En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

La réaction de la femme de Griveaux

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

07.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

04.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

05.

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Agence spatiale européenne vous propose de passer des mois dans un lit en apesanteur ; Seti met en ligne deux pétaoctets de données pour la recherche extraterrestre
il y a 3 heures 2 min
décryptage > France
Kafkaïen

Ces fautes de l’administration française

il y a 4 heures 12 min
décryptage > International
Désaveu

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

il y a 4 heures 35 min
décryptage > Europe
Bonnes feuilles

L’Europe face aux défis migratoires

il y a 4 heures 59 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Agriculture : l’élevage, l’allié de la planète

il y a 4 heures 59 min
décryptage > Education
Mal adaptés

Pourquoi les plus introvertis sont injustement traités par le système scolaire

il y a 5 heures 1 min
décryptage > High-tech
Menace

Ransomware : radioscopie d'un méga risque économique sous estimé en France

il y a 5 heures 30 min
light > People
Reconversion
L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)
il y a 21 heures 32 min
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 23 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Economie
Négociations

Brexit : vers une bataille de poissonniers

il y a 3 heures 55 min
décryptage > Media
En route vers les César de la connerie

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

il y a 4 heures 26 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Pourquoi la pollution automobile aurait quand même baissé (et peut-être même plus) sans la politique anti-voitures d’Anne Hidalgo
il y a 4 heures 52 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

La colère du peuple algérien face au règne d'Abdelaziz Bouteflika

il y a 4 heures 59 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

La philosophie : ce sentiment premier de l’existence

il y a 5 heures 10 sec
décryptage > International
Un homme averti n’en vaut toujours pas deux

Nouvelles ingérences électorales (de Russie ou d'ailleurs) en vue : les démocraties occidentales toujours pas vaccinées

il y a 5 heures 17 min
décryptage > Société
M'as-tu vu

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

il y a 5 heures 44 min
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 22 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Culture
Too much

Start-up nation oui, anglais à l’eurovision non : qui importe quel mot dans le français d’aujourd’hui ?

il y a 1 jour 3 heures
© SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
© SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Over the top

Le Dow Jones franchit pour la première fois la barre des 20 000, mais pourquoi le CAC 40 se traîne-t-il encore 25% en dessous de son record pré-2008 ?

Publié le 26 janvier 2017
Encore en deçà du record datant de... 17 ans, le CAC 40 ne connait pas le retour en force de son cousin américain. En cause? Trump, la situation française et deux modèles différents de mesure de l'économie.
Philippe Crevel est économiste, directeur du Cercle de l’Épargne et directeur associé de Lorello Ecodata, société d'études et de conseils en stratégies économiques.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Crevel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Crevel est économiste, directeur du Cercle de l’Épargne et directeur associé de Lorello Ecodata, société d'études et de conseils en stratégies économiques.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Encore en deçà du record datant de... 17 ans, le CAC 40 ne connait pas le retour en force de son cousin américain. En cause? Trump, la situation française et deux modèles différents de mesure de l'économie.

Atlantico : Lors de la séance du 25 janvier, le Dow Jones, indice emblématique de la bourse de New York, a franchi un nouveau cap en dépassant les 20 000 points, son plus haut niveau historique. Comment expliquer cette flambée de la bourse américaine ?

Philippe Crevel : La bourse américaine enchaîne depuis maintenant plusieurs semaines records sur records pour plusieurs raisons : tout d’abord parce que la situation américaine est correcte, qu’il y a une situation de plein emploi, parce que la croissance tourne autour de 2% et que les résultats des entreprises sont globalement bons. Ce sont des fondamentaux économiques plutôt favorables. L’autre raison est d’ordre politique : l’arrivée de Donald Trump, contrairement à ce que de nombreux commentateurs avaient affirmé, renforce les tendances haussières de la bourse. Tout d’abord il a annoncé un plan de relance budgétaire avec des grands travaux, ce qui favorise le secteur de la construction. Il a aussi promis de renforcer l’économie américaine. Deuxièmement, il a prévu de renforcer l’économie américaine par la demande intérieure. Troisièmement il a prévu de démanteler un certain nombre de réglementations qui pouvaient nuire à nombre d’activités, à commencer les questions énergétiques dont la construction d’un oléoduc dont le projet avait été rejeté par Barack Obama. L’ensemble de ses promesses et la réalisation de celles-ci a été jugée satisfaisante et la bourse semble fermer les yeux sur les risques protectionnistes et sur les conséquences de l’emballement de la dette américaine pour ne voir que les bons côtés de l’arrivée au pouvoir de Donald Trump.

De l'autre côté de l'Atlantique, le CAC 40 semble être à la traîne de cette tendance, en affichant un niveau toujours largement inférieur celui qu'il avait pu atteindre à la fin des années 90 et du début des années 2000. Comment expliquer une telle divergence ? 

Il y a plusieurs facteurs. Tout d’abord il est difficile de faire des comparaisons entre indices, tout simplement parce que les modes de calculs de ceux-ci diffèrent. C’est le cas entre le Dow Jones, indice historique vieux de plus de 120 ans qui n’est pas l’indice de référence (c’est le Standard & Poors 500 qui est choisi à cet effet) aujourd’hui et le CAC 40, qui a la différence du Dax ne prend pas en compte les bénéfices réinvestis. Le Dow Jones n’est pas pleinement rationnel, et le CAC 40 est incertain.

Il y a eu de plus un changement de calcul entre les années 80 et les années 90. On est passé d’un système où l’on prenait en compte l’ensemble de la capitalisation des entreprises à un système où l’on ne prend en compte que le flottant. Pour certaines entreprises publiques, ce n’est évidemment pas la même chose, car le flottant y est relativement faible et cela limite la progression du CAC 40.

Mais il est vrai que le retard de l’indice français s’explique aussi par le poids du secteur financier, qui a été fortement impacté par la crise des dettes souveraines. D’autre part, un certain nombre d’entreprises françaises sont sorties de la cote parce qu’elles sont sorties de la cote en étant rachetées par des entreprises étrangères, et sont donc aujourd’hui cotées à l’étranger. Evidemment, cela réduit le périmètre des entreprises du CAC 40 qui ont du se tourner vers des entreprises moins importantes puisque les belles entreprises sont cotées à l’étranger. Enfin, il y a le fait que la France connait une situation économique compliquée ces dernières années que retrace le CAC 40 même s’il est un indice d’entreprises majoritairement mondialisées. La France tire certainement cet indice vers le bas.

Dans quelle mesure la progression de la bourse américaine peut-elle être un signal pour les investisseurs français ? La tendance new yorkaise a-t-elle vocation à entrainer l'Europe dans son sillage ? 

La situation américaine est contradictoire : certes il y a des records qui se succèdent aux Etats-Unis avec un risque de retour à une situation inférieure, ce qui fait qu’il est aujourd’hui assez dangereux de se projeter sur les prochains mois tant on ignore les décisions qui vont être prise par Donald Trump et le Congrès américain.

D’autre part, il y a un affaiblissement de l’euro et une augmentation du dollar qui encourage les entreprises américaines à faire leur marché en Europe et qui rend plus difficile les investissements aux Etats-Unis. Cela risque ainsi de faire monter les prix en Europe et pourrait favoriser les cours européens. Il y a cependant de nombreuses incertitudes en la matière : incertitudes américaines d’abord, pour savoir ce qui va être réellement fait par le nouveau gouvernement, et incertitudes européennes avec le Brexit et les élections imprévisibles en France et en Allemagne. L’année 2017 est extrêmement complexe et il sera difficile de faire des pronostics certains en la matière ! 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

La réaction de la femme de Griveaux

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

07.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

04.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

05.

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires