En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Ministres
Remaniement : retrouvez l’annonce de la composition du gouvernement de Jean Castex
il y a 3 heures 4 min
pépites > Faits divers
Violente agression
Bayonne : un conducteur de bus en état de mort cérébrale, cinq personnes placées en garde à vue
il y a 6 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La vie mensongère des adultes" de Elena Ferrante : un roman d’apprentissage bien sombre et trop prévisible malgré des personnages campés avec talent

il y a 8 heures 43 min
pépites > Santé
Covid-19
239 chercheurs alertent l'OMS sur la transmission du coronavirus par voie aérienne
il y a 9 heures 46 min
light > Culture
Pour une poignée… de bandes originales
Mort du compositeur italien Ennio Morricone, le "maestro" du cinéma
il y a 12 heures 12 min
décryptage > Economie
Menace persistante du virus

Covid-19 : pendant que la pandémie s’étend, la finance regarde un risque de récidive aux États-Unis

il y a 13 heures 9 min
décryptage > High-tech
Piratage informatique

La guerre des codes : les cyberattaques redéfinissent les lignes de bataille des conflits mondiaux

il y a 14 heures 23 min
décryptage > Histoire
Encore un effort

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

il y a 14 heures 57 min
décryptage > Société
Bien gérer son stress

Comment prendre des décisions importantes (sans se noyer... ni se tromper)

il y a 15 heures 41 min
décryptage > Politique
Tous les nouveaux chemins mènent à Rome... ou nulle part

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

il y a 16 heures 20 min
pépites > Politique
Nominations
Remaniement : retrouvez la liste du nouveau gouvernement de Jean Castex
il y a 6 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le cottage aux oiseaux" de Eva Meijer : en pleine vague verte, c’est le moment ou jamais de déguster ce bijou !

il y a 8 heures 31 min
pépites > Santé
Bayannur
Chine : un cas de peste bubonique a été découvert en Mongolie intérieure
il y a 9 heures 3 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Gouvernement politicien ou gouvernement d’entrepreneurs ? Un choix entre un destin personnel et celui de l’économie

il y a 10 heures 44 min
décryptage > Santé
Action gouvernementale

Deuxième vague du Coronavirus : Olivier Véran a un plan, pourquoi donc s’inquiéter ?

il y a 12 heures 49 min
pépite vidéo > France
Oeuvre ciblée
Stains : la fresque en hommage à George Floyd et Adama Traoré a été vandalisée
il y a 13 heures 54 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Petit best of des applications et gadgets tech à ne pas oublier avant de partir en vacances
il y a 14 heures 40 min
décryptage > Economie
Survie économique

Ce que nous apprend le top 100 des entreprises mondiales ayant le plus bénéficié de la crise du Coronavirus

il y a 15 heures 16 min
décryptage > Economie
Transactions immobilières

Hausse ou baisse : quel impact redouter de la crise du coronavirus sur l’immobilier ?

il y a 16 heures 2 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Pour beaucoup de chefs d’entreprises, les écologistes peuvent faire capoter le plan de relance...

il y a 16 heures 42 min
info atlantico
© Capture d'écran vidéo
© Capture d'écran vidéo
Info Atlantico

Sondage exclusif : 85% des Français sont favorables à l’élimination à l’étranger des djihadistes français impliqués dans les réseaux terroristes ayant frappé notre pays

Publié le 27 janvier 2017
Ce nouveau baromètre Ifop pour Atlantico révèle que les Français sont très majoritairement favorables à cette solution préventive contre la menace terroriste préconisée par François Fillon.
Jérôme Fourquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’Ifop.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce nouveau baromètre Ifop pour Atlantico révèle que les Français sont très majoritairement favorables à cette solution préventive contre la menace terroriste préconisée par François Fillon.

Atlantico : Quels sont les principaux enseignements que l'on peut tirer de ce sondage ? 

Jérôme Fourquet : Ce sondage faisait suite à un début de polémique aux débats survenus suite aux révélations d'un certain nombre de journalistes sur le fait que les autorités françaises et le président de la République auraient autorisé des opérations d'élimination physique de djihadistes français ou étrangers  hors cadre judiciaire.

On a voulu voir ce qu'en pensaient les Français, s'ils adhéraient à ce recours assez régulier à l'armée et aux services secrets pour éliminer les personnes, ressortissants français ou non, impliquées dans des actions terroristes visant la France ou ses intérêts.

Le constat est sans appel. Pour l'opinion, il ne semble pas y avoir de débat dans la mesure où 79% des personnes interrogées se déclarent favorables à de telles opérations. Un autre chiffre vient renforcer cette adhésion : 47% des Français interrogés se déclarent "tout à fait favorable" au fait qu'il y ait des opérations à l'étranger.

Avec un tel niveau d'adhésion, cela implique que toutes les catégories de Français sont d'accord, même si on s'aperçoit que plus on va vers la droite de l'échiquier politique, plus les résultats sont favorables avec une approbation sans réserve. Mais même dans l'électorat de gauche il y a un consentement très fort au recours à de telles actions.

Ce que cela veut dire, c'est que pour une partie de l'électorat de gauche, il y a une adhésion un peu résignée ou mitigée, qui considère ces actions comme un mal nécessaire. Cela écorne un certain nombre de principes, notamment le fait que ce soit la justice qui doive se pencher sur ces affaires, ou qu'il n'y ait pas de transparence. A droite, l'adhésion est quand même plus franche et massive.

Ce qui est intéressant, c'est la comparaison avec la deuxième question où l'on interroge les sondés sur les mêmes opérations mais commises sur les djihadistes français spécifiquement. Là, l'adhésion est encore plus massive (85% d'approbation dont 54% tout à fait favorables). On aurait pu penser que le fait que ce soient des citoyens français aurait pu inciter plus fortement les gens à se dire que c'est à la justice de mener l'enquête et de les condamner mais il n'en est rien. C'est l'inverse qui se produit : on approuve encore davantage lorsqu'il s'agit de viser nos propres ressortissants, ce qui pourrait s'apparenter à des éliminations extra-judiciaires. D'une certaine manière, c'est comme si on avait recours à une peine de mort sans passer par la justice pour nos propres citoyens. Ceci s'explique par le fait que les Français ressentent nettement la menace terroriste, qui prend un visage dans l'opinion publique, celui des djihadistes français amenés à revenir un jour ou l'autre sur notre territoire. La hantise de la population réside dans des attaques commises par des individus rentrés en France. Dans ce cadre, la solution préventive, qui consiste à en éliminer le plus grand nombre possible lorsqu'il est avéré qu'ils représentent une menace, est très massivement plébiscitée. C'est exactement ce que François Fillon avait préconisé pour traiter ce problème alors que ses concurrents parlaient de déradicalisation ou de déchéance de nationalité.

La comparaison est assez éclairante avec la même question qui était posée aux citoyens américains. En 2013, 49% d'Américains soutenaient ce type d'exécutions sur des ressortissants américains tandis que 38 % y étaient opposés. C'était avant  la vague d'attentats internationaux commis par l'Etat islamique mais les Etats-Unis avaient quand même déjà été touchés par le terrorisme islamique.

Je pense que ce que l'on observe là est quelque chose de relativement durable et qui sera perçu comme l'une des mesures nécessaires pour préserver le territoire national.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cagnotte
- 26/01/2017 - 11:16
En guerre les traitres sont toujours fusillés
Donc autant aller les tuer sur le champ de bataille
vangog
- 25/01/2017 - 23:49
Je parie qu'Hamon-tête-de-raton fait partie...
des 15% hostiles à l'élimination physique des djihadistes...non?
Flamel
- 25/01/2017 - 23:35
Exécutions extrajudiciaires
Que 85 % des Français soient favorables à ces éliminations n'a rien de surprenant. Mais que l'on ne fasse pas dire à ces 85 % qu'ils soutiennent François Hollande de les avoir révélées dans un livre. Ces "éliminations", au regard du droit international, sont en fait des exécutions extrajudiciaires, passibles des tribunaux internationaux, et la moindre des choses, pour un président qui les pratique, c'est d'avoir la décence de ne pas les révéler sur la place publique... et encore moins de s'en justifier en déclarant que son prédecesseur à l'Elysée en a commis encore bien davantage !