En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

07.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

04.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
light > People
Reconversion
L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)
il y a 2 heures 41 min
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 4 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 6 heures 55 min
décryptage > France
Image d'Epinal

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

il y a 8 heures 54 min
décryptage > Environnement
Absurdité

Nucléaire : au-delà de Fessenheim, un gâchis français

il y a 10 heures 17 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Les distorsions de concurrence qui sont préjudiciables aux agriculteurs français

il y a 10 heures 40 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Les intellectuels américains et la crise de la civilisation

il y a 10 heures 40 min
décryptage > Société
Bataille à mener

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

il y a 10 heures 55 min
décryptage > Atlantico business
Dialogue

La « Food révolution » pourrait rapprocher le monde agricole et les écologistes...Encore faudrait-il qu’ils le veuillent

il y a 11 heures 9 min
pépites > Politique
Hommage et émotion
Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron
il y a 20 heures 42 min
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 3 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 6 heures 42 min
décryptage > Culture
Too much

Start-up nation oui, anglais à l’eurovision non : qui importe quel mot dans le français d’aujourd’hui ?

il y a 8 heures 28 min
décryptage > Consommation
Evènement

Salon de l'agriculture 2020 : à la découverte de cette agriculture qui "vous tend les bras"

il y a 9 heures 46 min
décryptage > Education
Machine aveugle

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

il y a 10 heures 33 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

L’Algérie d’Abdelaziz Bouteflika à l’heure du Printemps arabe

il y a 10 heures 40 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Le choc démographique : trop d’humains, pas assez de ressources

il y a 10 heures 41 min
décryptage > Economie
Economie à l'arrêt

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

il y a 11 heures 6 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.
il y a 11 heures 14 min
light > Insolite
Trésor inestimable
Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée
il y a 20 heures 56 min
Atlanti-culture

"La tresse" : un phénomène international d'édition

Publié le 01 juillet 2017
Célébration de la féminité universelle, à travers l'évocation du destin de trois femmes admirables, animées par une même soif de liberté, le premier roman de Laetitia Colombani a mis en émoi le monde international du livre. Il faut dire que ce roman est superbe, lumineux. Un hymne à la femme.
Hélène Kolsky est chroniqueuse pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hélène Kolsky pour culture-tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hélène Kolsky est chroniqueuse pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Célébration de la féminité universelle, à travers l'évocation du destin de trois femmes admirables, animées par une même soif de liberté, le premier roman de Laetitia Colombani a mis en émoi le monde international du livre. Il faut dire que ce roman est superbe, lumineux. Un hymne à la femme.

LIVRE

La tresse
de Laetitia Colombani
Ed. Grasset
 
RECOMMANDATION 
          EXCELLENT

 

THEME

Trois continents, trois femmes qui ne se connaîtront jamais, entre lesquelles, pourtant, va se tisser un lien intime, et pour chacune la prise en main d’un nouveau destin.

Un parcours qui va passer par trois femmes, trois héroïnes admirables:

- La première s'appelle Smita, une Indienne intouchable, la caste des proscrits, des bannis, des humiliés, à plus forte raison quand on appartient au genre féminin. - La deuxième des femmes imaginées par Laetitia Colombani s'appelle Julia. Elle est sicilienne et travaille comme jeune ouvrière dans l'atelier de son père où l'on transforme les cheveux des autres en perruque. Une vieille tradition de l'île menacée par la modernité. 

- La troisième héroïne vit au Canada : Sarah correspond au profil type de la femme occidentale. Elle aura la révélation du monde impitoyable du travail où les "malades et les faibles" n'ont pas droit de cité.

POINTS FORTS

- J'ai beaucoup apprécié les différents portraits de ces femmes, qui essayent d'aller de l'avant et prendre leur vie en main. « La Tresse » est un beau roman car il nous parle du monde et des liaisons et des liens qui peuvent exister entre les continents. On parle souvent d'un vol de papillon mais là ce sont quelques mèches de cheveux qui peuvent bouleverser, améliorer la vie d'autres femmes à des milliers de kilomètres, les unes des autres.

On comprend vite le propos de ces trois parcours entremêlés. Qu’elle soit triomphante ou misérable, la condition de la femme n’est guère enviable a priori dans des sociétés qui, diversement, l’assignent à une place préétablie.

- J'ai été émue, rattrapée par un sentiment de solidarité envers ces femmes si différentes mais pourtant si semblables dans leurs luttes contre l'adversité. Bouleversée par ce lien universel que l'auteure parvient si bien à mettre en évidence.

Smita, Giulia, Sarah. Chacune à sa manière et à son niveau doit faire face à de nombreux défis liés à sa condition de femme dont les droits ne sont jamais totalement acquis. Braver les diktats sociaux, oser imposer ses idées, exploser les plafonds de verre... Elles ne le savent pas mais leurs destins sont liés, dans un monde où, malgré les distances, chacun appartient à la même grande famille : l'humanité.
A une époque où le repli sur soi et la peur de l'autre dominent, il est bon de rappeler que nous ne sommes pas seuls. Que tel l'effet papillon, chacun de nos actes peut avoir une conséquence à l'autre bout du monde.

- J’ai été particulièrement bouleversée  par la précision de la description du malheur de la  femme indienne, de cet environnement misérable mais aussi violent. Je ne sais comment l'auteure s'est documentée sur le sujet, mais il est certain que ces détails ne s'inventent pas, hélas. Elle nous fait découvrir, loin des dépliants touristiques et des circuits imposés, un pays où tout reste à faire, notamment en termes de respect humain.

- La tresse n'est pas un roman féministe mais grâce à trois destinées, il nous rappelle que  l'égalité dans le monde ne doit pas être une possibilité mais une nécessité.
Je suis ressortie de ma lecture émue et profondément touchée par Smita, Giulia et Sarah et avec l'espoir que leur histoire donnera la force qui manquerait à d'autres femmes en besoin de liberté et d'égalité.

- Un premier roman lumineux, qui diffuse avec bonheur des flux d’énergie, de dynamisme et d’espérance. Un très heureux moment de lecture, intense et communicative.Ce sont trois femmes puissantes, bouleversantes et épatantes.

POINTS FAIBLES

- La seule gêne, minime, tient à la structure, la forme, pourtant très astucieuses, des trois récits entrelacées, comme une tresse de cheveux...Pour ma part ces alternances, césures m'ont quelque peu bloquée...J'ai choisi de lire ces trois parcours féminins, séparément, dans leur entier...en me concentrant sur chaque personnage féminin, à la fois...  

- Et l’histoire de la canadienne est « un peu » cousu de fils blanc.

EN DEUX MOTS

Un roman d'une maîtrise remarquable, d'une fluidité d'écriture impeccable et d'une hauteur de propos irréprochable. La Tresse, c'est à la fois une épopée, celle du commerce mondialisé des cheveux et un hymne au courage des femmes. Un livre profondément féminin, plein d'humanité. Poignant et réconfortant à la fois. Chacune à leur manière, elles se battent pour ce en quoi elles croient : l'égalité et la liberté.

UN EXTRAIT

Ou plutôt quatre:

- « Un peu comme on cache une liaison extraconjugale, elle va organiser l’anonymat de sa maladie » page 86

- « La vraie trahison serait de renoncer » page 177

- « Elle qui a vaincu le plafond de verre se heurte aujourd’hui à ce mur invisible qui sépare le monde des biens portants de celui des malades » page 185

- « Il lui reste encore sa dignité ; le pouvoir de dire non "  page 186

L’AUTEUR

Laetitia Colombani est scénariste, réalisatrice et comédienne. Elle a écrit et réalisé deux longs-métrages,. Elle écrit aussi pour le théâtre. "La Tresse" est son premier roman

Le point de départ du roman est, lui aussi, trèsfort, comme le confie Laetitia Colombani : "Il y a deux ans, ma meilleure amie m'a appelée en me demandant de l'accompagner choisir une perruque [...] Elle a essayé des perruques d'abord synthétiques puis une perruque en cheveux humains, en cheveux indiens qu'elle a achetée. Je me suis dit que ces cheveux avaient connu une espèce d'odyssée incroyable, ces cheveux ont été portés par quelqu'un en Inde, ils ont été transformés ensuite dans un atelier italien et ils sont aujourd'hui les cheveux de mon amie. Je me suis dit 'il y a un sujet".

Cette célébration d'une féminité universelle, a fait de "La Tresse" un phénomène d'édition avant même sa sortie, aujourd'hui en France. Le roman a fait sensation à laFoire du Livre de Londres en mars dernier, 16 pays ont déjà acheté les droits de traduction.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

07.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

04.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Michèle Plahiers
- 01/07/2017 - 14:16
Olenka de Veer
Pour le moment, je suis plongée dans la Troisième Licorne. Vous ne pourriez-pas dire à Raysky de reprendre ses esprit...j'ai fais exprès de le sortir de ses gonds,... afin qu'il crache une bonne fois pour toute cette haine qu'il n'arrive pas à dépasser,...