En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

02.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

03.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

04.

La modernisation de la flotte australienne de sous-marins : un enjeu géopolitique pour la France

05.

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

07.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Mais d’où vient ce mystérieux signal radio émis des profondeurs de l’espace à destination de la Terre ?

06.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le fantôme d'Aziyade" de Pierrre Loti : quête initiatique, nostalgique et fascinante sur les rives de l'amour et du Bosphore

il y a 2 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vive la vie" de Thomas Labacher : helvétique, envoûtant et magique !

il y a 5 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"A crier dans les ruines" d'Alexandra Koszelyk : un roman féerique et gracieux sur Tchernobyl

il y a 6 heures 1 min
light > Santé
Remède efficace
Coronavirus : Jackie Chan s’engage à donner un million de yuans pour la recherche d’un vaccin
il y a 7 heures 32 min
pépites > Politique
Campagne familiale
Elections municipales : Marie-Caroline Le Pen, la sœur aînée de Marine Le Pen, fait son retour en politique à Calais
il y a 10 heures 9 min
light > Sport
Un pas de plus dans la légende
Biathlon : Martin Fourcade remporte son onzième titre de champion du monde de l’individuel
il y a 10 heures 56 min
pépites > Politique
Rivalités
Affaire Griveaux : Christophe Castaner fait une allusion à la vie privée d’Olivier Faure et provoque l'indignation de l'opposition
il y a 12 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le cas Richard Jewell" de Clint Eastwood : l'histoire vraie d'un héros ordinaire broyé par la machine étatique : un Clint Eastwood grand cru...

il y a 13 heures 52 min
décryptage > Société
Hémiplégie techno

Séparatisme islamique : cette autre dimension du défi qu’oublie Emmanuel Macron

il y a 15 heures 56 min
décryptage > Europe
Recomposition politique

Ce vote Sinn Féin irlandais qui devrait réveiller l’Europe

il y a 16 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Français, Le monde vous regarde" de Jean-Christophe Notin : 32 ambassadeurs en poste en France répondent à de nombreuses questions lapidaires, trop de langue de bois, aucun commentaire après les réponses. Aurait pu mieux faire !

il y a 3 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Thérapie de groupe, tome 1. L’étoile qui danse" de Manu Larcenet : l’angoisse de la page blanche ? Une porte ouverte à tous les délires créatifs ?

il y a 5 heures 48 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 18 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 6 heures 36 min
pépites > Justice
Dommages et intérêts
L'Assemblée nationale va réclamer plus d'un million d'euros dans le cadre du procès Fillon
il y a 8 heures 18 min
décryptage > Défense
Contrat

La modernisation de la flotte australienne de sous-marins : un enjeu géopolitique pour la France

il y a 10 heures 40 min
pépites > Justice
Enquête de déontologie
Affaire Griveaux : Juan Branco a renoncé à défendre Piotr Pavlenski, suite à la demande du bâtonnier de Paris
il y a 11 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les "anonymes" de la Résistance en France, 1940-1942. Motivations et engagements de la première heure" de Limore Yagil : la Résistance avait commencé bien avant l’appel du 18 juin, une salutaire analyse pour l’honneur des Français

il y a 13 heures 38 min
pépites > Politique
Campagne électorale
Elections municipales à Paris : Rachida Dati devance Anne Hidalgo pour la première fois, selon un nouveau sondage
il y a 14 heures 21 min
pépite vidéo > Environnement
Une page se tourne
Le premier réacteur de Fessenheim, la plus ancienne centrale nucléaire française, sera arrêté samedi
il y a 16 heures 5 min
décryptage > Sport
Haaland fait chuter Paris

Dortmund/PSG: 2/1 Paris passe au travers

il y a 17 heures 18 min
© Flickr/A Health Blog
© Flickr/A Health Blog
Bonne mémoire

Mémoire à court terme, mémoire à long terme : patatras, ce que les neuro-scientifiques pensaient savoir depuis 50 ans était faux

Publié le 19 juin 2017
Les scientifiques du MIT et de l'Institut Riken de recherches au Japon ont fait de nouvelles découvertes sur le fonctionnement de la mémoire. Ce que l'on appelle mémoire à court terme et mémoire à long terme ne sont pas indépendantes mais liées. De nouveaux espoirs peuvent apparaître dans la traitement de certaines maladies.
Jean-Paul Mialet est psychiatre, ancien Chef de Clinique à l’Hôpital Sainte-Anne et Directeur d’enseignement à l’Université Paris V.Ses recherches portent essentiellement sur l'attention, la douleur, et dernièrement, la différence des sexes.Ses...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Mialet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Mialet est psychiatre, ancien Chef de Clinique à l’Hôpital Sainte-Anne et Directeur d’enseignement à l’Université Paris V.Ses recherches portent essentiellement sur l'attention, la douleur, et dernièrement, la différence des sexes.Ses...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les scientifiques du MIT et de l'Institut Riken de recherches au Japon ont fait de nouvelles découvertes sur le fonctionnement de la mémoire. Ce que l'on appelle mémoire à court terme et mémoire à long terme ne sont pas indépendantes mais liées. De nouveaux espoirs peuvent apparaître dans la traitement de certaines maladies.

