En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

02.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

03.

Plus fort qu’Ali Baba et les 40 voleurs : Anne Hidalgo et ses 37 adjoints !

04.

Rester scotché jusqu’à tard le soir sur l’écran de son smartphone nuit plus à la santé mentale que ce vous imaginez sans doute

05.

L'autre remaniement dont la France aurait vraiment besoin (mais qu'Emmanuel Macron ne fera pas malgré ses promesses)

06.

Pour beaucoup de chefs d’entreprises, les écologistes peuvent faire capoter le plan de relance...

07.

Ce que les scientifiques ont découvert grâce à l’anthropause, cette grande mise à l’arrêt de l’activité humaine liée à la pandémie Covid-19

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

05.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

06.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

03.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

04.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Oeuvre ciblée
Stains : la fresque en hommage à George Floyd et Adama Traoré a été vandalisée
il y a 34 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Petit best of des applications et gadgets tech à ne pas oublier avant de partir en vacances
il y a 1 heure 19 min
décryptage > Economie
Survie économique

Ce que nous apprend le top 100 des entreprises mondiales ayant le plus bénéficié de la crise du Coronavirus

il y a 1 heure 55 min
décryptage > Economie
Transactions immobilières

Hausse ou baisse : quel impact redouter de la crise du coronavirus sur l’immobilier ?

il y a 2 heures 42 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Pour beaucoup de chefs d’entreprises, les écologistes peuvent faire capoter le plan de relance...

il y a 3 heures 21 min
light > Insolite
L'or sur
Voici un mystérieux masque d'or pour se protéger de la Covid-19
il y a 16 heures 44 min
pépites > Sport
Respect piloté
Des pilotes posent un genou à terre avant le départ du grand prix d'Autriche
il y a 18 heures 6 min
pépites > France
Un incendie pas encore éteint
Pour la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France la crise a été gérée sans prise en compte de principes fondamentaux
il y a 18 heures 44 min
pépites > Education
Médaille en chocolat
Dans certaines académies, on félicite les enseignants avec des badges
il y a 19 heures 46 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Ce trou noir monstrueux dévore l'équivalent d'un Soleil par jour ; Pour coloniser Mars, il faudra au moins 110 personnes »
il y a 23 heures 7 min
décryptage > High-tech
Piratage informatique

La guerre des codes : les cyberattaques redéfinissent les lignes de bataille des conflits mondiaux

il y a 1 heure 3 min
décryptage > Histoire
Encore un effort

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

il y a 1 heure 37 min
décryptage > Société
Bien gérer son stress

Comment prendre des décisions importantes (sans se noyer... ni se tromper)

il y a 2 heures 21 min
décryptage > Politique
Tous les nouveaux chemins mènent à Rome... ou nulle part

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

il y a 2 heures 59 min
décryptage > Politique
Haute fonction publique

L'autre remaniement dont la France aurait vraiment besoin (mais qu'Emmanuel Macron ne fera pas malgré ses promesses)

il y a 3 heures 37 min
pépites > International
Il y a toujours pire ailleurs
L'Angleterre réouvre les pubs dans la cacophonie générale
il y a 17 heures 17 min
pépites > Politique
Speedy Castex
À peine arrivé à Matignon, Jean Castex veut "aller vite"
il y a 18 heures 24 min
light > Insolite
La revanche des singes
En Thaïlande, les singes font la loi dans la ville
il y a 19 heures 3 min
pépite vidéo > Media
ONPC c'est fini
ONPC touche à sa fin, voici le best-of des clashs de l'émission
il y a 22 heures 37 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les leçons du combat d’une urgentiste contre le coronavirus

il y a 23 heures 9 min
© Reuters
© Reuters
Ouvrons les yeux

FN, cette vérité dérangeante qu’on n’ose pas voir

Publié le 05 mai 2017
Pour la deuxième fois en quinze ans, le FN est au deuxième tour de la présidentielle. Une situation qui s'explique par le fait que nous sommes tous coupés du peuple, de la réalité et de la vie.
Bertrand Vergely
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Vergely est philosophe et théologien.Il est l'auteur de plusieurs livres dont La Mort interdite (J.-C. Lattès, 2001) ou Une vie pour se mettre au monde (Carnet Nord, 2010), La tentation de l'Homme-Dieu (Le Passeur Editeur, 2015).  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour la deuxième fois en quinze ans, le FN est au deuxième tour de la présidentielle. Une situation qui s'explique par le fait que nous sommes tous coupés du peuple, de la réalité et de la vie.

