En direct
Best of
Best of du 5 au 11 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Il aime le "jeune Adolf", Goebbels et Auschwitz. Et comme c'est du rap…

03.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

04.

Bridgestone ne ferme pas son usine de Béthune à cause du Covid-19 mais de l’incompétence de ses dirigeants...

05.

Emmanuel Macron s'en prend à Olivier Véran

06.

Bertrand se fait flinguer en off chez LR, Jadot tente d’y échapper chez les radicaux d’EELV: Hidalgo exhibe ses origines; Une large part du tri de déchets ne sert à rien, une bonne part de nos objectifs de développement numérique ne sont jamais atteints

07.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

01.

L’inquiétant système chinois de notation sociale qui menace le monde

02.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

03.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

04.

Beatrice Dalle & Anthony Delon épousent des jeunesses; Julie Gayet & Francois H. s’engueulent en regardant le foot; Angelina veut pourrir la vie de Brad Pitt, Jade Hallyday commence à pourrir celle de sa mère; Yannick Noah fait ses besoins dehors

05.

Droit des arbres : ce danger insidieux qui nous guette quand l'humain n'est plus qu'un vivant parmi d'autres

06.

COVID-19 : y-a-t-il encore un pilote dans l’avion gouvernemental ?

01.

Nous avons tué Dieu. Et un autre a pris sa place : jeune, vigoureux, conquérant.

02.

COVID-19 : y-a-t-il encore un pilote dans l’avion gouvernemental ?

03.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

04.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

05.

Le maire éconlogiste (le « n » est voulu) de Lyon part en guerre contre les vélos

06.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

ça vient d'être publié
décryptage > Science
Grrrrr

Mais quelle température faisait-il vraiment pendant le dernier âge glaciaire ? Nous connaissons désormais la réponse

il y a 7 min 3 sec
décryptage > Politique
Socle électoral

LFI / EELV-PS : qui a vraiment le vent en poupe pour 2022 ?

il y a 25 min 24 sec
décryptage > Santé
Lutte contre le coronavirus

Covid-19 : affinement bienvenu de la stratégie gouvernementale, même défauts opérationnels majeurs

il y a 56 min 19 sec
pépites > Santé
Luttre contre le coronavirus
Covid-19 : Olivier Véran a détaillé la nouvelle stratégie du gouvernement
il y a 14 heures 55 min
pépites > Terrorisme
ONG Acted
Niger : l'Etat islamique revendique l'assassinat des six humanitaires français et de deux Nigériens
il y a 15 heures 59 min
light > Culture
Reconstruction
Gallimard va reverser 40.000 euros provenant des ventes de "Notre-Dame de Paris" de Victor Hugo pour la restauration de l'édifice religieux
il y a 16 heures 56 min
pépites > International
Big Brother
Séjours imposés d'inspecteurs chinois au domicile de familles ouïgoures
il y a 19 heures 18 min
pépite vidéo > International
Destructions
Les images de l'ouragan Sally en Floride et en Alabama
il y a 19 heures 43 min
décryptage > France
Chiffres de la délinquance

Insécurité : quand 20 Minutes invente des fake news en prétendant les dénoncer

il y a 20 heures 48 min
décryptage > Science
Proteus

Le petit-fils du commandant Cousteau veut construire la station internationale du dessous des océans

il y a 21 heures 35 min
pépites > Economie
Chrysanthèmes
2.000 fleuristes ont fermé définitivement leur magasin depuis le début de la crise sanitaire
il y a 15 min 6 sec
décryptage > Politique
Faillite en vue ?

Alerte aux finances : le RN, un parti à la dérive

il y a 42 min 27 sec
Piqure
Le frelon asiatique envahit la Bretagne
il y a 1 heure 32 min
light > Media
Présentatrice du "13 heures" de France 2
Marie-Sophie Lacarrau va officiellement remplacer Jean-Pierre Pernaut au JT de 13h sur TF1
il y a 15 heures 23 min
pépites > Histoire
Education
Deux tiers des jeunes Américains ignorent l'existence de la Shoah
il y a 16 heures 23 min
pépites > International
Investigations
Alexeï Navalny aurait été empoisonné à son hôtel à l'aide d'une bouteille d'eau, selon les proches de l'opposant
il y a 18 heures 57 min
pépites > Santé
Rebond de l'épidémie
Covid-19 : l'OMS s'inquiète du niveau "alarmant" de transmission en Europe et des quarantaines réduites
il y a 19 heures 21 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Bertrand se fait flinguer en off chez LR, Jadot tente d’y échapper chez les radicaux d’EELV: Hidalgo exhibe ses origines; Une large part du tri de déchets ne sert à rien, une bonne part de nos objectifs de développement numérique ne sont jamais atteints
il y a 19 heures 59 min
décryptage > International
Influence des médias

Les médias américains sont-ils trop enclins à excuser les erreurs de Biden ?

il y a 21 heures 12 min
décryptage > Santé
Tribune

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

il y a 22 heures 39 min
© GUILLAUME SOUVANT / AFP
© GUILLAUME SOUVANT / AFP
Atlantico Business

La perspective d’un duel Mélenchon-Le Pen fait déjà la fortune des déménageurs, des banques étrangères et de l’immobilier portugais

Publié le 15 avril 2017
Alors que l’arrivée de Jean-Luc Mélenchon dans les gagnants possibles de la présidentielle fait monter la pression sur les taux d’intérêt, elle agite aussi tous les candidats à l’expatriation.
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que l’arrivée de Jean-Luc Mélenchon dans les gagnants possibles de la présidentielle fait monter la pression sur les taux d’intérêt, elle agite aussi tous les candidats à l’expatriation.
Alors que l’arrivée de François Mitterrand en 1981, à la tête d’une coalition d’union de la gauche avec un programme de nationalisations sans précédent avait provoqué l’évasion de 20 à 30 milliards de francs et surtout gonflé les contingents de contribuables partis s’installer en Belgique ou en Suisse, la perspective de voir aujourd’hui un duel Mélenchon/Le Pen au deuxième tour de la présidentielle engendre une inquiétude de plus en plus grande chez beaucoup de français et pas seulement parmi les plus riches. Les grandes entreprises, bien qu’elles s’en défendent, ont toutes écrit des scénarios au cas d’une hypothèse de deux candidats anti-système qui viendraient à s’affronter le 7 mai.  Les dirigeants de ces grandes entreprises n’ont rien fait d’autre que leur métier. Imaginer quoi faire en cas d’élection d’un président anti-système capitaliste, anti-économie de marché. Les grandes entreprises ne font pas dans le catastrophisme, elles font leur métier qui est de protéger leur avenir, celui de leurs salariés et de leurs actionnaires. Comment vivre demain dans un univers où le président, qu’il soit d’extrême gauche ou d’extrême droite, s’est fait élire sur un programme de sortie de l’euro, de sortie de l’Europe et même de sortie du système d’économie de marché. Sans parler de capitalisme. 
 
Ce qui est vrai pour les grandes entreprises l’est aussi pour la majorité de l’opinion, des riches comme des plus pauvres. Chacun pense à défendre ses intérêts. Son job, son épargne, sa maison, sa famille, sa retraite. Avec Marine Le Pen, personne n’est sûr de rien et surtout pas de la continuité européenne puisqu’elle a affirmé à plusieurs reprises que l’essentiel de nos maux provenait de notre appartenance à l’Union européenne et à l’euro. Or, pour la majorité des français, la sortie de l’euro n’annonce que des orages, y compris chez les électeurs de Marine Le Pen. Par ailleurs, il faudra bien payer les dépenses publiques prévues par le Front national. Et comment faire sinon en empruntant, mais à qui ? Ou alors en augmentant les impôts. 
 
Le programme de Jean-Luc Mélenchon est encore plus violent. D’un côté, il projette un plan de relance de 175 milliards d‘euros qui serait financé par un retour à la croissance, mais il sera obligé d’emprunter pour les avancer. Comment emprunter et à qui emprunter quand on a déjà annoncé qu’on ne rembourserait pas les anciennes dettes ? De l’autre côté, il compte sur une fiscalité radicale et confiscatoire dès que les revenus atteignent les 360 000 euros. Autant dire que les revenus supérieurs à 360 000 euros disparaitront du marché. 
Le programme de Mélenchon ne peut pas marcher. Même pas en rêve. 
 
Cette combinaison des deux risques, Le Pen et Mélenchon, a déjà provoqué un afflux de demandes d’informations de tous ceux qui voudront et qui pourront s’expatrier. 
Alors, il ne s’agit plus des très riches qui sont déjà partis en Belgique, en Suisse ou en Grande-Bretagne depuis de nombreuses années, mais il s’agit de toute cette frange de la population française appartenant à la classe moyenne aisée qui vit avec un revenu entre 50 000 euros et 100 000 euros. D’abord, beaucoup de couples de retraités, et ensuite beaucoup de professions libérales qui peuvent parfaitement exercer leur activité dans un autre pays de l’Union européenne, des cadres qui peuvent travailler en nomades grâce à internet, ou encore pas mal de chefs d’entreprise encore jeunes qui, forts de leur expertise, peuvent monter une captivité ailleurs. Sans parler des jeunes sans formation et des chômeurs en fin de droit, sans parler des jeunes diplômés, dont le nombre de candidats au départ ne cesse d’augmenter. 
 
Ce qui est intéressant, c’est qu’on peut mesurer cette tendance dans les banques, qui sont aujourd’hui plus sollicitées pour apporter des informations sur l’expatriation. Toutes les banques françaises sont parfaitement équipées de filiales étrangères ou de correspondants capables de répondre aux demandes. On mesure l’appétit d’informations par l’accroissement des demandes de devis dans les grandes entreprises de déménagement. Enfin, on constate aussi une reprise des demandes d’informations sur l’immobilier au Portugal et au Maroc. Deux pays particulièrement prisés, compte tenus de leurs systèmes fiscaux pour attirer les membres de l’Union européenne. Sans parler du soleil .
 
Mais le Portugal et le Maroc ne sont pas les seules destinations des français qui s’inquiètent. Le Canada, l‘Australie et la Nouvelle Zélande n’ont jamais reçu autant de candidatures françaises à l’immigration que depuis quelques mois.  
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Jardinier
- 16/04/2017 - 23:52
Écoutez les gens anguerrand,
Elle l'a dit: elle ne dévaluera pas (pourquoi le faire, on est dans un syteme de change variable). Et Barre, c’était avant Mitterrand. Concernant l’assurance vie, c’était juste pour donner une mesure de l’épargne des français par rapport à la (relativement faible) fuite des capitaux en 81. Bonne soirée.
Anguerrand
- 16/04/2017 - 20:15
A toupoilu, vous rêvez
Meme MLP a annoncé qu'elle dévaluerait le FRANC de 20%. En une nuit de WE si vous avez 100 € vous vous retrouverez avec 100 francs mais dévalué de 20% . Dès le lundi matin c'est le marché qui décidera de la vraie Valeurs du franc, les économistes sonr unanimes pour penser que le la devaluation sera plus proche de 35% . Le deficit de laFrance est tel que notre pouvoir d'achat, nos économies seront dévalué de cette somme. Par contre la dette emprunter en € devra être remboursé avec nos petits francs. Nous avons connu les 3 dévaluations de Mitterrand qui n'ont jamais rien données et Barre a du redresser difficilement stabiliser notre monnaie. Par contre parler de l'assurance vie c'est PRIVÉ et GAGNÉ et pas en travaillant 35 heures. Déjà l'état qui avait promis que cette retraite complémentaire serait intouchable EN IMPOTS ne se gêne pas une fois de plus pour y les taxer avec la CSG.
Michdep'
- 16/04/2017 - 14:10
MARINE MELANChON même combat
Mélanchon , l’empereur des opportunistes et Marine son gourou . N’oubliez pas qu’il y a deux mois , son modèle économique était Chavez et regardez ce qu’est devenu le Venézuela …Un pays gorgé de pétrole