En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

02.

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

03.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

04.

Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

07.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 2 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 4 heures 38 min
décryptage > France
Majorité pacifique

Sera-t-il possible d’inverser le tragique déclin des institutions françaises en évitant la case violence ?

il y a 6 heures 14 min
décryptage > Sport
L’hymne sans la joie

PSG / Manchester United : les Parisiens confondent Ligue des champions et ligue d’égoïstes

il y a 7 heures 3 min
pépites > Terrorisme
Justice
Plainte du ministre de l'Intérieur contre un blog du site Mediapart qui accuse la police d'avoir exécuté l'agresseur du professeur de Conflans parce que ce terroriste est musulman
il y a 7 heures 25 min
light > Justice
High-Tech
Le ministère américain de la Justice a ouvert une enquête contre Google pour abus de position dominante au détriment de ses concurrents
il y a 7 heures 41 min
pépites > Politique
Terrorisme
François Fillon réagit après le meurtre du professeur de Conflans estimant qu'il ne peut pas rester silencieux face à ce drame
il y a 8 heures 12 min
décryptage > Politique
Pire que la fachosphère : la lachosphère

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

il y a 8 heures 30 min
pépite vidéo > Education
Mort de Samuel Paty
Marine Le Pen : "Les enseignants n'ont pas le soutien de leur hiérarchie"
il y a 8 heures 43 min
décryptage > Politique
Ambiguïtés ?

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

il y a 10 heures 32 sec
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 3 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Michel-Ange" de Andreï Konchalovsky : dans un film éloigné de toute prétention biographique, Michel-Ange, un artiste confronté à la fièvre et à la folie de sa force créatrice… Sublime

il y a 5 heures 49 sec
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

il y a 6 heures 36 min
décryptage > Economie
Espoir face à la pandémie

Le rebond (modéré) de la croissance chinoise est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

il y a 7 heures 13 min
décryptage > Politique
Lutte contre le séparatisme

Julien Aubert : "La détermination d’Emmanuel Macron face à l’islamisme relève plus de l’air du temps que de la conviction"

il y a 7 heures 30 min
décryptage > Science
Osiris Rex

La NASA est sur le point d’entrer en contact avec l’astéroïde Bennu et voilà ce que ça pourra nous apporter

il y a 8 heures 4 min
décryptage > Santé
Un mal pour un bien

Couchés plus tôt ou plus tard...? Ce que nos habitudes du confinement nous enseignent sur l’impact prévisible du couvre-feu

il y a 8 heures 25 min
pépites > Justice
Terrorisme
Samuel Paty le professeur tué à Conflans a démenti avoir commis la moindre infraction quand les policiers l'ont interrogé après la plainte d'un parent d'élève
il y a 8 heures 42 min
décryptage > Education
Profession sacrifiée

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

il y a 9 heures 18 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Face à l’aggravation de la crise, Bruno Le Maire renforce les mesures de soutien mais évite toute nouvelle contrainte réglementaire

il y a 10 heures 19 min
Atlanti-culture

"Mon garçon" : Canet est un grand

Publié le 20 septembre 2017
Thriller haletant, "Mon Garçon" est un film culotté dans sa réalisation et très efficace dans son résultat. Guillaume Canet et Mélanie Laurent sont remarquables; Canet valant, à lui seul, le déplacement.
Dominique Poncet pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Poncet est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thriller haletant, "Mon Garçon" est un film culotté dans sa réalisation et très efficace dans son résultat. Guillaume Canet et Mélanie Laurent sont remarquables; Canet valant, à lui seul, le déplacement.
CINEMA
 
« MON GARÇON » 
DE CHRISTIAN CARION
AVEC GUILLAUME CANET, MÉLANIE LAURENT, OLIVIER DE BENOIST…

 

RECOMMANDATION : EXCELLENT

 

THEME

 Passionné par son métier qui l’amène à voyager souvent à l’étranger, Julien  (Guillaume Canet) a délaissé sa famille. Fatiguée de l’attendre, sa femme (Mélanie Laurent) l’a quitté, emmenant avec elle leur petit garçon.

Lors d’un de ses brefs retours en France, Julien trouve sur son répondeur un message de sa femme, en larmes : leur fils, qui vient d’avoir sept ans, a disparu lors d’un bivouac avec sa classe en montagne. Il a probablement été enlevé. 

Le père qui sommeillait en Julien se réveille.  Hanté par la culpabilité, fou de douleur, il va se précipiter à la recherche de son fils et entamer une traque dangereuse. 

Rien ne pourra l’arrêter…

POINTS FORTS

- Le culot du réalisateur.  Après trois films historiques, long tournage, gros décors, kyrielle de costumes d’époque  et casting XL, Christian Carion dit avoir eu envie d’un film contemporain, avec « peu d’acteurs, en françaisplus resserré, plus simple et avec moins de panzers ». Il a donc eu l’idée de cette histoire d’un père d’aujourd’hui qui part à la recherche de son enfant disparu. Mais pour  la corser, il a décidé non seulement de la tourner  presque en temps réel  (six jours de tournage), mais de ne pas faire lire le scénario à celui qui incarnerait ce père, en l’occurrence Guillaume Canet, en pariant sur sa capacité à improviser. Il  a misé juste sur tous les tableaux : Mon Garçon ne « respire » ni le petit budget, ni la précipitation. Quant à ses dialogues, pourtant le fruit d’improvisations, ils  ne donnent jamais  l’impression de tourner à vide.

- Le crescendo du scénario. Le film démarre comme un banal drame intimiste, avec des scènes de pleurs et de reproches entre les parents du petit disparu, et tout d’un coup, il se cabre et prend un autre tour, celui d’un thriller, et cela au moment même où  Julien, le père du petit disparu, décide de partir  à sa recherche et de mener l’enquête.

- La performance de Guillaume Canet. Placé devant ce drame terrible d’un père face à l’enlèvement de son enfant, déchiré entre douleur et fureur, le comédien est incroyable de vérité et de spontanéité. On salue sa performance, son implication et son sens de la répartie, face à des acteurs qui, eux, avaient un texte écrit.

- Mélanie Laurent aussi est formidable. Entre abattement, déchirement, et révolte, elle fait montre d’une impressionnante palette de jeu .

POINTS FAIBLES

La fin du film s’étire un peu en longueur et manque aussi un peu de vraisemblance. C’est dommage, mais pas si grave. En dépit de cette petite baisse de régime, on est quand même tenu en haleine jusqu'au bout. On aurait juste aimé l’être avec encore plus d’intensité...

EN DEUX MOTS

Cette histoire de disparition d’un enfant, tournée «  en temps réel », comme dans les conditions d’un direct, Christian Carion en avait eu l’idée en 2002.Mais à cette époque, il ne se sentait pas assez mûr pour la réaliser, et surtout, il ne connaissait pas alors l’acteur capable de la porter. Sa patience a payé. Guillaume Canet est ici  son interprète idéal.  Il faut dire que le réalisateur et le comédien ont appris à se connaitre, lors des tournages de Joyeux Noël et de L’Affaire Farewell. Le résultat de leur nouvelle collaboration  est assez enthousiasmant. Bien que tourné, souvent caméra à l’épaule, dans des conditions périlleuses pour les acteurs ( la méthode adoptée ne permettait évidemment qu’une seule prise), ce  Mon Garçon - qui, en raison des conditions inédites  de son filmage  fut difficile à financer- est un des meilleurs thrillers de cette rentrée.

UN EXTRAIT

« J’ai vécu une expérience d’acteur monumentale, que je n’avais jamais vécue de ma vie ! Notamment lors de la scène d’approche de la maison du kidnappeur. C’était un truc d’acteur de dingue parce que je n’étais pas en train de jouer, mais en train de vivre…Je voyais l’équipe dans un état de panique. Pour eux aussi, c’était  super excitant ».( Guillaume Canet).

LE RÉALISATEUR

 Né le 4 janvier 1963 à Cambrai de parents agriculteurs, Christian Carion se passionne pour le cinéma dès son adolescence. Pour faire plaisir à sa famille, il intègre d’abord une école d’ingénieur au Ministère de l’Agriculture. Mais sa passion pour le 7ème art est trop forte. Il plaque tout, loue une caméra vidéo et commence à tourner des films, qu’aujourd’hui, il juge  lui-même sans intérêt.

 Grâce au succès de son premier long métrage, Une Hirondelle a fait le printemps en 2001, avec Michel Serrault, il peut réaliser Joyeux Noël, une fresque historique ambitieuse sur la Première Guerre Mondiale (avec, déjà, Guillaume Canet), et  qui lui vaut de représenter la France aux Oscars en 2006.

Trois ans plus tard, c’est l’Affaire Farewell, un thriller d’espionnage en pleine guerre froide, avec encore Guillaume Canet. 

En 2014, il signe de nouveau un film historique sur l’exode pendant les années 40, En mai, fais ce qu’il te plaît

Mon Garçon est son cinquième long métrage.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires