En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

05.

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

06.

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

07.

Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

05.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

06.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

05.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

06.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

ça vient d'être publié
light > Histoire
Incroyable
Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne
il y a 1 heure 29 min
pépite vidéo > Sport
Plus de peur que de mal
Formule 1 : Romain Grosjean miraculé après un accident très impressionnant
il y a 2 heures 13 min
pépites > Santé
Sceptiques
Covid-19 : une majorité des Français n'ont pas l'intention de se faire vacciner
il y a 4 heures 41 min
pépite vidéo > Société
Casseurs
Manifestations contre les violences policières : des dégâts à Paris
il y a 5 heures 25 min
light > Culture
Mort d'un géant
L'acteur David Prowse, qui avait incarné Dark Vador, est décédé
il y a 6 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Oscar Wilde ou l’art avant tout

il y a 7 heures 32 min
décryptage > International
A qui profite le crime ?

Assassinat du scientifique iranien, piège de dernière heure tendue à Téhéran

il y a 7 heures 55 min
décryptage > International
Pardon présidentiel

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

il y a 8 heures 8 min
décryptage > Santé
Vecteur

Pourquoi les virus frappent-ils plus certains continents que d'autres ? Une étude sur Zika donne des indices

il y a 8 heures 30 min
décryptage > France
Munich 1938 ? Non, Munich 2020 !

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

il y a 8 heures 48 min
pépite vidéo > France
Heurts
Manifestation : les images très violentes d'un policier tabassé par plusieurs manifestants
il y a 1 heure 54 min
pépites > France
Défense
Pour le directeur général de la Police nationale, "la police est un reflet de la société"
il y a 3 heures 24 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'origine de l'énergie des étoiles confirmée grâce aux neutrinos de Borexino ; Gravité quantique : l'écume de l'espace-temps, une clé du Big Bang au vivant ?
il y a 4 heures 56 min
light > Media
Disparition
Le journaliste Jean-Louis Servan-Schreiber est mort
il y a 5 heures 53 min
pépites > Religion
Distanciation
Messes : le Conseil d'Etat casse la règle des trente fidèles maximum
il y a 6 heures 51 min
décryptage > Politique
Partis des libertés

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

il y a 7 heures 48 min
décryptage > Economie
La crise qui vient

La bourse est-elle trop optimiste ?

il y a 8 heures 1 min
décryptage > International
Etatisme

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

il y a 8 heures 22 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Si vous voulez vraiment faire des achats respectueux de l'environnement, il ne faudra pas vous contenter de lire les étiquettes des produits en rayon. Petits conseils pour y voir plus vert
il y a 8 heures 40 min
décryptage > Société
Big tech

Pourquoi il devient urgent de sauver nos démocraties de la technologie

il y a 8 heures 52 min
© Christophe Morineau-Cooks (WikiAgri)
Les courgettes qui n’ont pas pu être vendues.
© Christophe Morineau-Cooks (WikiAgri)
Les courgettes qui n’ont pas pu être vendues.
Agriculture

Ils ne peuvent plus vendre leurs courgettes bio ou leurs melons

Publié le 23 juillet 2017
Avec WikiAgri
Deux cas distincts, deux coups de gueule poussés chacun sur les réseaux sociaux : ou comment les producteurs ne parviennent plus à vendre leurs fruits et légumes !
WikiAgri
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
WikiAgri est un pôle multimédia agricole composé d’un magazine trimestriel et d’un site internet avec sa newsletter d’information. Il a pour philosophie de partager, avec les agriculteurs, les informations et les réflexions sur l’agriculture. Les...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Deux cas distincts, deux coups de gueule poussés chacun sur les réseaux sociaux : ou comment les producteurs ne parviennent plus à vendre leurs fruits et légumes !
Avec WikiAgri

Lire l’article source de Christophe Morineau-Cooks sur WikiAgri ici

Dans le Tarn-et Garonne comme dans le Gard, et pour des raisons différentes, les producteurs se retrouvent avec leurs productions sur le dos. Impossible de vendre, et l’un comme l’autre n’ont pas hésité à pousser de véritables coups de gueule sur leurs comptes Facebook.

Des courgettes invendables bien que bio

Premier cas : dans le Tarn-et-Garonne, un couple d’agriculteurs bio arrête récolter ses courgettes, car le revendeur ne les accepte pas, car elles sont tâchées. Ainsi, le revendeur veut des courgettes bien jaunes, sans aspérité, et les refuse si elles sont tâchées ou si elles présentent le moindre petit défaut. Il répond en cela aux exigences des acheteurs, les consommateurs, qui rechignent à ouvrir le porte-monnaie dès que l’apparence leur déplait.

Mais derrière, il y a le travail des producteurs, Caroline et Cyril Rous, qui ont eu des tâches sur leurs courgettes à cause « d’une forte chaleur au mois de juin ». Pour autant, ils estiment leurs légumes « tout à fait consommables », eux qui apportent grand soin à leurs 60 000 mètres carrés de cultures, dont 2500 de serres, du côté de Lafrançaise, près de Montauban.

Le revendeur, Jean-Luc Charbonneau, directeur commercial de la Sarl du Lot-et-Garonne Biogaronne, précise qu’outre le bon vouloir des consommateur, il doit aussi suivre des règlements des services de la répression des fraudes... Et aujourd’hui, il n’existe pas de débouchés pour « des légumes moches », même bio ! Résultat : 5 000 € de pertes pour le couple Rous, et l’obligation de laisser pourrir sur pied les courgettes à venir, le coût pour les ramasser sans les vendre n’étant pas supportable pour eux. Soit trois tonnes de courgettes quand même...

Trop de melons, pas de prix

L’autre cas se situe dans le Gard. Samuel Solans est producteur de melons. Il doit faire face à des prix en chute libre, en raison d’une consommation en panne et d’une concurrence forte des importations espagnoles. Lui aussi ne peut pas vendre, et il vient de faire don aux Restos du Coeur de 10 tonnes de melons tout à fait consommables... Après avoir été obligé d’en jeter près de 130 tonnes ! Il affirme se « faire beaucoup de soucis pour [ses] 45 salariés ». Pour lui, le contexte, c’est une saison qui a débuté plus tôt que d’habitude en raison des conditions climatiques, énormément de melons sur le marché, arrivés en même temps que ceux d’Espagne. Il se félicite toutefois que « la grande distribution commence à réduire ses marges », et que la production soit en train de s’écouler, même à prix bas. Il espère ainsi une meilleure deuxième partie de saison (le mois d’août) pour écouler les 40 tonnes qui lui restent encore...

Les uns comme les autres ont donc suscité de très nombreux partages ou commentaires sur Facebook. Pour les courgettes, à retrouver ici, et pour les melons, . On le voit, ce sont des raisons différentes, mais bien réelles, qui les ont poussés à ne pas ramasser ou à jeter une grande partie de leurs productions. Vivrions-nous dans une société de gâchis ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 26/07/2017 - 00:26
@JG vous parlez aux Français qui ont le choix...
(Soit, en majorité, des bobos qui ont voté Macron-Attali). La très grande majorité des Français, de moins en moins, possède le choix de son approvisionnement. C'est la grande distribution qui décide pour elle! Et la grande distribution à déjà condamné les maraîchers Français...
JG
- 24/07/2017 - 23:22
Achetez moins mais achetez français et de proximité
Jamais de produits (viande, fruit, oeufs, légumes, laits, etc... pouvant être produits en France venant d'ailleurs , jamais de fruits ou de légumes hors saison (des haricots verts du Kenya en hiver.....on marche sur la tête) et les producteurs français iront beaucoup mieux.....Faites l'effort de regarder l'étiquette, dépensez quelques euros de plus ET MANGEZ MOINS (70% des hommes et 46% des femmes françaises sont en surplus de nourriture....)
vangog
- 24/07/2017 - 22:16
@kelenborn je défends la diversité alimentaire...
qui est à la fois une sécurité et une source de bien-être. La France ne vend pas du lait à l'Europe du sud parce qu'elle est plus compétitive, mais parce qu'elle a des surplus laitiers, grâce à son climat et sa nature. A l'inverse, la France et l'Espagne produisent les mêmes produits maraîchers, mais l'Espagne y parvient deux fois moins cher que la France. À moyen terme, notre industrie maraîchère est donc condamnée, si nous n'imposons pas des quotas d'importation. Cela n'empêchera jamais les sudistes d'importer des produits laitiers Français, car ils en produisent peu...