En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex

04.

Macron en appelle à l’ONU. Et contre qui ? Contre Darmanin et Castex !

05.

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

06.

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

07.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Les casseurs de sortie
Loi "sécurité globale" : 50.000 manifestants en France, des violences à Paris
il y a 6 heures 23 min
pépite vidéo > France
Vestiges
Sahara : des déchets français radioactifs enfouis sous le sable ?
il y a 13 heures 28 min
pépites > Société
Contrôles au faciès
Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité
il y a 13 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Art Nouveau" : un architecte visionnaire à Budapest juste avant les heures sombres de la guerre de 1914. Un roman dense, bien écrit mais un peu décevant

il y a 14 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le métier de mourir", Prix Renaudot des Lycéens 2020 : le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 14 heures 23 min
pépites > International
Désengagement
Somalie : la "majorité" des troupes américaines vont se retirer, annonce le Pentagone
il y a 14 heures 55 min
pépites > Société
Droit à l'enfant
L'Assemblée nationale assouplit les conditions d'adoption
il y a 15 heures 58 min
décryptage > Media
L’innocence plus forte que la sagesse ?

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

il y a 17 heures 14 min
décryptage > Politique
Rien de nouveau

Emmanuel Macron chez Brut : le message, c’est le médium

il y a 17 heures 36 min
décryptage > High-tech
Deux poids, deux mesures

Des documents internes montrent que Facebook souhaite modérer les discours de haine contre les Noirs de manière plus agressive que les commentaires anti-blancs : gestion fine d'une réalité complexe ou délire d'apprentis-sorciers woke ?

il y a 17 heures 52 min
pépites > Justice
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : le suspect extradé de Norvège mis en examen et écroué
il y a 12 heures 25 min
pépite vidéo > International
My heart will go on
Une entreprise américaine veut proposer des visites touristiques sous-marines du "Titanic"
il y a 13 heures 40 min
pépites > Politique
Elections
Régionales : la candidature de Jean-Michel Blanquer en Ile-de-France se précise
il y a 13 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Retour à Martha’s Vineyard" : Trois vieux amis tentent de retrouver la magie du passé. Un beau récit romanesque et nostalgique

il y a 14 heures 21 min
light > Media
Sujet sensible
Royaume-Uni : Netflix accusé de "troller la famille royale" en promouvant un documentaire "mensonger" sur le mariage de Diana et Charles
il y a 14 heures 35 min
pépites > Europe
No deal
Brexit : "les conditions d'un accord ne sont pas réunies", notent les négociateurs
il y a 15 heures 18 min
décryptage > Science
La vérité est ailleurs

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

il y a 17 heures 3 min
décryptage > Santé
Pénurie

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

il y a 17 heures 27 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Consommation, Black Friday : adieu le bio, local ou circuit court, 3 Français sur 4 vont regarder d’abord le prix

il y a 17 heures 46 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex
il y a 17 heures 59 min
© France 2
© France 2
Petits meurtres entre amis

Nous avons eu la droite la plus bête du monde. Voici maintenant la droite la plus lâche du monde…

Publié le 06 mars 2017
Vous voulez la mort de Fillon ? Eh bien vous mourrez avec lui…
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Vous voulez la mort de Fillon ? Eh bien vous mourrez avec lui…

La droite la plus bête du monde, c’était il y a longtemps. Sous la IVème République, du temps de Guy Mollet à qui l’on doit cette formule assassine. La droite la plus lâche du monde, c’est maintenant. Du temps de Juppé, Solère, Stefanini et beaucoup d’autres.

La droite ne veut pas perdre avec Fillon. Elle est convaincue qu’avec lui, c’est la défaite assurée. Alors, elle essaye de le tuer. En effet, l’animal à abattre est malade de la peste : la Justice le poursuit et le harcèle, les médias font sur lui des articles en forme de hallali.

Tuer est un art dans lequel la droite excelle. On a connu la guerre Coppé-Fillon pour la direction du parti : du sang et de la boue. On a assisté aux règlements de comptes lors de l’affaire Pygmalion (c’est pas moi, c’est lui…) : encore du sang et de la boue. Et quand Nathalie Kosciuzko-Morizet  a été candidate à la mairie de Paris, les poignards de ses "amis" politiques ont été sortis de leurs fourreaux : toujours du sang et de la boue.

