En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

04.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

05.

Conflit sur les retraites : la France s’enfonce dans un chaos inextricable et contradictoire qui ressemble de plus en plus à ce que vivent les Britanniques avec le Brexit

06.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

07.

Retraites : le techno-suicide du gouvernement

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

04.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

ça vient d'être publié
pépites > People
Urgence
Patrick Balkany hospitalisé pour d'importantes douleurs au dos
il y a 11 heures 32 min
pépite vidéo > Politique
Cohue
Grève : couloirs bondés et scènes improbables dans les transports parisiens
il y a 13 heures 48 min
décryptage > Politique
L'ART DE LA PUNCHLINE

Un 11 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 14 heures 37 min
décryptage > Santé
(Art)thérapie

Comment la danse peut aider à lutter contre la dépression, Parkinson et autres troubles neurologiques

il y a 16 heures 27 min
décryptage > Faits divers
Accroche : Ça s'est passé chez nous…

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

il y a 19 heures 37 min
décryptage > Politique
Techno-suicide

Retraites : le techno-suicide du gouvernement

il y a 19 heures 48 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

il y a 19 heures 59 min
pépite vidéo > Politique
Déception
Réforme des retraites : Les syndicats très déçus par les annonces d'Edouard Philippe
il y a 1 jour 8 heures
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Film : "Docteur ?" : Un duo d'acteurs épatants pour une comédie de Noël, légère, mais pas seulement

il y a 1 jour 11 heures
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Livre : "Le ciel par-dessus le toit" de Natacha Appanah : Un roman familial, puissant et émouvant

il y a 1 jour 11 heures
décryptage > Société
Ville de demain

Bâtiment, immobilier, transports : ces vraies initiatives pour une ville plus durable

il y a 13 heures 43 min
décryptage > Economie
Nouvelle ère ?

Première réunion de l’ère Lagarde : la BCE peut-elle se saisir des problèmes structurels qui minent la zone euro ?

il y a 14 heures 36 min
décryptage > Politique
1979 all over again

Royaume-Uni : des législatives parties pour marquer l’histoire

il y a 16 heures 22 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?
il y a 18 heures 16 min
décryptage > Sport
Formule magique

PSG/ Galatasaray : Neymar, M’Bappé et les millions : les Parisiens trouvent leur formule magique

il y a 19 heures 41 min
décryptage > Politique
Erreurs de stratégie

Quand LR se transforme en machine à fabriquer des orphelins politiques

il y a 19 heures 59 min
décryptage > Economie
Impact au long cours

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

il y a 20 heures 1 min
pépites > Politique
Bad news ?
Réforme des retraites : les points principaux du discours d'Edouard Philippe
il y a 1 jour 9 heures
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "La vie est belle" : Conte de Noël anti-morosité....

il y a 1 jour 11 heures
décryptage > Politique
Droit du sol ?

Esther Benbassa vous devriez lire François-René de Chateaubriand !

il y a 1 jour 11 heures
© MIGUEL MEDINA / AFP
© MIGUEL MEDINA / AFP
Du bon usage des morts

Le mémorial de la Shoah est-il vraiment un lieu de combat de campagne électorale ?

Publié le 30 avril 2017
Cette visite du candidat d’ "En Marche !" est pour le moins étrange. Les morts juifs font-ils partie de ses calculs électoraux ?
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cette visite du candidat d’ "En Marche !" est pour le moins étrange. Les morts juifs font-ils partie de ses calculs électoraux ?

Il  y a dans une petite rue du IVe arrondissement, la rue Geoffroy Lasnier, un endroit dont il convient de s’approcher avec respect. Et avec le tremblement humble et timide que l’on doit aux martyrs. Le mémorial de la Shoah. Dans la cour, sur les murs extérieurs sont gravés les noms des 76 000 Juifs de France disparus dans les chambres à gaz. Parmi ces noms, des milliers de petits Nathan, Golda, ou Moïche : des enfants.

