En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

02.

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

03.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

04.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

05.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

06.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

07.

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

04.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

05.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

06.

Les infos importantes que la crise des retraites vous a probablement fait zapper

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"De l'autre côté, la vie volée" de Aroa Moreno Duran : le soleil se lève à l'est

il y a 1 heure 35 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand coulent les heures de bronze et quand roulent les nanobilles dorées : c’est l’actualité des montres à la veille de l’hiver
il y a 2 heures 18 min
décryptage > Social
Réforme protéiforme

Docteurs Jekyll et Mister Hyde de la réforme des retraites : ces cerveaux de gauche qui l’ont conçue... avant de la vomir

il y a 2 heures 55 min
pépites > France
Agression
Un homme qui menaçait des policiers avec une arme blanche a été "neutralisé" à la Défense
il y a 4 heures 23 sec
décryptage > International
Vote

Elections algériennes : manifestations et abstention record, le peuple algérien plus déterminé que jamais à en finir avec les années Bouteflika

il y a 4 heures 45 min
décryptage > Santé
Activité physique

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

il y a 6 heures 5 min
décryptage > France
Clownerie généralisée

Retraites : le jeu des 7 erreurs

il y a 7 heures 2 min
pépites > People
Urgence
Patrick Balkany hospitalisé pour d'importantes douleurs au dos
il y a 1 jour 56 min
pépite vidéo > Politique
Cohue
Grève : couloirs bondés et scènes improbables dans les transports parisiens
il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Politique
L'ART DE LA PUNCHLINE

Un 11 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 1 jour 4 heures
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Trois femmes (l'échappée)" de Catherine Anne : une interprétation séduisante

il y a 1 heure 58 min
décryptage > France
Réforme

Retraites : Macron / Philippe, une dangereuse course à l’échalote technocratique

il y a 2 heures 42 min
pépites > International
Algérie
Présidentielle algérienne : Abdelmadjid Tebboune, l'ancien Premier ministre de Bouteflika, est élu dès le premier tour avec 58,15% des voix
il y a 3 heures 16 min
décryptage > Culture
Check news

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

il y a 4 heures 26 min
décryptage > Science
Art préhistorique

La première œuvre figurative de l’histoire vient d’être découverte. Elle date d’il y a 44 000 ans

il y a 5 heures 13 min
décryptage > Europe
Brexit

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

il y a 6 heures 48 min
décryptage > Politique
La grande illusion

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

il y a 7 heures 23 min
décryptage > Société
Ville de demain

Bâtiment, immobilier, transports : ces vraies initiatives pour une ville plus durable

il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Economie
Nouvelle ère ?

Première réunion de l’ère Lagarde : la BCE peut-elle se saisir des problèmes structurels qui minent la zone euro ?

il y a 1 jour 4 heures
décryptage > Politique
1979 all over again

Royaume-Uni : des législatives parties pour marquer l’histoire

il y a 1 jour 5 heures
Atlanti-culture

"Le nouveau monde" : dans la tradition des grandes figures intellectuelles françaises

Publié le 02 août 2017
Les lectures d'été de Culture-Tops
Yann Kerlau est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yann Kerlau pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yann Kerlau est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les lectures d'été de Culture-Tops
LIVRE
Le Nouveau Monde 
de Marcel Gauchet
Ed. Gallimard
 
L’AUTEUR 
Philosophe et historien, directeur d’études émérite à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, chevalier de la légion d’honneur, rédacteur en chef de la revue Le débat créée en mai 1980 par l’historien Pierre Nora, Marcel Gauchet a toujours été au centre de joutes avec des contradicteurs que ses prises de position choquaient ou rejetaient. 
Il est l’auteur de trente-deux livres. Parmi les plus célèbres : le désenchantement du monde (1985, Gallimard), La révolution des droits de l’homme (1989, Gallimard), La révolution des pouvoirs (1995, Gallimard), La religion dans la démocratie (1998) couronné par le prix Eve-Delacroix. 
Sous le titre L’avènement de la démocratie, Marcel Gauchet a publié trois ouvrages édités par Gallimard en 2007 et 2010. Le quatrième tome de cette série s’intitule Le Nouveau Monde.
Considéré par les uns comme un conservateur radical, par d’autres comme un néo-réactionnaire, Marcel Gauchet ne laisse personne indifférent. 
On retrouve dans Le Nouveau Monde une hauteur de vue peu commune s’alliant à une profondeur d’analyse des sujets traités qui font de Marcel Gauchet un observateur hors du commun du monde qui est le nôtre.
 
THEME
Derrière l’éclipse irrémédiable de la religion, comment l’Europe qui fut catholique, monarchiste, coloniale, révolutionnaire, communiste, libertaire, socialiste, littéraire, sortira-t-elle d’un cycle qui semble l’écarter sans retour du rôle majeur qui a été le sien durant des siècles ?
Une analyse ancrée dans l’Histoire avec en arrière-plan l’Amérique du Nord, la Russie, l’Asie, le Moyen-Orient comme autant de bastions qui mettent l’Europe au défi de se ressaisir pour reprendre la place qui fut la sienne.
 
POINTS FORTS :
Au milieu des clameurs et du vacarme du quotidien, il y a quelque chose de bienfaisant dans cette passionnante réflexion sur l’état du monde occidental et plus particulièrement sur celui de l’Europe. 
Aux yeux des grandes puissances, l'Europe serait aujourd’hui un continent vieillissant enfermé dans la prison mentale de certitudes révolues et d’enjeux manqués dont elle n’aurait pris la mesure que trop tard. 
Lire Marcel Gauchet, c’est grimper le long d’une immense paroi rocheuse où chaque pas compte et chaque avancée se mérite. Loin de se borner à une analyse éblouissante d’érudition des causes du désenchantement européen qu’il annonçait déjà en 1985, l’auteur du Nouveau Monde emprunte une voie que l’on n’attendait pas. Sous sa plume, l’Europe cesse d’être ce grand blessé sous perfusion précaire pour devenir le seul continent où les peuples ont réussi à la fois à vaincre la guerre, et à instaurer la démocratie tout en se libérant du carcan des religions. Quelles qu’elles soient ou aient été, elles ont cédé le pas devant la victoire de l’homme sur ce qui, selon Marcel Gauchet, l’infantilisait ou à tout le moins faisait de lui l’esclave de l’irrationnel. Désormais, le temps sacral est obsolète sur le sol européen.     Cette nouvelle donne place désormais l’Europe à la proue des nations les plus avancées de la planète : celles où la démocratie triomphe et où la théologie n’est plus qu’une affaire de conscience personnelle, sans aucun lien avec la politique ou l’Etat-nation. 
Une avance intellectuelle, libertaire, doctrinale que l’Europe paie cher car, en dehors de l’Allemagne, elle n’est pas assortie d’une réussite économique à la hauteur de celle des grandes puissances mondiales.
Force est d’ajouter qu’en dépit d’une gigantesque bureaucratie et d’une cascade de traités et d’institutions européennes, elle n’a toujours pas enfanté une identité européenne qui a le plus grand mal à trouver sa place dans l’esprit des cinq cents millions d’individus qui la composent.
Non accessoirement, merci à l’auteur d’avoir placé à la fin de chaque chapitre l’écrasante bibliographie qui s’y rapporte et qui permettra aux chercheurs comme aux lecteurs d’y plonger sans modération.
 
POINTS FAIBLES
Il faut du temps, beaucoup de temps pour lire cet ouvrage et une attention extrême si l’on veut n’en rien manquer. Avec Marcel Gauchet, on est toujours aux antipodes d’une quelconque notion de vitesse de lecture. Est-elle compatible avec le mode de fonctionnement du lecteur d’aujourd’hui ? Il faut ardemment l’espérer.
 
EN DEUX MOTS
Pour tout savoir sur notre continent, le comprendre avec autant de recul que de mesure face à un monde – le nôtre - en train de changer radicalement. Si, d’aventure, Gallimard réunissait en un seul volume les quatre tomes de L’avènement de la démocratie, il constituerait un magnifique belvédère sur l’histoire de notre pays, celle de l’Europe et du monde occidental. 
Où sera l’Europe dans vingt ou trente ans ? Nul ne le sait aujourd’hui mais ce qui demeure de cette lecture du Nouveau monde, c’est l’irremplaçable plaisir de voir L’insaisissable Monsieur Gauchet comme le nomme Libération (23 mars 2016) aller son chemin quels qu’en soient les risques. En auteur habitué à être pris pour cible que ce soit par la droite ou la gauche, il ne devrait pas être fâché de voir ses détracteurs de tout poil sortir de l’ombre pour croiser une nouvelle fois le fer avec lui.
 
UN  EXTRAIT
Pas très facile dans ces quelques sept cents pages (et un peu plus) d’en sélectionner, ne serait-ce que trois :
- Alors que nos ancêtres scrutaient anxieusement les entrailles de leur société, interrogeaient fièvreusement les signes du futur, se passionnaient pour la transformation de leur monde, nous végétons dans un présent sans questions ni ouvertures …nous sommes enfermés hypnotiquement dans une zone éclairée réduite à l’individu, à ses droits et à l’interminable dispute sur ce qui lui est permis et ce qui lui est dû. Le reste se perd dans la pénombre.
 
- La bataille séculière entre les prétentions politiques de la religion et les prétentions métaphysiques de la politique a pris fin, sur le sol européen, faute de combattants … le vide qu’elle a creusé a fait perdre aux européens le fil de leur histoire. Sans qu’ils s’en rendent compte, c’est la table d’orientation sur laquelle ils se guidaient depuis deux siècles qui leur a été retirée.
 
-Une société a besoin de se signifier dans ce qu’elle fait pour exister. C’est de cela que nous sommes en quête…Mais, il y a plus profond derrière cette inquiétude quant à la solidité de l’édifice collectif. Il y a la prescience confuse chez les acteurs d’habiter une société dépourvue de prise directe sur ce qui la constitue véritablement, une société qui s’échappe à elle-même en dépit de ses gigantesques moyens pratiques de se saisir et de se changer, une société à laquelle le secret de son propre établissement se dérobe. D’où la sourde impression de vulnérabilité qui ne se relâche pas au milieu du renforcement des outils de la puissance.
 
RECOMMANDATION : EN PRIORITE
                                   
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

02.

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

03.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

04.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

05.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

06.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

07.

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

04.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

05.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

06.

Les infos importantes que la crise des retraites vous a probablement fait zapper

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
nemeton
- 03/08/2017 - 10:59
non
la religion n'a pas disparu du monde occidental. La reine d'Angleterre est le chef de la religion anglicane. Le pape est toujours là. Le christianisme qu'il soit catholique, orthodoxe, protestant, calviniste sert toujours de cadre mental aux portugais, espagnols, italiens, slovènes, polonais, grecs, roumains, serbes, bulgares, allemands, hollandais, suisses. Le bouddhisme est une réponse au manque de sens du monde entraîné par une laïcité qui n'a pas réussi à être une religion inversée dans les reins et les coeurs. En France, c'est une nouvelle religion rituelle sans sacrifice, la franc-maçonnerie qui s'est étendue à toutes les élites depuis 1717. L'islam est dans une phase de montée en puissance partout en Europe et particulièrement en France, pendant à la faiblesse de la religion catholique. Bien au contraire un retour en force des religions sur le sol européen est à prévoir au XXIIème siècle, espace futur d'affrontements religieux sans pitié comme nous en avons connu au XVIe siècle
Michèle Plahiers
- 02/08/2017 - 16:12
Tout es§t daéns le film:
EDGE TOMORROW. LA pyramide inversée du Louvres,...Lire Christian NOTS,...
Michèle Plahiers
- 02/08/2017 - 15:23
Excuse
Sois ta démocratie.