Il y a de bonnes raisons de s’opposer au Front national. Toutefois, comment ne pas être gêné par l’opposition dont il fait l’objet ?

Dans la forme d’abord. Les adversaires du FN disent que ce parti manipule haine, peur et division. Soit. Mais eux-mêmes, quand ils parlent, s’entendent-ils ? Leur rejet viscéral du FN n’est-il pas plein de haine et de peur en divisant la France entre pro et anti-FN ? La gauche appelle à faire barrage au FN. Mais, dans la montée de celui-ci, n’a-t-elle pas une lourde responsabilité ? Quand, pour conquérir le pouvoir, elle fait tout pour cliver un pays comme la France à travers une guerre idéologique incessante, est-il étonnant, qu’en retour, un courant d’opposition se crée ? Et en proposant maintenant une croisade contre cette opposition, ne remet-elle pas de l’huile sur le feu ? À cet égard, l’opposition du FN à l’Europe n’est-elle pas révélatrice ? Quand, comme cela s’est passé en 2005, alors que le peuple consulté par référendum, refuse la Constitution européenne, le gouvernement français  décide de passer outre en utilisant des détours rusés pour l’imposer quand même, celui-ci ne fait-il pas tout pour faire détester l’Europe ?

Quant au fond, le programme du FN est taxé de délirant, n’a-t-on pas la mémoire un peu courte ? Le retour à la retraite à soixante ans, la lutte contre la finance internationale que défend le FN, qui a proposé ces projets ? François Hollande, président de la République socialiste, en 2012. La hausse des minima sociaux ainsi que du Smic, la suppression de la loi El Khomri, avancés comme mesures par le FN, qui les revendique ? Jean Luc Mélenchon, leader de la France insoumise, classée à l’ultragauche. Le patriotisme économique voulu par le FN, qui le souhaite ? Arnaud Montebourg, ministre des Finances socialiste. Expliquer, comme le répète le FN, que la France ne peut pas accueillir toute la misère du monde, qui l’a dit il y a quelques années déjà ? Michel Rocard, Premier ministre socialiste. La fermeture des mosquées salafistes, l’évacuation des camps de Roms, la déchéance de nationalité pour les terroristes réclamées par le FN, qui en a pris l’initiative concrètement ? Manuel Valls, ministre de l’Intérieur socialiste. 

Le FN déclare être antisystème et anti-élite. Avec la fulgurante ascension d’Emmanuel Macron, ne fait-on pas tout pour qu’il le devienne ? En général, quand un homme politique se présente à la présidence de la République, il a derrière lui un passé d’élu témoignant d’une légitimité populaire, ainsi qu’un parti qui le soutient. Or, avec Emmanuel Macron, à quoi assistons-nous ? Brillant sujet, personne ne dira le contraire, après avoir travaillé dans la banque et été secrétaire général de l’Élysée, voilà que soudain il devient ministre des Finances de François Hollande, avant de décider d’être président de la République et de voir affluer vers lui, comme par magie argent, soutiens et ralliements multiples. En outre, autre miracle, l’affaire Fillon qui vient éliminer le seul adversaire qui aurait pu l’inquiéter au second tour. En 2002, Jacques Chirac a été élu avec 80% des voix grâce à la présence surprise de Jean-Marie Le Pen au second tour. Si Emmanuel Macron est élu, tout n’aura-t-il pas été orchestré de main de maître pour que ce même scénario se répète ? Face à ce chef d’œuvre de manipulation politique, comment ne pas avoir l’impression que la politique relève d’un système passé maître en matière de manipulation ? Et comment ne pas être acculé à un vote protestataire, quand on refuse d’y souscrire ?

