En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Selon « Le Monde », Abdouallakh Anzorov, l’auteur de l’attentat, a donné plusieurs centaines d’euros à des élèves du collège en échange d’informations pour identifier le professeur

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

04.

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

07.

Comment les comparateurs en ligne menacent la survie de pans entiers de l’industrie des services en France

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Thibault de Montbrial : « Le vivre-ensemble n’est plus qu’une incantation psalmodiée par des gens qui, à titre personnel, font tout pour s’y soustraire »

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Islamisme : la République de la complaisance

03.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Emmanuel Macron, le Gorbatchev de la technostructure française ?

ça vient d'être publié
light > Politique
Principe de précaution
Coronavirus : Brigitte Macron décide de se mettre à l'isolement pendant 7 jours après avoir été cas contact
il y a 4 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"On purge bébé" de Georges Feydeau : un vaudeville comme on les aime

il y a 5 heures 3 min
pépites > Justice
Enquête en cours
Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant
il y a 6 heures 43 min
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les régions vont diffuser un livre de caricatures dans les lycées
il y a 7 heures 50 min
décryptage > Economie
Evolution de la pandémie

Panorama COVID-19 : maintenant, c’est l’Europe qui est la plus touchée par les nouveaux cas

il y a 10 heures 28 min
décryptage > France
Liberté d'expression

Pour une publication massive des caricatures

il y a 10 heures 48 min
light > Economie
Voiture propre
La Chine, leader dans le domaine des voitures électriques - avec 138 modèles sur son marché, contre 60 en Europe, et seulement 17 aux États-Unis - abrite aussi le premier constructeur mondial
il y a 11 heures 29 min
Alimentation
La Chine se met à aimer le lait après l'avoir ignoré pendant plusieurs générations
il y a 12 heures 39 min
décryptage > Terrorisme
Reculer pour mieux sauter

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

il y a 13 heures 12 min
décryptage > Finance
Impact de la pandémie

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

il y a 13 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Covid-19 et réchauffement climatique" de Christian de Perthuis : une analyse qui mérite un détour, comme tout témoignage sincère, mais avec ses limites

il y a 4 heures 47 min
pépites > Politique
Chaises musicales
Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé
il y a 5 heures 54 min
light > France
Magie de Noël menacée
Covid-19 : le marché de Noël des Tuileries est annulé à Paris suite au coronavirus
il y a 7 heures 18 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Choisir la mort ou la Mort. La France a fait son choix

il y a 9 heures 51 min
décryptage > International
MilkTea

« L’alliance du thé au lait » : le mouvement du refus de l’expansionnisme chinois s’étend en Asie

il y a 10 heures 41 min
light > High-tech
Justice
Instagram visé par une enquête de la Commission irlandaise pour la protection des données
il y a 11 heures 1 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Couvre-feu : et les meilleures solutions pour les télé-apéros sont...
il y a 11 heures 54 min
pépite vidéo > France
Lutte contre le fondamentalisme
Conflans-Sainte-Honorine : "Nous ne pouvons pas laisser faire ce genre de fatwas en ligne", selon Gérald Darmanin
il y a 12 heures 53 min
décryptage > Politique
Stratégie

LR contraint de s’allier à LREM pour survivre ? Les faux calculs de Christian Estrosi

il y a 13 heures 36 min
rendez-vous > Santé
Zone Franche
Coronavirus : le scandale caché du sous-investissement mortuaire
il y a 14 heures 13 min
© Thierry Zoccolan / AFP
© Thierry Zoccolan / AFP
Familles recomposées

Les deux droites Wauquiez/Juppé peuvent-elles se permettre de divorcer si elles veulent accéder au pouvoir ?

Publié le 21 mai 2017
Invité dans l'émission politique sur France 2 jeudi 18 mai, Jean-François Coppé avait déclaré que selon lui, il n’y a plus rien en commun entre les deux infinis Alain Juppé et Laurent Wauquiez. Pour autant, la droite pourrait perdre gros si elle décidait de divorcer.
Jérôme Fourquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’Ifop.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Invité dans l'émission politique sur France 2 jeudi 18 mai, Jean-François Coppé avait déclaré que selon lui, il n’y a plus rien en commun entre les deux infinis Alain Juppé et Laurent Wauquiez. Pour autant, la droite pourrait perdre gros si elle décidait de divorcer.

Sociologiquement et géographiquement, comment se compose le vote d'Juppé et le vote Wauquiez ? Il y-a-il encore des intérêts communs entre ces deux droties ? 

Jérôme Fourquet : Ce n'est pas évident car le vote Wauquiez ne s'est jamais matérialisé pour le moment. Il n'a pas encore été mis en scène. On peut s'appuyer en partie sur le vote Sarkozy et Fillon. 

La carte du vote Juppé est géographiquement assez porche de celle du vote Macron. C’est-à-dire que ce sont les les territoires les moins fragilisés et qui s'en sortent le mieux. Les grandes métropoles et les départements ou régions plutôt situées sur la façade atlantique du pays. On est sur un courant qui se structure pour ses considérations économiques et aussi sur les racines plus anciennes du courant de la droite modérée, centriste, (ouest de la France alsace, grande métropole). Tout cela convergeant sur ce que l'on pourrait appeler la France du oui (cf 1992 et 2005). C'est plutôt cette droite qui est aujourd'hui la droite Juppé. Donc une partie a voulu tenter l'aventure derrière Emmanuel Macron et une autre composante a décidé de rester dans la maison de Républicains. Pour combien de temps, on ne le sait pas. 

En face on a une droite plus conservatrice, plus sensible aux aspects identitaires, qui va se recruter d'une manière un peu plus importante car on en retrouve un peu partout sur le territoire, dans ce que l'on va appeler la France du non, plutôt les petites villes et les villes moyennes et plutôt la France du sud-est et du nord est. 

Sociologiquement, ni la droite centriste pro européenne et libérale, ni la droite majoritaire et conservatrice n’ont vraiment les moyens d’espérer se faire élire seules au niveau national. Est-il juste d'affirmer que ces deux droites sont minoritaires si elles ne parviennent pas à s’unir, et peuvent former un bloc majoritaire si elles y parviennent ?

C'est compliqué, en tout cas la première affirmation est sans ambigüité. On a vu qu'en 2012 la droite avait perdu et qu'en 2017 également alors qu'elle partait plutôt rassemblée et unie à la bataille. 

C'est toute la manœuvre habile de l'équipe Macron. Essayer de fracturer cette droite en en captant une partie et en plaçant ceux qui sont restés fidèles dans un choix cornélien. Finalement, soit on est dans l'opposition sans concessions, soit on fait preuve de pragmatisme et on soutient certaines des réforme que le gouvernement va porter (pour certaines nos électeurs els attendent). Cette réactivation du clivage interne à la droite engendré par le paysage politique totalement recomposé qui est en train de se dessiner, est quelque chose qui est de nature à interdire à la droite l'accès au pouvoir pendant une longue période. Du moins si la droite ne trouve pas les moyens de se rassembler. 

La solution pourrait être de divorcer et de se remarier. Mais alors qui prendrait la main ? Des juppéistes fondus chez les macroniens ou un Laurent Wauquiez "remarié" avec une droite hors les murs ou avec Nicolas Dupont AIGNANT et une partie du FN serait-il envisageable ?

Pour le premier mariage entre Juppé et Macron, les bancs de noces sont déjà publiés. Edouard Philippe est à Matignon, M Le Maire est à Bercy et plusieurs élus locaux (plusieurs dizaines) ont appelé à accepter la main tendue par Emmanuel Macron. Donc toute la question est de savoir si cette hémorragie et ces départs assez nombreux se poursuivent et quelle est l'ampleur des dégâts causés dans les rangs de la majorité. En tout cas beaucoup de gens  sont disponibles et enclins à se marier et cela fait partie de la stratégie d'Emmanuel Macron qui sera content de les intégrer à sa majorité.

