En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

06.

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

07.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

04.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
light > People
Reconversion
L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)
il y a 9 heures 9 min
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 10 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 13 heures 23 min
décryptage > France
Image d'Epinal

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

il y a 15 heures 21 min
décryptage > Environnement
Absurdité

Nucléaire : au-delà de Fessenheim, un gâchis français

il y a 16 heures 45 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Les distorsions de concurrence qui sont préjudiciables aux agriculteurs français

il y a 17 heures 8 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Les intellectuels américains et la crise de la civilisation

il y a 17 heures 8 min
décryptage > Société
Bataille à mener

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

il y a 17 heures 23 min
décryptage > Atlantico business
Dialogue

La « Food révolution » pourrait rapprocher le monde agricole et les écologistes...Encore faudrait-il qu’ils le veuillent

il y a 17 heures 37 min
pépites > Politique
Hommage et émotion
Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron
il y a 1 jour 3 heures
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 10 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 13 heures 10 min
décryptage > Culture
Too much

Start-up nation oui, anglais à l’eurovision non : qui importe quel mot dans le français d’aujourd’hui ?

il y a 14 heures 56 min
décryptage > Consommation
Evènement

Salon de l'agriculture 2020 : à la découverte de cette agriculture qui "vous tend les bras"

il y a 16 heures 14 min
décryptage > Education
Machine aveugle

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

il y a 17 heures 47 sec
décryptage > International
Bonnes feuilles

L’Algérie d’Abdelaziz Bouteflika à l’heure du Printemps arabe

il y a 17 heures 8 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Le choc démographique : trop d’humains, pas assez de ressources

il y a 17 heures 9 min
décryptage > Economie
Economie à l'arrêt

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

il y a 17 heures 34 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.
il y a 17 heures 42 min
light > Insolite
Trésor inestimable
Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée
il y a 1 jour 3 heures
© Reuters
© Reuters
Bonnes dents, bonne santé

Santé dentaire : les maladies parodontales augmentent le risque de cancer chez les femmes âgées

Publié le 06 août 2017
La relation entre maladie parodontale et cancer est prouvée. L'infection au niveau des gencives peut provoquer des maladies dont le cancer. Les femmes âgées sont exposées parce qu'avec la ménopause, le manque de sécretion d'hormmones ne les protègent plus aussi bien.
Stéphane Gayet est médecin des hôpitaux au CHU (Hôpitaux universitaires) de Strasbourg, chargé d'enseignement à l'Université de Strasbourg et conférencier. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stéphane Gayet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stéphane Gayet est médecin des hôpitaux au CHU (Hôpitaux universitaires) de Strasbourg, chargé d'enseignement à l'Université de Strasbourg et conférencier. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La relation entre maladie parodontale et cancer est prouvée. L'infection au niveau des gencives peut provoquer des maladies dont le cancer. Les femmes âgées sont exposées parce qu'avec la ménopause, le manque de sécretion d'hormmones ne les protègent plus aussi bien.

Atlantico : Selon une étude publiée dans le Journal de l'American Association for Cancer Research, les maladies parodontales chez les femmes pourraient augmenter les risques de cancer. Comment expliquer ce résultat ? Qu'en est-il des hommes ?

Stéphane Gayet : Le dossier des relations entre les infections et les cancers commence à être consistant. C’est un nouveau cas qui vient s’y ajouter.

Plus d’un cancer sur six dans le monde est d’origine infectieuse. Au total, chaque année, 2,2 millions de nouveaux cas de cancer découleraient d’une infection par un agent pathogène. Huit virus, une bactérie et trois parasites ont en effet été classés agents cancérigènes du groupe 1 (agents cancérigènes certains) par le Centre international de recherche sur le cancer, une division de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Les huit virus sont le virus d’Epstein-Barr (lymphome), le virus de l’hépatite B (cancer du foie), le rétrovirus HTLV-1 (leucémie), le virus VIH du sida (plusieurs cancers), le papillomavirus (cancer du col de l’utérus), le virus de l’hépatite C (cancer du foie), l’herpès virus 8 (sarcome de Kaposi) et le polyomavirus (cancer cutané). La bactérie est Helicobacter pylori (cancer de l’estomac). Les trois parasites sont l’agent de la bilharziose ou schistosomiase (cancer de la vessie) et deux autres vers parasites (cancers des voies biliaires, dont celui de la vésicule).

Le parodonte - les tissus qui entourent, protègent et maintiennent la dent en place - est constitué de la gencive, de l’os de la mâchoire (os " alvéolaire "), des ligaments alvéolo-dentaires (" desmodonte " ou encore " périodonte ") – qui attachent la dent à l’os alvéolaire - et du cément – tissu jaunâtre résistant qui recouvre la racine de la dent. Le parodonte est un appareil essentiel à la bonne santé et la longévité de la dent. Quand on pense aux maladies dentaires, c’est immédiatement la carie qui nous vient à l’esprit, car elle est très fréquente chez l’enfant et parfois délabrante. Mais les maladies du parodonte ou parodontales sont tout aussi importantes ; elles surviennent cependant plus tard dans la vie.

Le parodonte est un appareil assez fragile, plus en tout cas que la couronne (partie visible) de la dent, dont la dentine (os dentaire : ivoire) est recouverte d’émail. Les maladies parodontales ou parodontopathies procèdent très souvent d’un processus infectieux de type bactérien. Le principal facteur causal est la plaque dentaire - d’origine bactérienne -, qui est un enduit blanc-jaunâtre. Lorsque la plaque dentaire se minéralise, cela conduit à la formation de tartre.

L’étude citée en référence conclut au fait que les femmes ménopausées ayant eu une parodontopathie importante et durable ont un risque élevé de cancer du sein, du poumon, de l’œsophage, de la vésicule biliaire et de la peau. En revanche, cela n’a pas semblé favoriser les cancers du pancréas, du côlon ou du rectum, de l’appareil génital, des voies urinaires ni les lymphomes ou les leucémies. En ce qui concerne le cancer de l’estomac, l’étude ne peut pas conclure. Le tabagisme est un important facteur de risque de maladie parodontale et de cancer en général. Mais les femmes ménopausées n’ayant jamais fumé tout en ayant eu une parodontopathie conservent un risque élevé de cancers.

Les infections du parodonte sont, nous l’avons dit, d’origine bactérienne. La dent et son parodonte ont une caractéristique particulière : cet appareil est soumis à d’importantes pressions, lors de chaque mastication et cela de façon fréquente. Les pressions favorisent le passage de bactéries dans le sang, d’autant plus qu’il existe un état inflammatoire du parodonte lié à l’infection. Les bactéries passent donc dans le sang et sont phagocytées (absorbées) par les cellules immunitaires. Mais un certain nombre de ces bactéries ne sont pas tuées et persistent à l’intérieur des cellules immunitaires. C’est cette persistance anormale et prolongée qui peut induire certains cancers, en raison de la production par les cellules immunitaires ainsi infectées de substances induites par les bactéries et favorisant l’initiation de certains cancers. Mais les bactéries en question peuvent également agir directement sur les tissus pour favoriser des cancers. Il ne faut pas perdre de vue que ces bactéries des parodontites sont des bactéries bien particulières, très différentes des bactéries en cause dans les infections habituelles de la peau ou des autres muqueuses.

Pourquoi les femmes ménopausées ? Parce que la femme, contrairement à l’homme, cesse brutalement son activité hormonale génitale. Les ovaires se mettent au repos presque du jour au lendemain, en raison d’un épuisement de leur stock d’ovocytes. La ménopause s’en suit, véritable bouleversement hormonal de la femme, entraînant beaucoup de modifications physiques. Le risque de cancer augmente pour plusieurs cancers à partir de cette période. Pour l’homme, c’est tout à fait différent. La production de testostérone ne s’arrête pas, mais diminue progressivement. La production de spermatozoïdes continue ; l’andropause n’existe pas véritablement.

En ce qui concerne les hommes, la parodontopathie est liée à un risque bien montré pour le cancer de la vésicule biliaire. Pour les autres cancers, le lien avec une parodontopathie est moins net.

Quel rapport existe-t-il avec l'hygiène bucco-dentaire ? Celle-ci s'est-t-elle améliorée ces dernières années ?

Les maladies parodontales sont nettement favorisées par une mauvaise hygiène bucco-dentaire. C’est l’occasion de rappeler que l’hygiène n’est pas la propreté et qu’elle n’a pas grand-chose à voir avec elle. Elle est une branche de la médecine dont l’objet est la prévention des maladies. Nous la détaillerons dans la question suivante.

Il n’est pas facile d’avoir une bonne hygiène bucco-dentaire. Les desserts, goûters, grignotages, confiseries, crèmes glacées, popcorn… sont beaucoup consommés aujourd’hui. Notre mode de vie est également en cause, rendant difficile le brossage après le repas de midi. Beaucoup de personnes conservent la mauvaise habitude ancestrale de se brosser les dents le matin au réveil, mais pas après le petit-déjeuner, ce qui est une aberration pourtant très répandue. Les Français ont la réputation de ne pas avoir en moyenne une bonne hygiène bucco-dentaire. La consommation de brosses à dents et de dentifrice en est un indicateur.

L’hygiène bucco-dentaire en France s’est améliorée ces dernières années, mais encore trop peu. Ce n’est pratiquement pas une question de moyens, mais essentiellement une question de pratiques quotidiennes et finalement d’habitudes et même de culture.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS) : 60 à 90% des enfants scolarisés dans le monde et près de 100 % des adultes ont des caries ; 15 à 20% des adultes d’âge moyen (35 à 44 ans) ont des parodontopathies sévères, pouvant entraîner la perte de dents ; près de 30% des personnes de 65 à 74 ans n’ont plus de dents naturelles ; les affections bucco-dentaires chez les enfants et les adultes sont plus répandues dans les groupes de population démunis et défavorisés.

Quels peuvent être les moyens de prévenir de telles pathologies ?

L’hygiène bucco-dentaire consiste à éviter les desserts, à se brosser efficacement les dents après chaque repas, à ne pas manger entre les repas et à se rendre chez son dentiste de façon systématique au moins une fois par an. Mais elle ne s’arrête pas là. Elle consiste également à ne pas fumer, boire peu ou pas d’alcool et éviter tous les aliments très sucrés, surtout collants, ou ceux qui peuvent rester coincés entre les dents. Les jus de fruits consommés en grande quantité sont également dangereux pour la santé bucco-dentaire.

Il faut aussi parler du dentifrice. Son choix est déterminant. Certaines pâtes dentifrices sont trop abrasives et donc délétères (néfastes) : c’est le cas de certains dentifrices à effet blanchissant. Les dentistes sont les professionnels les plus à même, naturellement, de donner des conseils sur le choix du dentifrice, en fonction de l’état bucco-dentaire, et sur l’entretien de la bouche.

La plaque dentaire se forme rapidement, c’est pourquoi le brossage doit être effectué après chaque repas. Les brosses à dents électriques offrent un confort et une efficacité de brossage sans commune mesure avec le brossage manuel, à la fois maladroit et d’une efficacité très variable, souvent fort insuffisante ; il est parfois traumatisant pour les gencives, quand il est mal effectué. Les hydropulseurs sont également utiles pour compléter le brossage.

Il est bien sûr possible de contribuer à prévenir les caries en maintenant en permanence dans la cavité buccale une faible concentration de fluorure (comprimés, dentifrices…).

Il faut encore préciser que l’état bucco-dentaire est le reflet de l’état de santé du corps. Se maintenir en bonne forme physique et mentale aide à préserver son état bucco-dentaire. Une alimentation équilibrée et variée, comportant suffisamment de fruits et légumes, ainsi qu’un exercice physique quotidien, contribuent indirectement à la bonne santé bucco-dentaire. Nos dents et leur parodonte sont précieux, soignons-les.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

06.

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

07.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

04.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
gayet.stephane@chru-strasbourg.fr
- 06/08/2017 - 16:19
Plaidoyer du Pr. Alain Fischer pour les obligations vaccinales
https://vimeo.com/228555353
gayet.stephane@chru-strasbourg.fr
- 06/08/2017 - 13:01
Immigration et incidence des maladies infectieuses
La recrudescence de certaines maladies infectieuses est en effet fréquemment l'un des prix à payer concernant l'immigration. Toutefois, en France, l'immigration régulière fait l'objet d'examens médicaux systématiques à la recherche de certaines maladies, comme par exemple la tuberculose (Office français de l'immigration et de l'intégration, OFII). Je ne connais pas le dispositif germanique à ce sujet. Il est certain que, dans l'estimation du risque épidémique de certaines maladies infectieuses, l'immigration régulière ou irrégulière est prise en compte. Concernant la justification des 11 vaccinations obligatoires, il faut regarder la vidéo du Pr. Alain Fischer qui est le meilleur argumentaire actuellement disponible. Je la publierai cet après-midi sur ma chaîne Vimeo.
gayet.stephane@chru-strasbourg.fr
- 06/08/2017 - 12:49
La prévention est relativement simple et très rentable
En effet, on trouve dans le commerce de très bons flacons de solution de nettoyage des dents et gencives. Son utilisation régulière est un réflexe à acquérir quand on est en déplacement, pour avoir une bonne santé de la bouche. Mais l'état d'esprit des Français n'est pas très épris de prévention qui fait encore trop souvent ricaner. C'est malheureusement ainsi. Merci de votre témoignage.