En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
© Reutrers
Clim' pour tous

Comment le réchauffement climatique menace (aussi) notre sommeil

Publié le 30 mai 2017
Si l'augmentation de la température prévue par les experts venait à se confirmer, une des victimes notables pourrait être... notre sommeil. En effet, le corps humain a plus de difficulté à dormir en cas de forte chaleur.
Joëlle Adrien est neurobiologiste et directrice de recherche à l'INSERM et à la SFRMS (Société française de recherche et médecine du sommeil). Elle est aussi présidente de l'Institut National du Sommeil et de la vigilance, etauteur de Mieux...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Joëlle Adrien
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Joëlle Adrien est neurobiologiste et directrice de recherche à l'INSERM et à la SFRMS (Société française de recherche et médecine du sommeil). Elle est aussi présidente de l'Institut National du Sommeil et de la vigilance, etauteur de Mieux...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si l'augmentation de la température prévue par les experts venait à se confirmer, une des victimes notables pourrait être... notre sommeil. En effet, le corps humain a plus de difficulté à dormir en cas de forte chaleur.

Atlantico : Une équipe de scientifiques d'Harvard, San Diego et de UoC a étudié les effets d'une augmentation du réchauffement climatique sur les troubles du sommeil. Elle en a conclu que plus de 100 millions de personnes pourraient être atteintes de troubles si le réchauffement venait à se confirmer. Qu'est-ce qui fait qu'une nuit plus chaude équivaut à une moins bonne nuit ?

Joëlle Adrien : On dort moins bien lorsqu'il fait trop chaud car le corps ne parvient pas à se refroidir assez pour "une bonne nuit". En effet, la température du corps oscille toutes les 24h au rythme de notre horloge biologique. Pour les personnes vivant à des horaires conventionnels, elle est maximale (environ 37°5) vers 17h et minimale (environ 36°5) vers 5h du matin. La qualité du sommeil est la meilleure possible lorsqu'il se produit autour du minimum de température corporelle. S'il fait trop chaud dans la chambre,  le sommeil sera perturbé car le corps ne parviendra pas perdre les quelques dixièmes de degrés nécessaires pour constituer les conditions optimales d'un bon sommeil. 
 

Comment le corps humain gère-t-il généralement les périodes de chaleur intense comme l'été dans les climats tempérés au moment de s'endormir ?

L'endormissement est facilité par une baisse de température corporelle interne de quelques dixièmes de degrés. S'il fait frais dans la chambre, notre corps réchauffe la literie en échangeant ses calories et, de ce fait, il se refroidit jusqu'à créer une température de confort sous la couette. Pour un bon sommeil, la température idéale de la chambre est ainsi d'environ 18°C. En cas de forte chaleur, le corps ne parvient pas à se refroidir puisque l'air et la literie sont trop chauds. Le corps se refroidit alors en activant des mécanismes de thermorégulation: la sudation. 
 

A partir de quel seuil de chaleur le corps humain risque-t-il de passer une mauvaise nuit dans tous les cas ?

A partir de 24°C de température extérieure, le sommeil sera moins bon. Cependant, l'humidité de l'air est aussi un élément clé: un air sec est plus facile à supporter car la sudation est plus efficace pour générer du froid.
 

Quelles sont les méthodes pour lutter contre les troubles du sommeil liés à la chaleur ?

Un mouvement d'air favorise l'évaporation de la sueur et permet au corps de mieux se refroidir. On peut également prendre un bain tiède et laisser l'eau se refroidir progressivement, se passer un linge mouillé sur le corps... etc. 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Les conditions de la détention de l’actrice Felicity Huffman dévoilées par la presse américaine

03.

Comment Facebook entend bénéficier du malaise général des utilisateurs de Tinder et autres applications de rencontres

04.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

07.

Nicole Belloubet estime que l’incarcération de Patrick Balkany n’a rien "d’exceptionnel"

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Insécurité : la sombre réalité française dans le match des criminalités européennes

04.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

05.

L’insécurité, grenade dégoupillée pour la fin du quinquennat Macron ?

06.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

01.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

02.

Peurs sur la consommation : bienvenue dans l’ère de l’irrationalité

03.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

04.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

05.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

06.

Université d'Evergreen (États-Unis) : une terrifiante vidéo qui montre le vrai visage de la nouvelle bête immonde

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
StephaneBosman
- 30/05/2017 - 19:49
Article ridicule
Payer pour lire ça, non merci ! Comment un journal libéral peut-il donner corps à une invention dont le but est d'amener une gouvernance mondiale ?
Paulquiroulenamassepasmousse
- 30/05/2017 - 15:40
Toujours pas prouvé ce
Toujours pas prouvé ce réchauffement climatique........Et même s'il était prouvé un jour........bien difficile de prouver que l'activité humaine en est responsable. Alors continuons à échafauder des théories à la con, et on aura forcément des réponses à la con .........