De l'autre côté c'est moins évident. On a en tête l'interview de Marion Maréchal le Pen pour Valeurs Actuelles lorsqu'elle disait que le FN serait amené tôt ou tard à travailler avec Laurent Wauquiez. Tout cela existe bel et bien. 

Pour autant je ne suis pas convaincu que l'union de toutes ces droites soit pour demain. Pour plusieurs raisons : 

Laurent Wauquiez et d'autres cherchent à exercer le pouvoir en étant la partie centrale et majoritaire de la coalition qui arrivera à l'emporter. Or si aujourd'hui la droite était fracturée en deux ou en trois, la composante la plus droitière qui pourrait aller vers le front aujourd'hui pèserait peut être 10 ou 15%. Ce qui veut dire que le Front National serait la formation dominante est majoritaire. Donc ce n'est pas évident de ce point de vu là que la droite accepte. 

Car jusque-là, les alliances qu'avait tentées la droite consistaient en des alliances qui se servaient du FN pour être élu. Là on est dans une configuration qui pourrait être inversé. C'est à dire on se rallie au FN qui va être la force dominante et structurante de cette coalition. Ce n'est pas du tout pareil et cela fait réfléchir à deux fois les leaders de droite qui veulent exercer les hautes responsabilités. 

Une autre raison qui explique le fait que cette alliance ne soit pas pour demain c'est l'actuel échec qu'a constitué le rapprochement entre NDA et le FN. On voit que le mouvement de Nicolas Dupont-Aignan a été fortement déstabilisé par tout cela (beaucoup de cadres sont partis). Cette alliance, à peine était-elle signée qu'elle a été contournée puisque les deux formations politiques présenteront des candidats l'un contre l'autre dans quasiment toutes les circonscriptions. 

Donc tout cela mis bout à bout à mon avis fait réfléchir toute une partie de la droite qui serait tentée par une alliance. Elle risquerait d'y perdre son âme sans forcément sortir gagnante d'une élection. 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 22/05/2017 - 11:41
Je suis pour un scission des LR
D'un côté les Juppé et ex chiraquiens de centre gauche qui trouveront leur bonheur avec Macron. Les vrais droites Wauquiez, Ciotti , etc qui sont d'une droite plus proche du FN sans la politique économique de Philippot que meme visiblement MLP n'a pas su defendre lors dû tête à tête contre Macron, ou elle a bafouillé aussi sur ce sujet, et surtout que personne meme MLP n'a pas compris. A tel point que Philippot veut quitter le FN si l'on ne revient pas au franc, ce qui prouve bien que c'est sa brillante invention dont les 3/4 des français ne veulent pas. Ils ont bien compris que ce retour au franc serait ruineux pour eux , la dette et la france. MLP vient ( enfin) de comprendre pourquoi elle a fait un score lamentable. Meme MMLP avait compris, MLP non !
Anguerrand
- 22/05/2017 - 11:21
A racole 34 / GANESHA
C'était donc ça son admiration pour Philippot. Il a été initié par le yéti ! Ceci explique cela. Pauvre GANESHA Philipippot est déjà marié avec un avocat ! Amusant cette plaisanterie, non, elle fait pourtant Parti de votre vocabulaire habituel. Quand on n'a pas d'éducation, on fait en sorte de n'a pas trop le montrer. C'est vrai qu'avec Wikipedia on peut faire semblant d'être lettré
arcole 34
- 22/05/2017 - 10:22
GANESHA LE BOBOBOUDDHISTE
qui fit lors d'in trek en Himalaya une mauvaise rencontre ave le Yéti ou l'abominable homme des neiges qui lui fit subir durant 40 jours les pires outrages dans sa grotte. D'où explication actuelle de son empathie pour Philippotd'aisance, il fallait le savoir.