En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

02.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

03.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

04.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

05.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

06.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

07.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Stratégie de défense

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

il y a 6 min 41 sec
décryptage > Politique
Le Macron nouveau est arrivé

Le nouvel entre-deux stratégique d’Emmanuel Macron

il y a 1 heure 4 min
décryptage > Société
Protection de l'enfance

Parents dangereux : ces violences contre les enfants dont on parle si peu

il y a 1 heure 43 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès
il y a 2 heures 24 min
pépites > Justice
"Acab land"
Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée
il y a 12 heures 2 min
pépites > Social
Marche de la colère Acte II ?
Grève du 5 décembre : la police pourrait rejoindre la mobilisation contre la réforme des retraites
il y a 13 heures 32 min
pépite vidéo > Media
Bras de fer médiatique
Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants
il y a 16 heures 5 min
light > Culture
Polémique
"J'Accuse" : la collectivité Est Ensemble renonce finalement à demander la déprogrammation en Seine-Saint-Denis du film de Roman Polanski
il y a 17 heures 6 min
pépites > Religion
Nouvelle polémique ?
Vesoul : une religieuse catholique privée de maison de retraite pour son voile
il y a 18 heures 21 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 20 heures 1 min
décryptage > France
Culture

Repeignez-moi donc ces statues blanches que je ne saurais voir : l’antiracisme en pleine crise d’intolérance

il y a 31 min 30 sec
décryptage > Economie
Réalité des chiffres

Hôpitaux, retraites ou inégalités : la fiscalité, ce verrou français qui étrangle toute vraie réforme.

il y a 1 heure 22 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Hong-Kong s’enflamme, sa jumelle historique, Singapour, récupère les flux de capitaux et redoute la contagion…

il y a 2 heures 6 min
décryptage > Politique
2022

Les Français tous prêts à la bataille retour Macron Le Pen… ou majoritairement orphelins de la politique…?

il y a 2 heures 33 min
light > Europe
Famille royale
Affaire Jeffrey Epstein : le prince Andrew décide de mettre fin à ses engagements publics
il y a 12 heures 47 min
pépites > Sport
Colère
JO 2024 à Paris : les hôteliers décident de suspendre leur participation à l'organisation des Jeux olympiques suite au partenariat avec Airbnb
il y a 14 heures 30 sec
pépites > Justice
Lutte contre le terrorisme
Attentat déjoué dans le Thalys : le parquet national antiterroriste demande un procès pour Ayoub El Khazzani et pour trois autres suspects
il y a 16 heures 34 min
light > Culture
Oscar de la meilleure création du monde
Puy du Fou : le parc reçoit le prestigieux prix du Thea Award pour le spectacle "Le premier Royaume"
il y a 17 heures 42 min
pépite vidéo > Religion
A la rencontre des fidèles
Visite officielle du pape François en Thaïlande et au Japon
il y a 18 heures 59 min
décryptage > Santé
Mesures

Plan d'urgence pour l'hôpital public : comment le gouvernement ménage dangereusement la chèvre et le chou

il y a 20 heures 6 min
© Capture d'écran / Direct 8
© Capture d'écran / Direct 8
Tant de choses en commun...

Bonnet rouge et rouge bonnet ? Le Pen/Mélenchon, le match des visions

Publié le 10 février 2017
Dans le discours politique, le non-dit est souvent beaucoup plus lourd de sens que le dit. On le vérifie dans la performance Le Pen-Mélenchon, à Lyon, de ce week-end, qui fait entendre sa petite musique de silence extrêmement intéressante.
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans le discours politique, le non-dit est souvent beaucoup plus lourd de sens que le dit. On le vérifie dans la performance Le Pen-Mélenchon, à Lyon, de ce week-end, qui fait entendre sa petite musique de silence extrêmement intéressante.

Le Pen-Mélenchon, un axe objectif de coopération

Mathématiquement, l’un et l’autre ont intérêt à se retrouver au second tour.

Pour Marine Le Pen, Mélenchon est le meilleur des adversaires de second tour. C’est en effet lui qui offre les meilleures chances de gagner, faute de pouvoir reconstituer un “front républicain” optimal. Dans l’hypothèse où Marine Le Pen affronterait Fillon, elle aurait en effet peu de chance d’attirer à elle une majorité. Cette difficulté est la même dans l’hypothèse d’un Macron. Avec Hamon, le jeu est plus ouvert, mais le boulevard le plus large s’ouvre avec Mélenchon.

Pour Mélenchon, la situation est exactement la même. C’est avec Marine Le Pen au second tour, s’il y arrivait, qu’il aurait le plus de chance de gagner. Dans toutes les autres hypothèses, il peut supposer qu’une majorité se portera sur son adversaire.

Donc, en théorie des jeux, l’axe Le Pen-Mélenchon fonctionne parce que l’un et l’autre ont intérêt à se faire la courte échelle pour réussir.

Macron, l’ennemi commun

Mathématiquement toujours, Le Pen-Mélenchon ont un ennemi objectif commun : Emmanuel Macron. Si le fake du gouvernement profond parvenait au second tour, il aurait en effet intérêt à affronter l’un des deux.

Soit que Macron affronte Mélenchon, et il fera le plein des voix de droite, tout en empiétant fortement sur le parti socialiste. Soit qu’il affronte Marine Le Pen, et il fera le plein des voix de la gauche qui vote PS et mordra fortement sur l’électorat républicain.

Le Pen et Mélenchon ont donc un intérêt objectif à viser Macron comme l’ennemi public numéro un. Et ils ne s’en privent pas.

Dans le cas de Mélenchon, les attaques sont frontales. Son discours de Lyon en a donné la confirmation. Le Chavez germanopratin connaît son bout de gras par coeur. Dans le cas de Marine Le Pen, l’attaque frontale interviendra dans un second temps, lorsque la candidature Fillon sera définitivement écartée.

Un second tour détonnant

Sur le fond, outre que la probabilité d’un second tour Le Pen-Mélenchon existe depuis le début de la campagne, elle provoquerait forcément un séisme violent dans le paysage politique. Elle obligerait en effet les électeurs à choisir entre Charybde et Scylla: soit des réformes étatistes, soit des réformes étatistes. Soit une rupture brutale avec l’Union européenne, soit une autre rupture brutale avec l’Union européenne.

On imagine immédiatement la perplexité qui s’emparerait de l’opinion publique ce jour-là, et l’aventure à laquelle la France se promettrait.

La situation serait d’autant plus complexe que ni Mélenchon, ni Marine Le Pen n’auraient la possibilité de dégager facilement une majorité parlementaire aux législatives. Le pays pourrait devenir ingouvernable…

Cette perspective, peu prise au sérieux dans la nomenklatura parisienne, est pourtant donnée gagnante par différents sondages menés sur Internet. Les amateurs de sondages d’opinion devraient s’en méfier…

Le pacte tacite Le Pen-Mélenchon

Du coup… Mélenchon se dispense d’attaquer Marine Le Pen avec trop d’engouement. Et Marine Le Pen préfère concentrer ses attaques contre les “candidats” du système. Elle vise volontiers Macron ou Fillon, et évite soigneusement de viser Mélenchon.

C’est probablement la principale leçon de la campagne électorale. Il y a, bien entendu, le clivage gauche-droite. Mais il y a surtout le conflit entre les candidats du 3% (dont Macron) qui veulent rester dans l’Union et préserver le “système” d’un côté, et les candidats de la rupture avec ce fameux 3%. Sur ce point, Mélenchon et Le Pen multiplient les convergences.

De Laval à Thorez, il ne manque parfois qu’un Doriot.

Peut-être le premier tour de la présidentielle nous le rappellera-t-il…

 
Cet article est également consultable sur le blog d'Eric Verhaeghe. 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

02.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

03.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

04.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

05.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

06.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

07.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
perceval
- 06/02/2017 - 17:31
Très bonne analyse
Parfaitement conforme à ce que l'on voit.
ISABLEUE
- 06/02/2017 - 16:41
Melanchon et son Parti de Gauche
soutiennent le boycott contre Israel. Rien que pour cela, il m'écoeure et en plus ce type est fou !!
kronfi
- 06/02/2017 - 14:32
Verhaeghe est plus a l'aise ....
pour denoncer la mere Hidalgo, que pour se faire une idee du programme de MLP.... Il a bien retenu la lecon de ses amis fillonistes et autres LR....
le proooooooooooogrammme de MLP est un proooooooooogrammmme de l'extreme gooooooooooooooche....
dommage Verhaeghe ... a bien d'autres qualites pour taper sur la goooooooooche.....