En direct
Best of
Best of du 22 au 28 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

04.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

05.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

07.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

01.

Libye : la décision d'ouvrir le feu

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Social
Violence
Incendies déclenchés à Paris lors d'affrontement entre manifestants et force de l'ordre
il y a 1 heure 41 min
pépites > International
Coronavirus
La Chine ouvre des camps spéciaux pour le coronavirus: des personnes en train de se balader dans les rues de l'Hubei sont enfermées pour être "rééduquées"
il y a 3 heures 16 min
light > Société
Violences sexuelles
Samantha Geimer hausse le ton contre un nouvel emballement médiatique autour de l' "affaire Polanski"
il y a 6 heures 26 min
décryptage > Politique
Municipales

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

il y a 8 heures 1 min
décryptage > Economie
Mauvais pari ?

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

il y a 8 heures 25 min
décryptage > Santé
Directives et recommandations sanitaires

Mesures contre la propagation du Coronavirus : derrières les déclarations publiques, la pagaille sur le terrain ?

il y a 9 heures 14 min
décryptage > Société
Pandémie

Coronavirus : quand la nature se remet à nous faire peur

il y a 10 heures 42 min
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 20 heures 7 min
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 21 heures 22 min
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 22 heures 49 min
pépites > Consommation
Consommation
Les steaks hachés bio de supermarché épinglés par 60 millions de consommateurs
il y a 2 heures 27 min
pépite vidéo > International
Immigration
Après la mort de 33 de ses soldats en Syrie, la Turquie décide de ne plus bloquer les migrants à sa frontière
il y a 4 heures 43 min
décryptage > International
Tribune

L’espace maritime marocain et la question du Sahara Occidental

il y a 7 heures 41 min
décryptage > Politique
L'infini et la bêtise

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

il y a 8 heures 9 min
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
Comment poser la question du séparatisme islamiste en France ?
il y a 8 heures 36 min
décryptage > Politique
Dérision et ricanements à tous les étages

Ce gisement de voix sur lequel pourraient miser les candidats osant résister à l’intimidation par “l’humour” médiatique

il y a 9 heures 40 min
décryptage > Santé
Crise de l'hôpital français

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

il y a 11 heures 8 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 20 heures 40 min
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 22 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 1 jour 1 heure
Atlanti-culture

"Fences" : trop long, un peu bavard, mais quelle force, quelle profondeur !

Publié le 22 février 2017
Dominique Poncet est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Poncet pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Poncet est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

CINEMA

« FENCES » 

de DENZEL WASHINGTON

avec VIOLA DAVIS ET DENZEL WASHINGTON

LE REALISATEUR

Né le 28 décembre 1954 à Mount Vernon (Etat de New York), Denzel Washington est l’un des comédiens afro-américains les plus vénérés, les plus prolifiques, les plus éclectiques, le plus engagés et les plus récompensés de sa génération. Et cela, sans exagération superlative !

Acteur fétiche de Tony Scott (cinq longs métrages dont « Man on Fire) et  de Spike Lee (dont l’inoubliable « Malcolm X,), il a été  notamment deux fois oscarisé. En  1989,  il a reçu l’Oscar du meilleur second rôle masculin pour « Glory » d’Edward Zwick et, en  2002, il a remporté celui  du meilleur acteur pour sa prestation  de policier ripoux dans « Training Day » d’Antoine Fuqua. 

Parmi ses films marquants, « A l’Epreuve du feu », d’Edward Zwick, en 1996 ; « John Q », de Nick Cassavetes en2002; «American gangster », de Ridley Scott en 2007; et « Equalizer » d’Antoine Fuqua, en  2014.

C‘est sur les planches (avec Shakespeare) que ce comédien de confession chrétienne, marié et père de quatre enfants, a commencé sa carrière. Et il n’a cessé de trouver le temps d’y revenir, malgré la cinquantaine de films qu’il a tournés  au cinéma depuis 1979, et aussi ses nombreuses incursions à la télévision.  Il a, entre autres, connu un triomphe à Broadway  en 2010, avec « Fences », qui s’est soldé, pour lui, par l’obtention d’un Tony Award. Pour cette pièce phare, écrite en 1983 par August Wilson, l’un plus grands dramaturges américains du XXème siècle, Denzel Washington a décidé  repasser, pour la troisième fois, derrière la caméra, tout en s’adjugeant le rôle principal. Il a bien fait. Le voilà, de nouveau en lice, cette année, pour l’Oscar du meilleur acteur. 

THEME

Se déroulant à Pittsburgh, dans les années 50, « Fences » met en scène un homme noir, à la fois mari (infidèle) et père (autoritaire), qui, par orgueil, obstination, frustration et autodestruction mêlés,  va "foutre" en l’air sa vie, et celle de ses proches…

Pour nourrir sa famille, Troy Maxon , un imposant gaillard à la  cinquantaine séductrice, s’est résigné à être éboueur. Il a beau porter beau, raconter, comme personne, des histoires tordantes,  subjuguer son entourage, s’occuper le mieux possible de son frère, handicapé à la suite d’une blessure de guerre, être aimé par sa femme et avoir de l’autorité sur ses enfants, il n’a toujours pas digéré  de ne pas avoir pu intégrer une équipe de base-ball professionnelle,  du fait de la couleur de sa peau. 

