En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

03.

Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse

06.

Black Friday et soldes en ligne : voilà pourquoi des Bots rafleront vraisemblablement les meilleures affaires sans vous laisser le temps de réagir

07.

Ultra Covid Solitude : à la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

01.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Justice
Nice : un homme écope de 18 mois de prison ferme pour avoir menacé de mort un professeur
il y a 8 min 19 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La voyageuse de nuit" : une enquête magistrale où se côtoient révolte et tendresse

il y a 2 heures 22 min
pépites > France
Juste une mise au point
Violences : le préfet de police de Paris Didier Lallement rappelle à l'ordre les policiers
il y a 2 heures 59 min
pépite vidéo > Sport
Rugby
Avant d'affronter l'Argentine, les All Blacks rendent hommage à Maradona
il y a 4 heures 12 min
pépite vidéo > Politique
Déplorable
Manon Aubry (LFI) choque en déclarant que l'insulte "sale macaroni" n'est pas raciste envers les immigrés italiens
il y a 5 heures 27 min
décryptage > International
Chasse ouverte

Iran : assassinat d’un haut scientifique iranien spécialiste du nucléaire

il y a 6 heures 4 min
décryptage > Environnement
Bas-carbone

Énergie nucléaire : l’Union européenne au risque de l’incohérence ?

il y a 6 heures 20 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

il y a 6 heures 22 min
décryptage > Politique
Baroque

Commission sur l'article 24 de la loi "sécurité globale" : le symptôme du grave déficit de culture démocratique du quinquennat Macron

il y a 6 heures 22 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les perdants magnifiques : Pierre Mendès France, ou la vertu du renoncement

il y a 6 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Histoires du Vendée Globe 2" : L’Everest de la voile vu de l’intérieur !

il y a 2 heures 18 min
light > Insolite
Ah
Lille : la Grande roue sera installée, mais restera fermée au public
il y a 2 heures 30 min
pépites > Politique
Le confinement leur réussit
Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse
il y a 3 heures 30 min
pépites > France
Libérés, délivrés
Déconfinement : retrouvez la nouvelle attestation et le résumé des changements du jour
il y a 4 heures 37 min
décryptage > Santé
Ils en ont vu d'autres

Ultra Covid Solitude : à la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

il y a 5 heures 57 min
décryptage > Société
Visitez avec nous le XVIIIème arrondissement de Paris

A cause de l’insécurité la bibliothèque de la Goutte d’Or a fermé ses portes. Tiens, il y avait une bibliothèque à la Goutte d’Or ?

il y a 6 heures 19 min
décryptage > Culture
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

il y a 6 heures 22 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

Monde de demain : la vague de l'intelligence artificielle en action

il y a 6 heures 22 min
décryptage > France
En roue libre

Violence contre un producteur : qui saura reprendre en main l’encadrement de la police ?

il y a 6 heures 22 min
décryptage > Société
Pas de bébés confinement

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

il y a 6 heures 22 min
© Matthew Bennett
© Matthew Bennett
Béton des plages

Comment construire un château de sable parfait (grâce à la science)

Publié le 06 juillet 2017
À moins que vous soyez un inconditionnel de la lecture ou des sports aquatiques, la construction de châteaux de sable reste un « must » des vacances à la mer. Mais comment faire pour que votre château soit aussi majestueux que solide ? Par chance, il existe une formule scientifique qui pourrait bien vous aider.
Matthew Robert Bennett
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
À moins que vous soyez un inconditionnel de la lecture ou des sports aquatiques, la construction de châteaux de sable reste un « must » des vacances à la mer. Mais comment faire pour que votre château soit aussi majestueux que solide ? Par chance, il existe une formule scientifique qui pourrait bien vous aider.

 

Tout a commencé en 2004, quand un tour operator a demandé à mon équipe d’enquêter sur la question. En tant que sédimentologiste, c’est-à-dire spécialiste des dépôts rocheux laissés par les eaux, le vent et les glaciers, j’ai commencé par réfléchir au type de plage qui se prêtait le mieux à la construction de châteaux de sable. J’ai mené l’enquête en comparant le sable des 10 plages les plus populaires de Grande-Bretagne (à l’époque). Bien qu’en réalité, on puisse bâtir des châteaux sur n’importe quelle plage, Torquay est arrivé en tête de mon classement, avec son superbe sable rouge, suivie de près par Bridlington, tandis que Bournemouth, Great Yarmouth et Tenby se disputaient la 3e place. Tout en bas du classement, on retrouvait la plage de Rhyl.

Mais une fois la plage sélectionnée, encore faut-il trouver l’emplacement idéal. Cette question est plutôt fonction des préférences de chacun : certains préfèrent s’installer non loin du parking, pour pouvoir déguerpir en cas d’averse, quand d’autres préfèrent la proximité d’un café. D’autres encore portent leur choix sur un coin isolé, peut-être mieux protégé du vent par un promontoire naturel.

Le port de Torquay. averoxus/wikipedia, CC BY-SA

Si vous voulez bâtir une véritable forteresse, mieux vaut que votre édifice tienne droit. Et pour cela, il vous faut du sable solide ! La solidité du sable dépend de deux facteurs : les propriétés des grains qui le composent et l’eau qui leur permet de se lier entre eux. Plus les grains sont anguleux, mieux ils s’assemblent. Or, plus le grain de sable a été charrié par les éléments, plus il est lisse. C’est pourquoi les fragments microscopiques de coquillages sont un choix judicieux pour la construction de châteaux. Enfin, plus les grains sont fins, mieux ils retiennent l’eau. Et la question de l’eau est cruciale dans l’affaire qui nous occupe !

Si le sable contient trop d’eau, votre château va dégouliner, s’il y en a trop peu, il partira en miettes. Il vous faut donc trouver les justes proportions, afin que votre château tienne bien droit, et pour longtemps. Tout est fonction de la tension de surface de l’eau, ou « ménisque d’eau », ce phénomène qui fait qu’un verre d’eau posé sur un support humide et lisse peut sembler difficile à déplacer.

La formule magique

Notre expérience nous a permis d’établir que pour construire le château de sable parfait, il fallait un seau d’eau pour 8 seaux de sable sec. Ou si vous préférez, voici la formule magique : eau = 0.125 x sable. Mais si vous ne disposez pas de matériel scientifique, pas de panique ! Il vous faut simplement trouver un emplacement dans la bande de sable située entre la ligne de marée haute – repérable aisément grâce à un amas d’algues et de débris marins – et la ligne de marée basse. Gardez cependant à l’esprit que cette zone bouge au cours de la journée, au gré des marées.

Ligne de marée haute. Wikipedia

Le conseil suivant se rapporte à la qualité des outils. D’après mon expérience, il y a une corrélation directe entre l’âge du constructeur, la taille de la pelle et la vitesse à laquelle l’ennui s’installe. Les adultes trouvent les mini pelles très frustrantes, et les enfants aimeraient en utiliser de plus grandes, mais ont du mal à les manier. Pour que l’ambiance de l’équipe reste harmonieuse, prévoyez donc une large sélection d’outils. La taille et la forme du seau ont aussi leur importance. Préférez les seaux simples et ronds à ceux qui prennent la forme d’un château à tours crénelées. Un seau rond vous permettra de produire quantité de tours et de détails pour aboutir au monument de vos rêves, en faisant fonctionner votre imagination.

Et tandis que vous construisez, gardez une pensée pour l’histoire, non pas seulement l’histoire imaginaire du château et sa cohorte de contes de fée hors d’âge, mais aussi l’histoire réelle du sable que vous manipulez. Chaque grain est en effet un fragment de roche qui encapsule une longue histoire de montagnes disparues, de rivières anciennes, de marécages et de mers infestées de dinosaures, de climats et d’événements du passé : autant d’éléments qui racontent l’histoire de notre planète.

The ConversationPour finir, un mot au sujet de la taille du château. Vous pouvez certes vous contenter d’un château modeste, doté de jolies tours, de remparts et de douves, mais les châteaux qui font la différence sur la plage et qui remportent le plus de succès sont aussi les plus imposants. Voyez grand ! Galets, coquillages, bois flottés et plumes peuvent embellir votre œuvre. Et puis, soyons honnêtes : un château de sable est fait pour être admiré. Et même s’il y a bien un peu de science derrière le château parfait, pensez surtout à vous amuser en le construisant.

Matthew Robert Bennett, Professor of Environmental and Geographical Sciences, Bournemouth University

La version originale de cet article a été publiée sur The Conversation.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Michèle Plahiers
- 06/07/2017 - 12:44
LA Sarthe
Attention au passage d'une famille de canards,...
Michèle Plahiers
- 06/07/2017 - 12:39
Macronisme
Si la recette pouvait s'appliquer au gouvernement. Hélas, cela sent déjà, les poutres pourries et les matériaux de mauvaise fabrication,... Quel sera le tsunami,....?