En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Plan migrants
Plan migrants : ces exemples japonais ou australiens que nous devrions méditer si nous allions au bout de la logique politique du contrôle des flux migratoires
Publié le 13 juillet 2017
Tous les sondages d’opinion montrent qu’une large majorité de français considère qu’il y a trop d’immigrés en France et qu’il convient donc de limiter les flux d’immigration. Certaines politiques migratoires sont à mediter.
Laurent Chalard est géographe-consultant, membre du think tank European Centre for International Affairs.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Chalard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Chalard est géographe-consultant, membre du think tank European Centre for International Affairs.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Tous les sondages d’opinion montrent qu’une large majorité de français considère qu’il y a trop d’immigrés en France et qu’il convient donc de limiter les flux d’immigration. Certaines politiques migratoires sont à mediter.

Atlantico : Quel est l'état de l'opinion sur la question de la gestion migratoire ? Au-delà de l'interprétation qu'en font les politiques, que disent les sondages d'opinion ? Constate-t-on une crispation sur le sujet ?

Laurent Chalard : L’opinion française a beaucoup évolué au cours des dernières décennies concernant la question de la gestion des flux migratoires et plus particulièrement des demandeurs d’asile. En effet, du fait de l’héritage des idéaux issus de la Révolution, nos concitoyens ont pendant longtemps été attachés au rôle de la France comme terre d’accueil pour toutes les populations persécutées dans le monde. Par exemple, le drame des boat people du Vietnam dans les années 1970 avait largement bénéficié de la compassion de nos compatriotes. La France avait consécutivement accueilli un quota officiel de réfugiés, qui se sont d’ailleurs très bien assimilés dans la société française depuis. Cependant, aujourd’hui, la situation a complètement changé, suite à la crise du modèle assimilationniste français et à la forte progression du nombre de personnes d’origine extra-européenne vivant sur notre territoire, qui rend désormais la majorité de nos concitoyens méfiante vis-à-vis de l’immigration sous toutes ses formes.

En effet, tous les sondages d’opinion montrent qu’une large majorité de français considère qu’il y a trop d’immigrés en France et qu’il convient donc de limiter les flux d’immigration. Par exemple, selon un sondage réalisé par Ipsos Sopra-Steria pour la Fondation Jean-Jaurès et Sciences-Po, publié le 3 juillet 2017, 65 % des français trouvent qu’il y a trop d’étrangers en France, dont 77 % chez les ouvriers.

Il y a donc bien un phénomène de crispation de nos concitoyens sur le sujet, qui adoptent de plus en plus des positions extrémistes de refus de toute immigration et non une position modérée, qui accepterait l’immigration pour certains types de migrants, comme les réfugiés politiques par exemple. Les attentats réguliers à caractère islamiste que connaît la France depuis janvier 2015 n’ont fait que renforcer ce positionnement, qui, il convient de le rappeler, n’est pas spécifique à la France, puisque la tendance est la même dans les autres pays d’Europe occidentale accueillant des populations immigrées.

Quelle politique migratoire correspondrait à cet état d'esprit ? La France peut-elle aller aussi loin ? 

La politique migratoire correspondant à cet état d’esprit serait la pure et simple fermeture de la frontière, conduisant à une réduction drastique du nombre d’entrées légales (et illégales) sur notre territoire, soit grosso modo ce que propose le Front National, d’où son succès de plus en plus important auprès de l’électorat. Il s’agirait donc pour ses promoteurs de limiter de manière drastique le regroupement familial (voire de le supprimer) et de refuser les demandeurs d’asile, en expulsant toute personne entrée illégalement sur notre territoire. Cependant, cela ne serait possible que dans un contexte de sortie de la France de l’Union Européenne, puisque notre pays ne respecterait plus les règles de base de la coopération européenne et certains droits européens comme le regroupement familial, donc autant dire que c’est un scénario strictement impossible à l’heure actuelle.

Nos gouvernants ne peuvent donc aller aussi loin, à moins de remettre en cause totalement toute la politique étrangère de la France depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale uniquement pour la question migratoire, ce qui conduirait à une déstabilisation du continent, chose qui n’est guère souhaitable. En l’état actuel des choses, c’est à l’échelle européenne que la question migratoire doit être traitée.

L'Australie et le Japon ont adopté une attitude vis-à-vis de l'immigration tellement restrictive, autant en termes de politique migratoire que d'attitude sociale (discriminations assumées), qu'elle en est devenue dissuasive sur les candidats à l'immigration. La France pourrait-elle être tentée d'évoluer dans ce sens ?

Comme d’autres pays européens, dont le Royaume-Uni de David Cameron, la France va probablement être tentée de faire de même en essayant de dissuader au maximum les candidats souhaitant potentiellement la rejoindre, mais il y a une différence notable avec ces deux pays, qui est leur situation géographique. En effet, le Japon et l’Australie sont des îles, ce qui facilite grandement le contrôle des flux entrants sur leur territoire. Or, ce n’est pas le cas de la France, qui a de nombreuses frontières avec des pays voisins, dont en particulier l’Italie, qui ne contrôle pas de manière sérieuse l’immigration arrivant sur son territoire, d’autant plus que les mafias locales sont impliquées  dans les trafics de clandestins. 

Est-ce que le plan migrants est adapté à l'opinion qu'ont les Français de l'immigration ?

L’objectif du « plan migrants » étant d’accélérer les procédures administratives de traitement des demandes du droit d’asile dans l’optique de statuer plus rapidement sur leur recevabilité ou non, pour pouvoir ensuite expulser de manière systématique les demandeurs d’asile déboutés, va effectivement plutôt dans le sens de l’opinion de la majorité des français sur la question. En effet, l’objectif affiché par le gouvernement est bien de pouvoir accélérer les expulsions des déboutés du droit d’asile, sur le modèle allemand, pour éviter que des milliers de clandestins ne s’éternisent sur le territoire national, mais aussi dissuader les potentiels candidats à l’immigration en France de venir. La pression de l’opinion publique semble contraindre les dirigeants français à afficher plus de fermeté sur la question migratoire, d’autant que le nouveau gouvernement veut se démarquer de la présidence de François Hollande, qui s’est caractérisée par une certaine inaction sur le sujet, à l’origine de la situation actuelle d’un Etat français qui paraît totalement débordé par l’afflux des demandes d’asile, pourtant prévisible. En effet, la France subit le contrecoup du durcissement de la politique migratoire allemand, qui fait que les migrants se tournent vers d’autres pays d’accueil, d’autant que l’immigration clandestine de ces derniers mois provient plutôt du continent africain que d’Asie. Or, les populations africaines ont un tropisme beaucoup plus fort vers la France que cela ne pouvait être le cas pour les syriens par exemple.
 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Renault-Nissan-Fiat Chrysler : le mariage à trois est possible à condition d’éviter trois enterrements
04.
Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs
05.
Vent de sécularisation sur le monde arabe ? Ces pays qui commencent à se détourner de la religion
06.
Il y a une grande différence entre l’hygiène et la propreté lorsque vous faites le ménage chez vous et voilà laquelle
07.
Kim Kardashian provoque la colère des Japonais avec le lancement d'une ligne de sous-vêtements, Kimono Intimates
01.
Baroin annonce une prime aux salariés de "1000 euros"
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
04.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
05.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
06.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
05.
Canicule : y’a-t-il encore un adulte dans l’avion ?
06.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
Commentaires (23)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Beredan
- 14/07/2017 - 20:58
Le tropisme .....
C'est tout bonnement l'attrait du RSA , des bons gratuits , des soins sans limite , des cartes rechargeables , des chambres d'hôtel , des primes au retour , des allocs de toute nature ....

lasenorita
- 14/07/2017 - 18:27
Trafic ''d'êtres humains''
Des ONG sont soupçonnées d'avoir ''exploité'' des migrants voir http://www.libertepolitique.com/Actualite/Decryptage/Des-ONG-trafiquantes-d-humains...et les ''passeurs'' libyens qui s'enrichissent sur le dos des ''migrants'' qu'ils envoient à la mort!...
lasenorita
- 14/07/2017 - 13:34
Le ''plan migrants''
Le ''plan migrants'' du gouvernement de Macron va attirer davantage de musulmans dans notre pays!.. .Il existe un ''trafic d'êtres humains'', dans le Monde, au 21ième siècle, et nos têtes bien-pensantes'' ne s'en alarment pas, bien au contraire, elles l'encouragent...voir https://www.youtube.com/watch?v=DDe4eOdyRHQ et https://www.youtube.com/watch?v=sgLHbovJyVo et voir https://www.youtube.com/watch?v=REFhcWKRs9s et http://www.breizh-info.com/2017/07/12/73600/chantepie-35-agression-ultra-violente-commise-migrants... les ONG,en ''aidant'' les migrants,provoquent l'augmentation du flux migratoire ..les ''passeurs'' utilisent des canots pneumatiques ''à sens unique''...voir...http://www.breizh-info.com/2017/07/07/73501/renaud-camus-france-culture-finkielkraut-grand-remplacement... et... https://www.youtube.com/watch?v=MKZebgKZgu8...mais nos ''gouvernants'' ont de la mer...dans les yeux!...