Enfin, le FN est accusé de repli identitaire. Une fois encore, une fois de plus, n’a-t-on pas tout fait pour qu’il en arrive là ? Depuis Mai 68, quel a été le discours dominant en matière politique, morale, philosophique, artistique et culturelle ? Le discours passant son temps à faire honte aux notions d’identité, de sens et de principes sous prétexte d’exalter l’ouverture, l’autre, la différence et les marges. Aucune vie ne pouvant se passer d’identité, de principe et de sens, quand on humilie celles-ci, est-il étonnant qu’elles se vengent ? Le FN est accusé de démagogie. Mais le programme de Benoît Hamon  proposant allocation universelle, dépénalisation du cannabis, PMA pour tous les couples de femmes et euthanasie, qu’est-il donc sinon une caresse dans le sens du poil adressée aux ados et aux bobos ? On s’étonne que des ouvriers et des paysans, qui votaient traditionnellement à gauche, votent maintenant à l’extrême droite. Quel ouvrier, quel paysan va se reconnaître dans un programme qui, pour tout avenir, propose l’assistanat généralisé, l’explosion de la famille, la drogue et le suicide ?

Il faudra un jour que notre société ouvre les yeux sur elle-même. Pourquoi, pour la deuxième fois en quinze ans, un parti d’extrême droite arrive-t-il au second tour d’une élection présidentielle en France ? Parce que ce parti nous renvoie à une vérité cruelle que nous n’osons pas regarder en face. La gauche, la droite, la classe politique, la société, nous tous en général, depuis un certain nombre d’années, nous sommes coupés du peuple, de la réalité et de la vie. Ceux qui ont voté pour Marine Le Pen et qui vont voter pour elle ne sont pas des fascistes. Ce sont des ouvriers, des paysans, des gens simples et, parmi eux, des travailleurs pauvres et des laissés pour compte de la postmodernité. Face à la mondialisation et à sa violence, face au terrorisme, face à la solitude morale et spirituelle de notre monde il y avait un langage qui donne force et confiance à tenir. Non seulement ce langage n’a pas été tenu, mais il continue de ne pas l’être. Parce qu’on n’a rien compris et que l’on continue à ne rien comprendre. Le FN qui fait peur aujourd’hui, c’est nous qui l’avons fabriqué. En faisant bêtement  honte aux notions d’identité et de sécurité au lieu de les penser.  En préférant diaboliser le FN plutôt que de nous interroger sur notre propre responsabilité dans son existence. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 01/05/2017 - 09:06
le prophète Attali
fortiche ! il avait sur un blog bien avant que Macron soit connu, et au moment où se posait la question d'un prochain candidat ,Hollande étant de plus en plus rejeté, ( 2014 ? OU 2013 ? ou autre? j'ai oublié la date ) , il avait écrit "le prochain président sera quelqu'un qu'on ne connait pas " . CQFD Ce type a été prévu , fabriqué, lancé, si on a pas compris c'est qu'on est naïf, si on le sait et en est content, c'est qu'on est complice . C'est angoissant .
Paulquiroulenamassepasmousse
- 30/04/2017 - 17:56
Un front d'extrême gauche MLP
Un front d'extrême gauche MLP /JLM n'a heureusement aucune chance de réussir.
Si 40% des électeurs ont pu croire qu'il était possible d'éviter une mondialisation déjà incontournable, 60% pensent l'inverse . Qui peut croire que la France puisse vivre seule comme le village d'Asterix dans un environnement totalement mondialisé.
Les plus crédules pensent que la GB à quitté l'Europe pour moins de mondialisation. Vision totalement fausse , car ce pays choisit encore plus d'ouverture vers le monde. .......
Liberte5
- 30/04/2017 - 17:11
Analyse juste et pertinente.
La progression du FN n'est que la conséquence des mauvais résultats dus à une mauvaise politique menée depuis 40 ans par les majorités successives. Les Français lassés d'une classe politique incompétente sans vision pour la France, veulent un changement. Le FN leur propose une autre voie. Ils veulent essayer car ils n'ont plus grand-chose à perdre. Les attaques menées contre le FN depuis 30 ans n'avaient aucune consistance politique. Rien de quoi effrayer les Français au regard de la situation dramatique du pays qui s'enfonce dans le déclin et le déclassement.