En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

02.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

03.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

04.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

05.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

06.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

07.

Pierre Manent : "Nous souffrirons longtemps de la passivité qu’a imposé le gouvernement aux Français avec le Covid"

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

06.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

ça vient d'être publié
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 17 min 23 sec
décryptage > Environnement
Anticipation

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

il y a 52 min 23 sec
pépites > Politique
Etats-Unis
Donald Trump finit par débloquer le processus de transmission du pouvoir à Joe Biden
il y a 1 heure 37 min
décryptage > Europe
Capital politique en jachère

2020, l'année où l'Union européenne conserva l'approbation d'une majorité d'Européens contre vents et marées... sans rien savoir en faire

il y a 2 heures 3 min
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 14 heures 57 min
pépites > Europe
Lutte contre la pandémie
Covid-19 : "L'issue est en vue", selon Boris Johnson
il y a 16 heures 35 min
pépites > Justice
Justice
Affaire des "écoutes" : le procès de Nicolas Sarkozy, jugé pour corruption, est suspendu jusqu'à jeudi
il y a 19 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’archipel des Solovki" de Zakhar Prilepine : plaisir de relire - Les camps des Solovki, antérieurs aux goulags. « J’ai voulu écrire moins sur les camps que sur les Russes » a dit l’auteur, l’un des plus grands romanciers russes contemporains

il y a 20 heures 23 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement
il y a 21 heures 30 min
pépites > Santé
Ecrans
L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) s'inquiète du temps passé par les jeunes devant leurs écrans, sans activité physique, aggravé par le confinement
il y a 22 heures 35 min
pépites > Santé
Coronavirus
Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"
il y a 40 min 40 sec
décryptage > International
Prévisions

Doubler le PIB chinois d’ici 2035 ? Voilà pourquoi l’objectif de Xi Jinping est un pur fantasme

il y a 1 heure 30 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bercy force les assureurs à couvrir les risques de pandémie mais pas ceux du Covid. Ce n’est pas gagné

il y a 1 heure 59 min
décryptage > Santé
Tester, tracer, isoler

Covid-19 : mais pourquoi l’Isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

il y a 2 heures 6 min
pépites > International
Avenir des Etats-Unis
Joe Biden a dévoilé les noms des premiers membres de son gouvernement
il y a 15 heures 29 min
light > Politique
Succès fou
Barack Obama a vendu 890.000 exemplaires de ses mémoires en seulement 24h en Amérique du Nord
il y a 17 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un coupable presque parfait La construction du bouc émissaire blanc" de Pascal Bruckner : un plaidoyer solide, un essai brillant, au secours d’une civilisation crépusculaire ébranlée par les diktats des minorités

il y a 20 heures 2 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Ma lettre au père Noël. Chômage. Récession. Dépression. Un peu de champagne ?

il y a 21 heures 10 min
pépites > International
Diplomatie
Le Premier ministre israélien aurait rencontré secrètement le prince héritier d'Arabie Saoudite
il y a 21 heures 46 min
pépites > High-tech
Gaffe
Un journaliste débarque dans une réunion Zoom secrète des 27 ministres européens de la Défense qui a du être annulée
il y a 23 heures 14 min
Atlanti-culture

"Victor Hugo vient de mourir" : Paris en transe

Publié le 24 juillet 2017
Les lectures d'été de Cultures Tops.
Jean-Noël Dibie pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Noël Dibie est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les lectures d'été de Cultures Tops.

RECOMMANDATION

En priorité

THÈME

1885: Victor Hugo, qui tout au long du 19ème siècle a tendu aux Français un miroir sans concession, est mourant. Le journaliste cédant le pas au romancier, par le truchement de deux proches du poète le lecteur est à l’écoute des rumeurs et des informations courant la ville et les rues, les salons et les tavernes, les palais de la jeune République et les ateliers, les cercles politiques et les métiers…, tout ce qui fait Paris.

Pour ce faire, Judith Perrignon a réalisé un très important travail de recherche, « tout est vrai, tout est roman », comme le souligne  l’éditeur sur la 4ème de couverture.

POINTS FORTS

Le lecteur vit en direct la fin du poète, son refus de secours de l’Eglise, sa passion pour ses petits-enfants, son sens de la mise en scène….

Rien n’échappe à la vigilance de l’auteur, les angoisses du préfet de police, les vaines tentatives des communards, de retour d’exil suite aux interventions de Victor Hugo, et des anarchistes, pour récupérer l’événement. Leur manifestation au Père Lachaise est sévèrement réprimée, la fusillade fait 4 morts. Le débat sur le Panthéon, finalement retenu comme dernière demeure pour le poète. L’Eglise Sainte Geneviève, rendue au culte, est désacralisée, les ouvriers enlèvent les croix …

Au fil des pages l’auteur révèle les arcanes de la préparation, puis du déroulé, des funérailles nationales, le 1°juin., à l’itinéraire tenu secret pendant plusieurs jours. La location à prix d’or des balcons et vitrines sur un parcours évitant les grands boulevards, trop populaires. Les événements de la journée du dimanche précédent les obsèques. Le corps du poète est placé sous l’Arc de Triomphe de la place de l’Etoile, où une foule immense converge vers le catafalque. Le peuple de Paris frustré- l'Etat a confisqué son héros- se libère lors d'une soirée et d'une nuit de bacchanales (page 203 "la mort est vaincue" c'est la fête")

POINTS FAIBLES

Le plaisir que m’a procuré la lecture de ce livre ne m’a pas permis d’en percevoir de notables...

EN DEUX MOTS ...

Un travail qui fait regretter la disparition des grands reporters et du journalisme d’investigation, dont l’art requiert un lectorat attentif, contrairement à l’information actuelle, de plus en plus factuelle, et éclatée dans des rubriques visuelles.

UN EXTRAIT

(Page 200) « Paris offre au poète le culte d’ordinaire dévolu aux despotes, aux empereurs et aux rois, il était le souverain des mots, de l’imaginaire. Il leur a inoculé un vaccin, un espoir, alors aussi dure que soit la perte, le fond des cœurs semble tranquille.»

L'AUTEUR

Avant d'évoquer l'auteur de ce livre, juste un mot pour vous dire que ce roman est sorti en 2O15 mais que nous ne l'avions pas remarqué alors. C'est une lecture de hasard, toute récente, qui m'a permis d'en découvrir la qualité. Et nous nous sommes dit qu'il n'y avait pas de raison de ne pas vous faire partager ce plaisir. JND

Ce roman a reçu, l’année de sa parution, le Prix de la révélation de la SGDL.

Journaliste (Libération, Marianne…), essayiste et romancière, Judith Perrignon, née en 1967, combine habilement ses multiples talents dans ce roman, conduit comme un grand reportage. Elle confirme, ce faisant, le succès critique et public qu'elle avait obtenu, en 2006, avec « C’était mon frère», ouvrage traitant des relations de Vincent et Théo Van Gogh.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires