En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

02.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

03.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

04.

Être contaminé dans la rue... ou agressé : Anne Hidalgo et la préfecture de police sont-ils capables de déterminer le plus grand risque statistique à Paris ?

05.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

06.

L’Iran pourrait sortir vainqueur de la crise libanaise

07.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

01.

Essence : pour la concurrence, contre les taxes

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

06.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

03.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

04.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

05.

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

06.

Liban : Emmanuel Macron lance un appel à un "profond changement" auprès de la classe politique

ça vient d'être publié
pépites > Santé
CORONAVIRUS
Les chiffres qui inquiètent en Ile-de-France
il y a 17 heures 11 min
pépites > Consommation
BILAN MITIGÉ
Soldes : un résultat décevant
il y a 18 heures 12 min
pépites > Faits divers
VAL-DE-MARNE
Vincennes : deux morts dans un incendie
il y a 18 heures 47 min
light > Loisirs
MIEUX VAUT TARD QUE JAMAIS
Elle se fait tatouer à 103 ans
il y a 20 heures 37 min
pépites > France
MOUVEMENT DE FOULE
Cannes : crise de panique après une rumeur de fusillade
il y a 21 heures 15 min
pépite vidéo > International
NIGER
Six humanitaires français tués au Niger
il y a 22 heures 9 min
décryptage > Santé
PANDÉMIE ET INSÉCURITÉ

Être contaminé dans la rue... ou agressé : Anne Hidalgo et la préfecture de police sont-ils capables de déterminer le plus grand risque statistique à Paris ?

il y a 23 heures 38 min
décryptage > Style de vie
ALIMENTATION

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

il y a 1 jour 13 min
décryptage > Politique
LIBAN ET BIÉLORUSSIE

L’Europe face au dilemme biélorusse

il y a 1 jour 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "La Panthère des neiges" de Sylvain Tesson, le prix Renaudot 2019 vient récompenser ce très beau et rafraîchissant vagabondage philosophique sur le toit du monde

il y a 1 jour 12 heures
décryptage > Société
Des mots qui viennent d’ailleurs

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

il y a 17 heures 59 min
pépites > France
DÉJÀ !
Les vendanges débutent avec plusieurs semaines d'avance
il y a 18 heures 31 min
light > France
AÏE
Méditerranée : un poisson mord les mollets des vacanciers
il y a 20 heures 22 min
pépites > Santé
VRAIMENT ?
Selon Poutine, la Russie aurait développé le "premier vaccin" contre le coronavirus
il y a 20 heures 58 min
pépites > France
ATTAQUE ARMÉE
Niger : qui étaient les victimes ?
il y a 21 heures 40 min
décryptage > Economie
ASSURANCES

L’autre test du Covid : les assurances seront-elles à la hauteur des promesses d’indemnisation de leurs polices face aux dégâts de l’épidémie

il y a 23 heures 28 min
décryptage > International
DOSSIER LIBANAIS

L’Iran pourrait sortir vainqueur de la crise libanaise

il y a 23 heures 58 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Bilan du tourisme français : bienvenue à Corona-beach, entre 30 et 45 milliards d’euros de pertes pour la saison 2020

il y a 1 jour 33 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Lumière noire" de Lisa Gardner, bel hymne à l'instinct absolu de survie

il y a 1 jour 12 heures
pépites > France
Violents orages
Plusieurs blessés, dont deux graves, dans le funiculaire reliant Lourdes au Pic du Jer après une panne d'électricité
il y a 1 jour 12 heures
© Reuters
© Reuters
A table

Les 3 conseils alimentaires à ne pas rater pour bien démarrer l'année et ne pas plomber les bénéfices de l'été

Publié le 12 septembre 2017
La rentrée des classes est souvent synonyme de bonnes résolutions pour les plus grands. Voici quelques conseils pour reprendre de bonnes habitudes alimentaires après des vacances un peu trop riches. Car selon une étude de l'entreprise Withings, c'est fin septembre que les Français obtiennent leur poids idéal.
Patrick Tounian
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Patrick Tounian est professeur de pédiatrie, chef du service de nutrition et gastroentérologie pédiatrique de l'hôpital Armand-Trousseau à Paris. Docteur en sciences, il dirige les formations " Obésité de l'enfant et de l'adolescent " et " Nutrition de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La rentrée des classes est souvent synonyme de bonnes résolutions pour les plus grands. Voici quelques conseils pour reprendre de bonnes habitudes alimentaires après des vacances un peu trop riches. Car selon une étude de l'entreprise Withings, c'est fin septembre que les Français obtiennent leur poids idéal.

Après des vacances au régime déréglé, il est essentiel de revenir aux fondamentaux. Il n'y a pas d'aliment miracle. Aujourd'hui il y a une peur de manger, mais si l'on suit ces quatre piliers de l'alimentation, on peut se faire plaisir à côté :

Assurer les besoins en calcium en mangeant au moins trois produits laitiers par jour. C'est très important. En particulier pour les enfants, les adolescents et les personnes âgées. Un adolescent a besoin de 1200 mg de calcium par jour, un adulte 900mg, et à partir de 65 ans, on conseille d'augmenter à nouveau les besoins à 1000 mg pour limiter la perte de masse osseuse.
Si on tolère le lait, en boire le matin et ensuite manger au moins un produit laitier au cours de chaque repas, que ce soit du fromage, un yaourt, ou même du lait. Et pour les intolérants, remplacer le bol de lait matinal par un yaourt.    

2 : Consommer des produits carnés pour éviter les carences en fer. Contrairement à ce que l'on entend un peu partout, jusqu'à 18 ans, les enfants doivent manger deux produits carnés quotidiennement, et non un seul. Même chose pour les femmes. Les hommes, une fois leur croissance terminée, peuvent se contenter d'une viande par jour. La viande rouge, notamment le bœuf est plus riche en fer mais cela à un coût. On peut très bien opter pour du poulet, du jambon…
Chez l'enfant et l'adolescent, le débat sur la quantité de viande rouge à consommer par semaine n'a pas lieu d'être. Idem chez la femme, chez qui c'est assez délétère. Cela l'est moins pour l'homme qui de toute façon a de moins gros besoins en viande.  

3 : Ne pas négliger les acides gras essentiels. Que ce soit chez l'enfant ou l'adulte, et quel que soit le sexe, il faut consommer une à deux portions de poisson par semaine. Cela joue un rôle notamment dans prévention des problèmes cardio-vasculaires.

4 : Et bien sûr les végétaux. Les fameux cinq fruits et légumes par jour, me semblent quelque peu excessif mais c'est une recommandation uniquement pour l'adulte. Pour les mineurs, 1 à 2 portions suffisent.

A partir du moment où ces quatre piliers sont bien respectés, il faut savoir se faire plaisir. On peut manger des sucreries, mais après un repas équilibré. A part si on souhaite maigrir…    

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ladriel
- 12/09/2017 - 19:02
Incroyable !!!
Comment peut-on encore conseiller la consommation de "produits laitiers", les docteurs Seignalet et Joyeux, pour ne citer qu'eux, ayant démontré depuis longtemps que non seulement le lait animal n'était en rien bénéfique mais qu'en plus il était néfaste à l'humain (provoquant entre autres cancer et ostéoporose, un comble quand on connaît la propagande qui prétend tout le contraire !).
C'est navrant de constater que la médecine académique continue à nier la réalité, pourtant chaque jour mise en évidence par les témoignages de patients. Nombreux sont ceux qui, abandonnés et méprisés par des praticiens bornés plus proches des Diafoirus de Molière que de professionnels compétents, ne doivent leur salut qu'à leur changement d'alimentation, notamment l'élimination de tout lait animal et de ses dérivés. C'est mon cas. En rémission d'une maladie inflammatoire chronique invalidante depuis l'arrêt du lait et, cerise sur le gâteau, un taux de calcium enfin normal alors même que j'en étais carencée quand je me gavais de yaourts, fromages et fromages blancs !!!