Ce n’est pas un lieu où l’on va faire du tourisme. Et surtout pas du tourisme électoral. Emmanuel Macron y est aujourd’hui. Certes, aujourd’hui, c’est la journée de la mémoire de la déportation. En toute autre circonstance qu’une campagne électorale, cette visite n’aurait appelé aucun commentaire. Mais l’usage, l’utilisation qu’en fait Macron est révoltante moralement. On a bien compris que le leader d’ "En Marche !" entendait faire voter les 76 000 Juifs assassinés contre Marine Le Pen. Si le délit de détournement de cadavres existait, Macron serait condamné par la loi. Son expédition nécrophile a tous les aspects d’une vulgaire et grossière manipulation. Allez, j’te prends une pelletée de cadavres juifs et j’te les balance à la gueule de la candidate du Front national…

Pour bien faire, Emmanuel Macron s’était déjà rendu la veille à Oradour-sur-Glane. Petit piqure de rappel de la barbarie nazie toujours à l’intention de Marine Le Pen. Mais les morts d’Oradour ne suffisent pas à remplir les fourneaux dans lesquels Macron mitonne sa tambouille électorale. Des morts juifs, c’est plus parlant, plus fort. Et ils constituent une tâche indélébile sur l’Histoire de notre pays puisque c’est la police de Vichy qui a fait le sale boulot pour les Allemands.

Si Macron savait ce que le mot dignité signifie, il aurait dit deux ou trois choses sur le Front national. Et il y a des choses à dire. Quand on nomme, comme l’a fait Marine Le Pen, (avant de le débarquer) un négationniste notoire, président par intérim du parti, on peut s’interroger sur l’entourage de la candidate. Quand on tient, comme elle l’a fait, des propos pour le moins ambigus, sur la rafle du Vel d’Hiv, on se dit que le passé et le passif du Front national n’ont pas entièrement disparu. Et que son présent en garde des traces.

Voilà ce qu’aurait pu dire Emmanuel Macron au lieu d’aller chercher quelques sordides dividendes du côté des Juifs assassinés. Non, tout ne lui est pas permis ! Non, tout n’est pas permis en campagne électorale ! Tout n’est pas permis avec des morts, les pauvres morts qui ont droit au respect et au repos ! Il reste encore quelques jours de campagne. Que va faire Macron ? Coudre une étoile jaune sur le revers de sa veste ? Revêtir une tenue rayée de déporté ? 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

04.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

05.

Conflit sur les retraites : la France s’enfonce dans un chaos inextricable et contradictoire qui ressemble de plus en plus à ce que vivent les Britanniques avec le Brexit

06.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

07.

Retraites : le techno-suicide du gouvernement

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

04.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

Commentaires (25)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lexxis
- 01/05/2017 - 07:49
UN DRÔLE DE PATRIOTE!
Le crime de guerre de la France en Algérie, la responsabilité directe et entière de la Shoah, décidément avec vous, Monsieur Macron , il n'y a pas lieu d'être fier d'être Français. Mais, dites-moi, pourquoi vous échinez-vous à vouloir prendre à tout prix la tête d'un pays qui, à vos yeux, porte sur lui tous les péchés d'Israël et …d'ailleurs?

Surtout que votre culture historique étant largement partisane, vous semblez avoir très curieusement oublié les massacres de Vendée (Carrier, cela vous dit quelque chose?), commis -eux- par de vrais républicains et qui, à la lumière de la jurisprudence internationale et des connaissances actuelles, remportent le triple trophée de crimes de guerre, de crimes contre l'humanité et de génocide, avec cette fois même pas l'excuse d'un Gouvernement illégitime! Mais c'est vrai qu'il vous reste encore quelques jours pour vous rendre en Vendée...

Que d'empathie quand même pour notre pauvre pays et complètement désintéressée en plus!
tapio
- 30/04/2017 - 22:54
Vous n'avez encore rien vu, ne rangez pas encore vos mouchoirs
Cette semaine macron prépare LE coup décisif : déterrer le corps du petit Aylan pour faire une photo sur la plage au Cap d'Agde. Match est déjà sur place et attend le matos. Brigitte va louer une panoplie d'infirmière.
Flamel
- 30/04/2017 - 22:34
Finalement Marine Le Pen...
Electeur convaincu de Fillon, j'ai été partagé ces derniers jours entre le vote blanc et le vote Le Pen. Il y avait une seule qualité que je reconnaissais à Macron, c'était de ne pas faire de démagogie comme elle. Le coup d'Oradour et du mémorial de la Shoah est pitoyable et indigne, cela vient de me convaincre de voter Marine Le Pen, je ne reviendrai plus là-dessus. La première partie du déclic sera venue aussi de François Fillon lui-même, avec son pathétique désistement en 3 minutes au profit de Macron, le soir de sa défaite.