En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

02.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

03.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

04.

La modernisation de la flotte australienne de sous-marins : un enjeu géopolitique pour la France

05.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

06.

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

07.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Mais d’où vient ce mystérieux signal radio émis des profondeurs de l’espace à destination de la Terre ?

06.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le fantôme d'Aziyade" de Pierrre Loti : quête initiatique, nostalgique et fascinante sur les rives de l'amour et du Bosphore

il y a 5 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vive la vie" de Thomas Labacher : helvétique, envoûtant et magique !

il y a 8 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"A crier dans les ruines" d'Alexandra Koszelyk : un roman féerique et gracieux sur Tchernobyl

il y a 8 heures 49 min
light > Santé
Remède efficace
Coronavirus : Jackie Chan s’engage à donner un million de yuans pour la recherche d’un vaccin
il y a 10 heures 20 min
pépites > Politique
Campagne familiale
Elections municipales : Marie-Caroline Le Pen, la sœur aînée de Marine Le Pen, fait son retour en politique à Calais
il y a 12 heures 57 min
light > Sport
Un pas de plus dans la légende
Biathlon : Martin Fourcade remporte son onzième titre de champion du monde de l’individuel
il y a 13 heures 45 min
pépites > Politique
Rivalités
Affaire Griveaux : Christophe Castaner fait une allusion à la vie privée d’Olivier Faure et provoque l'indignation de l'opposition
il y a 15 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le cas Richard Jewell" de Clint Eastwood : l'histoire vraie d'un héros ordinaire broyé par la machine étatique : un Clint Eastwood grand cru...

il y a 16 heures 40 min
décryptage > Société
Hémiplégie techno

Séparatisme islamique : cette autre dimension du défi qu’oublie Emmanuel Macron

il y a 18 heures 44 min
décryptage > Europe
Recomposition politique

Ce vote Sinn Féin irlandais qui devrait réveiller l’Europe

il y a 19 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Français, Le monde vous regarde" de Jean-Christophe Notin : 32 ambassadeurs en poste en France répondent à de nombreuses questions lapidaires, trop de langue de bois, aucun commentaire après les réponses. Aurait pu mieux faire !

il y a 6 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Thérapie de groupe, tome 1. L’étoile qui danse" de Manu Larcenet : l’angoisse de la page blanche ? Une porte ouverte à tous les délires créatifs ?

il y a 8 heures 36 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 18 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 9 heures 24 min
pépites > Justice
Dommages et intérêts
L'Assemblée nationale va réclamer plus d'un million d'euros dans le cadre du procès Fillon
il y a 11 heures 6 min
décryptage > Défense
Contrat

La modernisation de la flotte australienne de sous-marins : un enjeu géopolitique pour la France

il y a 13 heures 28 min
pépites > Justice
Enquête de déontologie
Affaire Griveaux : Juan Branco a renoncé à défendre Piotr Pavlenski, suite à la demande du bâtonnier de Paris
il y a 14 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les "anonymes" de la Résistance en France, 1940-1942. Motivations et engagements de la première heure" de Limore Yagil : la Résistance avait commencé bien avant l’appel du 18 juin, une salutaire analyse pour l’honneur des Français

il y a 16 heures 26 min
pépites > Politique
Campagne électorale
Elections municipales à Paris : Rachida Dati devance Anne Hidalgo pour la première fois, selon un nouveau sondage
il y a 17 heures 9 min
pépite vidéo > Environnement
Une page se tourne
Le premier réacteur de Fessenheim, la plus ancienne centrale nucléaire française, sera arrêté samedi
il y a 18 heures 53 min
décryptage > Sport
Haaland fait chuter Paris

Dortmund/PSG: 2/1 Paris passe au travers

il y a 20 heures 6 min
© Pixabay
© Pixabay
Les fleurs du mal

Progression record du nombre d’overdoses mortelles aux Etats Unis : comment la France s’organise pour échapper à ce grand retour des drogues

Publié le 13 juin 2017
Aux Etats-Unis, la principale cause de décès chez les adultes de moins de 50 ans est l'overdose de drogue. Si la France est encore loin de ce résultat, elle se prépare néanmoins à faire face à une possible augmentation.
Muriel Grégoire est addictologue et psychiatre. Elle est responsable du CSAPA la ville Floreal à Aix-En-Provence. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Muriel Grégoire
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Muriel Grégoire est addictologue et psychiatre. Elle est responsable du CSAPA la ville Floreal à Aix-En-Provence. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Aux Etats-Unis, la principale cause de décès chez les adultes de moins de 50 ans est l'overdose de drogue. Si la France est encore loin de ce résultat, elle se prépare néanmoins à faire face à une possible augmentation.

Atlantico : Selon une compilation de données réalisées par le New York Times, les overdoses auraient tué environ 60 000 personnes au cours de l'année 2016, soit environ 10 fois plus que dans les années 80. Comment comprendre une telle poussée au cours ce de ces années, et notamment la très forte accélération observée depuis le début des années 2010 ?