Fillon doit mourir. Ainsi en ont décidé les juges et les journaux. Et une partie de la droite a peur des juges et des journaux. TSF : tout sauf Fillon. TAJ : tous avec Juppé. Que le (toujours mais pour combien de temps ?) candidat à la présidence de la République se soit affranchi de quelques règles d’éthique en salariant grassement sa femme, et pour un travail dont on a du mal à imaginer la réalité, est une évidence. Mais là n’est pas le sujet.

Le sujet, c’est vous, barons et petits marquis de la droite. Il y a ceux d’entre vous qui assassinent en toute transparence : "Fillon doit partir !". Il y en a d’autres, plus retors, qui minaudent : "Nous n’irons pas à la manif du Trocadéro". Et en commun, ils ont une chose : la peur. Et quand la peur se transforme en panique, elle devient suicide.

Car vous ne bâtirez aucun avenir sur le cadavre de Fillon. Vous mourrez avec lui. Qui pourrait imaginer qu’un candidat de droite et de substitution aurait la moindre chance d’accéder au deuxième tour des présidentielles ? Vous ne mesurez vraiment pas l’immense écœurement de ceux qui furent vos électeurs ? Certes, nombre d’entre eux ne veulent pas de Fillon. Mais de vous non plus.

Et non plus du candidat éventuel que vous sortirez de votre chapeau. Vos électeurs valent mieux que vous. Ils contemplent, ahuris et dégoûtés, le spectacle du radeau de la Méduse sur lequel vous êtes embarqués. Vous avez commencé par manger Fillon…Vous continuerez à vous manger les uns les autres…Et à votre avis, pour qui vos électeurs voteront-ils en mai ? 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (34)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Carl Van Eduine
- 07/03/2017 - 07:18
Le bal des nazes
Le bal des lâches : ceux qui ont tu que ce qu'il a fait était légal même si c'est dorénavant à proscrire ; ceux qui ont condamné d'emblée ; ceux qui ont voulu une justice si indépendante qu'ils ont oublié de lui donner un contre-pouvoir démocratique ; ceux qui lui reprochent la confiture qu'il a prise, pour faire oublier le combat de leurs intérêts. Le bal des vampires aussi : ceux qui préfèrent perdre avec Fillion, tout en s'en détachant, car gagner avec lui, c'est se priver d'opportunités personnelles futures. Lâches et vampires se retrouvent au bal des chattemittes où il s'agit de défendre qui la justice, qui la morale politique, qui la Famille (???). Le bal des purs, en somme, ceux que dédouanent l'erreur de Fillon qu'ils n'auraient jamais faite eux _ elle non ! mais les autres _ ? Le bal de Laze encore pour empêcher une mariée France au bras d'un crotteux de province, d'un Jean Valjean au manoir suranné , goûteur pas méchant de confitures au lieu de pain. Et surtout porteur d'un programme tellement classique qu'il en devient révolutionnaire. Car il est courageux le bougre. Le bal des balles enfin où amis et ennemis s'aiment. Et nous ? Le Pen ou Macron : le bal des nazes !
g16
- 07/03/2017 - 01:14
Convaincu de perdre une
Convaincu de perdre une élection assurée, on ne peut se résigner a contenir ses nerfs en sachant qu'on va en reprendre pour 5 ans avec le bébé Hollande.
edac44
- 07/03/2017 - 00:15
@ JG, prenez le temps de réfléchir, on vous en sent capable !...
Un vrai complot aurait été de faire remonter cette histoire d'emploi fictif, inconnue seulement .... du grand public, deux ou trois jours avant le premier tour des présidentielles car là, plus de back-up ni d'autre solution possible, c'était la chute assurée du candidat républicain. Le faire trop tôt non seulement allait pourrir toutes les campagnes de tous les candidats mais encore, outre le fait d'offrir des solutions de rechange, alimenter durablement l'audimat médiatique avec, à la clef, quelques remontées financières de fréquentation non négligeables !... Êtes vous même certain que toutes les boules puantes ont été sorties des cartons ???
Quant à savoir pourquoi il n'y avait ni pancarte ni slogan hostile à la justice au Trocadéro, c'est tout simplement parce que c'était interdit et que les services d'ordre internes et la police nationale mobilisée une fois de plus à cette occasion, ont parfaitement filtré l'ensemble des participants à cette manifestation.