En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

02.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

05.

Une montre en acier adjugée à 28 millions d’euros, c’est extravagant, mais n’est-ce pas indécent ?

06.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

07.

Fac de Jussieu : une conférence sur le terrorisme interdite par des terroristes d'un nouveau genre !

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

04.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

05.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

ça vient d'être publié
light > Justice
Témoignages
Affaire Epstein : un appel à témoins international a été lancé afin de retrouver d'éventuelles victimes
il y a 6 heures 41 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Projet d'attentat contre Emmanuel Macron : arrestation de deux nouveaux suspects liés à l'ultra-droite
il y a 7 heures 38 min
pépites > Environnement
Tri des déchêts
La décharge géante chinoise de Xi'an atteint déjà ses limites avec 25 ans d'avance
il y a 8 heures 29 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 14 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 9 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlantico Culture

"Le Mur des cons, le vrai pouvoir des juges" de Philippe Bilger : les dérives de la justice dénoncées dans un essai revigorant

il y a 10 heures 44 min
pépite vidéo > Terrorisme
Coopération internationale
La Turquie poursuit sa politique d'expulsions de djihadistes
il y a 12 heures 57 min
décryptage > Politique
Sondages

Cette volatilité croissante de l'électorat qui renforce le risque de crise sociale

il y a 14 heures 37 min
décryptage > Education
Comme les chemises brunes…

Fac de Jussieu : une conférence sur le terrorisme interdite par des terroristes d'un nouveau genre !

il y a 15 heures 24 min
décryptage > Media
France Télévisions

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

il y a 15 heures 55 min
décryptage > High-tech
Maîtres des données personnelles

Ce que Margrethe Vestager ne semble pas comprendre à la phase 2 de la conquête du monde par les GAFAM

il y a 16 heures 36 min
pépites > Justice
Derniers mystères
Chokri Wakrim, témoin-clé dans l'affaire Benalla, pourrait livrer des informations sur un deuxième coffre-fort et souhaiterait être entendu par la justice
il y a 7 heures 10 min
pépite vidéo > Europe
Patience
Venise : les digues pour protéger la ville ne seront pas opérationnelles avant 2021
il y a 8 heures 4 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Éclatement des positions kurdes en Syrie : une aubaine pour l’État islamique ?
il y a 9 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La famille Ortiz" de jean-Philippe Daguerre : ce n’est pas un beau roman, mais c’est une belle histoire !

il y a 10 heures 36 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand Mars regarde la Terre et quand les stylos écrivent l’heure : c’est l’actualité des montres aux premières neiges
il y a 12 heures 36 min
pépites > Social
Montoir-de-Bretagne
Les Gilets jaunes ont bloqué brièvement une usine chimique classée Seveso en Loire-Atlantique
il y a 13 heures 44 min
décryptage > Sport
Euro 2020

France - Moldavie : Olivier Giroud se rapproche du record de buts de Michel Platini... ou pas

il y a 15 heures 1 min
décryptage > Science
Espace

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

il y a 15 heures 41 min
décryptage > Société
"Arabe de service", "nègre de maison" et autres joyeusetés

Pourquoi les militants qui traitent leurs adversaires issus de minorités de "native informant" ne sont ni démocrates, ni républicains

il y a 16 heures 22 min
décryptage > Social
Mesures fortes ?

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

il y a 16 heures 51 min
© DR
© DR
Tribune

Emmanuel Macron, la révolution de la modération

Publié le 30 mars 2017
Anne-Marie Idrac et Aurélien Portuese expliquent pourquoi aujourd'hui ils soutiennent Emmanuel Macron.
Anne-Marie Idrac a été secrétaire d'Etat au Commerce extérieur de 2008 à 2010 et députée de la 3ème circonscription des Yvelines entre 1997 et 2002. Elle a également été Secrétaire Générale de l'UDF. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Aurélien Portuese est un ancien avocat, désormais Professeur associé à l’Université de Leicester (De Montfort) et au King’s College London. Il est également chercheur invité à l’Université d’Oxford.  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anne-Marie Idrac
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anne-Marie Idrac a été secrétaire d'Etat au Commerce extérieur de 2008 à 2010 et députée de la 3ème circonscription des Yvelines entre 1997 et 2002. Elle a également été Secrétaire Générale de l'UDF. 
Voir la bio
Aurélien Portuese
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Aurélien Portuese est un ancien avocat, désormais Professeur associé à l’Université de Leicester (De Montfort) et au King’s College London. Il est également chercheur invité à l’Université d’Oxford.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anne-Marie Idrac et Aurélien Portuese expliquent pourquoi aujourd'hui ils soutiennent Emmanuel Macron.

La France a entrepris une révolution. Une métamorphose radicale de son système politique. 

Etre au diapason de la société, et répondre aux défis du monde nouveau,  tels sont les buts de cette révolution en marche. Le plus extraordinaire est qu’il s’agit d’une révolution par la modération. 

L’heure est au dépassement des clivages politiques artificiels pour l’authenticité d’une plateforme programmatique d’union nationale. La lutte contre le terrorisme, l’échec scolaire, la perte de compétitivité de nos entreprises, ce n’est pas de droite ou de gauche ; pas davantage ne l’est l’adaptation impérative de notre modèle de croissance aux transitions écologiques comme aux espoirs et aux dangers du numérique. Face à de tels enjeux, la ligne Maginot du bipartisme est inopérante, tandis que populisme et démagogie sont hors-jeu.   

Par delà la droite et la gauche, une "troisième voie" est possible : celle qui réfute tout à la fois le social-communisme et le libéral-conservatisme. Chère à Anthony Giddens, cette troisième voie suppose l’enracinement dans notre système politique d’une voie réformatrice : adaptant à la fois la social-démocratie aux nécessités de la mondialisation et le néo-libéralisme à l’exigence d’égale liberté des individus – des "capabilities" comme dirait le Prix Nobel d’Economie Amartya Sen.  

Ni Etat Providence, ni Etat minimal, l’Etat stratège de la troisième voie renforce son arsenal régalien et affine sa régulation  économique et sociale  aux bénéfices de cet objectif d’égale liberté des citoyens. Ni naïve ni fermée, l’Europe de cette voie devient actrice d’une mondialisation disciplinée, et l’horizon protecteur de l’ambition émancipatrice de la troisième voie : la belle notion d’Economie Sociale de Marché retrouve son sens.  Elle est le fruit des alliances historiques européennes, au-delà des clivages politiciens,  entre centristes,  socialistes et  libéraux modérés, pour promouvoir un modèle européen qui distingue notre continent des autres grands pôles -américain et asiatique-.

Le pseudo libéralisme de la droite française telle qu’elle est devenue,  comme les  social-nationalismes de la gauche et des extrêmes sont en réalité des conservatismes, de fausses idéologies qui cachent mal leur protectionnisme des rentiers du passé.

La troisième voie prône un pragmatisme philosophique dans lequel la social-démocratie redevient l’alliée indissociable du libéralisme pour former un "libéralisme social" adapté aux attentes de la société et à la réalité du monde tel qu’il est. 

Ce bouleversement de l’échiquier politique répond à une cohérence philosophique. Ce bouleversement est une révolution, dans le contexte stérilisant du bipartisme d’artifice de la vie politique française. Le plus audacieux, et perturbant pour certains, est qu’il s’agit d’une révolution de la modération. Modération programmatique, modération de langage, modération comme solution. 

Cette révolution de la modération est aujourd’hui incarnée par Emmanuel Macron. Central car réalisant la prouesse de réunir les sociaux-démocrates aux vrais libéraux, à juste titre il ne se décrit non pas comme centriste pour ne pas encourir la critique fameuse de François Mitterrand, mais comme progressiste, terme mieux adapté aux enjeux du moment.  

Ce progressisme entend porter le pragmatisme du libéralisme social comme objectif de politiques publiques. Ce progressisme s’extirpe du conservatisme comme du socialisme, pour concrétiser humanisme et pragmatisme.

Porté par un corps de pensées cohérent, proposant en même temps de libérer et de mieux protéger les Français, Emmanuel Macron est poussé par des forces politiques et sociétales trop longtemps éloignées par le jeu suranné d’un bipartisme ankylosant. Il est en passe de réaliser ce que la troisième voie a théorisé : le radicalisme du centre, passionnément modéré.

Nous avons soutenus lors des dernières campagnes présidentielles ce radicalisme du centre, libéral, social et européen.

Nous soutenons aujourd’hui ce même radicalisme du centre porté avec brio par Emmanuel Macron. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

02.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

05.

Une montre en acier adjugée à 28 millions d’euros, c’est extravagant, mais n’est-ce pas indécent ?

06.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

07.

Fac de Jussieu : une conférence sur le terrorisme interdite par des terroristes d'un nouveau genre !

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

04.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

05.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Jardinier
- 31/03/2017 - 07:05
Le voila pour "l'etat stratège" maintenant.
Macron, c'est tout ce que vous voulez. Et son contraire évidemment, si vous préférez. C'est surtout très flou. On ne découvrira ce qu'il y a dedans qu'à l'ouverture du paquet. Comme on a découvert Moi Je. A moins que Macron soit le repoussoir dont on a besoin pour franchir le pas et sauver le pays avec Marine.
Leucate
- 30/03/2017 - 23:16
Macron, le sirop Typhon,
Chaque fois que je vois le produit Macron en promotion publicitaire, il m'est venu spontanément cette ritournelle de lma jeunesse - j'étais jeune adulte en 69 - le fameux sirop Typhon de Richard Anthony, l'universelle panacée qui guérit tous les maux ...
https://www.youtube.com/watch?v=dr_UgK5tNkY
Anguerrand
- 30/03/2017 - 20:25
La révolution de la modération ?
Ou le vide sidéral de son prédécesseur et protégé par Hollande, Pro immigrationiste, si quelqu'un peut m'expliquer son programme et ce qu'il pourra faire avec une non majorité a l'Assemblee, de Hue communiste à Madelin libéral en passant par la girouette Bayrou ou l'autre girouette Valls ?