y a 20 heures 24 min
décryptage > Culture
7ème art

Soubresauts, horreurs et beauté du monde à Saint-Jean de Luz

il y a 21 heures 58 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 13 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 22 heures 11 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Cette semaine l’Europe joue son destin sur le Brexit

il y a 22 heures 50 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Stadia : Google mise sur la latence négative pour s’imposer dans l’univers des jeux vidéos. Décisif ou moufte aux yeux ?
il y a 23 heures 21 min
décryptage > Economie
Incompréhension

L’étrange capacité du capitalisme financiarisé à perdurer envers et contre tout

il y a 23 heures 55 min
décryptage > International
Opération "printemps de la paix"

Syrie : multi jeux de dupes autour des Kurdes (et des djihadistes de Daesh)

il y a 1 jour 12 min
© Reuters
© Reuters
L'or noir

Pourquoi la soif de pétrole fait son grand retour dans les pays riches

Publié le 22 septembre 2017
Après une décennie d'efforts visant à faire baisser la consommation de pétrole dans le monde, la baisse des prix enregistrée depuis 2014 a pu être le moteur d'une nouvelle progression de la consommation pétrolière au sein des pays de l'OCDE, celle ci venant d'enregistrer son plus haut niveau historique aux Etats-Unis.
Jean-Pierre Favennec est un spécialiste de l’énergie et en particulier du pétrole et professeur à l’Ecole du Pétrole et des Moteurs, où il a dirigé le Centre Economie et Gestion. Il a publié plusieurs ouvrages et de nombreux articles sur des sujets...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Pierre Favennec
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Pierre Favennec est un spécialiste de l’énergie et en particulier du pétrole et professeur à l’Ecole du Pétrole et des Moteurs, où il a dirigé le Centre Economie et Gestion. Il a publié plusieurs ouvrages et de nombreux articles sur des sujets...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après une décennie d'efforts visant à faire baisser la consommation de pétrole dans le monde, la baisse des prix enregistrée depuis 2014 a pu être le moteur d'une nouvelle progression de la consommation pétrolière au sein des pays de l'OCDE, celle ci venant d'enregistrer son plus haut niveau historique aux Etats-Unis.

Atlantico : Faut-il en conclure que la perspective d'une transition énergétique serait à reconsidérer par ces chiffres ? La réalité n'est elle pas en train de contredire cette hypothèse ?

Jean-Pierre Favennec : La consommation de pétrole dépend tout simplement des prix. Le prix du pétrole est tombé de plus de $100 par baril en 2014 à $30 au début de  2016 avant de rebondir récemment (plus de $55 par baril)

Les consommateurs achètent tout simplement davantage d'essence et de gazole. L'augmentation de la consommation est d'autant plus importante aux Etats Unis que la baisse du prix du pétrole brut se répercute quasi intégralement sur les prix des carburants car les taxes sont très faibles alors qu'en Europe le matelas très important des taxes amortit l'impact de la baisse des prix du pétrole.

Cette augmentation de la consommation de pétrole conduit évidemment à une augmentation des émissions de gaz à effet de serre et contribue au réchauffement climatique ce qui va à l'encontre des objectifs de la transition énergétique. Cette situation est-elle durable ? Elle dépend beaucoup de la volonté politique des Etats. Mais dans l'immédiat la baisse des prix du pétrole favorise les intérêts des consommateurs qui peuvent consommer davantage à un prix modéré.

Au regard des enjeux d'offre et de demandes actuels, comment anticiper l'évolution future des prix ? Les prix sont ils appelés à rester durablement bas, formant ainsi un puissant levier anti-transition écologique ?

Les prix du pétrole brut se sont légèrement raffermis depuis la fin de 2016, à la suite de la décision des pays membres de l'Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP) et des principaux pays producteurs hors OPEP de plafonner leur production. Mais la remontée des prix est limitée par la production de pétrole de schistes américains. Cette production de pétrole de schistes, relativement chère, qui avait beaucoup augmenté de 2010 à 2014 augmente à nouveau dès que le prix du pétrole sur les marchés internationaux dépasse 50 dollars, conduisant à un plafonnement de fait des prix.

Aux Etats Unis, 60 SUV sont vendus pour un véhicule électrique, ce rapport est de 30 à 1 en Chine et de 25 pour 1 en Europe. Devant de tels déséquilibres masqués par un discours politique de "prise de conscience", quels seraient les pistes permettant de faire face à une logique de l'offre et de la demande aujourd'hui défavorable à la transition écologique ?

Pour l'instant les énergies renouvelables ainsi que les énergies n'émettant pas de gaz à effet de serre représentent une faible part de la consommation totale d'énergie. Les énergies fossiles, sources de CO2 donc de gaz à effet de serre, sont largement dominantes. La transition énergétique, qui signifie une diminution de la consommation d'énergie fossile ne pourra se faire qu'à travers des politiques très volontaristes des gouvernements.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

02.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

03.

Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

07.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

02.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Pas de pub pour Zemmour : ce piège dans lequel vient de s’enfermer Nutella

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 22/09/2017 - 19:03
SUV
Les Chinois sont donc plus écolos que les Américains puisqu'ils achètent plus de véhicules électriques. Par contre ils produisent l'électricité avec quoi en majorité?
ikaris
- 22/09/2017 - 11:49
Curieuse propention
J'aurais bien aimé qu'on développe un peu plus les raisons cette surconsommation d'essence et de gazole ... même avec une essence qui baisse beaucoup je ne vais pas me mettre à faire des kilomètres purement pour le plaisir ... sauf à aller faire des amplettes sur le boncoin dans la région d'à côté ;-)
moneo
- 22/09/2017 - 10:32
rebelote
"Cette augmentation de la consommation de pétrole conduit évidemment à une augmentation des émissions de gaz à effet de serre et contribue au réchauffement climatique ce qui va à l'encontre des objectifs de la transition énergétique."

100 fois sur le métier remettait votre ouvrage....A force de répéter un dogme ,il devient vérité ...
les producteurs ont amélioré sans cesse leurs technologies,les gisements matures abandonnés dans le passé sont remis en route avec succès
Pour le pétrole et gaz de schiste suivant les régions les forages horizontaux sont bien plus grands et le prix de revient ont bien baissé.

A 60 DOL il n' y plus de problème aujourd'hui et à 80 c'est le pactole pour tous
il n' y'a plus de problèmes .
Le peak oïl est derrière nous;Quant au gaz avec ce qui été découvert est largement suffisant pour longtemps/Donc il ne reste que le réchauffement anthropique pour établir la dictature mondiale....Si jamais le travaux de certains savants Russe s'avèrent exacts..c'est le refroidissement qui nous guette pour cause de faibles 'activité solaire ..
mais ça c'est une fake news bien entendu la science c'est la majorité qui décide : vive Pasteur