En direct
Best of
Best of du 5 au 11 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

03.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

04.

Il aime le "jeune Adolf", Goebbels et Auschwitz. Et comme c'est du rap…

05.

Mais quelle température faisait-il vraiment pendant le dernier âge glaciaire ? Nous connaissons désormais la réponse

06.

Révoltant ? Bridgestone, la dissolution du macronisme et les dangers du volontarisme politique mal ciblé

07.

"Le plaisir sexuel est simplement divin" a déclaré le pape François. Il nous étonnera toujours…

01.

L’inquiétant système chinois de notation sociale qui menace le monde

02.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

03.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

04.

Beatrice Dalle & Anthony Delon épousent des jeunesses; Julie Gayet & Francois H. s’engueulent en regardant le foot; Angelina veut pourrir la vie de Brad Pitt, Jade Hallyday commence à pourrir celle de sa mère; Yannick Noah fait ses besoins dehors

05.

Droit des arbres : ce danger insidieux qui nous guette quand l'humain n'est plus qu'un vivant parmi d'autres

06.

COVID-19 : y-a-t-il encore un pilote dans l’avion gouvernemental ?

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Nous avons tué Dieu. Et un autre a pris sa place : jeune, vigoureux, conquérant.

03.

COVID-19 : y-a-t-il encore un pilote dans l’avion gouvernemental ?

04.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

05.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

06.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

ça vient d'être publié
light > Culture
Star du doublage et comédien inoubliable
L'acteur Roger Carel est mort à l'âge de 93 ans
il y a 1 heure 49 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le cocorico trahit le coq gaulois et quand le pilote démêle ses fuseaux : c’est l’actualité des montres
il y a 4 heures 30 min
light > Science
Moby Dick
Protéger les baleines d'un risque de collision en écoutant leurs chants
il y a 6 heures 52 min
décryptage > Economie
Repenser l'économie

Plan de relance : l’argent ne fait pas le changement

il y a 7 heures 24 min
décryptage > Religion
Ite missa est

"Le plaisir sexuel est simplement divin" a déclaré le pape François. Il nous étonnera toujours…

il y a 7 heures 59 min
décryptage > Science
Grrrrr

Mais quelle température faisait-il vraiment pendant le dernier âge glaciaire ? Nous connaissons désormais la réponse

il y a 8 heures 21 min
décryptage > Politique
Socle électoral

LFI / EELV-PS : qui a vraiment le vent en poupe pour 2022 ?

il y a 8 heures 39 min
décryptage > Santé
Lutte contre le coronavirus

Covid-19 : affinement bienvenu de la stratégie gouvernementale, même défauts opérationnels majeurs

il y a 9 heures 10 min
pépites > Santé
Luttre contre le coronavirus
Covid-19 : Olivier Véran a détaillé la nouvelle stratégie du gouvernement
il y a 23 heures 9 min
pépites > Terrorisme
ONG Acted
Niger : l'Etat islamique revendique l'assassinat des six humanitaires français et de deux Nigériens
il y a 1 jour 13 min
pépites > Justice
Affaire des "écoutes"
Parquet national financier : Eric Dupond-Moretti cible trois magistrats et demande une enquête administrative
il y a 2 heures 15 min
décryptage > Politique
Nominations

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

il y a 6 heures 40 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan
il y a 6 heures 54 min
pépite vidéo > International
Reconfinement
Coronavirus : Israël entre dans une nouvelle phase de confinement ce vendredi
il y a 7 heures 41 min
décryptage > Economie
Crise sociale

Révoltant ? Bridgestone, la dissolution du macronisme et les dangers du volontarisme politique mal ciblé

il y a 8 heures 13 min
pépites > Economie
Chrysanthèmes
2.000 fleuristes ont fermé définitivement leur magasin depuis le début de la crise sanitaire
il y a 8 heures 29 min
décryptage > Politique
Faillite en vue ?