Atlantico : Des chercheurs de l'Université du MIT en association avec l'Institut de recherche Riken au Japon a publié dans la revue Science une nouvelle étude sur le fonctionnement de la mémoire. Les résultats montrent que la mémoire a court terme et la mémoire à long terme ne serait pas indisociable ? Que nous apprend elle exactement ? 

Jean-Paul Mialet : « J’ai toujours eu une très bonne mémoire », ou au contraire « Je n’ai plus de mémoire » : ces constats familiers témoignent de la conception unitaire que nous avons de la mémoire. Au fond, il nous semble que la mémoire est un simple tiroir que l’on remplit  de souvenirs comme on peut (parfois incidemment, sans effort ; parfois au prix de répétitions laborieuses) et qui s’ouvrira et ramènera à la conscience les souvenirs au moment d’une remémoration occasionnelle (la madeleine de Proust) ou volontaire (les étudiants au moment de l’examen). Cette vision de la mémoire comme une capacité de stockage unique a été remise en cause par les observations des neurologues sur des patients cérébro-lésés, et par les recherches de la psychologie expérimentale sur la mémoire. 

Pendant longtemps, un modèle a prévalu, celui d’une mémoire en deux étapes: la mémoire à court terme et la mémoire à long terme. A l’origine de cette perspective, le célèbre patient HM, l’un des patients les plus fameux des neurosciences, examiné pendant cinq décades et objet de multiples publications. A la suite d’un accident de bicyclette survenu dans sa jeunesse, HM avait développé des crises d’épilepsie totalement invalidantes. A 27 ans, il fut décidé de procéder à une ablation chirurgicale d’une structure cérébrale profonde, l’hippocampe, qui paraissait être à l’origine des crises. Efficace pour l’épilepsie, le traitement laissa de profondes séquelles sur la mémoire de HM. Il oubliait à mesure les évènements qu’il venait de vivre, se trompait sur son âge, ne retenait pas les noms des personnes qu’on lui présentait et décrivait son état comme s’il « s’éveillait d’un rêve (…) chaque jour est nouveau ». En revanche, les souvenirs anciens, de même que les fonctions perceptives et intellectuelles étaient préservés. Cette découverte mettait fin à une conception de la mémoire qui en faisait une fonction intégrée au fonctionnement cognitif global et répartie dans l’ensemble du cortex : elle apportait la preuve que certaines structures cérébrales étaient spécialisées dans la rétention du souvenir. Et elle révélait de plus la coexistence de deux formes de mémoire : une mémoire à court terme dépendant de l’hippocampe, et stockant les événement immédiats ; une mémoire à long terme gardant les souvenirs de façon durable, qui mettait en jeu le cortex préfrontal et semblait n’intervenir qu’à la suite de l’activation de l’hippocampe.

Récemment, des chercheurs du Riken MIT travaillant sur des souris ont été capables d’identifier les neurones qui « engramment » certains souvenirs : l’engramme correspond à la transformation de l’état du neurone correspondant à la trace de l’événement stocké. Ils ont de plus développé une méthode permettant d’activer (« on ») ou d’inhiber (« off ») ces engrammes cellulaires. Puis ils ont utilisé un choc électrique dont ils ont suivi les traces neuronales. Une journée après le choc, la souris avait des engrammes identifiables dans le circuit à court terme, l’hippocampe, et dans le circuit à long terme, le cortex préfrontal. Le point critique est le suivant : si l’on met en silence (« off ») le circuit hippocampique, la souris ne se rappelle plus le choc. Le circuit à long terme est lui–même spontanément en silence. Or, si l’on active (« on ») le circuit à long terme, la souris se souvient du choc. Ainsi, une version du souvenir existe déjà dans la mémoire à long terme et elle a été crée simultanément à l’événement, en même temps que le stockage à court terme.

En quoi les chercheurs se trompaient-ils lorsqu'ils pensaient que les mémoire a court et long terme étaient séparées ? 

Les deux mémoires ne sont donc pas des réservoirs distincts travaillant en cascade l’un derrière l’autre mais des activations simultanées de circuits différents. Elles correspondent plutôt à deux formes de mémoire qui se complètent l’une l’autre. Ce renouvellement des perspectives est sans doute plus fidèle à la complexité des processus de mémoire, que l’observation fine d’un psychologue du début du siècle dernier, Ewald Hering, décrivait comme la force de lien et d’unification grâce à laquelle notre conscience évitait la fragmentation : « La mémoire rassemble en un tout les innombrables évènements de notre existence ».  Mémoire à court terme et mémoire à long terme travaillent donc la main dans la main. La mémoire à court terme recueille les détails et le contexte vivide de l’événement ; la mémoire à long terme stocke des traits pertinents pour la conduite – en quelque sorte, elle tire la leçon de l’événement comme, dans le cas de la souris : cette boîte (celle du choc) = Danger. Le psychologue belge Axel Cleeremans, spécialiste de la mémoire, donne cet exemple du fonctionnement coopératif des deux mémoires : lorsque vous parquez votre voiture, la mémoire à court terme vous permet de retrouver l’endroit spécifique où vous l’avez garée, la mémoire à long terme vous guide dans les rues où vous avez le plus de chance de la parquer en tenant compte de votre expérience.

Quelle pourrait être l'application de ces résultats dans le traitement médical de patients souffrant de problèmes au cerveau ?

Kitamura, l’auteur de l’article de Science, observe que les engrammes cellulaires changent de statut spontanément au cours du temps : les engrammes hippocampiques passent de l ‘activité au silence et les engrammes préfrontaux du silence à l’activité. Et il souligne : mieux connaître les processus qui inactivent ou activent les engrammes pourraient aider à traiter certains troubles. Il y a là en effet une piste prometteuse pour améliorer les défauts de mémoire à court terme des amnésiques, notamment les dysfonctionnements rencontrés dans la maladie d’Alzheimer, ou, au contraire, délivrer certains hypermnésiques comme les syndromes de stress post traumatique, de l’accaparement de leur mémoire par le souvenir obsédant. Plus généralement, toutes les avancées dans la mémoire nous permettent également de progresser dans les questions posées par la conscience et peut être, de parvenir à mieux soulager ceux dont la conscience est tourmentée par l’irruption de représentations angoissantes. 

Quid de l’émotion dans la mémoire ?

Ajoutons une correction, au risque d’alourdir le propos. Une autre structure cérébrale profonde est impliquée dans ces souvenirs : c’est le noyau amygdalien. Pour simplifier, j’ai préféré l’ignorer jusque là, car on en parle peu dans les travaux sur la mémoire. Toutefois, le chirurgien de HM avait fait observer que son intervention avait détruit non seulement l’hippocampe, mais aussi l‘amygdale. Or l’amygdale est une structure impliquée dans l’anxiété, l’apprentissage de la peur et peut être la détection du plaisir. C’est donc une structure essentielle pour la tonalité émotionnelle du souvenir qui a disparu chez HM en même temps que son hippocampe. Or, les souris de Kitamura conservent un souvenir « amygdalien » du choc qui doit être distingué de l’activité de l’hippocampe : les engrammes cellulaires de l’amygdale qui encodent la peur du choc restent actives alors même que l’hippocampe est devenu silencieux. Tout en ouvrant de nouvelles perspectives, les recherches actuelles sur la mémoire s’éloignent donc de perspectives simplistes qui réduisaient autrefois le souvenir à un simple ensemble d’informations neutres, les unes éphémères et les autres durables, traitées par des structures cérébrales définies. Or, la complexité du souvenir chez la souris et de la circuiterie cérébrale qui le sous-tend n’est qu’un aperçu modeste de la complexité de la mémoire de l’humain, sensible à bien d’autres émotions que la souris. A titre d’exemple, gageons que l’on n’est pas près de comprendre les mystères de la mémoire sélective de l’être humain, un phénomène ordinaire et pourtant si irritant dans sa subjectivité !

 
 
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

02.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

03.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

04.

La modernisation de la flotte australienne de sous-marins : un enjeu géopolitique pour la France

05.

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

07.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Mais d’où vient ce mystérieux signal radio émis des profondeurs de l’espace à destination de la Terre ?

06.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
JG
- 19/06/2017 - 20:55
J'aimerais oublier que la France a voté Macron
Mais j'y arrive pas....mais c'est pas une hypermnésie, c'est un concert de louanges médiatiques permanent qui n'en finit pas de me souler...
adroitetoutemaintenant
- 19/06/2017 - 20:54
@ Michèle Plahiers
Il faut que je demande à ma concierge si son avatar n'est pas Michèle Plahiers car elle parle comme vous avec la même profondeur psychologique.
emem
- 19/06/2017 - 18:20
Zéro en orthographe
Les résultats montrent que la mémoire a court terme et la mémoire à long terme ne serait pas indisociable
Plutôt "ne seraiENt pas indisSociableS"