En direct
Best of
Best of du 14 au 20 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

05.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

06.

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

07.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

06.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Pas d'hommes, pas de problèmes
La saleté à Paris ? "Un problème d'éducation" pour Anne Hidalgo
il y a 5 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Contre l'écologisme" de Bruno Durieux : Contre l'écologisme, Pour une croissance au service de l'environnement

il y a 7 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L’homme à la tête de chou" : Un hommage à Gainsbourg proche de la perfection, mais qui pèche là où on ne s’y attendait pas...

il y a 7 heures 43 min
pépites > Politique
Immigration et personnes âgées
Sibeth Ndiaye : Le débat sur l'immigration souffre de "trop de passions"
il y a 10 heures 24 min
décryptage > Société
Les yeux ouverts

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

il y a 12 heures 14 min
décryptage > Social
La chair est faible, l'esprit aussi

Etude sur les conditions de travail : pourquoi la pénibilité a changé de camp

il y a 12 heures 26 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Comment le nouvel Ipod touch réhabilite un support parfois jugé obsolète
il y a 12 heures 50 min
décryptage > Religion
Repentance

Abus sexuels dans l’Eglise : ce renouveau spirituel qui devrait accompagner l’appel au témoignage

il y a 13 heures 9 min
décryptage > Politique
Division des droites ?

LR face à la Convention de la droite : deux droites différentes ou deux générations ?

il y a 13 heures 25 min
light > Culture
Héritage
Plus de 12 millions de visiteurs ont participé aux Journées du patrimoine en France
il y a 1 jour 1 heure
pépites > International
Rapatriement
10 000 Français bloqués à l'étranger après la faillite de Thomas Cook
il y a 6 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Le cours classique" : L'éducation continue de faire parler ... au théâtre aussi

il y a 7 heures 32 min
light > Histoire
Fiesta loki
Comment les berserkers vikings entraient en transe avant le combat
il y a 9 heures 22 min
décryptage > Société
Blindhunter

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

il y a 11 heures 36 min
décryptage > Sport
Se queda

LYON/PSG: O/1 : Grâce à Neymar, les Parisiens s'imposent sans trembler et marquent les esprits

il y a 12 heures 22 min
décryptage > Finance
Ca va tweeter

Pour Trump, la Fed et Jerome Powell n’en font jamais assez… pour compenser les effets de sa politique !

il y a 12 heures 39 min
décryptage > Société
Profit

Comment les géants du porno en ligne profitent du "revenge porn" malgré leurs dénégations

il y a 12 heures 56 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

il y a 13 heures 20 min
décryptage > Economie
En même temps

Martin Wolf 1 - Thomas Piketty 0 : ou comment comprendre les dérives du capitalisme financier sans renoncer au libéralisme

il y a 13 heures 40 min
light > Culture
Chiffres pharaoniques
1,42 million de personnes ont visité l'exposition Toutânkhamon
il y a 1 jour 2 heures
© Reuters
© Reuters
Bonnes feuilles

"J’ai toujours aimé la France, mais"... : les relations très paradoxales qu’entretiennent certains djihadistes avec leur pays natal

Publié le 16 septembre 2017
Ni fous, ni ignares, les « soldats de Dieu » n’en sont que plus dangereux. Cet ouvrage présente les cadres cognitifs (idéologies, doctrines, visions du monde, valeurs) développés par des acteurs islamistes djihadistes. Alors que beaucoup a été dit sur les trajectoires de ces militants islamistes, on sait finalement peu de choses des discours qui les animent, des haines qui les habitent et de leur rapport à la France, à la démocratie, à la politique, au monde qui les entoure. Extrait de "Soldats de Dieu" - Paroles de djihadistes incarcérés, de Xavier Crettiez et Bilel Ainine, co-édité par l'Aube et la fondation Jean-Jaurès (1/2).
Xavier Crettiez est professeur de science politique à Sciences Po Saint-Gemrain-en-Laye et à l'UVSQ. Il est l'auteur de nombreux livres et ouvrages consacrés à la violence politique : Les formes de la violence (Paris, La découverte, 2010),...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bilel Ainine est docteur en sciences politiques, chercheur au Cesdip (CNRS) et chargé de mission à la MIVILUDES.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Crettiez
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Crettiez est professeur de science politique à Sciences Po Saint-Gemrain-en-Laye et à l'UVSQ. Il est l'auteur de nombreux livres et ouvrages consacrés à la violence politique : Les formes de la violence (Paris, La découverte, 2010),...
Voir la bio
Bilel Ainine
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bilel Ainine est docteur en sciences politiques, chercheur au Cesdip (CNRS) et chargé de mission à la MIVILUDES.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ni fous, ni ignares, les « soldats de Dieu » n’en sont que plus dangereux. Cet ouvrage présente les cadres cognitifs (idéologies, doctrines, visions du monde, valeurs) développés par des acteurs islamistes djihadistes. Alors que beaucoup a été dit sur les trajectoires de ces militants islamistes, on sait finalement peu de choses des discours qui les animent, des haines qui les habitent et de leur rapport à la France, à la démocratie, à la politique, au monde qui les entoure. Extrait de "Soldats de Dieu" - Paroles de djihadistes incarcérés, de Xavier Crettiez et Bilel Ainine, co-édité par l'Aube et la fondation Jean-Jaurès (1/2).

Ibra déclare très vite, en s’étonnant de notre étonnement, son amour pour la France : « Pour revenir au foyer, et tout ça, honnêtement, dans le foyer, j’étais heureux, j’allais en vacances, je partais au ski avec mes amis, j’ai fait le tour de la France grâce au foyer. Je ne peux rien reprocher au foyer, je ne peux que remercier la France qui a pris soin de moi. Parce que je n’ai rien contre la France. S’il n’y avait pas eu ces institutions, je ne sais pas ce que j’aurais pu faire avec ma mère quand elle me maltraitait, et tout ça. Honnêtement, je pense avoir eu une enfance assez heureuse. »

Bassil va dans le même sens lorsqu’il évoque sa chance d’avoir immigré en région parisienne : « En fait, je n’avais pas les mêmes intérêts que les autres, surtout que j’étais né en Afrique, j’étais venu pour la réussite. C’était une chance pour moi d’être venu en France, chez nous on adorait la France, ça aurait pu être un autre de mes frères ou mes cousins, voilà. J’ai grandi avec cette idée. J’étais bon à l’école. Au niveau du comportement, ce n’était pas vraiment ça, mais pour les résultats, il n’y avait rien à dire. J’avais des facilités, j’ai toujours eu entre… La plus mauvaise note que j’aie eue, c’est 13. »

Choukri, tout en manifestant son adhésion aux valeurs de la France, insiste sur sa souffrance en tant que musulman, comparant le musulman à une « bête de foire » au service d’une élite distante : « Je me suis toujours senti français. J’ai toujours voté. J’ai toujours respecté les valeurs de la France. Mais là, avec tout ça, ça devient plus dur, et j’utilise peut-être un terme excluant. Disons que je distingue plusieurs groupes en France  : les musulmans qui sont des bêtes de foire, l’élite qui s’en fout de tout le monde et qui se barrera dans ses hélicos dès que ce sera la merde, et les Français en général. Ça, c’est pour faire simple, on peut distinguer d’autres catégories, mais c’est pour aller vite. Donc voilà. J’ai toujours aimé la France. Je connais même La Marseillaise. Et je suis sûr que plein de Français ne la connaissent même pas. J’ai toujours aimé la France, mais avec ce qu’elle m’a fait [son incarcération très mal vécue]… J’aurais sans doute du mal à travailler. »

Omar évoque pareillement une véritable affection pour la France, dont il admire l’aura internationale. Mais son projet universel lui semble en concurrence avec l’islam : « Je n’ai jamais détesté la France, je pensais que c’était vraiment un beau pays qui offrait de multiples opportunités. Mais maintenant, je pense qu’il n’y a plus les mêmes libertés qu’avant. Peut-être que ce n’est pas mon idéal, mais pour moi ça reste un grand pays. La France n’a jamais été connue comme une grande puissance militaire et économique. La France, c’est plutôt les idées. Elle brille par ses idées et sa culture dans le monde. Bien sûr, ça me parle, et pour moi, d’ailleurs, l’islam est un modèle universel également. Donc c’est quelque chose qui me parlait parce qu’il y avait une certaine ressemblance […]. Pour moi, ce sont des systèmes en concurrence. Je n’ai jamais pensé qu’ils devaient être en confrontation. C’est comme une concurrence entre deux constructeurs de voitures, il n’y aura jamais un choc. »

Dans le même sens, Michel reconnaît à la France une forme de supériorité morale sur bien des pays musulmans, mais formule le constat d’une vie impossible pour le croyant radical qu’il est : « Ce que peut être une hidjra… Parce qu’il y a aussi une hidjra d’une terre de mécréance vers une terre d’islam où on peut vivre un peu mieux. Et moi, je pense qu’on vit moins bien dans un pays arabe qu’en France parce qu’en France on ne risque pas la torture et on a plus de droits que dans ces dictatures. C’est une migration, mais pas vraiment une hidjra. Mais bon, mon projet, quand je sortirai de prison, c’est de partir au Maroc parce que mon épouse, ma nouvelle épouse, est marocaine. Parce qu’en France, ça devient un peu pesant. »

Choukri  abonde dans ce sens. Il relie son rejet de la France admirée à la position de ses gouvernements à l’égard du monde musulman, en évoquant le déclin moral d’une nation «  efféminée  »  : «  On est incarcérés abusivement. Il y a du terrorisme, d’accord. À toutes les époques, il y a toujours eu du terrorisme. Mais la France est censée être le pays des droits de l’homme, et je suis en prison depuis trois ans alors que je n’ai rien fait ! Je ne ferai jamais d’attentat ! Je n’irai jamais sur un théâtre de combat ! Il faut être déter - miné et je n’ai pas cette qualité […]. En France, il y a systématiquement un problème avec l’islam. Je n’avais jamais vu ça avant. On se fascise sans s’en rendre compte. On [les musulmans] vous a aidés à libérer la Corse, et maintenant les Corses sont des racistes ! Regardez l’attitude des élus ! Ce sont des Marocains, des musulmans qui ont libéré la France, et vous avez vu comment on est traités  ! Les jeunes commencent à s’en rendre compte. Le problème, c’est qu’ils sont trop efféminés. Ils ont peur de la mort, de la guerre. Ils sont élevés comme ça. C’est avec des valeurs qu’on doit construire les jeunes générations. La France est censée être le pays des droits de l’homme. Les valeurs dont elle se réclame devraient logiquement conduire à protéger les musulmans. J’avais une grande image de la France. Je la voyais comme quelque chose de supérieur. Mais la France a tué beaucoup de musulmans dans le monde. Elle reste indifférente au massacre des musulmans en Syrie. Mieux vaudrait encore voter pour l’extrême droite car c’est sur nous [les Français musulmans] qu’ils taperaient. En tant que musulman et français, je ne suis pas d’accord avec ça ! »

Abdel porte un regard très négatif sur l’invirilité française, répétée plusieurs fois, aboutissant en miroir à un discours de glorification de la posture guerrière, ici assimilée au nationalisme russe portant honni, qui se fond dans le virilisme exacerbé propre au discours djihadiste : « Prenons les Russes, par exemple. Ils combattaient, ils criaient, ils aiment leur pays et tout. Ça, c’est une armée difficile à combattre parce qu’elle a un but. Mais prenez un Français, il va combattre quoi  ? La patrie  ? La patrie des jeunes, c’est Apple ! Le drapeau français, ils l’ont foutu dehors. Il n’y a rien de patriotique […]. Plus le temps avance, mieux c’est pour nous ! Parce qu’on voit bien comment devient la société française. Pour l’instant, elle ne se dirige pas vers un pays de combattants. »

Extrait de "Soldats de Dieu" - Paroles de djihadistes incarcérés, de Xavier Crettiez et Bilel Ainine, co-édité par l'Aube et la fondation Jean-Jaurès

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

05.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

06.

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

07.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

06.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ISABLEUE
- 17/09/2017 - 14:21
ha ha ha
en France on est "incarcérés abusivement"...
retournez au bled, vous y serez mieux, vous n'y irez pas en prison....
Pharamond
- 17/09/2017 - 13:02
L'Histoire
Des populations venues de l'extérieur,qui ne reconnaissent pas l'autorité du pays d'accueil,qui veulent imposer leur loi, réserver leurs quartiers,leur mode de vie,cela s'appelle:une colonisation. Que faire?L'Histoire est là pour nous rappeler qu'à une colonisation,succède immanquablement une décolonisation (voir les colonisations grecque,romaine,anglaise,soviétique,par exemple) Quel est le processus qu'y conduira? On ne peut le dire,mais on peut être sur qu'il se produira.
Hieros888
- 17/09/2017 - 10:03
Faut reconnaître...
... qu'on a perdu une couille ou deux et que la tendance est au pire (des toilettes spécifiques pour les "ni hommes ni femmes"?). Nous sommes notre meilleur ennemi et si j'étais islamiste, je condamnerai fermement le djihad terroriste : il attire des ennuis et il est inutile. Nous vaincrons parce que nous croyons. Vous mourrez parce que même la vérité est pour vous devenue un symbole d'autorité discriminant, fascisant (occidental, blanc, hétéro, etc.). C'est bien un problème de virilité qui détermine nos possibles.