En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

02.

Un Officier de la CIA mort au combat en Somalie

03.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

04.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

05.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

06.

Haro sur le nucléaire et l'hydraulique: l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

07.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

01.

Dangereuses stations-service

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

06.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Clint et moi" de Eric Libiot : à la fois amusante et érudite, l’exploration d’un géant du cinéma américain par un critique de grande notoriété

il y a 39 min 2 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Voyage sur la route du Kisokaidō, de Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernuschi : les relais-étapes de la route emblématique du Kisokaidō par les maîtres de l'estampe japonaise du XIXe siècle, 150 œuvres magnifiques

il y a 1 heure 1 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Je ne vis que pour toi" de Emmanuelle de Boysson : le Paris saphique, littéraire et artistique du début du XXe siècle. Un mélange subtil de fiction et de réel

il y a 1 heure 42 min
pépites > Justice
Justice
Affaire Carlos Ghosn : Rachida Dati a été placée sous le statut de témoin assisté
il y a 3 heures 55 min
pépites > Terrorisme
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : la Norvège autorise l'extradition d'un suspect vers la France
il y a 5 heures 7 min
pépites > International
Opération spéciale ?
Iran : un responsable du programme nucléaire, Mohsen Fakhrizadeh, aurait été assassiné
il y a 5 heures 36 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand Cédric se veut soutenable et quand Franck prend son pied : c’est l’actualité frimaire des montres
il y a 7 heures 35 min
pépites > Religion
Vatican
Coronavirus : une crise qui révèle ce qu'il y a dans nos coeurs estime le pape dans une longue tribune publiée par le New York Times où il évoque en détail la grave maladie qui l'a touché dans sa jeunesse
il y a 9 heures 24 min
décryptage > Politique
Stratégie de lutte contre le virus

Pour protéger mamie du Covid, le gouvernement veut la pousser dans les orties

il y a 10 heures 34 min
pépites > Politique
Couac
Article 24 : le ministre des Relations avec le Parlement déclare que les députés auront le dernier mot
il y a 11 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le pouvoir de la destruction créatrice" de Philippe Aghion, Céline Antonin et Simon Bunel : le capitalisme ? Une formidable capacité à créer de la croissance grâce à son pouvoir de destruction… Remarquable démonstration

il y a 48 min 27 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'historiographe du royaume" de Maël Renouard : à la cour d'Hassan II, les caprices d’un roi et le sort du courtisan malgré lui. De belles pages romanesques mais quelques digressions sans intérêt pour le récit

il y a 1 heure 30 min
pépites > Politique
Ces images "nous font honte"
Producteur passé à tabac par des policiers : Emmanuel Macron réagit dans un long texte sur Facebook
il y a 2 heures 9 min
pépites > France
Lutte contre le séparatisme
Le CCIF, menacé de dissolution par le gouvernement, annonce s'être auto-dissous
il y a 4 heures 43 min
pépites > Politique
Couac
Castex en marche arrière toute : finalement la "commission indépendante" ne réécrira pas l'article 24 de la loi "sécurité globale"
il y a 5 heures 25 min
light > Media
Esprit Canal
Sébastien Thoen aurait été viré de Canal+ après sa parodie de Pascal Praud pour Winamax
il y a 5 heures 55 min
light > Religion
Archéologie
Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant
il y a 8 heures 43 min
décryptage > High-tech
Usage d'Internet

Nos e-mails sont-ils vraiment une menace pour l'environnement ?

il y a 9 heures 59 min
pépite vidéo > Politique
"Images insoutenables"
Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"
il y a 10 heures 59 min
décryptage > Justice
Législation

Haine en ligne : à Bruxelles comme à Paris, une réponse législative pas à la hauteur du défi sociétal

il y a 11 heures 14 min
© REUTERS/Ints Kalnins
© REUTERS/Ints Kalnins
Attention, danger

Une nouvelle pneumonie dangereuse, contagieuse et résistante aux antibiotiques est apparue dans les hôpitaux chinois

Publié le 07 septembre 2017
Une nouvelle bactérie a fait cinq morts dans un hôpital en Chine. Cette souche est très virulente et résistante aux antibiotiques, ce qui la rend encore plus dangereuse. Les scientifiques craignent une contagion à l'échelle du globe.
Stéphane Gayet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stéphane Gayet est médecin des hôpitaux au CHU (Hôpitaux universitaires) de Strasbourg, chargé d'enseignement à l'Université de Strasbourg et conférencier. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une nouvelle bactérie a fait cinq morts dans un hôpital en Chine. Cette souche est très virulente et résistante aux antibiotiques, ce qui la rend encore plus dangereuse. Les scientifiques craignent une contagion à l'échelle du globe.

Atlantico : Une nouvelle forme de pneumonie a sévi dans un hôpital de Hangzhou dans le Sud-Est de la Chine en 2016. Cette bactérie qui est la source de cette pneumonie est selon les chercheurs qui ont publié une étude dans le journal The Lancet Infectious Diseases serait résistante aux antibiotiques, très contagieuse et mortelle. En quoi consiste cette pneumonie exactement ? Comment se manifeste-t-elle dans les hôpitaux ? En quoi s'agit-il d'une menace qui concerne le monde entier ?

Cette bactérie est très connue depuis plus d’un siècle. Elle s’appelle Klebsiella pneumoniae, plus communément « klebsielle ». En réalité, klebsielle ou plutôt Klebsiella (avec un « K ») est un genre bactérien qui appartient à la grande famille des Entérobactéries. Au moins quatre espèces de klebsielle sont connues en pathologie infectieuse de l’homme, parmi lesquelles pneumoniae est nettement la plus pathogène. Pour situer la famille des Entérobactéries, on y trouve les salmonelles (toxi-infections alimentaires et autres forme de diarrhée), les shigelles (dysenterie bacillaire : diarrhée douloureuse, sanglante et fébrile), le colibacille (infection urinaire, diarrhée) et les yersinia (diarrhée, peste). C’est Carl Friedländer (1882) qui découvrit la responsabilité de Klebsiella pneumoniae (en abrégé K. pneumoniae) dans certaines pneumonies graves et souvent mortelles de l’adulte. Il appela cette bactérie « pneumobacille ». Elle est également responsable d’infections urinaires, mais moins graves.

K. pneumoniae est une bactérie très répandue. On la trouve dans le tube digestif (entéro bactérie) de l’homme et d’animaux (bactérie dite commensale : elle s’intègre à notre flore digestive ou microbiote intestinal), ainsi que parfois dans les voies aériennes supérieures (pneumo bacille). Elle est également retrouvée dans l’environnement (eaux usées, sol). Elle a la propriété d’être immobile et surtout -en ce qui concerne les souches pathogènes, dangereuses ou encore virulentes- d’avoir une capsule (facteur de virulence).

Ce type de pneumonie se développe principalement chez des malades fragiles, hospitalisés en chirurgie, en unités de soins continus, et tout particulièrement en réanimation.

Cette bactérie est naturellement résistante à certains antibiotiques. Depuis plusieurs décennies, sa résistance ne fait qu’augmenter pour atteindre des niveaux préoccupants (bactéries multirésistantes aux antibiotiques ou BMR ; puis, à un degré de plus, bactéries hautement résistances aux antibiotiques ou BHR).

Une souche de K. pneumoniae à la fois virulente (capsulée) et très résistante aux antibiotiques (l’association des deux étant plutôt rare) constitue une menace redoutable pour les hôpitaux du monde entier. Heureusement, cette pneumonie n’est pas très contagieuse. Mais la souche en question peut tout de même largement circuler, essentiellement du fait des voyages internationaux et des rapatriements sanitaires.

Toujours selon les chercheurs, ils existe deux formes de cette bactérie, l'une très virulente et l'autre très résistante. Cette nouvelle bactérie serait une synthèse des deux précédentes réunies. En quoi est-ce que cela augmente son niveau de dangerosité ? Comment les médecins peuvent-ils lutter contre cette nouvelle "superbactérie" ?

On constate habituellement et c’est heureux, que les souches de bactérie les plus résistantes aux antibiotiques sont plutôt peu virulentes. Car ce sont deux propriétés qui sont indépendantes et qui sont en général dissociées. L’exemple le plus typique est constitué des entérocoques résistant aux glycopeptides (ERG), c’est-à-dire aux antibiotiques haut de gamme, spécialisés dans les bactéries de type coque à Gram positif (staphylocoques, entérocoques). Contrairement aux staphylocoques, les entérocoques sont très peu pathogènes par essence. Les souches porteuses du gène de résistance aux glycopeptides sont fort peu virulentes : beaucoup de personnes hébergent ce type de souche dans leur intestin, sans faire d’infection. A l’inverse, les souches les plus virulentes de staphylocoque doré sont très souvent sensibles à de nombreux antibiotiques, ce qui ne les empêche pas de tuer leurs victimes, car ces souches virulentes sont souvent plus rapides que les antibiotiques.

Or, avec cette souche porteuse d’un gène de résistance d’un type nouveau, souche de K. pneumoniae signalée dans un hôpital chinois, on a affaire à la conjugaison d’une forte virulence (souche capsulée) et d’une grande résistance (bactérie dite hautement résistante aux antibiotiques ou BHRe, e comme émergente).

Depuis que la résistance aux antibiotiques a atteint de tels niveaux, soit une dizaine d’années, on craignait que ce phénomène ne se produise, c’est-à-dire la conjugaison d’une forte virulence et d’une haute résistance aux antibiotiques. Il s’agit bel et bien d’un danger particulièrement redoutable pour les malades des hôpitaux. Mais il y a pire, ce qui n’est pas encore arrivé : la conjugaison d’une très forte virulence et d’une haute résistance chez une bactérie beaucoup plus pathogène que la klebsielle, à savoir le staphylocoque doré. C’est une perspective redoutable qui est une hantise. Il faut probablement s’y préparer.

Lorsque l’infection à K. pneumoniae virulente (souche avec capsule) et très résistante aux antibiotiques est déclarée, nous n’avons pas beaucoup d’armes en dehors des antibiotiques, en l’occurrence dépassés. Très honnêtement, si l’on fonde de réels espoirs avec les virus phagiques ou phages (virus qui infectent et détruisent les bactéries), la relève des antibiotiques n’est pas encore assurée à ce jour. Il est hélas vraiment fréquent que la mort survienne en raison d’une impuissance thérapeutique, ce qui a été le cas pour les malades de cet hôpital chinois.

Qui sont les cinq victimes de cette pneumonie ? Comment se manifeste la bactérie dans l'organisme des malades ?

Ces cinq malades étaient tous âgés de plus de 53 ans. Ils étaient en réanimation sous respirateur (ventilation assistée par respirateur), dans les suites d’une grosse intervention chirurgicale. On précise qu’il s’agit d’un hôpital assez récent, avec un bon niveau de prévention (mesures d’hygiène hospitalière). Les cinq malades sont morts. Les médecins ont été déconcertés par une telle évolution dramatique qui les a véritablement choqués.

Sur le plan de son pouvoir pathogène, K. pneumoniae est une bactérie dite pathogène opportuniste (BPO), ce qui la distingue des bactéries dites pathogènes spécifiques (BPS), comme Salmonella typhi (bacille d’Eberth -1880- responsable de la fièvre typhoïde) et Yersinia pestis (bacille de Yersin ou de Kitasato -1894- responsable la peste). Dire qu’une bactérie est pathogène opportuniste revient à dire qu’elle ne donne une infection que chez des personnes très affaiblies ou bien dans des contextes de soins dits invasifs (chirurgie, soins continus -auparavant appelés soins intensifs- et réanimation). C’est une bactérie typique de l’infection nosocomiale ou encore associée aux soins. De plus, elle est naturellement résistante à certains antibiotiques (amoxicilline, ticarcilline) par production innée d’une bêta-lactamase (enzyme inactivant un ou plusieurs antibiotiques) naturelle, dite de classe A d’espèce (codée par un gène chromosomique).

En plus des circonstances que nous venons d’envisager, l’infection à K. pneumoniae se développe essentiellement chez des personnes ayant un terrain favorisant : ce peut être un diabète sucré, un cancer évolutif sous chimiothérapie, un alcoolisme chronique important, un tabagisme chronique sévère, une dénutrition, un traitement immunosuppresseur, une infection virale chronique comme le sida, l’hépatite B ou C, ou encore une insuffisance rénale sévère. Ici, il s’agit des suites postopératoires précoces d’une lourde intervention chirurgicale.

La pneumonie à bacille de Friedländer (K. pneumoniae) est habituellement sévère. Elle se manifeste souvent par une infection pulmonaire grave, abcédée (le tissu pulmonaire atteint meurt et se creuse pour donner du pus qui est expectoré : il en résulte une lacune dans le poumon). Il peut y avoir plusieurs abcès pulmonaires et les deux poumons peuvent être atteints. De plus, la pneumonie peut s’étendre à d’autres organes, comme le cerveau. Le pronostic de cette pneumonie est donc souvent péjoratif : le décès est plus que fréquent

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zombikiller
- 07/09/2017 - 12:35
Article clair
Merci pour cet article clair, bien écrit, alors que le sujet est très technique