En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

06.

L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa

07.

Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Catalogne
Grève générale : très forte mobilisation des indépendantistes catalans dans les rues de Barcelone
il y a 13 heures 22 min
pépites > Justice
EI
La justice française a émis un mandat d'arrêt international contre Abou Bakr al-Baghdadi
il y a 14 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Surface" d'Olivier Norek : la découverte d’un corps disparu depuis 25 ans relance "une affaire classée"

il y a 15 heures 25 min
pépite vidéo > International
Culiacan
L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa
il y a 16 heures 30 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand on fait mieux que le superlatif et quand on s’illumine comme une éclipse : c'est l’actualité des montres en veille de Brumaire
il y a 17 heures 37 min
pépites > France
Casse-tête budgétaire
L'Assemblée nationale valide la suppression de la taxe d'habitation
il y a 18 heures 21 min
pépites > France
TER
Un mouvement social "inopiné" à la SNCF perturbe la circulation
il y a 18 heures 47 min
décryptage > Société
Bonne gouvernance

Pour sortir (enfin) de la crise des services publics

il y a 21 heures 14 min
rendez-vous > France
Géopolitico-scanner
Destin méditerranéen, immigration, communautarisme, délinquance : Marseille sans fatalisme mais sans langue de bois, entretien avec un homme politique qui monte, Bruno Gilles
il y a 21 heures 49 min
décryptage > Economie
Règle commune

Taxation des multinationales : l’OCDE fait un petit pas sur un très grand chemin

il y a 22 heures 18 min
pépite vidéo > International
Meilleur président ?
Donald Trump ironise sur le bilan d'Emmanuel Macron sur la question du chômage
il y a 13 heures 48 min
light > Politique
Lettre ouverte
Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes
il y a 14 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Avant que j'oublie" de Anne Pauly : un magnifique roman sur le deuil

il y a 16 heures 16 min
pépites > Justice
Blanchiment aggravé
Patrick Balkany condamné à 5 ans de prison et à 10 ans d'inéligibilité, 4 ans de prison ferme sans mandat de dépôt pour son épouse Isabelle
il y a 17 heures 4 min
pépites > Terrorisme
Lutte antiterroriste
Un projet d'attentat "inspiré du 11 septembre" a été déjoué en France
il y a 17 heures 52 min
décryptage > Société
Laïcité

Sur le voile, Jean-Michel Blanquer a dix longueurs d’avance sur Emmanuel Macron

il y a 18 heures 37 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 19 heures 46 min
décryptage > France
Effets

Loi alimentation : le gouvernement persiste malgré les effets pervers

il y a 21 heures 38 min
décryptage > Europe
Brexit

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

il y a 22 heures 48 sec
décryptage > Consommation
Non on ne vous parle pas d’Apple

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

il y a 22 heures 48 min
© Reuters
© Reuters
Mangez des oeufs

Pourquoi il faut continuer à manger des oeufs

Publié le 10 août 2017
La presse s’émeut de la présence en France d’œufs « contaminés au Fipronil ». Gardons notre sang-froid, prenons du recul et… continuons à manger imperturbablement des œufs !
Bruno Parmentier est ingénieur de l’école de Mines et économiste. Il a dirigé pendant dix ans l’Ecole supérieure d’agronomie d’Angers (ESA). Il est également l’auteur de livres sur les enjeux alimentaires :  Faim zéro, Manger tous et bien et Nourrir l...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Parmentier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Parmentier est ingénieur de l’école de Mines et économiste. Il a dirigé pendant dix ans l’Ecole supérieure d’agronomie d’Angers (ESA). Il est également l’auteur de livres sur les enjeux alimentaires :  Faim zéro, Manger tous et bien et Nourrir l...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La presse s’émeut de la présence en France d’œufs « contaminés au Fipronil ». Gardons notre sang-froid, prenons du recul et… continuons à manger imperturbablement des œufs !

Pas de Fipronil dans les rayons œufs de nos supermarchés

Le consommateur a parfois du mal à garder le sens des grandeurs et des proportions. Chaque français ingère de l’ordre de 220 œufs par an, ce qui, cumulé, fait tout de même une consommation nationale annuelle de 15 milliards d’œufs ! C’est l’équivalent de la production de nos 47 millions de poules nationales. Nos achats à l’étranger sont donc très faibles (8 % du total, de même que nos exportations). En effet chaque famille française de 4 personnes dispose (virtuellement et en gros) de 3 poules sur le territoire national. Ce n’est pas le cas des allemands ou des anglais, qui n’en ont que 2, et qui de ce fait importent beaucoup (40 % de la consommation allemande). Quand-aux Pays-Bas, un pays qui a beaucoup développé l’élevage industriel, et où chaque famille dispose virtuellement de 8 poules, ce sont de gros exportateurs, et justement en l’occurrence le problème vient de chez eux !

Nos quelques exportations concernent essentiellement l’agro-industrie qui est toujours à la recherche de centimes à gagner pour pouvoir nous vendre les pâtes, quiches, mayonnaises ou crèmes anglaises que nous voulons acheter le meilleur marché possible. On peut d’ailleurs observer qu’à ce stade, aucun retrait d’œufs « en coque » n’a été fait dans aucun magasin.

Dans le cas présent, la présence de traces de Fipronil ne concerne que les poules élevées en cages qui ont été désinfectées à l’aide de ce produit ajouté frauduleusement aux mélanges désinfectants « classiques » (avec du menthol et de l'eucalyptus pour neutraliser son odeur), dans le produit DEGA 16 de la société Chickfriend, lequel faisait soudain des miracles contre le pou rouge, véritable fléau des élevages industriels.

Or dans nos magasins alimentaires, la part des œufs de poules « en cage » diminue très rapidement. Nous sommes de plus en plus sensibles au « bien-être animal » et admettons de moins en moins que les poules passent leur vie enfermées dans des cages qui n’offraient à chacune que 450 cm² (l’équivalent d’une feuille de papier), même si les nouvelles normes de 2012 ont porté ce chiffre à 750 cm2 par poule. Des volatiles incapables d’exprimer pleinement leur comportement normal : se promener, picorer, gratter, se percher, pondre dans un nid. Parfois, on leur sectionne même le bec, pour éviter les bagarres. 

Dorénavant, nous préférons les œufs de poules en plein air, label rouge ou bios. Certaines chaines comme Monoprix, Atac ou Mac Do ont déjà franchi le pas et banni l’œuf en cage. Intermarché, Carrefour, Lidl, Aldi et Super U se sont engagés à le faire dans les années qui viennent (entre 2020 et 2025). Idem pour les grands de la restauration collective : Compass, Elior et Sodexo, mais aussi de l’hôtellerie : Accor, Hilton, InterContinental et Marriott.

C’est dans les autres rayons qu’on pourrait éventuellement trouver des traces de cet insecticide

Il convient de relativiser ce qui pourrait apparaitre comme une grande victoire des défenseurs des animaux, car la part des œufs vendus directement dans leur coque ne cesse de diminuer dans notre pays. Au fur et à mesure de l’augmentation du niveau de vie, les gens passent de moins en moins de temps à faire de la cuisine et de la pâtisserie, et le marché se déplace vers la restauration et le plat cuisiné. C’est ainsi qu’en France les « ovoproduits », qui ne représentaient que 22 % du marché en 1996, ont dépassé les 40 % en 2016. De plus en plus d’œufs sont donc livrés à des « casseries » avant d’être achetés sous une forme prête à servir pour la restauration collective (bidons d’omelettes ou d’œufs brouillés prêts à cuire, île flottante et crème anglaise prêtes à servir, etc.) ou les plats tout préparés de l’agro-industrie. Autre tendance : la séparation des différents constituants, vendus ensuite sous forme de poudres élémentaires : il s’agit là d’une véritable industrie chimique, finalement similaire au cracking du pétrole.

