En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

02.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

03.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Vous pensiez Daesh battu ? Revoyez votre copie

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
light > Culture
Généreux donateurs
Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause
il y a 10 heures 5 min
light > Culture
"Lucky 7"
Justin Bieber a détrôné le record d'Elvis Presley sur le marché musical américain avec son septième album numéro un des charts
il y a 13 heures 19 min
pépites > Santé
Multiplication de cas
Selon l'OMS, le monde doit se préparer à une "éventuelle pandémie"
il y a 14 heures 32 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture fonce sur la foule lors d'un carnaval de la ville de Volkmarsen
il y a 15 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

il y a 17 heures 12 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Le centre ? Quel centre ? Le socialisme gagne les USA et le centre quitte la vie politique mondiale. Pourquoi ?

il y a 18 heures 42 min
pépite vidéo > Europe
Zones d'ombre
Inquiétudes en Europe : comment le coronavirus a-t-il pu arriver en Italie si rapidement ?
il y a 20 heures 13 min
décryptage > Politique
Qu'est-ce qu'on se marre avec lui…

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

il y a 21 heures 20 min
décryptage > Santé
Lutte contre le Covid-19

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

il y a 21 heures 52 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Et si le principal obstacle sur la route des voitures autonomes était… la neige et la pluie ?
il y a 22 heures 42 min
light > France
Liberté religieuse
Asia Bibi va être reçue par Emmanuel Macron vendredi 28 février dans le cadre de sa demande d'asile
il y a 11 heures 43 sec
light > Justice
Conséquences judiciaires de la vague #MeToo
Harvey Weinstein a été reconnu coupable à New York d'agression sexuelle et de viol
il y a 14 heures 32 sec
light > Media
Disparition d'une grande figure des médias
Mort d'Hervé Bourges à l'âge de 86 ans
il y a 15 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Mégère apprivoisée" de William Shakespeare : féministe ou pas, telle est la question !

il y a 17 heures 3 min
pépites > Justice
Renvoi
Grève des avocats : le procès de François Fillon et de son épouse Penelope est renvoyé au mercredi 26 février
il y a 17 heures 30 min
pépites > Justice
Terrorisme
Nicole Belloubet révèle qu'une quarantaine de djihadistes vont sortir de prison en 2020 et près de 300 d'ici 2023
il y a 18 heures 57 min
décryptage > Economie
Diplomatie

L'euro au plus bas par rapport au dollar : pourquoi, jusqu’où ?

il y a 21 heures 4 min
décryptage > Economie
Disraeli Scanner

La République une et indivisible d’Emmanuel Todd

il y a 21 heures 37 min
décryptage > Terrorisme
Etat islamique

Vous pensiez Daesh battu ? Revoyez votre copie

il y a 22 heures 21 min
décryptage > Politique
Leçons

Le Fillonisme, ce deuil non accompli qui revient hanter la droite

il y a 22 heures 53 min
Atlanti-culture

"La Jeunesse de Staline" : la BD, témoin-vérité et glaçant de l'histoire

Publié le 19 août 2017
LES LECTURES D'ETE DE CULTURE TOPS
Nicolas Autier est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Autier pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Autier est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
LES LECTURES D'ETE DE CULTURE TOPS

BD

La Jeunesse de Staline, 1. Sosso Eric Liberge, Arnaud Delalande, Hubert Prolongeau, Ed. Les Arènes BD, 71 pages, 17 €

LES AUTEURS

- Le dessinateur : Éric Liberge. « Né avec un crayon dans les doigts », il embrasse véritablement la carrière de dessinateur quand les revues PLG, Ogoun et Golem acceptent de publier quelques courts extraits du Petit monde du Purgatoire. Le tome 1, Bienvenue, publié en 1998, éd. Zone créative, remporte le Prix René Goscinny 1999. Fort d’une riche production, il mène de 2004 à 2010, en collaboration avec Denis-Pierre Filippi un de ses projets phares, Les Corsaires d'Alcibiade, éd. Dupuis, collection ‘Empreintes’.

- Le scénariste : Arnaud Delalande. Repéré par Françoise Verny, il publie en 1998 son premier roman, Notre-Dame sous la Terre, éd. Grasset, qui obtient le prix Relay du Roman d’évasion. Suivent plusieurs ouvrages alternant entre roman historique et polar. Il participe également au développement d’une école de cinéma tout en conduisant une activité de scénariste pour le cinéma et la BD. Il signe ainsi plusieurs scénarios dont la remarquée série Aliénor, éd. Delcourt, 2012-2016.

Pour La Jeunesse de Staline, il collabore avec Hubert Prolongeau, journaliste, grand reporter, écrivain, essayiste et auteur de romans policier. Il publie ainsi en 2002 La Cage aux fous, éd. Librio, essai sur la vie quotidienne dans un hôpital psychiatrique de Paris où il se fait interner pour vivre de l’intérieur l’expérience qu’il relate.

