En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Justice
Japon
Fukushima : trois anciens dirigeants de Tepco ont été acquittés
il y a 7 heures 9 min
pépites > Environnement
Emploi du temps
Ségolène Royal, ambassadrice des pôles, n'aurait pas assisté aux réunions du Conseil de l'Arctique
il y a 7 heures 59 min
light > Justice
Butin important
Les propriétaires du château de Vaux-le-Vicomte ont été séquestrés
il y a 9 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": Notre sélection des meilleurs livres des 10 derniers mois, "L'amour est aveugle" de William Boyd

il y a 11 heures 3 min
pépites > Politique
Victoire ?
Procès de Jean-Luc Mélenchon : le renvoi du parquet a été refusé
il y a 11 heures 53 min
décryptage > Sport
LDC

PSG - REAL : 3 - 0 Sans ses stars mais avec un Idrissa Gueye impérial, Paris surclasse le Real de Zidane

il y a 14 heures 41 min
décryptage > Economie
Vie professionnelle

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

il y a 15 heures 14 min
décryptage > France
Riposte

Recrudescence des mites mangeuses de vêtements à cause des fibres naturelles et du lavage à basse température

il y a 15 heures 46 min
décryptage > Politique
Langue de bois s'abstenir

Une étude des universités de Harvard et de Berkeley démontre qu’en politique les propos clivants et politiquement incorrects paient

il y a 16 heures 21 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

il y a 17 heures 43 sec
pépites > International
Tunisie
Mort de l'ancien président tunisien Ben Ali
il y a 7 heures 37 min
light > Société
Vocation
Traverser la rue pour trouver un emploi : la nouvelle vie de Jonathan
il y a 8 heures 47 min
pépite vidéo > International
Campagne
"Blackface" : Justin Trudeau présente ses excuses après la diffusion d'une photo polémique
il y a 10 heures 39 min
pépites > Santé
Mesures
Un rapport parlementaire dévoile la prise en charge "catastrophique" des patients en psychiatrie
il y a 11 heures 14 min
décryptage > High-tech
Le monde d’après Snowden

Mémoires de Snowden : mais où en est-on de la surveillance mondiale à l’heure actuelle ?

il y a 14 heures 10 min
décryptage > Santé
Santé

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

il y a 14 heures 50 min
décryptage > Economie
Epargne

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

il y a 15 heures 34 min
décryptage > Politique
Évaporation du domaine de la lutte

L’autre gros problème de Jean-Luc Mélenchon

il y a 16 heures 6 min
décryptage > Défense
La guerre à l’heure des ennemis non identifiés

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

il y a 16 heures 37 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales
il y a 17 heures 11 min
© Reuters
© Reuters
Florilège

Les pires outrances des "Rich Kids of Instagram" de l'année 2016, ces enfants gâtés qui étalent sans complexe leur richesse sur la toile

Publié le 31 décembre 2016
Aussi arrogants que dépensiers, certains de ces jeunes privilégiés qualifient par exemple de "paysans" des clients qui attendent l'ouverture d'une boutique de vêtements à bas prix, ou les curieux qui admirent leurs bolides.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Aussi arrogants que dépensiers, certains de ces jeunes privilégiés qualifient par exemple de "paysans" des clients qui attendent l'ouverture d'une boutique de vêtements à bas prix, ou les curieux qui admirent leurs bolides.

Comme chaque année, une poignée d'enfants gâtés du monde entier a étalé sans vergogne sur la toile l'étendue de ses richesses et de ses distractions, en se moquant volontiers du commun des mortels avec une arrogance assumée, qui laisse incrédule les internautes. Instagram aura été, une fois encore, leur terrain de jeu favori. 

Si l'année 2016 a été particulièrement rude pour des millions de personnes, cette poignée de privilégiés a toujours su continuer à s'amuser aux quatre coins du globe, notamment en qualifiant de "paysans" des clients qui attendaient l'ouverture d'une boutique de vêtements à bas prix, ou bien des curieux qui admiraient leurs bolides mal garés, dans les quartiers huppés des capitales européennes.  

>>>> À lire aussi : Instagram : quand des enfants gâtés Londoniens (et leurs parents) étalent leurs richesses

Comme le rapporte le site du Daily Mail, de jeunes Britanniques membres du compte Instagram "Rich Kids UK 1", ont en effet alimenté quotidiennement leurs followers des images de leurs vacances sans limites, financées par la générosité de leurs parents. 

Ce compte, suivi par au moins 83 000 abonnés, est la plateforme de référence en Grande-Bretagne pour qui veut saliver sur la vie quotidienne de cette poignée d'enfants gâtés qui dilapident des fortunes.

À mesure que le froid gagne l'Europe en cette fin d'année, nombre de ces "Rich Kids" optent sans surprise pour des destinations exotiques, qu'il rejoignent souvent en jet privé.

L'un des membres actifs de compte Instagram a, quant à lui, jugé nécessaire de poster avec fierté la photo d'un ticket de caisse de ses "dépenses d'été", pour un montant de 294 146 livres Sterling, soit plus de 344 000 euros. 

Ennuyé à l'idée de circuler en voiture, ce moyen de locomotion selon lui "trop populaire", un autre de ces enfants gâtés a mis en ligne sur le même compte Instagram une photo de son hélicoptère personnel, dans lequel l'attendait évidemment son pilote. 

Visiblement moins inspiré que ses semblables dans l'art de mettre en scène sa démesure, ce "Rich Kid" adepte d'Instagram a posté une photo des nombreux billets de 50 livres Sterling qu'il utilise comme oreiller. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires