En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant d’Emmanuel Macron

05.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

07.

45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

ça vient d'être publié
light > Société
Violences sexuelles
Samantha Geimer hausse le ton contre un nouvel emballement médiatique autour de l' "affaire Polanski"
il y a 19 min 44 sec
décryptage > Politique
Municipales

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

il y a 1 heure 55 min
décryptage > Economie
Mauvais pari ?

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant d’Emmanuel Macron

il y a 2 heures 19 min
décryptage > Santé
Directives et recommandations sanitaires

Mesures contre la propagation du Coronavirus : derrières les déclarations publiques, la pagaille sur le terrain ?

il y a 3 heures 7 min
décryptage > Société
Pandémie

Coronavirus : quand la nature se remet à nous faire peur

il y a 4 heures 36 min
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 14 heures 49 sec
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 15 heures 16 min
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 16 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Hokusai, Hiroshige, Utamaro. Les grands maîtres du Japon" : splendeurs du Japon à Aix-en-Provence: Les Maîtres de l’époque Edo (1600-1867)

il y a 19 heures 40 min
pépites > Santé
Etat de santé
L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"
il y a 21 heures 50 min
décryptage > International
Tribune

L’espace maritime marocain et la question du Sahara Occidental

il y a 1 heure 34 min
décryptage > Politique
L'infini et la bêtise

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

il y a 2 heures 3 min
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
Comment poser la question du séparatisme islamiste en France ?
il y a 2 heures 29 min
décryptage > Politique
Dérision et ricanements à tous les étages

Ce gisement de voix sur lequel pourraient miser les candidats osant résister à l’intimidation par “l’humour” médiatique

il y a 3 heures 34 min
décryptage > Santé
Crise de l'hôpital français

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

il y a 5 heures 1 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 14 heures 34 min
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 16 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 19 heures 31 min
pépite vidéo > Santé
Difficultés du monde hospitalier
Emmanuel Macron interpellé par un médecin sur la crise des hôpitaux
il y a 21 heures 9 min
pépites > Justice
"Pendaison" et Ancien Régime
L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon
il y a 23 heures 56 min
© Reuters
© Reuters
Tribune

Les seniors méritent mieux que ce que leur réserve ce quinquennat

Publié le 08 juillet 2017
Alors que le Gouvernement Edouard Philippe II est en place, une carence de taille persiste : les seniors n’ont pas de ministre.
Corinne Imbert est sénatrice de Charente-Maritime, Conseillère départementale de la Charente-Maritime et Conseillère municipale de Beauvais-sur-Matha.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Corinne Imbert
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Corinne Imbert est sénatrice de Charente-Maritime, Conseillère départementale de la Charente-Maritime et Conseillère municipale de Beauvais-sur-Matha.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que le Gouvernement Edouard Philippe II est en place, une carence de taille persiste : les seniors n’ont pas de ministre.

Alors que le Gouvernement Edouard Philippe II est  en place, si on peut se féliciter au premier abord d’une équipe resserrée et équilibrée, il n’en demeure pas moins qu’une carence de taille persiste : les seniors n’ont pas de ministre.

Et cela n’est pas si anecdotique ! Représentant un quart de la population française, la part des personnes âgées va considérablement augmenter dans les 40 prochaines années ; les estimations prévoient ainsi un passage au tiers de la démographie nationale.

La dépendance est devenue ces dernières années un sujet sociétal majeur. Aujourd'hui, plus d’un million de françaises et de français de plus de 60 ans se trouvent en situation de perte d’autonomie, et l’évolution de la dépendance est à la hausse. Sans compter les centaines de milliers de personnes atteintes par des maladies neurodégénératives, de type Alzheimer, qui nécessitent un suivi très particulier. L’accompagnement et la prise en charge sont donc des enjeux considérables tant pour les familles - qui sont les premiers aidants - que pour l’adaptation des politiques publiques à la réalité de la société, d’aujourd’hui et de demain.

Près de 4 millions de françaises et de français viennent en aide régulièrement à l’un de leurs aînés. Cet accompagnement se révèle bien évidemment très utile, c’est un socle de solidarité indispensable, mais il ne peut se substituer en totalité à une intervention professionnelle. Or, il devient assez urgent de revoir en profondeur tant la formation que la valorisation des aides à domicile, qui sont trop souvent des métiers déconsidérés.

La question de la prise en charge des personnes âgées au titre de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), de la prestation de compensation du handicap (PCH) ou des services ménagers est au cœur des préoccupations des Départements. Nombreux services d’aide à domicile rencontrent de plus en plus de difficultés financières malgré une loi d’adaptation de la société au vieillissement votée durant le quinquennat précédent, qui a voulu améliorer la prise en charge à domicile sans s’en donner la totalité des moyens financiers nécessaire. Le compte n’y est pas ! Le Sénat l’avait déjà dénoncé lors de la discussion du texte à la Haute Assemblée. Une fois de plus, le Gouvernement fait porter la solidarité nationale par la solidarité départementale ! Derrière cette solidarité envers nos aînés, ce sont des milliers d’emplois dans chaque département qui sont en jeu.

Pourtant, si la prise en charge des seniors est avant tout un sujet sociétal et social, il est également économique. Et les perspectives induites par ce qui est désormais communément appelé la Silver economy sont assez nombreuses et intéressantes pour les entreprises tricolores. Il y a quelques semaines, durant le salon du service à la personne, j’ai pu constater l’incroyable développement de ce secteur. La France est pionnière en matière de savoir-faire, mais nous pouvons encore améliorer la formation et les qualifications. Plus largement encore, le vieillissement de la population permet des innovations technologiques principalement dans la domotique qu’il faut saluer et encourager. Ne perdons pas la main. 

La question des retraites ne peut non plus être éludée. Le projet du Président de la République prévoit l’augmentation de la CSG. Là encore, c’est inquiétant. En effet, si pour les salariés cette hausse devrait être compensée par une baisse des charges, pour les retraités ce ne sera pas le cas. Or nombre de seniors sont d’ores et déjà en situation de précarité. La pauvreté touche de plein fouet nos seniors. Une augmentation des petites retraites retraiterait être primordiale, ainsi que pour les pensions de réversion.

Ces moyens supplémentaires ne sauraient être envisagés sans l’ouverture d’un débat serein sur l’augmentation de l’âge légal du départ à la retraite. La plus grande prouesse de ces dernières années n’étant pas technologique contrairement à ce que le mainstream aime à penser, mais bien médicale, avec l’allongement de la durée de vie moyenne, il y a lieu d’entamer cette réflexion sans attendre. Ceci étant valable pour les seniors d’aujourd’hui comme ceux de demain. Chacun d’entre nous est donc concerné et responsable. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant d’Emmanuel Macron

05.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

07.

45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 09/07/2017 - 22:08
@cloette
Ça fait cinq ans que je zappe le boboisme Gauche puis Droite au pouvoir ! Tout ce qui les motive n'est que de foutre en l'air La société car c'est facile à faire plus qu'essayer de la réveiller et de la sortir du marasme et de la décadence.
cloette
- 09/07/2017 - 17:10
Je n'ai qu'une envie
C'est zapper ce quinquennat pendant cinq ans .
jurgio
- 09/07/2017 - 14:35
Macron fait les dessous de matelas et les cabas des vieux
Pas de défilés dans les rues (les cannes se coincent dans les trous des plaques d'égout) . Pas de cris (tout au plus des chevrotements) Le vol à la tire à l'aise, sans représailles ! Bonne la République française ! Mais sait-il ce macaron au chocolat que les retraités subventionnent beaucoup les jeunes et les moins vieux ? Certainement, et il pénalise hypocritement tout le monde sans en avoir l'air. La lâcheté au pouvoir ! Dehors !