Alerte aux finances : le RN, un parti à la dérive

il y a 8 heures 56 min
Piqure
Le frelon asiatique envahit la Bretagne
il y a 9 heures 47 min
light > Media
Présentatrice du "13 heures" de France 2
Marie-Sophie Lacarrau va officiellement remplacer Jean-Pierre Pernaut au JT de 13h sur TF1
il y a 23 heures 37 min
pépites > Histoire
Education
Deux tiers des jeunes Américains ignorent l'existence de la Shoah
il y a 1 jour 37 min
Atlanti-culture

"Victor Hugo vient de mourir" : Paris en transe

Publié le 24 juillet 2017
Les lectures d'été de Cultures Tops.
Jean-Noël Dibie pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Noël Dibie est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les lectures d'été de Cultures Tops.

RECOMMANDATION

En priorité

THÈME

1885: Victor Hugo, qui tout au long du 19ème siècle a tendu aux Français un miroir sans concession, est mourant. Le journaliste cédant le pas au romancier, par le truchement de deux proches du poète le lecteur est à l’écoute des rumeurs et des informations courant la ville et les rues, les salons et les tavernes, les palais de la jeune République et les ateliers, les cercles politiques et les métiers…, tout ce qui fait Paris.

Pour ce faire, Judith Perrignon a réalisé un très important travail de recherche, « tout est vrai, tout est roman », comme le souligne  l’éditeur sur la 4ème de couverture.

POINTS FORTS

Le lecteur vit en direct la fin du poète, son refus de secours de l’Eglise, sa passion pour ses petits-enfants, son sens de la mise en scène….

Rien n’échappe à la vigilance de l’auteur, les angoisses du préfet de police, les vaines tentatives des communards, de retour d’exil suite aux interventions de Victor Hugo, et des anarchistes, pour récupérer l’événement. Leur manifestation au Père Lachaise est sévèrement réprimée, la fusillade fait 4 morts. Le débat sur le Panthéon, finalement retenu comme dernière demeure pour le poète. L’Eglise Sainte Geneviève, rendue au culte, est désacralisée, les ouvriers enlèvent les croix …

Au fil des pages l’auteur révèle les arcanes de la préparation, puis du déroulé, des funérailles nationales, le 1°juin., à l’itinéraire tenu secret pendant plusieurs jours. La location à prix d’or des balcons et vitrines sur un parcours évitant les grands boulevards, trop populaires. Les événements de la journée du dimanche précédent les obsèques. Le corps du poète est placé sous l’Arc de Triomphe de la place de l’Etoile, où une foule immense converge vers le catafalque. Le peuple de Paris frustré- l'Etat a confisqué son héros- se libère lors d'une soirée et d'une nuit de bacchanales (page 203 "la mort est vaincue" c'est la fête")

POINTS FAIBLES

Le plaisir que m’a procuré la lecture de ce livre ne m’a pas permis d’en percevoir de notables...

EN DEUX MOTS ...

Un travail qui fait regretter la disparition des grands reporters et du journalisme d’investigation, dont l’art requiert un lectorat attentif, contrairement à l’information actuelle, de plus en plus factuelle, et éclatée dans des rubriques visuelles.

UN EXTRAIT

(Page 200) « Paris offre au poète le culte d’ordinaire dévolu aux despotes, aux empereurs et aux rois, il était le souverain des mots, de l’imaginaire. Il leur a inoculé un vaccin, un espoir, alors aussi dure que soit la perte, le fond des cœurs semble tranquille.»

L'AUTEUR

Avant d'évoquer l'auteur de ce livre, juste un mot pour vous dire que ce roman est sorti en 2O15 mais que nous ne l'avions pas remarqué alors. C'est une lecture de hasard, toute récente, qui m'a permis d'en découvrir la qualité. Et nous nous sommes dit qu'il n'y avait pas de raison de ne pas vous faire partager ce plaisir. JND

Ce roman a reçu, l’année de sa parution, le Prix de la révélation de la SGDL.

Journaliste (Libération, Marianne…), essayiste et romancière, Judith Perrignon, née en 1967, combine habilement ses multiples talents dans ce roman, conduit comme un grand reportage. Elle confirme, ce faisant, le succès critique et public qu'elle avait obtenu, en 2006, avec « C’était mon frère», ouvrage traitant des relations de Vincent et Théo Van Gogh.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires