En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Dérision et ricanements à tous les étages

Ce gisement de voix sur lequel pourraient miser les candidats osant résister à l’intimidation par “l’humour” médiatique

il y a 19 min 23 sec
décryptage > Santé
Crise de l'hôpital français

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

il y a 1 heure 46 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 11 heures 19 min
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 12 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 16 heures 16 min
pépite vidéo > Santé
Difficultés du monde hospitalier
Emmanuel Macron interpellé par un médecin sur la crise des hôpitaux
il y a 17 heures 54 min
pépites > Justice
"Pendaison" et Ancien Régime
L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon
il y a 20 heures 41 min
pépites > Santé
Coronavirus
Emmanuel Macron à la Pitié-Salpêtrière : "On a devant nous une épidémie" qu'il va falloir "affronter au mieux"
il y a 22 heures 10 min
décryptage > Politique
Réforme(s)

Edouard Philippe, patron de Licence IV, Bruno Le Maire, gérant d’auto-école

il y a 23 heures 10 min
décryptage > Politique
Passage en force

Recours au 49-3 : cet ultime baril de poudre qu'Emmanuel Macron roule dans la fabrique d'allumettes

il y a 1 jour 1 min
décryptage > Société
Pandémie

Coronavirus : quand la nature se remet à nous faire peur

il y a 1 heure 21 min
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 10 heures 45 min
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 12 heures 1 min
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 13 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Hokusai, Hiroshige, Utamaro. Les grands maîtres du Japon" : splendeurs du Japon à Aix-en-Provence: Les Maîtres de l’époque Edo (1600-1867)

il y a 16 heures 25 min
pépites > Santé
Etat de santé
L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"
il y a 18 heures 36 min
pépites > Santé
Virus en sommeil
Une femme japonaise contracte le coronavirus une seconde fois après avoir été guérie
il y a 21 heures 37 min
pépite vidéo > Politique
Double langage ?
Didier Guillaume arrache le micro d'un journaliste après une question sur l'abattoir Sobeval
il y a 22 heures 34 min
décryptage > Société
Réaction politique

Injustice intergénérationnelle : les dangers d'une génération extorquée

il y a 23 heures 29 min
décryptage > Politique
A mort !

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

il y a 1 jour 19 min
© Reuters
© Reuters
Chapo

Pourquoi El Nino explique que 2017 ne battra pas les records de chaleur

Publié le 21 août 2017
L'année 2017, si elle est restée très chaude, n'a pas battu des records de chaleur comme les années précédentes. La faute au phénomène El Nino...
Météorologue - Climatologue à MeteoNews et Lameteo.org
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Frédéric Decker
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Météorologue - Climatologue à MeteoNews et Lameteo.org
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'année 2017, si elle est restée très chaude, n'a pas battu des records de chaleur comme les années précédentes. La faute au phénomène El Nino...

Alors que l'année 2016 avait été marquée par des records de température, notamment en raison du phénomène El Nino, l'année 2017 semble suivre le même chemin et ce, sans El Nino. Comment expliquer cette situation ?  

Frédéric Decker : Oui et non. Plutôt non d’ailleurs. En 2016, tous les mois de janvier à août ont battu leurs records de chaleur, datant pour la plupart de l’année précédente ! En cette année 2017, aucun record n’est tombé entre janvier en juillet, même si chaque mois se situe en deuxième ou troisième position des mois le plus chauds. La baisse relative de la température moyenne mondiale a été assez rapide après l’arrêt d’El Nino en août 2016, avec notamment des mois d’octobre, novembre et décembre assez loin des records de l’année précédente (0,23 à 0,33 degré en-dessous), tendance qui s’est d’ailleurs poursuivie cette année jusqu’en avril. Ensuite, la chaleur est « revenue », avec le troisième mois de mai le plus chaud, même position pour juin et même le deuxième mois de juillet le plus chaud.

Après une période dite « neutre » et même une brève « la Nina » entre août et décembre 2016, le Pacifique équatorial au large de l’Amérique du Sud s’est à nouveau réchauffé rapidement entre février et avril-mai 2017, jusqu’à +0,4°C d’anomalie (on parle d’El Nino au-delà de +0,5°C). A tel point que certains climatologues de la NOAA s’attendaient à un nouveau El Nino dès cette année, ce qui aurait été extrêmement surprenant et même exceptionnel. Cela n’est toutefois pas le cas. Le réchauffement des eaux du Pacifique équatorial s’est finalement tassé, et nous sommes restés en phase neutre. Toutefois, ce bref réchauffement a eu pour conséquence, comme à chaque fois, de rebooster le thermomètre à l’échelon mondial. Sans pour autant atteindre les records de 2016.

L'année 2017 est-elle dès lors déjà une année exceptionnelle ? Quels sont les signes inhabituels, ou imprévus, qui ont déjà marqué cette année ?  

Moins exceptionnelle que 2016, c’est d’ores et déjà une certitude, et même moins que 2015. L’arrêt de la hausse des températures depuis quasiment un an en est une preuve évidente. 2017 ne battra pas 2016. Ce qui est plutôt rassurant. Il faut d’ailleurs rappeler qu’avant ce réchauffement assez net entre la fin de l’année 2014 et les huit premiers mois de l’année 2016, dû principalement à un El Nino costaud, aussi fort qu’en 1997-98, le réchauffement moderne s’est considérablement ralenti entre 1998 et 2013, soit une quinzaine d’années quasiment sans réchauffement (à peine +0,13°C de hausse, soit moins de 0,01°C par an). Ce phénomène de « plateau » a pris fin lors du fort épisode El Nino, mais rien ne contredit le fait que nous retrouvions cette tendance à la stabilisation d’ici quelques mois, la tendance depuis près d’un an étant à une très légère baisse, ce qui est logique en phase neutre comme aujourd’hui. Mais ne tirons pas de conclusions hâtives. Le climat est plein de surprises, contredisant régulièrement les projections des modèles ! Les signes inhabituels et même imprévus cette année sont cette « presque reprise » d’El Nino entre mars et mai. La tendance neutre s’est finalement maintenue et devrait persister au moins jusqu’à l’hiver prochain. Il n’y a plus de signe de reprise d’El Nino, ni de la Nina d’ailleurs, phénomène inverse (anomalie froide du Pacifique équatorial).  

Concernant El Nino, dans quelle mesure un tel phénomène peut il participer à la hausse des températures ? A quelle fréquence El Nino se répète t il ?  

El Nino a des impacts mondiaux, réchauffant l’atmosphère global et perturbant la distribution des précipitations dans de très nombreuses régions du globe. La température mondiale grimpe de 0,2 à 0,5°C lors des éléments El Nino. Ce fut le cas en 1982-83, 1997-98 et 2015-16. Cela parait peu, mais sur une période aussi courte, cela représente un certain bouleversement. Pas aussi violent qu’une chute du thermomètre global du à une éruption volcanique explosive majeure comme en 1815 (Tambora) ou 1883 (Krakatoa), ou encore à la fin du 18e siècle (Laki en Islande), mais tout de même. Les effets sont observables et mesurables à chaque El Nino, à peu près dans le même ordre de grandeur. En moyenne, El Nino revient tous les 5 à 7 ans, mais cette moyenne cache des irrégularités, qui existent depuis toujours, et des réchauffements du Pacifique plus ou moins importants. Avant 2015-16, il fallait remonter à 2009-10 pour retrouver sa présence, et avant cela un « petit El Nino » en 2004-2005. 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J'accuse
- 22/08/2017 - 08:10
Pas la faute aux prévisionnistes ?
Pourquoi parle-t-on de réchauffement climatique, et pas de réchauffement tout court? Parce que ce sont des climatologues, quelquefois fraichement diplômés ou souvent auto-proclamés, qui le disent? Il n'y a pas de changement dans les climats de la planète, mais des perturbations météos, avec des explications et des prévisions douteuses et souvent infirmées, venant de nos "experts".