En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© MARTIN BUREAU / AFP
Realité des pratiques
Violences obstétricales : Marlène Schiappa embrigadée dans le combat de féministes ultra contre un phénomène exagéré
Publié le 26 juillet 2017
La secrétaire d'Etat à l'égalité femmes-hommes Marlène Schiappa a demandé un rapport au Haut conseil à l'égalité concernant les pratiques obstétricales non consenties.
Odile Buisson est gynécologue-obstétricienne. Elle est également l'auteur de Qui a peur du point G et Sale temps pour les femmes aux éditions Jean-Claude Gawsewitch. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Odile Buisson
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Odile Buisson est gynécologue-obstétricienne. Elle est également l'auteur de Qui a peur du point G et Sale temps pour les femmes aux éditions Jean-Claude Gawsewitch. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La secrétaire d'Etat à l'égalité femmes-hommes Marlène Schiappa a demandé un rapport au Haut conseil à l'égalité concernant les pratiques obstétricales non consenties.

Qu''en est-il vraiment de la réalité des violences obstétricales ?

Odile  Buisson : Je pense que c’est un fantasme relayé par des groupes d’activistes suffisamment virulents pour intoxiquer les cerveaux d’une ministre ou de ses conseillers. Ceci n’est guère rassurant car il y a dans le pays une résurgence de courants réactionnaires qui veulent se réapproprier le corps des femmes. La gynécologie et l’obstétrique ont contribué à libérer les femmes de la douleur et des contingences de leur physiologie compliquée mais hélas ceci a un coût. C’est pourquoi l’Etat tente de surfer sur ces tendances pour « démédicaliser » la physiologie féminine, l’accouchement et ses suites. Ce n’est donc pas étonnant que les gynécologues et les obstétriciens soient diabolisés : la chasse aux sorcières médicales est bel et bien déclarée.

 

Quelles seront selon vous les retombées de ce rapport ?

Je pense que les données seront bidonnées aux seules fins de faire admettre à la population qu’elle peut très bien se passer de médecins accoucheurs, de pédiatres et d’anesthésistes. Je vous laisse imaginer les économies de santé !  Les syndicats de sages  femmes, très actifs depuis que le métier s’est masculinisé, l’ont bien compris car  ils tentent  coûte que coûte de reprendre le «  marché » de l’accouchement, quel qu’en soit le prix à payer  pour nos filles et petites filles… Je suis prête à parier que le déremboursement de la péridurale est « dans les tubes ». Le raisonnement ne relève pas de la pensée complexe : il suffira de dire «  la:péridurale nécessite davantage d’extraction aux forceps, l’extraction au forceps nécessite une épisiotomie : c’est de la violence obstétricale ! C’est une mutilation génitale ! un génocide du périnée !  Un peu de propagande  comme l’Etat sait le faire  et le tour est joué. 

 

Selon Marlène Schiappa, il n'appartient pas aux médecins de décider de la réalité des chiffres du nombre d'épisiotomie. Que pensez-vous de cette affirmation ?

C’est une affirmation ubuesque car on ne « décide » pas de la réalité d’un chiffre, on en fait le constat.. Or nous constatons qu’en  France, le  taux d’épisiotomie était de 27% en 2010  alors qu’au Pays Bas  il était de 30%, au Luxembourg de 36%, en Allemagne de 28%, een Italie de 50% et en Espagne de 43%, Seule l’ Angleterre  avec 24% faisait un peu mieux que nous. Nous n’inventons riens ce sont les chiffres d’Euro Peristat.

 Le Collège national des gynécologues et obstétriciens (CNGOF)  a fait des recommandations  très claires pour améliorer encore le taux d’épisiotomie. Du reste dans un souci de transparence et de démocratisation des savoirs , le collège vien d’ouvrir son site au grand public. C’est la seule façon de lutter contre les désinformateurs. J’invite Mme la ministre  à venir  désormais y puiser ses sources.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
02.
Projet de réforme des retraites : règle d’or et cagnotte, les deux points qui risquent de mettre le feu aux poudres
03.
Bercy découvre que les entreprises françaises sont menacées par « des casseurs » venus de la finance anglo-saxonne
04.
"Bouffon" : Gérard Darmon s'en prend à Franck Dubosc
05.
Pourquoi le nouvel angle d’attaque d’Emmanuel Macron pour les européennes est bien plus intéressant que le précédent
06.
La République en Marche a-t-elle hérité d’un des pires défauts de la gauche ?
07.
Sommes-nous véritablement de plus en plus allergiques ?
01.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
02.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
03.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
04.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
05.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
06.
Comment on a tué les centre-villes de ces villes moyennes où une majorité de Français voudraient pourtant vivre
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
03.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
04.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
05.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
06.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 27/07/2017 - 21:20
Schiappa et son passé
Bizarre que les medias ne se préoccupe pas plus pttes à son passé. Ses livres pornos, dont " une femme bien n'avale pas" rien que ça. Et son Livre ou elle indiquait la façon de frauder les aides sociales. Décidément ce gouvernement qui se voulait pur est le pire que nous ayons connu depuis des années avec celui de Hollande qui ne cesse de se congratibuler. Ça fait Quand meme 5 ministres sur 15 mls en cause, plus l'affaire de Cette malheureuse qui s'est enrichie D'un million d' € " contre son gré en toute légalité dit elle. Quand à Macron Il passe il a commencé ses 5 ans de vacances gratuites ( pour lui) avec les moyens de l'état et vient d'accueillir une meute d'immigrés. Merci Macron. Les électeurs ont refusé le programme Fillon, qui etait très dur avec l'immigration.
POLITQ
- 27/07/2017 - 19:48
PAUVRE FILLE…….
Que peut-on dire de plus de cette minable vulgaire, moche, sectaire?…. Encore une qui comme Duflot, ou Peillon, ou Taubira en leur temps partira bientôt en ayant fait un maximum de dégâts….
ISABLEUE
- 27/07/2017 - 09:17
On est encore dans un pays soit-disant moderne
où la femme qui accouche DOIT souffrir. Normal.
Même les gens en fin de vie......
hôpitaux inhumains...