Muriel Grégoire : Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce phénomène aux Etats-Unis:
Le marché américain est saturé par rapport aux drogues psychostimulantes et notamment la cocaïne, en quantité mais aussi qui a vu sa qualité baisser tout en ayant des prix prohibitifs. on voit se développer depuis quelques années des productions illégales d'opiacés (via des champs de pavot) en Amérique centrale et du sud avec, on l'imagine, la volonté d'inonder plus facilement le marché américain de produits comme l'héroïne.
Le développement des nouveaux produits de synthèse qui s'est d'abord orienté sur les stimulants, les cannabinoïdes et les hallucinogènes s'orientent aussi vers les opioïdes de synthèse et notamment le fentanyl et ses dérivés. Le fentanyl est 100 à 5000 fois plus fort que la morphine, est beaucoup moins cher et plus accessible que les opiacés plus classiques: ils sont vendus sur internet. On voit bien les risques beaucoup plus grands courus par les usagers ignorant la puissance de ces produits qui sont en outre plus accessibles.
Le système de santé américain est en partie responsable de cette situation: une inadaptation de la prescription des antalgiques opioïdes dans un pays où souvent c'est le "tout médicament " qui prime mais paradoxalement  un accès au traitement de substitution limité et compliqué fait aussi que les patients s'automédiquent comme ils peuvent avec des produits achetés dans la rue ou sur internet, devenus plus dangereux et accessibles.
Mais au-delà de ces explications techniques, le mal-être et la souffrance, notamment sociale sont grands pourvoyeurs de consommation et surtout d'abus de produits illégaux ou légaux.  Et notamment des opiacés qui sont des calmants de la souffrance, physique et aussi psychique.

Dans quelle mesure la situation de la France peut être comparée à celle des Etats Unis ? Les phénomènes en cours aux Etats Unis peuvent ils être comparés à ce qui se produit sur le territoire français ?

Le phénomène est émergent en France mais les proportions sont largement inférieures à celles des Etats-Unis.
Les deux premiers facteurs se retrouvent mais de façon moins prégnante. En effet l'offre d'opiacés augmente aussi dans notre pays, offre illégale par le biais d'internet et des nouveaux produits de synthèse opioïdes et c'est d'ailleurs les décès (moins d'une dizaine en France) recensés depuis deux ans qui alertent en lien avec du fentanyl ou ses dérivés obtenus sur le net. les usagers sont ignorants des effets et de la dangerosité, ce sont d'ailleurs des usagers plutôt novices qui ont été touchés. Mais les tendances montrent une augmentation de ce marché et les accidents qui en découlent. L'offre illégale d'héroïne, même si elle est minime est actuellement en hausse, du fait des producteurs nécessiteux d'argent, et aussi  pour répondre en partie là aussi une saturation du marché en cocaïne, devenue chère et considérée de plus en plus de mauvaise qualité avec une demande plus axée sur le soulagement de souffrance plus que de stimulations.
La prescription aussi en France d'opiacés a vu augmenter pour plusieurs raisons. D’abord une meilleure prise en compte de la souffrance des patients, ce qui est une bonne chose, mais  aussi de prescription parfois inappropriée. De plus l'arrêt de la commercialisation du di-antalvic a amené un report soit vers des antalgiques mineurs (comme le paracétamol) mais pour d'autres vers les antalgiques codéines plus à risque d'abus et de dépendance.
Le phénomène pointe son nez en France mais dans une mesure beaucoup moins grande. Le système de santé et les données sociales sont différentes et expliquent cela, ils sont aussi souvent plus " en avance" pour ces questions de consommations.

Qu'est ce que la France peut apprendre des Etats Unis ? Quelles sont les erreurs à ne pas répéter ? Quelles sont les politiques publiques à mettre en place pour lutter efficacement contre ce phénomène ?

Notre système de santé à plusieurs égards protègent de ces phénomènes en partie: l'accès aux soins, pour la douleur et aussi la substitution permet aux usagers d'avoir un accès légal et accompagné de médicaments opioïdes adaptés: c'est primordial de conserver cela et le développer, mais dans le cadre de bonnes pratiques.
Le système d'alerte, par l'addiction vigilance par exemple et les instances responsables permettent de suivre les évolutions des usages et des risques liés , évidemment en décalage, et de prendre des mesures par rapport aux prescriptions possibles de certains médicaments.  Le système n'est pas parfait mais efficient pour grande partie. Et puis un médicament bon pour quelqu'un ne le sera pas forcément pour un autre. D’où l'indispensable liberté de prescription, mais un encadrement pour certains médicaments permet de limiter certaines évolutions et dérapages. La formation et la communication à ce propos est indispensable, vers les professionnels mais aussi les usagers.
La possibilité d'analyse de produits pour les usages est aussi une nécessité (cela existe mais est peu connue et pas toujours simple) car un usager averti est un usager qui risque beaucoup moins. L’interdiction des drogues ne solutionne pas le problème car comme on le voit les produits qui ont le plus tué sont accessibles sur internet et plus on interdit, plus ce marché se développe avec de nouveaux produits mal connus et plus dangereux.
Traiter les questions d'abus, dépendance et ses risques c'est aussi aborder la question sociale et personnelle des individus. Ce n'est pas la "faute " d'un produit ou d'une personne, c'est tout un contexte où la souffrance sociale et personnelle est le plus souvent au cœur de ces problématiques.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

02.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

03.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

04.

La modernisation de la flotte australienne de sous-marins : un enjeu géopolitique pour la France

05.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

06.

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

07.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Mais d’où vient ce mystérieux signal radio émis des profondeurs de l’espace à destination de la Terre ?

06.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires