En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

07.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Faits divers
Héroique
Etats-Unis : Il désarme un élève armé d'un fusil à pompe en lui faisant un câlin
il y a 7 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Sept ans de réflexion" : Une farce (un peu trop lourde) sur l'adultère

il y a 8 heures 25 min
light > Insolite
Dur à avaler
Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff
il y a 10 heures 39 min
décryptage > Environnement
Découvrons l'écoféminisme

"Ma planète, ma chatte, sauvons les zones humides" !

il y a 12 heures 24 min
décryptage > Economie
Experte

Esther Duflo à Bercy, vite. Mais pas comme ministre

il y a 12 heures 58 min
décryptage > France
Mauvais prisme

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

il y a 13 heures 18 min
décryptage > France
Interdit d'interdire

Pourquoi la France devrait résister à la tentation de répondre par des interdictions à tous les défis qu’elle rencontre

il y a 13 heures 32 min
décryptage > Economie
Manque d’ambition ?

PLF 2020 : l’étonnante stabilité de la ventilation des dépenses publiques françaises à travers le temps

il y a 13 heures 43 min
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 1 jour 1 heure
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vania : Une même nuit nous attend tous" : "Oncle Vania" revisité

il y a 8 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le roman de la France- une histoire de la liberté" de Laurent Joffrin : Tome 1, de Vercingétorix à Mirabeau

il y a 8 heures 31 min
décryptage > Education
Tous égaux

Discriminations positive à l’entrée dans les Grandes écoles : l’égalitarisme en mode délire

il y a 12 heures 19 min
décryptage > Economie
Dépenses très privées

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

il y a 12 heures 42 min
décryptage > High-tech
La Minute Tech

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

il y a 13 heures 9 min
décryptage > Justice
L'armée des ombres

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

il y a 13 heures 24 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit : si vous avez aimé les deux premières saisons, vous serez passionné par la troisième

il y a 13 heures 40 min
décryptage > Politique
En même temps

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

il y a 13 heures 55 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 1 jour 3 heures
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 1 jour 4 heures
France d'en haut

Les élites françaises ont-elles vraiment trahi les valeurs qu'elles devaient défendre ?

Publié le 22 février 2012
Le président de la République se montre très critique à l'égard des élites dans ce début de campagne. Stratégie de communication ou manque de responsabilité des banquiers et des grands patrons ?
Anthony Mahé est sociologue à l'ObSoCo (Observatoire Société et Consommation). Il est spécialisé dans les domaines de l'imaginaire de la consommation et de la sociologie du quotidien. Il a réalisé une thèse de doctorat sur le recours à l’endettement...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anthony Mahé
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anthony Mahé est sociologue à l'ObSoCo (Observatoire Société et Consommation). Il est spécialisé dans les domaines de l'imaginaire de la consommation et de la sociologie du quotidien. Il a réalisé une thèse de doctorat sur le recours à l’endettement...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président de la République se montre très critique à l'égard des élites dans ce début de campagne. Stratégie de communication ou manque de responsabilité des banquiers et des grands patrons ?

"Je ne serai pas le candidat d'une petite élite contre le peuple". La phrase fut prononcée dimanche, lors de son discours à Marseille, par le président de la République. En visant ainsi banquiers et grands patrons, le président de la République s'inscrit dans une stratégie de communication. Il est en effet de bon ton ces temps-ci de condamner la financiarisation, cela plaît à l’opinion publique comme à l’opinion « publiée » (celle de l’intelligentsia), comme dirait le sociologue Michel Maffesoli

D’autant que le candidat sortant a besoin de se refaire une image et de rompre avec le bling-bling du Fouquet’s et du yacht de Bolloré. Après deux crises financières et économiques en cinq ans, il paraît en effet assez sage de casser l’image d’un « président des riches » avec qui tout devient possible pour ressouder des liens avec le peuple d’une France dite « forte ». Après, chacun jugera de la crédibilité d’un tel revirement. Certes, en 2007, il s’adressait déjà aux travailleurs. Il opposait ceux qui se lèvent tôt aux « assistés ». Aujourd’hui, il met en opposition davantage les victimes de la crise face aux « cruels » patrons qui continuent à s’enrichir. Un jeu de compassion qui donne le ton de sa campagne.

Pour ce faire, la sémantique du président-candidat est forte, il parle d’indécence, de trahison morale. On se rappelle au sortir de la première crise de 2008 lorsque Nicolas Sarkozy parlait de mettre de l’éthique dans le  capitalisme. Mais au fond de quoi parle-t-on ? N’est-on pas dans une économie libérale dont le principe est la recherche systématique des profits ? On a du mal à l’entendre mais l’éthique du capitalisme, pour paraphraser Max Weber, est, avant tout, l’éthique de la réussite. En matière de gestion d’entreprise, restructurer une entreprise, fût-ce en réduisant la masse salariale, est parfois considéré comme une réussite pour un PDG. Avec à la clé une augmentation de salaire et une augmentation des dividendes reversées aux actionnaires. Nous sommes dans ce monde-là.

Les valeurs pour la France évoquée par Nicolas Sarkozy au Figaro Magazine étaient le travail, l’autorité et la responsabilité. Or le comportement des élites qu’il dénonce est en parfaite congruence avec ces valeurs. Travail rime avec méritocratie dans notre société. Peut-on réellement reprocher un manque de travail ou de responsabilité à un patron qui fait gagner de l’argent à ses actionnaires, soit ce qu’on lui demande, ni plus ni moins ? Bien sûr on peut déplorer l’injustice des licenciements alors qu’une entreprise fait des bénéfices et augmente les salaires des dirigeants. Mais en affirmant par ailleurs soutenir la valeur travail et en en faisant son fer de lance, Sarkozy se fait malgré lui, peut-être inconsciemment, le porte-parole de ces mêmes dirigeants qui appliquent à la lettre cette valeur. Au fond, c’est la valeur travail qui est galvaudée voire passéiste.

Notre société subit des mutations profondes que les politiques, pas seulement Nicolas Sarkozy,  peinent à cerner. C’est peut-être d’ailleurs pour cela que l’abstention est le candidat le plus crédible aujourd’hui. Peut-être peut-on imaginer d’autres voies, il ne s’agit pas d’être résigné. Mais ce n’est certainement pas en se raccrochant à des valeurs inhérentes au capitalisme et par là-même à la financiarisation du monde que l’on pourra réellement changer quoi que ce soit dans un tel système. Sauf à ce que, bien entendu, tout cela ne soit que stratégie de communication.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

07.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
brennec
- 23/02/2012 - 10:08
Aveuglement généralisé!
"N’est-on pas dans une économie libérale"? Eh bien non, quand l'état représente 56% du PIB on est très loin d'une économie libérale. Dans ces conditions les patrons ont beaucoup plus a gagner en faisant du lobbying pour obtenir lois et règlementation qu'en faisant leur métier de capitalistes (beaucoup de bras capitalistes se tendent vers le chocolat d'état!). Nous sommes dans un système qu'on pourrait qualifier de capitalisme d'état ou encore d'oligarchie. Bien entendu les petites entreprises ne sont pas partie prenantes de ce système, ce qui explique qu'elles ont du mal a naitre, et a survivre quand elles sont nées. Bilan: manque de 10 000 PME par rapport a l'allemagne.
cappucino
- 22/02/2012 - 20:26
OUI !!
pareil.
cloberval
- 22/02/2012 - 16:25
oui
sans commentaire
que chacun réfléchisse