En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

02.

Pénuries de (re)confinement : voilà ce que vous devriez acheter pour affronter novembre (et non, on ne vous parle pas de papier toilette)

03.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

04.

Les investissements s’effondrent et signent la fin d’une mondialisation effrénée… Sauf pour la Chine, grande gagnante de la crise

05.

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

06.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

07.

La phrase terrible du président du CFCM : "il faut savoir renoncer à certains droits"...

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Attaque à l'arme blanche à Nice, l'auteur a été interpellé

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Roses fauves" de Carole Martinez : les femmes attirent et piquent autant que les roses... un conte envoûtant, merveilleux et cruel

il y a 8 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Aubrey Beardsley (1872-1898)" au Musée d'Orsay : 1re monographie en France de l’étrange et virtuose illustrateur

il y a 9 heures 5 min
pépites > Terrorisme
Enquête en cours
Attentat à Nice : l'assaillant serait un Tunisien de 21 ans arrivé par Lampedusa
il y a 12 heures 31 min
pépites > International
Multiples attaques
Arabie saoudite : un vigile du consulat français à été blessé au couteau à Djeddah
il y a 13 heures 26 min
pépites > France
Vigilance des forces de l'ordre
Un islamiste radical armé d'un couteau a été interpellé dans le centre de Lyon
il y a 14 heures 11 min
light > Religion
Vatican
Attentat à Nice : le pape François "prie pour les victimes et leurs proches"
il y a 15 heures 9 min
décryptage > Environnement
Plan vélo

Et pendant ce temps-là se poursuivait joyeusement la guerre absurde contre la voiture

il y a 17 heures 25 min
pépite vidéo > France
Pensées aux victimes
Attaque à Nice : l’Assemblée nationale observe une minute de silence
il y a 18 heures 12 min
décryptage > Société
Second Impact du Covid-19

Petits conseils pour gérer son anxiété face à une actualité déprimante et angoissante

il y a 18 heures 54 min
décryptage > Santé
Bis repetita

Isolement des cas positifs : le ratage massif qu’Emmanuel Macron feint de ne pas voir (et qui pourrait faire échouer le 2ème déconfinement)

il y a 20 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Avant la retraite" de Thomas Bernhard : il est encore fécond le ventre…

il y a 8 heures 52 min
pépites > Politique
Réalité du confinement
Jean Castex et les ministres du gouvernement ont dévoilé les différentes mesures et aménagements liés au reconfinement
il y a 9 heures 29 min
pépite vidéo > Religion
Emotion
Attaque à Nice : le glas a résonné dans les églises de France en hommage aux victimes
il y a 12 heures 53 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron s’inquiète de l’affaiblissement de Castex, les islamo-gauchistes refusent d’assumer leurs responsabilités; Le juteux business des ex-politiques; Olivier Véran, l’homme qui dit qu’on n’a pas voulu l’écouter sur la gravité du Covid
il y a 13 heures 47 min
pépites > France
Opération Sentinelle
Attentat à Nice : Emmanuel Macron réhausse de "3.000 à 7.000" le nombre de militaires déployés sur le sol français
il y a 14 heures 25 min
pépites > Terrorisme
Menace terroriste
Attentat à Nice : Jean Castex indique que le plan vigipirate a été réhaussé au niveau "urgence attentat" partout en France
il y a 15 heures 32 min
décryptage > Sport
Moïse prophète en son Paris

Basaksehir/PSG : Paris, sauvé des eaux par Moïse

il y a 17 heures 46 min
décryptage > Consommation
Leçons du 1er confinement

Pénuries de (re)confinement : voilà ce que vous devriez acheter pour affronter novembre (et non, on ne vous parle pas de papier toilette)

il y a 18 heures 38 min
décryptage > France
Pression sur l'exécutif

Meurtre de Samuel Paty, islam et liberté d’expression : réseaux sociaux arabes, élites anglo-saxonnes, l’étau fatal qui étrangle la France

il y a 19 heures 33 min
décryptage > Economie
"Quoi qu'il en coûte"

Reconfinement : le prix que nous sommes prêts à payer pour sauver une vie est-il en train de flamber ?

il y a 20 heures 31 min
© DR
© DR
Tribune

Emmanuel Macron, la révolution de la modération

Publié le 30 mars 2017
Anne-Marie Idrac et Aurélien Portuese expliquent pourquoi aujourd'hui ils soutiennent Emmanuel Macron.
Anne-Marie Idrac
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anne-Marie Idrac a été secrétaire d'Etat au Commerce extérieur de 2008 à 2010 et députée de la 3ème circonscription des Yvelines entre 1997 et 2002. Elle a également été Secrétaire Générale de l'UDF. 
Voir la bio
Aurélien Portuese
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Aurélien Portuese est un ancien avocat, désormais Professeur associé à l’Université de Leicester (De Montfort) et au King’s College London. Il est également chercheur invité à l’Université d’Oxford.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anne-Marie Idrac et Aurélien Portuese expliquent pourquoi aujourd'hui ils soutiennent Emmanuel Macron.

La France a entrepris une révolution. Une métamorphose radicale de son système politique. 

Etre au diapason de la société, et répondre aux défis du monde nouveau,  tels sont les buts de cette révolution en marche. Le plus extraordinaire est qu’il s’agit d’une révolution par la modération. 

L’heure est au dépassement des clivages politiques artificiels pour l’authenticité d’une plateforme programmatique d’union nationale. La lutte contre le terrorisme, l’échec scolaire, la perte de compétitivité de nos entreprises, ce n’est pas de droite ou de gauche ; pas davantage ne l’est l’adaptation impérative de notre modèle de croissance aux transitions écologiques comme aux espoirs et aux dangers du numérique. Face à de tels enjeux, la ligne Maginot du bipartisme est inopérante, tandis que populisme et démagogie sont hors-jeu.   

Par delà la droite et la gauche, une "troisième voie" est possible : celle qui réfute tout à la fois le social-communisme et le libéral-conservatisme. Chère à Anthony Giddens, cette troisième voie suppose l’enracinement dans notre système politique d’une voie réformatrice : adaptant à la fois la social-démocratie aux nécessités de la mondialisation et le néo-libéralisme à l’exigence d’égale liberté des individus – des "capabilities" comme dirait le Prix Nobel d’Economie Amartya Sen.  

Ni Etat Providence, ni Etat minimal, l’Etat stratège de la troisième voie renforce son arsenal régalien et affine sa régulation  économique et sociale  aux bénéfices de cet objectif d’égale liberté des citoyens. Ni naïve ni fermée, l’Europe de cette voie devient actrice d’une mondialisation disciplinée, et l’horizon protecteur de l’ambition émancipatrice de la troisième voie : la belle notion d’Economie Sociale de Marché retrouve son sens.  Elle est le fruit des alliances historiques européennes, au-delà des clivages politiciens,  entre centristes,  socialistes et  libéraux modérés, pour promouvoir un modèle européen qui distingue notre continent des autres grands pôles -américain et asiatique-.

Le pseudo libéralisme de la droite française telle qu’elle est devenue,  comme les  social-nationalismes de la gauche et des extrêmes sont en réalité des conservatismes, de fausses idéologies qui cachent mal leur protectionnisme des rentiers du passé.

La troisième voie prône un pragmatisme philosophique dans lequel la social-démocratie redevient l’alliée indissociable du libéralisme pour former un "libéralisme social" adapté aux attentes de la société et à la réalité du monde tel qu’il est. 

Ce bouleversement de l’échiquier politique répond à une cohérence philosophique. Ce bouleversement est une révolution, dans le contexte stérilisant du bipartisme d’artifice de la vie politique française. Le plus audacieux, et perturbant pour certains, est qu’il s’agit d’une révolution de la modération. Modération programmatique, modération de langage, modération comme solution. 

Cette révolution de la modération est aujourd’hui incarnée par Emmanuel Macron. Central car réalisant la prouesse de réunir les sociaux-démocrates aux vrais libéraux, à juste titre il ne se décrit non pas comme centriste pour ne pas encourir la critique fameuse de François Mitterrand, mais comme progressiste, terme mieux adapté aux enjeux du moment.  

Ce progressisme entend porter le pragmatisme du libéralisme social comme objectif de politiques publiques. Ce progressisme s’extirpe du conservatisme comme du socialisme, pour concrétiser humanisme et pragmatisme.

Porté par un corps de pensées cohérent, proposant en même temps de libérer et de mieux protéger les Français, Emmanuel Macron est poussé par des forces politiques et sociétales trop longtemps éloignées par le jeu suranné d’un bipartisme ankylosant. Il est en passe de réaliser ce que la troisième voie a théorisé : le radicalisme du centre, passionnément modéré.

Nous avons soutenus lors des dernières campagnes présidentielles ce radicalisme du centre, libéral, social et européen.

Nous soutenons aujourd’hui ce même radicalisme du centre porté avec brio par Emmanuel Macron. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Jardinier
- 31/03/2017 - 07:05
Le voila pour "l'etat stratège" maintenant.
Macron, c'est tout ce que vous voulez. Et son contraire évidemment, si vous préférez. C'est surtout très flou. On ne découvrira ce qu'il y a dedans qu'à l'ouverture du paquet. Comme on a découvert Moi Je. A moins que Macron soit le repoussoir dont on a besoin pour franchir le pas et sauver le pays avec Marine.
Leucate
- 30/03/2017 - 23:16
Macron, le sirop Typhon,
Chaque fois que je vois le produit Macron en promotion publicitaire, il m'est venu spontanément cette ritournelle de lma jeunesse - j'étais jeune adulte en 69 - le fameux sirop Typhon de Richard Anthony, l'universelle panacée qui guérit tous les maux ...
https://www.youtube.com/watch?v=dr_UgK5tNkY
Anguerrand
- 30/03/2017 - 20:25
La révolution de la modération ?
Ou le vide sidéral de son prédécesseur et protégé par Hollande, Pro immigrationiste, si quelqu'un peut m'expliquer son programme et ce qu'il pourra faire avec une non majorité a l'Assemblee, de Hue communiste à Madelin libéral en passant par la girouette Bayrou ou l'autre girouette Valls ?