En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

04.

Maladies cardio-vasculaires : l’étude scientifique qui a piégé une bonne partie de la presse

05.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

06.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage

07.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

01.

Start-ups filantes

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

04.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

Les gènes du gaucher ont été découverts et voilà pourquoi c’est une découverte aux conséquences pratiques importantes

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Brexit
Il pourrait y avoir une alternative au "backstop" pour Boris Johnson
il y a 1 heure 58 min
décryptage > International
élections israéliennes

Ces noeuds gordiens que devra trancher le système politique israélien après l’échec de Benjamin Netanyahu

il y a 2 heures 33 min
light > Justice
Mystérieuse affaire
Ils abandonnent leur fille adoptive et déménagent au Canada
il y a 3 heures 2 min
décryptage > Justice
Enquête virage

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

il y a 4 heures 25 min
décryptage > Economie
projet d'innovation

Les banques et les assurances vont dégager 5 milliards d'euros d’investissement pour les start-up

il y a 6 heures 12 min
pépites > France
Une nouvelle grogne des Gilets jaunes ?
Un possible retour de la taxe carbone est envisagé
il y a 8 heures 11 min
décryptage > Société
Tribune

Quelques bonnes raisons de promouvoir le travail post retraite

il y a 9 heures 50 min
décryptage > Politique
unification des forces ?

Rencontre Macron-Conte en Italie : mais à quoi peuvent aboutir les discussions entre partis attrape-tout ?

il y a 10 heures 9 min
décryptage > Economie
un non-dit dans ses déclarations

Politique fiscale : ce que la France pourrait faire pour répondre aux appels du pays de Mario Draghi

il y a 10 heures 36 min
décryptage > High-tech
navigateur internet

Faut-il faire confiance aux promesses de protection accrue de la vie privée faites par Firefox ?

il y a 11 heures 2 min
pépite vidéo > Insolite
record
Une américaine traverse la Manche à la nage quatre fois d'affilée
il y a 2 heures 16 min
light > Santé
santé publique
L'Etat de New York interdit les cigarettes électroniques aromatisées
il y a 2 heures 44 min
pépites > Religion
sondage
L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France
il y a 4 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": "Catamount, la Justice des Corbeaux" de Benjamin Blasco-Martinez

il y a 6 heures 2 min
chocs culturels
Une loi interdisant de manger des chiens est bloquée au Royaume-Uni
il y a 7 heures 52 min
pépite vidéo > Environnement
climat
Greta Thunberg rencontre Barack Obama
il y a 8 heures 48 min
décryptage > Style de vie
Wikiagri

Envie de vous calmer ? Après les bars à chat, la ferme aux chameaux

il y a 10 heures 1 min
décryptage > Société
immigration

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

il y a 10 heures 24 min
décryptage > Santé
mortalité

Maladies cardio-vasculaires : l’étude scientifique qui a piégé une bonne partie de la presse

il y a 10 heures 44 min
décryptage > Style de vie
C’est arrivé près de chez vous

Le pays champion du monde en termes de durabilité alimentaire est…

il y a 11 heures 23 min
© GUILLAUME SOUVANT / AFP
© GUILLAUME SOUVANT / AFP
Atlantico Business

La perspective d’un duel Mélenchon-Le Pen fait déjà la fortune des déménageurs, des banques étrangères et de l’immobilier portugais

Publié le 15 avril 2017
Alors que l’arrivée de Jean-Luc Mélenchon dans les gagnants possibles de la présidentielle fait monter la pression sur les taux d’intérêt, elle agite aussi tous les candidats à l’expatriation.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que l’arrivée de Jean-Luc Mélenchon dans les gagnants possibles de la présidentielle fait monter la pression sur les taux d’intérêt, elle agite aussi tous les candidats à l’expatriation.
Alors que l’arrivée de François Mitterrand en 1981, à la tête d’une coalition d’union de la gauche avec un programme de nationalisations sans précédent avait provoqué l’évasion de 20 à 30 milliards de francs et surtout gonflé les contingents de contribuables partis s’installer en Belgique ou en Suisse, la perspective de voir aujourd’hui un duel Mélenchon/Le Pen au deuxième tour de la présidentielle engendre une inquiétude de plus en plus grande chez beaucoup de français et pas seulement parmi les plus riches. Les grandes entreprises, bien qu’elles s’en défendent, ont toutes écrit des scénarios au cas d’une hypothèse de deux candidats anti-système qui viendraient à s’affronter le 7 mai.  Les dirigeants de ces grandes entreprises n’ont rien fait d’autre que leur métier. Imaginer quoi faire en cas d’élection d’un président anti-système capitaliste, anti-économie de marché. Les grandes entreprises ne font pas dans le catastrophisme, elles font leur métier qui est de protéger leur avenir, celui de leurs salariés et de leurs actionnaires. Comment vivre demain dans un univers où le président, qu’il soit d’extrême gauche ou d’extrême droite, s’est fait élire sur un programme de sortie de l’euro, de sortie de l’Europe et même de sortie du système d’économie de marché. Sans parler de capitalisme. 
 
Ce qui est vrai pour les grandes entreprises l’est aussi pour la majorité de l’opinion, des riches comme des plus pauvres. Chacun pense à défendre ses intérêts. Son job, son épargne, sa maison, sa famille, sa retraite. Avec Marine Le Pen, personne n’est sûr de rien et surtout pas de la continuité européenne puisqu’elle a affirmé à plusieurs reprises que l’essentiel de nos maux provenait de notre appartenance à l’Union européenne et à l’euro. Or, pour la majorité des français, la sortie de l’euro n’annonce que des orages, y compris chez les électeurs de Marine Le Pen. Par ailleurs, il faudra bien payer les dépenses publiques prévues par le Front national. Et comment faire sinon en empruntant, mais à qui ? Ou alors en augmentant les impôts. 
 
Le programme de Jean-Luc Mélenchon est encore plus violent. D’un côté, il projette un plan de relance de 175 milliards d‘euros qui serait financé par un retour à la croissance, mais il sera obligé d’emprunter pour les avancer. Comment emprunter et à qui emprunter quand on a déjà annoncé qu’on ne rembourserait pas les anciennes dettes ? De l’autre côté, il compte sur une fiscalité radicale et confiscatoire dès que les revenus atteignent les 360 000 euros. Autant dire que les revenus supérieurs à 360 000 euros disparaitront du marché. 
Le programme de Mélenchon ne peut pas marcher. Même pas en rêve. 
 
Cette combinaison des deux risques, Le Pen et Mélenchon, a déjà provoqué un afflux de demandes d’informations de tous ceux qui voudront et qui pourront s’expatrier. 
Alors, il ne s’agit plus des très riches qui sont déjà partis en Belgique, en Suisse ou en Grande-Bretagne depuis de nombreuses années, mais il s’agit de toute cette frange de la population française appartenant à la classe moyenne aisée qui vit avec un revenu entre 50 000 euros et 100 000 euros. D’abord, beaucoup de couples de retraités, et ensuite beaucoup de professions libérales qui peuvent parfaitement exercer leur activité dans un autre pays de l’Union européenne, des cadres qui peuvent travailler en nomades grâce à internet, ou encore pas mal de chefs d’entreprise encore jeunes qui, forts de leur expertise, peuvent monter une captivité ailleurs. Sans parler des jeunes sans formation et des chômeurs en fin de droit, sans parler des jeunes diplômés, dont le nombre de candidats au départ ne cesse d’augmenter. 
 
Ce qui est intéressant, c’est qu’on peut mesurer cette tendance dans les banques, qui sont aujourd’hui plus sollicitées pour apporter des informations sur l’expatriation. Toutes les banques françaises sont parfaitement équipées de filiales étrangères ou de correspondants capables de répondre aux demandes. On mesure l’appétit d’informations par l’accroissement des demandes de devis dans les grandes entreprises de déménagement. Enfin, on constate aussi une reprise des demandes d’informations sur l’immobilier au Portugal et au Maroc. Deux pays particulièrement prisés, compte tenus de leurs systèmes fiscaux pour attirer les membres de l’Union européenne. Sans parler du soleil .
 
Mais le Portugal et le Maroc ne sont pas les seules destinations des français qui s’inquiètent. Le Canada, l‘Australie et la Nouvelle Zélande n’ont jamais reçu autant de candidatures françaises à l’immigration que depuis quelques mois.  
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

04.

Maladies cardio-vasculaires : l’étude scientifique qui a piégé une bonne partie de la presse

05.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

06.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage

07.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

01.

Start-ups filantes

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

04.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

Les gènes du gaucher ont été découverts et voilà pourquoi c’est une découverte aux conséquences pratiques importantes

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Jardinier
- 16/04/2017 - 23:52
Écoutez les gens anguerrand,
Elle l'a dit: elle ne dévaluera pas (pourquoi le faire, on est dans un syteme de change variable). Et Barre, c’était avant Mitterrand. Concernant l’assurance vie, c’était juste pour donner une mesure de l’épargne des français par rapport à la (relativement faible) fuite des capitaux en 81. Bonne soirée.
Anguerrand
- 16/04/2017 - 20:15
A toupoilu, vous rêvez
Meme MLP a annoncé qu'elle dévaluerait le FRANC de 20%. En une nuit de WE si vous avez 100 € vous vous retrouverez avec 100 francs mais dévalué de 20% . Dès le lundi matin c'est le marché qui décidera de la vraie Valeurs du franc, les économistes sonr unanimes pour penser que le la devaluation sera plus proche de 35% . Le deficit de laFrance est tel que notre pouvoir d'achat, nos économies seront dévalué de cette somme. Par contre la dette emprunter en € devra être remboursé avec nos petits francs. Nous avons connu les 3 dévaluations de Mitterrand qui n'ont jamais rien données et Barre a du redresser difficilement stabiliser notre monnaie. Par contre parler de l'assurance vie c'est PRIVÉ et GAGNÉ et pas en travaillant 35 heures. Déjà l'état qui avait promis que cette retraite complémentaire serait intouchable EN IMPOTS ne se gêne pas une fois de plus pour y les taxer avec la CSG.
Michdep'
- 16/04/2017 - 14:10
MARINE MELANChON même combat
Mélanchon , l’empereur des opportunistes et Marine son gourou . N’oubliez pas qu’il y a deux mois , son modèle économique était Chavez et regardez ce qu’est devenu le Venézuela …Un pays gorgé de pétrole