Cette blessure aurait pu finir par se cicatriser, elle va le ronger, le détruire à la manière d’une gangrène, petit à petit, et dans des douleurs psychiques de plus en plus insupportables. Malgré une promotion dans son boulot,  Troy va s’autodétruire, en s’attaquant à ce qu’il a de plus cher au monde, sa femme, à qui il va  finir par avouer qu’il la trompe, et ses enfants, envers lesquels il va se comporter en despote, en  les privant de tout, en les humiliant pour rien, et en les rabaissant de plus en plus violemment à leur condition d’enfant dépendant de leur père…

Evidemment, cela se terminera par un naufrage.

POINTS FORTS

Quelle histoire que celle de cet homme, qui, par haine de ceux qui l’ont contraint abdiquer ses rêves, se venge en détruisant ses proches ! Elle est d’autant plus passionnante  à suivre que s’y dessine, en filigrane, celle des noirs américains vivant à l’époque ségrégationniste. Sont abordés dans ce « Fences » à peu près toutes les conséquences sociales et individuelles du racisme, de l’amertume à la violence, en passant par les frustrations et autres sentiments d’injustice. On comprend que ce portrait de l’Amérique noire des années 50 à travers celui d’un homme, ait valu  à son auteur, August Wilson, le Prix Pullitzer 1987 .

Denzel Washington  est époustouflant  dans le rôle de Troy. Sans jamais sembler reprendre son souffle, le comédien manie tour à tour, et avec la même sincérité, douceur et colère, séduction et terreur, amour et haine,  résignation et révolte, bonhommie et dureté, vivacité et lourdeur,  paternité attentive, puis indigne, etc… Oscillant sans cesse, à toute vitesse, entre les extrêmes des actes, des sentiments et des émotions, il fait penser à une sorte de Janus des temps modernes, sans qu’on devine jamais quel visage l’emporte sur l’autre. Il hypnotise le spectateur, le laisse pantois.

Face à lui, les autres comédiens ne déméritent pas. Surtout Viola Davis qui interprète le rôle de sa femme. Quand Denzel Washington avait joué « Fences » sur scène, cette actrice (souvent nommée et récompensée) avait été sa partenaire pour ce même rôle. On comprend qu’il lui ait demandé de revenir l’accompagner pour cette aventure cinématographique. Elle est bouleversante.

POINTS FAIBLES

Il est dommage que la réalisation ne suive pas. Plate, centrée sur le personnage de Troy,  abusant des gros plans, elle rabaisse ce drame magnifique  au rang d’un genre souvent déprisé  par les cinéphiles : celui du « théâtre filmé ». C’est d’autant plus rageant que le texte d’August Wilson, bourré d’arrière-plans, et qui touche à l’universel, méritait une meilleure mise en perspective.

On peut regretter aussi la scène d’entrée, un soliloque trop long, qui confine à la grandiloquence. Heureusement, après ce « patinage » verbal, le film prend enfin son envol, et on ne le lâche plus jusqu’à la fin, malgré le manque d’inventivité de la réalisation.

EN DEUX MOTS

Faut-il recommander ce « Fences » ? Sans hésiter, on répond par l’affirmative. Car emporté par le propos du film et par l’extraordinaire prestation de l’acteur Denzel Washington, on pardonne  toutes ses maladresses au réalisateur du même nom.

Le film (2h18) est un peu trop long ? Certes, mais quel portrait d’un homme et d’une famille,  quelle tranche de vie, quelle matière pour donner à réfléchir sur l’amitié, l’amour, le sens du devoir, l’honnêteté et, aussi, la différence et le racisme ! 

C ‘est un peu trop bavard ? Mais sous le verbiage, l’intelligence est étincelante, l’émotion, à fleur de mots, et le ton, souvent drôlatique, dépourvu de toute vulgarité. 

« Fences » est un film dont on se dit qu’il restera, malgré ses défauts, inoubliable. Pour Troy. Pour celui qui l’incarne.

UN EXTRAIT

Qui seront deux :

- « Il faut quand même dire qu’August Wilson a écrit un chef d’œuvre et Dieu seul sait pourquoi il touche les gens. C’est toute la beauté de sa création. Venez voir le film, et vous essaierez de comprendre pourquoi ». ( Denzel Washington).

- «La caméra capte ce qui transparaît sur votre visage… Si vous n’êtes pas sincère et que vous n’êtes pas fidèle à votre personnage, elle va le voir, et ca se retrouvera à l’image. Plus on s’attache à un contexte bien particulier, plus on est universel ». ( Denzel Washington).

RECOMMANDATION

EXCELLENT

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

04.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

05.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

07.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

01.

Libye : la décision d'ouvrir le feu

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires