En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

04.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

05.

Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette

06.

Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs

07.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

06.

"Le plaisir sexuel est simplement divin" a déclaré le pape François. Il nous étonnera toujours…

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Laïcité
Loi sur le séparatisme : pour Jean-Luc Mélenchon, "ce qui est visé, c'est l'islam"
il y a 5 heures 5 min
pépites > Politique
Lui aussi
2022 : Jean-Christophe Cambadélis est "vraiment" intéressé par la présidentielle
il y a 8 heures 23 min
pépite vidéo > France
Catastrophe
Inondations dans le Gard : deux personnes disparues et d'importants dégâts
il y a 9 heures 52 min
pépites > Politique
Il y pense en se rasant
Présidentielle : Xavier Bertrand se dit "plus déterminé que jamais"
il y a 11 heures 6 min
pépites > International
Balance à droite
Cour suprême américaine : Donald Trump veut nommer "très rapidement" une remplaçante à Ruth Bader Ginsburg
il y a 11 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Vaincre l’ennemi intérieur

il y a 13 heures 25 sec
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

L’impossible équation du coronavirus

il y a 13 heures 54 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment Emmanuel Macron, via ses réformes, attise la France inflammable

il y a 13 heures 56 min
décryptage > International
Mère de vertu

Patience et prudence, piliers de la réponse iranienne à l'agressivité américaine

il y a 13 heures 57 min
décryptage > International
Danger ?

Frédéric Encel : "L’usage cynique du Covid-19 par des régimes autoritaires et/ou expansionnistes et des mouvances religieuses pose problème"

il y a 13 heures 58 min
pépite vidéo > Insolite
La tour infernale
Rennes : les habitants d'un immeuble dont le bardage émet un bruit de scie circulaire vivent un enfer
il y a 7 heures 25 min
décryptage > Religion
Tribune

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

il y a 9 heures 41 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Feu vert pour la construction de la mission de défense planétaire Hera ; La Nasa envisage une mission pour rechercher la vie dans les nuages de vénus en 2027
il y a 10 heures 9 min
pépites > Education
Education
Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs
il y a 11 heures 19 min
pépites > Politique
Cote
Popularité : Macron en hausse, Castex en baisse
il y a 12 heures 4 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé
il y a 13 heures 9 min
décryptage > Défense
Bonnes feuilles

Les 100 mots de la guerre : civils, colombes et commandement

il y a 13 heures 54 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Liberté d’expression, fake news et post-vérité : un jeu de dupes

il y a 13 heures 57 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : bobards pour une border !

il y a 13 heures 58 min
décryptage > High-tech
Piratage automne hiver 2020/21

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

il y a 14 heures 56 sec
© Reuters
© Reuters
Château de cartes

Mais qui donc fait vraiment le jeu du Front national ?

Publié le 20 mars 2017
Ils sont foule à avoir des réponses. Pas sûr que ce soient les bonnes.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ils sont foule à avoir des réponses. Pas sûr que ce soient les bonnes.

Il y a un jeu qui fait fureur en France. Il se joue en solo, sans adversaire : avec donc la certitude de gagner à tous les coups. Toutes les cartes qu’ont abat sont des cartes maîtresses. La plupart d’entre elles sont vieilles de plusieurs années. Elles sont écornées, chiffonnées, usées, fripées. Mais qu’importe : manifestement, elles n’ont pas atteint leur date de péremption.

Ce jeu a un nom : "qui fait le jeu du Front national ?". On se presse pour y jouer, car, croit-on, ça peut rapporter gros. La dernière en date à entrer dans la partie, c’est Aurélie Filippetti. Ancienne ministre de la Culture et porte-parole de Benoît Hamon, elle a accusé Manuel Valls de "faire le jeu du Front national" en refusant de soutenir son candidat désigné par la primaire de la gauche. On attend maintenant avec impatience que Valls reproche à Hamon de "faire le jeu du Front national" en pointant ses propositions sur le voile islamique.

"Faire le jeu du Front national" était jusqu’à maintenant un privilège réservé à la droite. Dorénavant, il va pouvoir être également l’apanage – le cas de Valls représentant une absolue nouveauté – de certains positionnés à gauche. Mais de certains seulement. Car on n’a pas entendu Aurélie Filippetti reprocher à Jean-Luc Mélenchon de "faire le jeu du Front national" avec son refus de s’allier à Benoît Hamon.

L’honnêteté oblige à dire que l’accusation vaut surtout pour la droite. Oui, il se dit et il se répète que Fillon "fait le jeu du Front national". Avant lui, Nicolas Sarkozy était considéré comme un champion en la matière. Sans parvenir néanmoins à la maestria de Jacques Chirac qui parvint à hisser Jean-Marie Le Pen au deuxième tour de l’élection présidentielle de 2002.

Nous allons être mauvaise langue. Et jouer également à ce jeu mais en s’affranchissant des règles et du discours qu’on nous impose depuis des années. Quand François Hollande s’invite au chevet d’un Théo et rend visite aux "jeunes" d’Aubervilliers, de qui fait-il le jeu ? Quand des députés socialistes déposent un projet de loi revendiquant le droit de vote pour les étrangers, tout en sachant que c’est impraticable, de qui font-ils le jeu ?

Quand on bassine la France avec des "cellules de déradicalisation", alors que des cellules tout court feraient mieux l’affaire, de qui fait-on le jeu ? Quand François Hollande, toujours lui, dénonce à répétition le souverainisme, l’extrémisme et le populisme, des notions qui n’ont rien à voir entre elles, de qui fait-il le jeu ?

Quand des milliers de "jeunes" partent pour la Syrie et l’Irak, quand d’autres "jeunes" assassinent chez nous en criant "Allah ouakbar !", de qui font-ils le jeu ? Quand on caillasse impunément les pompiers, les chauffeurs de bus et les urgentistes, de qui fait-on le jeu ? Quand on attaque un établissement scolaire de Saint-Denis avec des cocktails Molotov et qu’un ministre imbécile accuse Marine Le Pen "d’exploiter l’évènement", de qui fait-on le jeu ? Il me faut espérer, car moi je ne joue pas à ce jeu-là, que mon article ne sera pas qualifié comme faisant le "jeu du Front national"…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lexxis
- 20/03/2017 - 19:44
LE MIROIR FIDÈLE DE LA MÉDIOCRITÉ
Le Front National est le miroir fidèle de leur médiocrité à tous. Comme cette dernière n'a fait que croître, comme ceux qui aboient n'ont fait que l'exacerber, le Front National a convaincu aujourd'hui plus du quart des Français non pas que son programme était bon mais que les autres étaient tous franchement irrécupérables ou atrocement corrompus. En tous cas, le capitaine de pédalo a joué un rôle particulièrement actif dans cette promotion du Front, car à chaque fois qu'il nous a dit qu'il allait monter au front, on a vu effectivement à son retour que le Front montait, montait inexorablement. Alors la perspective d'un Macron pour continuer Hollande, cette sinistre provocation a de quoi faire peur, parce qu'il passera peut-être cette fois-ci, mais les Français ont tellement soupé de cette politique du chien crevé au fil de l'eau que la prochaine fois on croit bine savoir qui ce sera...
langue de pivert
- 20/03/2017 - 18:30
Ce que vous dites pourra être retenu contre vous si...
Hollande a osé dire - publiquement - qu'il ferait TOUT (assassinat politique ? Une opération "homo" des services secrets ? Mme Le Pen devrait faire attention en traversant la rue ! :-) pour empêcher l'élection du FN. Qui lui a donné mandat pour interdire un parti ? Une candidate ? Et si les Français veulent Le Pen présidente ? Que fera le citoyen Hollande avec ses 2 bulletins ? Que n'a-t-il consulté le conseil constitutionnel pour faire invalider la candidature de Mme Le Pen ? La certitude d'être ridicule et désavoué ? Les jours de ce clown sont comptés ! Et c'est pas dommage. Moi je voterai contre les candidats de gauche de Macron à Poutou...mais je m'accommoderai du choix de la majorité !
Anguerrand
- 20/03/2017 - 15:06
Si le PS avait fait son travail de représailles envers la
la racaille. Le FN ne serait jamais à ce niveau, c'est bien Le bordel actuel qui attire les électeurs vers ce parti dont l'honnêteté est des plus contestable après les affaires qui lui colle au c.. Là c'est sur plusieurs millions d'€ plus, le micro parti Jeanne est une machine a cash. Quand à l'immigration elle cageole les musulmans " l'islam serait compatible avec la republique " même si elle dit parallèlement qu'elle veut arrêter doucement l'immigration. Quand dit elle vraie ? Le FN est bien le plus pourri et le moins démocratique des partis. Je ne parle même pas du programme économique ruineux et de son franc qui nous ruinera.