Et là, évidemment, on utilise essentiellement les œufs les moins chers, et donc encore à 80 % ceux provenant des cages. En effet les industriels étaient jusqu’à maintenant peu concernés par les pressions citoyennes sur le bien-être animal : va-t-on demander à son boulanger si le jaune d’œuf qu’il utilise pour dorer ses croissants est de plein air, et a fortiori au fabriquant de sa crème dessert ? 

Même si on mange quelques œufs avec du Fipronil, il ne se passe rien

Le Fipronil n’est actuellement interdit que pour les animaux destinés à l’alimentation humaine. C’est un produit couramment utilisé, pour les autres animaux, comme les chiens et les chats, en application cutanée contre les puces, tiques et poux, sous le nom Frontline. Autant dire que le principal danger pour l’homme de ce produit consiste à caresser son animal familier sans se laver les mains après, ce que font tous les jours nos enfants ! Mais il est également très présent dans nos insecticides domestique contre les cafards, moustiques, sauterelles !

Mis au point par le français Rhône-Poulenc en 1987, il a été revendu aux allemands Bayer, puis BASF, qui l’a utilisé comme enrobeur de semences de maïs sous le nom Régent, lequel a été accusé de décimer les abeilles voisines, puis provisoirement interdit en France en 2004 et 2005.

Les œufs incriminés n’en contiennent qu’une dose infime, celle qui a percolé à travers la peau de la poule pour rejoindre son « oviducte ». Autant dire que qu’on ne peut pas ressentir d’effets en mangeant une omelette ! Les experts parlent de dizaines de milliers d’œufs qu’il faudrait ingérer pour avoir des effets sensibles délétères pour les reins, le foie et la thyroïde !

Comment assurer la sécurité sanitaire et de bons éléments nutritifs

Notons quand même que la production industrielle a quelques avantages ; en particulier une bonne maîtrise de la sécurité sanitaire. La cage, qui représente une négation du bien-être animal, reste néanmoins une excellente solution contre les maladies, lesquelles, lorsque l’animal est en groupe et au sol, se propagent très facilement par la poussière de fientes soulevée en permanence, sans compter le contact possible avec les oiseaux migrateurs porteurs de maladies pour les animaux élevés en plein air. On a malheureusement pu le voir récemment dans les élevages de canard en plein air du Sud-Ouest.

Coté nutrition, observons que les poules des basses-cours de nos grands-parents pondaient à peine 80 à 100 œufs par an, alors qu’une poule « industrielle » d’aujourd’hui commence à pondre à l’âge de 125 jours, puis, en 375 jours de production, pond 315 œufs de 63 g, soit près de 20 kg d’œufs, en consommant 45 kg de nourriture. Un excellent taux de transformation de produits végétaux en protéines animales : seulement 2,15 kg d’aliments pour produire 1 kg d’œufs ! D’où les prix remarquablement bas des œufs. Dans tous les cas, cage ou plein air, les poules « modernes » mangent pour l’essentiel de l’aliment tout préparé, ce qui a malheureusement provoqué une forte perte de constituants nutritifs : acides gras, vitamines, caroténoïdes ou oligo-éléments.

Cet aspect fait l’objet de recherches importantes, telles celles portant sur l’œuf « Benefic » pour lequel la poule reçoit un complément nutritionnel, composé de végétaux, minéraux et vitamines qui se retrouvent dans le produit final, plus riche en iode, vitamines D, B9 et E, oméga 3, sélénium, lutéine et anti-oxydants. Comme cela n’influe aucunement sur les frais fixes de production (travail de l’éleveur, amortissement du poulailler, transports, emballage, commercialisation, etc.), on obtient des résultats spectaculaires pour une faible augmentation du prix de vente. Il est donc à espérer que ces pratiques finiront par se généraliser.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

06.

L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa

07.

Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
francoise34
- 11/08/2017 - 22:55
Plus dangereux que le tabac ?
Il vaut mieux manager un oeuf que fumer une cigarette ?
Et pourtant, on en parle moins