THEME

Russie, Tiflis, capitale de la Géorgie, 13 juin 1907. Embusqué sur le toit d’un des bâtiments qui encadrent la place centrale, un homme guette l’arrivée de la malle-poste, la pipe vissée au coin de la moustache. Il s’en sert bientôt pour allumer la mèche d’une explosion de violence qu’il observe ensuite, confortablement assis, avec un détachement tranquille et placide.

Union des Républiques Socialistes Soviétiques, Moscou, 1931, une nuit. Le même homme, devenu maître du nouvel Empire, décide de faire connaître sa vérité pour couper court aux dissensions qui se font jour dans le pays. Il sollicite donc le premier secrétaire encore présent au Kremlin à cette heure tardive. Commence alors la nuit la plus longue de la vie de cet homme terrorisé par les révélations qu’il se voit retranscrire sur le papier : les secrets de jeunesse de Joseph Staline, ‘Sosso’ !

POINTS FORTS

Dès la première page, immersion totale dans la folie criminelle d’un des plus grands meurtriers de l’Histoire, Joseph Vissarionovitch Djougachvili, dit Staline. Cette plongée immédiate et oppressante est permise par des planches d’une densité extrême où les cadres mordent les uns sur les autres. Le dessin net, précis, sec, tout en nervosité, semble prolonger sur le papier les pulsions du cerveau malade de Staline. Le choix des couleurs finit d’enfermer le lecteur dans sa paranoïa. Ici, point de lumière, mais du noir, et toutes les nuances de gris. L’oxygène semble aspiré hors des pages que l’on parcourt en apnée. 

Seule touche de couleur : le rouge. Rouge du sang des tenants de l’ordre établi déchiquetés par les bombes révolutionnaires, des révoltés sabrés par les défenseurs du régime tsariste, et des victimes innocentes des convulsions de l’Histoire ; rouge des livres interdits car dangereux pour une société engluée dans un archaïsme sectaire ; rouge du foulard porté par les bolchéviques en signe de ralliement.

Impossible de se soustraire au spectacle glaçant de cette folie meurtrière qui progresse implacablement jusqu’à trouver dans la lutte armée le terrain propice à son déchainement. Impossible également de ne pas être saisi par le délitement de la Russie tsariste, société gangrénée par la misère et suicidaire dans sa volonté de préserver aveuglément un modèle déjà condamné par l’évolution des temps.

Impossible enfin de ne pas être marqué par la litanie des blessures de jeunesse où la folie de Staline puise sa source : deux frères morts avant sa naissance, un père alcoolique et violent, un pied palmé, la déchéance sociale de ses parents, la variole qui fait à jamais de lui ‘Le Vérolé’, deux accidents de voiture à cheval qui manquent de lui faire perdre l’usage d’un bras et le laissent à boiteux à vie …

POINTS FAIBLES

Deux légers reproches pourraient être adressés à cet album:

- Tout d’abord, certains aspects de la déchéance du père de Staline auraient sans doute pu être traités avec davantage de sobriété. - Ensuite et surtout, il arrive presque à susciter notre sympathie pour Staline tant l’accumulation de difficultés rencontrées au cours de son enfance ne peut laisser insensible.


EN DEUX MOTS

Ou plutôt trois raisons pour lesquelles il faut lire La Jeunesse de Staline:

- Une, car elle nous emmène ‘au cœur du Mal’, pour comprendre comment un enfant d’abord aimé devint l’homme qui fut tout à la fois le sauveur de son peuple et son plus grand fossoyeur, des blés d’Ukraine, aux bagnes de la Kolyma en passant par les geôles de la Loubianka.

- Deux, car, alors que le monde est soumis à la menace du repli sur soi incarnée par le Brexit, le phénomène Donald Trump et les soubresauts de la campagne à l’élection présidentielle française, elle nous rappelle opportunément les ravages que peuvent causer un homme, une société, une Nation, lorsqu’ils ne se donnent plus d’autre horizon que leurs névroses obsessionnelles.

- Trois, car elle fournit un excellent contrepoint au non moins excellent, La mort de Staline, éd. Dargaud, 2010-2012, de Fabien Nury, Thierry Robin, Lorien Aureyre, où les possibles successeurs du Petit Père des Peuples, soulagés, désemparés, grotesques et sanguinaires se déchirent pour s’accaparer son héritage.

UN EXTRAIT

 « Mais le 18 décembre 1878, enfin … Je naquis !! Deux enfants morts pour que je vive ! Moi, je devais être, vois-tu ? »

RECOMMANDATIONEXCELLENT

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

02.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

03.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Vous pensiez Daesh battu ? Revoyez votre copie

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Atlante13
- 19/08/2017 - 18:45
Staline,
l'idole des communistes français.