En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

La réaction de la femme de Griveaux

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
pépites > Economie
Lourdes conséquences ?
Impact du Coronavirus: la Banque de France devrait réviser à la baisse sa prévision de croissance pour 2020
il y a 6 min 7 sec
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Le Premier ministre italien Giuseppe Conte évoque la responsabilité d'un hôpital dans la propagation du coronavirus en Italie
il y a 1 heure 10 min
Symbole du Printemps arabe
L'ancien président égyptien Hosni Moubarak est mort à l'âge de 91 ans
il y a 3 heures 35 min
décryptage > Media
WikiLeaks

Julian Assange : l’héritage malgré les défauts

il y a 5 heures 19 min
décryptage > Politique
Laïcité à géométrie variable

Le parti communiste de Montpellier pris en flagrant délit de sexisme orientaliste ?

il y a 6 heures 10 min
décryptage > Politique
Elections municipales

Priorités… ou pas : ce que la bataille sur la propreté et la sécurité à Paris révèle de la nature profonde des candidats

il y a 7 heures 53 min
décryptage > Société
Triste réalité

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

il y a 8 heures 36 min
décryptage > France
Génération Ouin Ouin ?

Fracture sociale française : toutes les fragilités ne se valent pas

il y a 9 heures 11 min
light > Culture
Généreux donateurs
Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause
il y a 19 heures 58 min
light > Culture
"Lucky 7"
Justin Bieber a détrôné le record d'Elvis Presley sur le marché musical américain avec son septième album numéro un des charts
il y a 23 heures 11 min
pépites > Politique
Détermination
Réforme des retraites : Edouard Philippe indique qu'il prendra ses "responsabilités" sur le recours au 49-3
il y a 44 min 14 sec
light > Culture
Les bons comptes font les bons amis
Les acteurs de la série Friends de retour dans un épisode spécial
il y a 1 heure 30 min
pépites > Economie
Redressement des finances publiques
La Cour des comptes exhorte le gouvernement à accélérer la baisse des dépenses
il y a 4 heures 1 min
décryptage > Europe
Le point de vue de Dov Zerah

L'Europe post-Brexit

il y a 5 heures 49 min
décryptage > Société
Mais quel scandale…

Savez-vous ce qu'est "l'appropriation culturelle"? La poursuite de la colonisation par des moyens sournois et apparemment inoffensifs !

il y a 7 heures 21 min
décryptage > Environnement
Oscillation Arctique

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

il y a 8 heures 7 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Coronavirus : un risque de pandémie provoque une panique boursière, menace l’économie mondiale de blocage et fragilise le régime chinois

il y a 8 heures 57 min
décryptage > Santé
Inquiétudes

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

il y a 9 heures 25 min
light > France
Liberté religieuse
Asia Bibi va être reçue par Emmanuel Macron vendredi 28 février dans le cadre de sa demande d'asile
il y a 20 heures 53 min
light > Justice
Conséquences judiciaires de la vague #MeToo
Harvey Weinstein a été reconnu coupable à New York d'agression sexuelle et de viol
il y a 23 heures 53 min
© France 2
© France 2
Petits meurtres entre amis

Nous avons eu la droite la plus bête du monde. Voici maintenant la droite la plus lâche du monde…

Publié le 06 mars 2017
Vous voulez la mort de Fillon ? Eh bien vous mourrez avec lui…
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Vous voulez la mort de Fillon ? Eh bien vous mourrez avec lui…

La droite la plus bête du monde, c’était il y a longtemps. Sous la IVème République, du temps de Guy Mollet à qui l’on doit cette formule assassine. La droite la plus lâche du monde, c’est maintenant. Du temps de Juppé, Solère, Stefanini et beaucoup d’autres.

La droite ne veut pas perdre avec Fillon. Elle est convaincue qu’avec lui, c’est la défaite assurée. Alors, elle essaye de le tuer. En effet, l’animal à abattre est malade de la peste : la Justice le poursuit et le harcèle, les médias font sur lui des articles en forme de hallali.

Tuer est un art dans lequel la droite excelle. On a connu la guerre Coppé-Fillon pour la direction du parti : du sang et de la boue. On a assisté aux règlements de comptes lors de l’affaire Pygmalion (c’est pas moi, c’est lui…) : encore du sang et de la boue. Et quand Nathalie Kosciuzko-Morizet  a été candidate à la mairie de Paris, les poignards de ses "amis" politiques ont été sortis de leurs fourreaux : toujours du sang et de la boue.

Fillon doit mourir. Ainsi en ont décidé les juges et les journaux. Et une partie de la droite a peur des juges et des journaux. TSF : tout sauf Fillon. TAJ : tous avec Juppé. Que le (toujours mais pour combien de temps ?) candidat à la présidence de la République se soit affranchi de quelques règles d’éthique en salariant grassement sa femme, et pour un travail dont on a du mal à imaginer la réalité, est une évidence. Mais là n’est pas le sujet.

Le sujet, c’est vous, barons et petits marquis de la droite. Il y a ceux d’entre vous qui assassinent en toute transparence : "Fillon doit partir !". Il y en a d’autres, plus retors, qui minaudent : "Nous n’irons pas à la manif du Trocadéro". Et en commun, ils ont une chose : la peur. Et quand la peur se transforme en panique, elle devient suicide.

Car vous ne bâtirez aucun avenir sur le cadavre de Fillon. Vous mourrez avec lui. Qui pourrait imaginer qu’un candidat de droite et de substitution aurait la moindre chance d’accéder au deuxième tour des présidentielles ? Vous ne mesurez vraiment pas l’immense écœurement de ceux qui furent vos électeurs ? Certes, nombre d’entre eux ne veulent pas de Fillon. Mais de vous non plus.

Et non plus du candidat éventuel que vous sortirez de votre chapeau. Vos électeurs valent mieux que vous. Ils contemplent, ahuris et dégoûtés, le spectacle du radeau de la Méduse sur lequel vous êtes embarqués. Vous avez commencé par manger Fillon…Vous continuerez à vous manger les uns les autres…Et à votre avis, pour qui vos électeurs voteront-ils en mai ? 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

La réaction de la femme de Griveaux

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (34)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Carl Van Eduine
- 07/03/2017 - 07:18
Le bal des nazes
Le bal des lâches : ceux qui ont tu que ce qu'il a fait était légal même si c'est dorénavant à proscrire ; ceux qui ont condamné d'emblée ; ceux qui ont voulu une justice si indépendante qu'ils ont oublié de lui donner un contre-pouvoir démocratique ; ceux qui lui reprochent la confiture qu'il a prise, pour faire oublier le combat de leurs intérêts. Le bal des vampires aussi : ceux qui préfèrent perdre avec Fillion, tout en s'en détachant, car gagner avec lui, c'est se priver d'opportunités personnelles futures. Lâches et vampires se retrouvent au bal des chattemittes où il s'agit de défendre qui la justice, qui la morale politique, qui la Famille (???). Le bal des purs, en somme, ceux que dédouanent l'erreur de Fillon qu'ils n'auraient jamais faite eux _ elle non ! mais les autres _ ? Le bal de Laze encore pour empêcher une mariée France au bras d'un crotteux de province, d'un Jean Valjean au manoir suranné , goûteur pas méchant de confitures au lieu de pain. Et surtout porteur d'un programme tellement classique qu'il en devient révolutionnaire. Car il est courageux le bougre. Le bal des balles enfin où amis et ennemis s'aiment. Et nous ? Le Pen ou Macron : le bal des nazes !
g16
- 07/03/2017 - 01:14
Convaincu de perdre une
Convaincu de perdre une élection assurée, on ne peut se résigner a contenir ses nerfs en sachant qu'on va en reprendre pour 5 ans avec le bébé Hollande.
edac44
- 07/03/2017 - 00:15
@ JG, prenez le temps de réfléchir, on vous en sent capable !...
Un vrai complot aurait été de faire remonter cette histoire d'emploi fictif, inconnue seulement .... du grand public, deux ou trois jours avant le premier tour des présidentielles car là, plus de back-up ni d'autre solution possible, c'était la chute assurée du candidat républicain. Le faire trop tôt non seulement allait pourrir toutes les campagnes de tous les candidats mais encore, outre le fait d'offrir des solutions de rechange, alimenter durablement l'audimat médiatique avec, à la clef, quelques remontées financières de fréquentation non négligeables !... Êtes vous même certain que toutes les boules puantes ont été sorties des cartons ???
Quant à savoir pourquoi il n'y avait ni pancarte ni slogan hostile à la justice au Trocadéro, c'est tout simplement parce que c'était interdit et que les services d'ordre internes et la police nationale mobilisée une fois de plus à cette occasion, ont parfaitement filtré l'ensemble des participants à cette manifestation.