En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Bonnes feuilles

"Aquarium", de David Vann : l'un des meilleurs écrivains d'aujourd'hui

Publié le 14 février 2017
Serge Bressan est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Bressan pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Bressan est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

LIVRE

Aquarium

de David Vann

Ed. Gallmeister

L'AUTEUR

Né le 19 octobre 1966 sur l’île Adak (Alaska), David Vann est un romancier américain. On l’a découvert en 2010 avec « Sukkwan Island » (prix Médicis étranger, traduit en dix-huit langues dans plus de cinquante pays). Dans les romans qui suivront (« Désolations », « Impurs », « Goat Moutain » et « Dernier jour sur terre »), il s’inspirera encore des histoires de sa famille. Pour « Aquarium »-  son sixième et récent roman, il s’en est échappé, tout en gardant le procédé littéraire avec la référence à la tragédie grecque et la confrontation de deux personnages. Et d’expliquer : « Je mets face à face deux personnages, qui s’aiment mais qui se font du mal parce qu’il y a un tabou à surmonter. Ils se débattent dans les règles qui régissent la famille, la société, dans un lieu unique, sur une courte période… »

David Vann a choisi de quitter les Etats-Unis et de s’installer en Nouvelle-Zélande quand le président George W. Bush a lancé une opération militaire au Moyen-Orient. Il vient également chaque automne en Angleterre pour enseigner la littérature.

THEME

Comme chaque jour après l’école, Caitlin- une gamine de 12 ans, s’arrête à l’aquarium à Seattle. Elle vit dans un appartement modeste avec sa mère. Ce jour-là, elle a le nez collé sur la vitre, les yeux fixés sur les poissons, elle raconte : « C’était un poisson si laid qu’il ne ressemblait en rien à un poisson. Une pierre de chair froide envahie de mousse, tachetée de vert et de blanc. D’abord, je ne l’avais pas vu, puis je pressais mon visage contre la vitre et tentai de m’approcher ». Vraiment moche, le poisson. Et puis, aux côtés de la gamine, un vieil homme qui va lui parler- « Personne ne m’adressait jamais la parole, ici », confie Caitlin… Le vieil homme promet à la petite fille de l’emmener un jour voir des espèces de poissons magnifiques au Mexique. Il lui dit aussi qu’il voudrait rencontrer sa mère... Alors, rien ne se passe comme Caitlin peut l’imaginer. Pour une raison toute simple : le vieil homme n’est pas, pour la mère, un inconnu. Il lui est lié bien plus qu’on ne l’imagine. Pour le meilleur et, surtout, pour le pire...

POINTS FORTS

-Avec « Aquarium », David Vann montre une nouvelle fois qu’il est un des maîtres dans l’art de raconter les relations familiales tordues.

-Le désamour, il sait l’écrire, le décrire, tout comme le pire qui alimente l’union des personnes.

-Tels des poissons en apnée, ses personnages, encore plus que jamais dans cet « Aquarium », flottent entre pardonner, n’oublier jamais. « Comment recolle-t-on les morceaux d'une famille ? Comment pardonne-t-on ? », s’interroge un personnage. Y trouvera-t-on une réponse ?

-Même quand il quitte les grands espaces, le romancier américain signe un texte aussi noir que suffocant.

-Dans ce roman en forme de conte, la peur est toujours là, tout comme cette haine indélébile à l’encontre d’une personne qui, dans le passé, nous a détruits. L’amour est-il alors plus fort que la haine ? Et le pardon, existe-t-il chez les poissons qui se cachent dans l’aquarium ?

POINTS FAIBLES

Puisqu’il faut bien trouver un point faible à « Aquarium », on pourra regretter la fin bien positive, comme si on était dans une banale comédie à la sauce Hollywood…

EN DEUX MOTS

         D’une prose aussi pure que cristalline, l’histoire d’une petite fille de 12 ans et d’un vieil homme. Dans cet « Aquarium » des relations humaines, tout y est : la violence, la rage, le désir d’amour, le pardon, la rédemption même. Et c’est ainsi que David Vann prouve, une fois encore, qu’il est un des meilleurs écrivains (et pas seulement, américains!) de l’époque.

UN EXTRAIT

Ou plutôt deux:

- « Tout est possible avec un parent. Les parents sont des dieux. Ils nous font et ils nous détruisent. Ils déforment le monde, le recréent à leur manière et c’est ce monde-là qu’on connait ensuite, pour toujours ».

- « Ne pas sentir l'aquarium autour de nous ne signifie pas qu'il n'existe pas, et même la solitude doit être contenue, d'une manière ou d'une autre… »

RECOMMANDATION

EXCELLENT

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

02.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

03.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

04.

Lateticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

05.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

06.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

07.

Psychogénéalogie : comment les générations familiales qui nous précèdent laissent leur empreinte sur notre identité

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires