En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

02.

Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex

03.

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

04.

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

05.

Macron en appelle à l’ONU. Et contre qui ? Contre Darmanin et Castex !

06.

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

07.

Immigration : au coeur du choix des pays de destination pour les réfugiés

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

05.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

06.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Les casseurs de sortie
Loi "sécurité globale" : 50.000 manifestants en France, des violences à Paris
il y a 2 heures 40 min
pépite vidéo > France
Vestiges
Sahara : des déchets français radioactifs enfouis sous le sable ?
il y a 9 heures 46 min
pépites > Société
Contrôles au faciès
Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité
il y a 10 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Art Nouveau" : un architecte visionnaire à Budapest juste avant les heures sombres de la guerre de 1914. Un roman dense, bien écrit mais un peu décevant

il y a 10 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le métier de mourir", Prix Renaudot des Lycéens 2020 : le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 10 heures 41 min
pépites > International
Désengagement
Somalie : la "majorité" des troupes américaines vont se retirer, annonce le Pentagone
il y a 11 heures 13 min
pépites > Société
Droit à l'enfant
L'Assemblée nationale assouplit les conditions d'adoption
il y a 12 heures 16 min
décryptage > Media
L’innocence plus forte que la sagesse ?

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

il y a 13 heures 32 min
décryptage > Politique
Rien de nouveau

Emmanuel Macron chez Brut : le message, c’est le médium

il y a 13 heures 54 min
décryptage > High-tech
Deux poids, deux mesures

Des documents internes montrent que Facebook souhaite modérer les discours de haine contre les Noirs de manière plus agressive que les commentaires anti-blancs : gestion fine d'une réalité complexe ou délire d'apprentis-sorciers woke ?

il y a 14 heures 10 min
pépites > Justice
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : le suspect extradé de Norvège mis en examen et écroué
il y a 8 heures 43 min
pépite vidéo > International
My heart will go on
Une entreprise américaine veut proposer des visites touristiques sous-marines du "Titanic"
il y a 9 heures 57 min
pépites > Politique
Elections
Régionales : la candidature de Jean-Michel Blanquer en Ile-de-France se précise
il y a 10 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Retour à Martha’s Vineyard" : Trois vieux amis tentent de retrouver la magie du passé. Un beau récit romanesque et nostalgique

il y a 10 heures 38 min
light > Media
Sujet sensible
Royaume-Uni : Netflix accusé de "troller la famille royale" en promouvant un documentaire "mensonger" sur le mariage de Diana et Charles
il y a 10 heures 53 min
pépites > Europe
No deal
Brexit : "les conditions d'un accord ne sont pas réunies", notent les négociateurs
il y a 11 heures 35 min
décryptage > Science
La vérité est ailleurs

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

il y a 13 heures 21 min
décryptage > Santé
Pénurie

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

il y a 13 heures 45 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Consommation, Black Friday : adieu le bio, local ou circuit court, 3 Français sur 4 vont regarder d’abord le prix

il y a 14 heures 4 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex
il y a 14 heures 17 min
© Esa
© Esa
Chaos en vue ?

Panne du satellite européen Galiléo : pas grave pour cette fois mais l’apocalypse par les bugs de géolocalisation nous guette

Publié le 19 janvier 2017
Selon l'Agence spatiale européenne, plusieurs horloges atomiques de certains des 18 satellites européens Galileo (le fameux GPS européen, récemment lancé dans l'espace), sont en panne. Si cela "n'affecte pas pour le moment" le système de navigation, cet incident rappelle la dépendance dangereuse de notre monde aux systèmes GPS.
Michel Nesterenko
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Directeur de recherche au Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R).Spécialiste du cyberterrorisme et de la sécurité aérienne. Après une carrière passée dans plusieurs grandes entreprises du transport aérien, il devient consultant et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon l'Agence spatiale européenne, plusieurs horloges atomiques de certains des 18 satellites européens Galileo (le fameux GPS européen, récemment lancé dans l'espace), sont en panne. Si cela "n'affecte pas pour le moment" le système de navigation, cet incident rappelle la dépendance dangereuse de notre monde aux systèmes GPS.

Atlantico : Fin janvier 2016, le système GPS mondial a connu une situation presque inédite et s'est temporairement déconnecté. Les conséquences ont été multiples et dispersées partout sur la surface du globe. Dans quelle mesure une déconnexion plus longue du système GPS pourrait-elle impacter un pays comme la France ? Quel en serait l'impact réel ?

Michel Nesterenko : C'est un système électronique utilisé dans tous les pays de la planète qui est concerné. Un dysfonctionnement grave affectera tous les pays sans discrimination y compris le pays émetteur s'il s'agit d'une attaque informatique. Même le hackeur sera affecté très rapidement et rendu inopérant.

L'impact réel sera un chaos temporaire de courte durée, c'est-à-dire quelques jours au plus. Tous les pans de la société humaine seront affectés plus ou moins et au bout de deux ou trois jours les dysfonctionnement seront sporadiques. Il est peu probable que tout s'arrête car les systèmes informatiques, plus ou moins complexes, seront affectés de manière différente en fonction de leur version et de la date de mise en service. Dans certains secteurs comme par exemple pour les avions dans l'aéronautique, il existe des systèmes de plateformes inertielles (pas de GPS) ou radio-électriques d'ancienne génération qui ne seront pas affectés et qui permettront de naviguer comme par le passé. 

La désorganisation produite par les pannes électroniques aura un impact économique de grande ampleur. Peu de secteurs ne seront pas affectés. Le retour à la normale économique prendra plusieurs mois. 

Quelles peuvent-être les raisons d'une telle déconnexion systémique ? Les risques d'attaques numériques visant à mettre un pays comme la France à genoux sont-ils réels ?

Seuls trois pays ont vraiment les moyens de produire de telles pannes sur commande. Ce sont en tout premiers les Etats-Unis, puis la Russie et la Chine. Aucun de ces pays ne tenterait une telle attaque car ses propres armées seraient substantiellement neutralisées du fait de leur grande dépendance sur les satellites et les systèmes GPS.

Le président Obama vient de nous en donner l'exemple, quand après avoir publiquement menacé la Russie d'une telle attaque, il fut immédiatement forcé d'oublier sa menace face aux conseils des experts militaires. Si une telle attaque américaine avait lieu, c'est l'Europe et la France qui auraient payé le prix fort car les systèmes russes essentiels sont largement protégés. Et pourtant, ni le président Hollande ni la chancelière Merkel n'ont réagi.

Ce n'est pas là un type d'attaque affectionné par les terroristes car ce n'est pas glorieux. De plus, une telle attaque demande des années de préparation et beaucoup de moyens financiers. Il est beaucoup plus simple et peu coûteux de conduire un camion volé sur un trottoir ou dans un marché. 

Comment expliquer une telle fragilité et une telle dépendance mondiale à l'égard du système GPS ? Comment s'en affranchir (et donc se protéger) davantage ?

Le GPS, comme la micro-informatique, a permis des gains de productivité phénoménaux et ces gains ne font que commencer.

Au-delà de la sécurité du système GPS, se pose la question de la sécurité informatique. La menace est réelle et présente. Les parades efficaces existent mais sont coûteuses et exigent une formation de tous. Et pourtant, pratiquement rien n'a été fait. Le Pentagone et les ordinateurs de l'armée et du gouvernement américain sont régulièrement visités en toute impunité. Le système financier, les banques et encore plus les hôpitaux ne sont pratiquement pas protégés.

Les dirigeants politiques qui ont le pouvoir de changer les choses aujourd'hui n'ont pas grandi et fait leurs études dans la société informatique. La sécurité informatique n'est toujours pas une matière principale du curriculum de nos écoles secondaires et collèges. Donc il faut s'attendre à peu de changements.

De plus, il s'agit là d'un phénomène considéré comme accidentel et comme il y a peu (ou pas) de morts, la parade peut attendre car nos leaders politiques ont leur attention focalisée sur des questions avant tout politiques.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Olivier K.
- 19/01/2017 - 18:58
Made In Europa!!
Satellites réalisés par une entreprise allemande crée pour l'occasion, qui a nécessité un transfert technologique de la France vers l'Allemagne sans contre-parties, fruit de la réalisation d'une coopération de 298 000 entreprises européenne le tout supervisé par l'ESA (honorable organisation ou seul quelques germanophone ont le droit d'aller et où les postes les plus importants -i.e. non politiques- sont tenus par des stagiaires encadrés par des gars incroyablement compétent LOL). Avec tant d'efforts c'est surprenant que ça ne marche pas! D'ailleurs, avec une telle organisation, n'importe quel état qui voudrait saboter un projet européen pourrait s'y donner à coeur joie!! Mais évidement aucun saboteur ne perdrait son temps à provoquer ce qui est inéluctable!!!!
edac44
- 19/01/2017 - 10:07
4 systèmes différents GPS GLONAS GALILEO BEIDOU
Pour en savoir plus sur ces "machins", c'est ici =====> http://bit.ly/2jqK21r =====> mais on ne compte plus les applications militaires et commerciales qui en dépendant aujourd'hui. Donc si ces 4 systèmes sont interopérables, il n'y a pas trop lieu de s’inquiéter d'une panne de l'un d'entre eux sauf si elle est dû en préambule à une potentielle agression d'une puissance "étrangère", ce que plus personne de "responsable" ne peut ignorer !... Quant à celles et ceux qui voudraient savoir comment ça marche pour ne pas mourir idiots, c'est ici =====> http://bit.ly/2jOj83f